Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°28 La France entre en Guerre 1914

30 Novembre 2019 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier


1914: Un grand progrès social :

Loi du 10 janvier : Les femmes qui ont accouché bénéficieront d’un mois de congés après la naissance.

En Mai, Léontine Zanta est la première femme Docteur Es lettre à soutenir sa thèse à la Sorbonne.

Culture :

La Presse, est représentée par 4 Quotidiens : Le journal, le Petit Journal, le Matin, le Petit Parisien.

Cette année, de grands écrivains seront tués par l’ennemi : Charles Péguy, Alain Fournier, Ernest Psichari, (petit-fils de Ernest Renan)

Inventions :

Les premières machines à laver non automatique sont mises en vente dans le monde.

Le fer à repasser devient électrique.

Création de la pile électrique Wonder. Connue sous le nom de Wonderful fabriquée pour l’armée

Politique :

En avril : Georges V et son épouse Mary se rendent à Paris pour fêter les 10 ans de l’Entente Cordiale.

Vote de l’Impôt sur le revenu à l'assemblée le 15 juillet 1914 : Le but est de frapper les riches à un taux très bas. Seulement 1,7% des 15 millions de ménage est concerné. (11 tranches d’imposition et) la tranche la plus forte est à 12,5%. ...Non, on ne rêve pas !...

Grands magasins

De 1914 à 1918, le commerce fonctionne au ralenti ; Un grand nombre d’ateliers de mode et de commerces ferment ; le personnel est au chômage.

A Noël les jouets prennent des allures guerrières (Jouets mitrailleuses)

 

Le nouvel aliment à la mode fabriqué à Courbevoie : Banania : farine de banane avec cacao, crème d’orge et sucre. Facilement transportable, c’est le produit idéal pour les jeunes enfants et les poilus.

Cette affiche verra le jour en 1915.

BHV : le 20 septembre 1914, c’est le décès de Madame Veuve Xavier Ruel, l’épouse du fondateur. Nous reviendrons plus tard sur l’histoire de cette famille. 

Le 30 octobre, décède à son tour  Madame Viguier (fille Ruel)

Historiquement :….Et c’est là que tout commence !...

La tension entre la France et l’Allemagne  montent depuis quatre ans. La France souhaite toujours reprendre l’Alsace et la Lorraine, tombées aux mains des allemands en 1871.

Nos alliés de la Triple Entente sont la Russie depuis 1897 et le Royaume-Uni depuis 1907. En face nos ennemis : La Triple Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie)

28 juin  Assassinat de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo par un étudiant Serbe.

Le 28 juillet, l’Autriche-Hongrie soutenue par l’Allemagne déclare la guerre à la Serbie

Le 31 juillet, l’Allemagne adresse un ultimatum à la France et à la Russie.

Le 1er août : Ordre de mobilisation en France. 3, 5 millions  de Soldats Français,  âgés de 21 à 48 ans sont concernés sur 6 millions  en Europe.

L’Allemagne déclare la guerre à la Russie

2 août L’Allemagne occupe le Luxembourg, lance un ultimatum à la Belgique  et déclare la guerre à la France, le lendemain : 3 août.

 

 

Le 4  août : Obsèques de Jean Jaurès assassiné par un étudiant en archéologie(Villain)

Sur  le plan Social et commercial :

Paris est en Etat de Siège, le 4 août. Des gens saccagent ou pillent des boutiques et des cafés, prétendant que le propriétaire est allemand ou autrichien. Ce fut le cas pour Maggi (Bouillon Kube à Neuilly).

Par conséquence de nombreux magasins qui restaient ouverts faubourg st Antoine, rue de Charonne, rue de la roquette, Boulevard Beaumarchais, rue Amelot, arboraient des drapeaux français, belges, américains ; Certains ajoutaient des panneaux: « Maison Française ou Archi-française ou Alsace-Lorraine ».

Services publics : Dans les transports certaines lignes de tramway sont perturbées et de nombreuses stations de Métro sont fermées.

Sur le plan ravitaillement, les arrivages de viande ont diminué et la préfecture a fait réglementé la vente de la pomme de terre, les prix flambèrent par manque d’approvisionnement, particulièrement les fruits et légumes secs où la population s’était stockée en faisant de grandes réserves de précaution.

Difficile est la Guerre en ce mois d’août ! (résumé rapide...)

 L’armée française ne résiste pas à l’offensive et bat en retrait. Après des échecs sur les trois grandes batailles en Lorraine, en Alsace et dans les Ardennes, la France qui a perdu 80 000 hommes se replie derrière la Marne.

Début septembre, l’armée allemande est à 40 km de Paris.

Le conflit devient mondial lorsque le 23 août, le Japon déclare la guerre à l’Allemagne.

Le 2 septembre, le gouvernement Français se replie à Bordeaux et laisse Paris au général Gallieni.

 La grande bataille de la Marne (de Paris à Verdun) avec 700 000 soldats français et 75 0000 anglais a lieu contre 7000 000 allemands. C’est là que le général Gallieni réquisitionne  les autobus et les taxis de la Capitale  « Les Taxis de la Marne » destinés à transporter les troupes vers Meaux, en renfort. Cette bataille est gagnée.

Les familles quittent la ville et leur village …C’est l’exode

Le 20 septembre, libération de Reims, la Cathédrale est incendiée.

UN ACTE DE VANDALISME : «Les Allemands se sont acharnés, sans raison militaire, à tirer sur la cathédrale de Reims, qui est en flammes. 

Le bombardement de la cathédrale de Reims, commencé depuis plusieurs jours, a enfin réussi, hier, à mettre le feu à l'édifice. Il n'en reste plus que quelques murs. Au cours du bombardement ont été détruits également la sous-préfecture, le musée et le lycée. On signale aussi que plusieurs rues, les plus anciennes de la ville, ont été la proie des flammes.

La Gazette de Francfort écrivait le 8 septembre: « Respectons tes cathédrales françaises, celle de Reims, notamment, qui est une des plus belles basiliques du monde. Depuis le moyen âge, elle est particulièrement chère aux Allemands, puisque le maître de Bamberg s'inspira des statues de ses portiques pour dessiner plusieurs de ses figures…. »

La guerre s’enlise, dans l’hiver. On creuse des tranchées de 2 à 3 m de haut. Nos poilus vivent dans des conditions épouvantables d’hygiène et attrapent les maladies dues aux conditions. Ils vivent dans la boue,avec près d'eux des morts non enterrés, et les rats qui grouillent ! Les blessés par des éclats d’obus sont difficiles à évacuer.

d'après une photo agence Rol 1915

 

A bientôt ...

CD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

costenberg 03/12/2019 10:00

PHILIPPE, merci pour ce coucou qui nous touche en espérant que tout est OK pour toi et ta famille .
La vie sur la cote est des plus agréable et, malgré les années qui passent nous en profitons au mieux de nos possibilités très agréable ces contacts grace à la lettre et le travail de Christine amitiés

Georges Guyot 01/12/2019 18:45

Bonjour même si je ne mentionne pas un commentaire à chaque épisode car je sais qu'une suite est programmée ,Soyons reconnaissant et admiratif du travail énorme de recherches et de mises en page que cela demande. Nous en apprenons plus avec ce récit que ce que l'on a su au cours de notre carrière au sein de notre entreprise. Alors Christine fais un livre avec cela et fais le éditer pour qu'un grand nombre de gens ait une approche sur l'évolution des grands magasins à nos jours Sincère amitié Georges

Les federateurs du reseau Bazar 03/12/2019 00:16

J'y pense en livret privé, car en publication, il faut citer toutes les sources et ce n'est pas très pratique. Je te remercie de ta fidèle lecture

costenberg 01/12/2019 10:03

quelle ballade au travers de tous ces évènements qui demandent tant de travail pour toi et qui nous font revivre bien des moments de notre passé merci et bises

Les federateurs du reseau Bazar 03/12/2019 00:18

C'est vrai Sylviane, mais c'est bon de faire travailler les neurones!..J'avoue que certains articles ne sont pas évidents. Bonne fin d'année. amicales bises

philippe benadiner 01/12/2019 13:17

salut camarade je pense souvent atoi eta sylvianne de la rue saint antoine paris 4
philippe benadiner