Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Et si nous fêtions Noël ... en 1856....

22 Décembre 2016 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Rue de Rivoli emplacement du Bazar  (Gravure Musée Carnavalet)

Rue de Rivoli emplacement du Bazar (Gravure Musée Carnavalet)

Nous venons de fêter les 160 ans du BHV

Revenons à cette année 1856 ….

Paris compte 1 174 000 habitants.

La capitale rayonne sur l’Europe, nos troupes sont revenues victorieuses de Crimée. Dans cette période de paix, Paris est en fête.

Cette année a vu relier le Louvre aux Tuileries, restaurer la Tour st Jacques, le commencement des nouvelles constructions somptueuses sur les terrains des champs Elysées. On construit l’Eglise St Marcel, la cascade de Longchamp. Paris s’embellit.

L’impératrice inaugure la maison Eugénie-Napoléon rue du Faubourg St Antoine qui prévoit l’instruction des jeunes filles pauvres.

CocherLes métiers de cette époque présents dans les rues de Paris, étaient bien loin de ceux d’aujourd’hui.

On a fini par oublier ces petits métiers : de porteur d’eau, blanchisseuse, laitier, vitrier, chiffonnier, pipelet (concierge), cocher ou nettoyeur de réverbères. Certains comme barbier ou apothicaire ont une vie plus longue….

 

La mode était très féminine...

La mode était très féminine...

Noël, il y a 160 ans pour les enfants….

Pas de jouets " Branchés"! Et les enfants s'amusaient…

Les jouets existent, mais ils sont encore rares. (Très chers !)

Nous trouvons quand même des fabricants de jouets dans le quartier de la rue du Temple.

Nous pouvons y acheter : 

des moulins à hélices, des microscopes, des kaléidoscopes, des lanternes magiques, des petits soldats de plomb, des poussahs (culbutos), des gyroscopes, le bilboquet, le cerceau, la fronde (lance-pierres), le toton (toupie), le diabolo, les quilles, mais aussi des jeux de construction.

 

Photos avec le cheval ci-dessous G Guyot

Photos avec le cheval ci-dessous G Guyot

Pour les plus jeunes :

le cheval à bascule, les marionnettes, Polichinelle et bien sûr  : les poupées de chiffon ou les poupées avec tête en porcelaine.

(Le Baigneur Petitcollin n’apparaîtra qu’en 1912)

Enfin quelques jouets musicaux comme les tambours, flûtes ou trompettes.

On découvrira les jouets de plein air comme le tricycle, la bicyclette, le bateau en bois… Comme sur ce catalogue BHV.(1906)

Et si nous fêtions Noël ... en 1856....

L’année 2016 fut marquée d’événements tragiques.

Nous avons besoin d’ouvrir notre esprit et faire preuve de discernement!

Dans cet univers fragilisé, les fêtes de Noël et du Nouvel An apportent un peu de chaleur et une véritable lumière, grâce aux rencontres familiales et amicales et au sourire des petits enfants qui les accompagnent,

 

Joyeux Noël à toutes et tous.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-pierre franssens 24/12/2016 00:42

Bon idée que de faire redécouvrir les premiers Noel au BHV . Merci à toi. Comme les deux fidèles Georges et Michel, je souhaite à tous les lecteurs de ce blog de passer de joyeuses fêtes de fin d'année. 2017 sera marquant et nous allons nous retrouver sur ce site très vite.
Avec mes amitiés sincères.

Les federateurs du reseau Bazar 24/12/2016 16:43

Merci pour ce message et tout ce que tu as écrit pour nous. Toujours heureuse de découvrir ta prose. Bonnes fêtes.

Michel Bindault 23/12/2016 11:28

Merci, Christine, pour cet intéressant article du Paris de 1856.
Bonne année à toi, ta famille.
Un très grand merci pour le temps que tu donnes pour animer et développer ce blog depuis 8 ans.
Et tous mes vœux d'heureuse année 2017 aux anciens collègues du réseau BHV.
Amitiés à tous.

Les federateurs du reseau Bazar 24/12/2016 16:43

Merci Michel, mais cela fait du bien de se sentir soutenue. Je sais que je peux te demander un conseil si nécessaire!... Bonnes fêtes et soyez heureux en famille.

Georges Guyot 23/12/2016 11:00

Bonjour à tous. Merci Christine pour ce petit retour historique sur Noël au 19 éme siècle et l"évolution la transformation de Paris , comme tu nous le rappelles les jouets étaient rares et très chers mais pour les collectionneurs et la beauté que dégagent ces jouets aujourd'hui ils restent une mémoire.
Je vous souhaite à tous chers et chères collègues de très bonnes fêtes de Noël .
Sincère amitié Georges

Les federateurs du reseau Bazar 24/12/2016 16:44

Merci Georges, espérons que 2017 va permettre de nous revoir. Merci pour tes articles et tes photos.