Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens

19 Juillet 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 5 Centre

Nous sommes au sud de Tours dans la direction de Chinon, puis plein sud, la bourgade de Richelieu, qui lors d'un premier passage m'avait intriguée, de par son nom « qui de l'œuf ou de la poule.... », Mais surtout par ses murs d'enceinte, fossés et portes qui m'ont fait penser à Brouage. Une autre histoire de bourgade avec le cardinal de Richelieu relatée en ce site précédemment.

« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens
« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens

En un campement jouxtant la ville, nous nous sommes fixés la découverte de cette bourgade si bien protégée. Nous n'avons pas été déçus de cette visite car l'histoire en est copieuse et riche. Je resterais donc  dans l'essentiel et le raccourci.

« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens
« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens

Tout d'abord au XIIème siècle un nommé Hugues de Mosson acquiert la terre de « Richeloc », Dives Locus au Moyen Age qui veut dire Riche lieu.

Plusieurs cessions au long des siècles et un château

est bâti, avec chapelle par les Clerambault qui, léguerons le tout a une lignée Plessis, dont Armand Jean du Plessis, grand prévôt de France qui avec Suzanne de la Porte son épouse donneront à la France cinq enfants aux destinées diverses, dont Nicole, que nous avons rencontré à Brézé épouse de Urbain de Maillé-Brézé et un Armand Jean du Plessis né en 1585 à Paris ou ici au château ?

« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens

Eh bien oui, c'est bien notre futur Cardinal qui ; très attaché à ces terres en Touraine devenues sous Louis XIII un « Duché paierie » et dont il prendra le titre « de Richelieu » 1631.

Ce serait au sein des années 1620-1630 qu'aurait débuté la construction d'un nouveau château au bord du Mable, la rivière et autour de la demeure familiale.

Ce travail est confié à l'architecte du Roi, Jacques Lemercier. Pierres blanches de Touraine « Tuffeau » pour les murs et ardoises bleues d'Angers pour les toitures.

« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens
« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens

Un chef-d’œuvre à la hauteur des ambitions du Ministre d'Etat, Cardinal de Richelieu, un espace de 500 hectares fermé par un mur de 12 km, visible aujourd'hui sur 7 km. Le château, les parterres, les bosquets s'étendent sur plus de 700 m de long. Le visiteur passait plusieurs cours pour parvenir aux bâtiments, 144 m pour la première,  124 m pour la seconde et enfin une dernière cour de 70 m.

Il a été dit et écrit que ce palais aurait servi de modèle à Versailles et à Vaux le Vicomte. De la richesse, de l'or, des œuvres d'art rares, du marbre et qui a fait dire à La Fontaine, en visite en 1663

« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens

                      « Il y avait tant d'or, qu'à la fin je m'ennuyais ».

La galerie de batailles mesurait 70 mètres de long, 8 mètres de haut et comportait 20 tableaux grands formats, des batailles de Louis XIII et Richelieu. Versailles les a récupérés, puis rétrocédés aux musées de Tours et d'Orléans. La ville de Richelieu en a récupéré 6 exposés en salle 1er étage de la mairie transformé en Musée.

Ce château n'est plus, il a été cédé à la Révolution  à un marchand de biens  nommé Alexandre Bontron, car les ducs de Richelieu ne pouvaient plus racheter ce bien national. Il a été démoli au début des années 1800, vendu pierre par pierre et seul est resté les bâtis nommés « pavillon du Dôme » et « la grotte de Bacchus ».                 

 « grotte de Bacchus »                                                     Pavillon du Dôme                                                 

Tout d'abord,  quelques vues du parc actuel Pavillon du Dôme      avec les vues à partir du point de croisement des lignes virtuelles Nord-Sud et Est-Ouest nommé perspective axiale. Celle-ci a pour objet de permettre au regard de traverser, par exemple, la ville de part en part ou de ce même point permettait au regard de découvrir le château, toutes ses cours, très longues jusqu'au portail d'entrée.

En voici un plan retraçant cet aspect particulier de l'urbanisme de Richelieu.

« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens
« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens
« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens
« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens
« AU PAYS de RICHELIEU » 1 / 3 par JP Franssens

 Nous avons visité le parc et les extérieurs,

et nous allons découvrir l'autre caractéristique de cette ville entièrement créée et édifiée par Jacques Lemercier à partir des années 1631. Louis XIII accorde à Son Eminence le droit de 

« Faire construire autour ou proche de sa Maison de Richelieu, un Bourg de la grandeur et espace qu'il avisera bon être, fermé de murailles et fossés ».

La ville aura l'autorisation de quatre foires annuelles et deux marchés par semaine. Elle aura l'exemption totale d'impôts jusqu'à ce que 100 maisons soient construites.

Le Roi lui-même va participer en payant 12 maisons.

On ne sait pas à ce jour où sont celles -ci                                           

A suivre : RICHELIEU ou La Cité idéale Renaissance.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-pierre franssens 26/07/2017 19:19

Salut Georges et tous les proches....je te remercie pour ton intérêt pour ces diverses approches de l'Histoire. Oui, en effet dans chaque coin de France sont des surprenantes découvertes dont certaines procédures perdurent. Le temps du tour de France (tout au moins une partie de France) en est un exemple flagrant aidé par les drônes. La suite est probablement proche. Toutes mes amitiés.

Georges Guyot 24/07/2017 23:22

Bonjour Jean Pierre bonjour à tous que d'histoires dans l'histoire encore un reportage plein de connaissances sur un passé passionnant qui me fait découvrir nos belles régions de France et leur monuments chargés de mystères . Que de détails nous sont fournis dans ce récit ( les cours et leur mesure la longueur du mur 12 km etc...) Je découvre aussi comment sont nés les foire et les marchés qui perdurent encore de nos jours dans certaines régions. et l'impôt sur les maisons . hâte de lire la suite Amitié Georges