Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

2014 05 19 Surprenant BHV!

20 Mai 2014 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Lu dans la Presse

Voici 2 articles de presse que vous retrouverez dans la rubrique des pages

"Lu dans la presse"

Le premier article m'a surpris car l'article de ce blog  : "côté maison de l'Express", comporte un langage pro, presque BHV.

Un peu plus... je l'aurais cru écrit par l'un d'entre-vous.

Le deuxième ...Gagner des places de cinéma dans un "dortoir-Cinéma-BHV "et en Pyjama, svp!... A suivre

Bonne Lecture !

CD

Mon coup de gueule

au BHV

LExpressCôté Maison/ La déco de Félicie

Le 14 mai 2014 7H52 | par  Félicie Le Dragon

2014 05 19 Surprenant BHV!

Le bricolage une religion? Le BHV son temple… oui, c’était ce que je croyais et revendiquais. AVANT.

Mais la nouvelle communication du BHV… pondue par un stagiaire de com qui n’a pas dû mettre les pieds au sous-sol du BHV depuis son rachat, déclenche juste une grande colère en moi.

Car oui, pour mon magasin CULTE, mon magasin PREFERE, ma seule raison de vouloir revenir vivre à Paris… a vendu son âme au Diable (entendez les acheteurs qui réfléchissent en terme de marge et non en terme de produit)

Oui, avant le BHV était LA référence de bricolage dans Paris. On y trouvait TOUT. Du papier-peint haut de gamme à la vis improbable pour une serrure XVIIIème.

 Aujourd’hui on y trouve des chaussures et des sacs à 2000€ pour séduire les touristes.

Ne nous leurrons pas, le virage que prend le BHV est d’être une Galerie Lafayette du dimanche pour les touristes en goguette.

 Plus le temple du bricolage. C’est fini ça!

1- changement du nom: BHV Marais au lieu de BHV Rivoli

 Une belle stratégie pour négocier à terme une ouverture le dimanche car la zone du Marais est considérée comme touristique et les commerces peuvent ouvrir le dimanche. Contrairement aux  grands magasins des  grands boulevards. Imaginez la manne financière des Japonais déversés par cars entiers aujourd’hui frustrés par la fermeture des Galeries de dimanche.

2- le déréférencement systématique des produits (le cœur du problème, car l’ouverture du dimanche m’arrangerait bien, s’il y avait toujours le rayon brico!)

 Prenons au hasard les ampoules d’applique de salle de bains. Il reste au BHV 2 références fluorescentes à 19.90€

La référence à incandescence coûtait 5€ (désormais interdite pas les lobbys industriels)

La référence halogène (qui donne un bien meilleur teint) coûte entre 7 et 9€

Oui mais voilà… La marge sur 19.90€ est bien meilleure que sur 9€, c’est mathématique.

Donc le produit n’est pas référencé.

Pourquoi est-ce un mauvais calcul?

Parce qu’on ne vient pas au BHV acheter UNE ampoule.

 On achète un luminaire, des rideaux et on passe se faire un petit plaisir au rayon parfums et on en profite pour refaire sa garde-robe.

Si le BHV ne cible que les touristes japonais qui se fichent des ampoules halogènes de salle de bains et si les parisiens découvrent d’autres lieux mieux dotés, le rayon bricolage verra son CA en baisse.

 J’imagine le Conseil d’Administration: « le rayon bricolage ne marche pas, supprimons-le et remplaçons le par des corners à loyers fixes pour assurer la rentabilité »

J’ai pris l’exemple des ampoules parce que cela m’est arrivé le week-end dernier. En demandant la référence halogène, le vendeur m’a dit qu’il ne savait même pas qu’elle existait. Et que désormais les acheteurs commandaient des choses invendables (des lucioles en porcelaines trônaient pas dizaines sur une table de soldes).

 Je vais faire le coup de « c’était mieux AVANT » car autrefois, les vendeurs pouvaient commander un produit qu’on leur demandait. C’était CA la valeur ajoutée du BHV. On y trouvait tout, et si le produit n’était pas dispo, le vendeur le commandait et vous le réservait.

Aujourd’hui, c’est: « Il devrait y avoir un arrivage dans 15 jours, repassez. »

Comment voulez-vous que les vendeurs soient motivés?

Comment voulez-vous que l’on ait ENVIE de venir au BHV?

En tant que professionnel, que pensez-vous que je préfère dire à mon client?

- La commande a été passée et le produit sera livré dans 15 jours.

- Je dois repasser dans 15 jours pour vérifier si le produit est arrivé. (et s’il ne l’est pas… je fais quoi?)

Autre exemple?

 Les stickers et le papier-peint en rouleaux.

 Vous aviez envie un week-end de refaire la déco de la chambre des gamins?

 Direction le BHV, dans le panier, le papier-peint, la colle, des accessoires rigolos, des patères, des coussins et un jouet!

Ah oui, on trouve encore la colle à papier-peint au sous-sol, mais plus le papier (uniquement sur commande) difficile pour une envie pressante de déco.

 Vais-je acheter la colle au BHV, me charger pour aller chercher le reste chez Leroy Merlin?

 Non, je me simplifie la vie. J’achète tout au même endroit.

Voilà pourquoi le BHV est en train de mourir et de devenir un Disneyshop pour touristes…

Nous n’irons plus prier temple de la déco et du bricolage…

Non, nous n’irons plus…

http://blogs.cotemaison.fr/ladecodefelicie/2014/05/14/mon-coup-de-gueule-contre-le-bhv/

En Pyjama au BHV

Lu dans : Sortir à paris

 

Publié le 19/05/14 Par Maïlys C.

Regarder un film depuis un lit douillet : vous en rêviez, le BHV l'a fait ! Du 30 juin au 12 juillet 2014, 20 personnes pourront chaque soir s'installer dans les lits  du cinéma du BHV pour regarder un film... gratuitement !

Le BHV Marais fait le buzz en proposant un cinéma éphémère où les spectateurs ne seront pas dans des sièges mais dans... des lits ! Du 30 juin au 12 juillet, par 2 ou par 4, vous pourrez vous allonger dans des lits et regarder des films, et ce, comble du rêve, gratuitement. Les invitations sont à gagner dès le 26 mai sur le site du BHV : préparez-vous à cliquer, car attention, les places sont peu nombreuses, 20 par soir !

Chaque été, à Paris comme dans de nombreuses villes du monde, c'est le même esprit : aller au cinéma, oui mais pas dans une salle banale ! Profitons de la légèreté des beaux jours pour aller voir des cinémas en plein air, comme à la Villette (voir notre article sur le programme de l'édition 2014), ou au parc du Domaine national de Saint Cloud pour le festival Films sous les étoiles. Gratuits, amusants, ludiques, on aime tous les cinémas en plein air.

D'autres idées fleurissent, comme pour le Cinéma Paradiso qui avait eu lieu en 2013 au Grand Palais : un drive-in géant dans l'un des plus beaux monuments de Paris, on croyait rêver. Cette année, ce sera donc le BHV Marais la star, avec son cinéma en forme de pyjama party. Oui, le pyjama sera la tenue obligatoire : si vous n'en apportez pas, on vous en prêtera un à l'entrée !

Alors n'oubliez pas de noter : le 26 mai, on s'inscrit et on croise fort fort les doigts pour être tirés au sort !

Informations pratiques :

Invitations pour 2 à 4 personnes à gagner dès le 26 mai sur le site du BHV
Du 30 juin au 12 juillet
Au
BHV, 14 rue du Temple, Paris 4ème.

 

http://www.sortiraparis.com/loisirs/cinema/articles/72668-en-pyjama-au-cinema-du-bhv

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article