Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

La petite histoire du BHV 3/12

10 Avril 2014 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Le fondateur du BHV Xavier Ruel se fixe à Paris.

Je rapproche cet article car, le dernier était un peu court et je vous ai laissés sur votre faim!...

Nous sommes en 1852 : Lors d’un achat à bon prix de bonneterie  dans la région parisienne, Xavier Ruel  décide de se fixer à Paris.

Il entrepose sa marchandise dans un hangar près de Paris.

Prudent par nature, il ne se lance pas dans la location d’une boutique, mais recrute de pauvres hères comme camelots. La vingtaine de camelots se voit confiée quelques articles à vendre et ceux-ci revenaient chercher de la marchandise dès que cette dernière était vendue.

C’est là que, tel que nous en connaissons l’histoire, un des vingt courtiers faisait quatre fois plus d’affaires que les autres.

Xavier Ruel le suit et découvre qu’il est installé sur le trottoir de la rue de Rivoli, face à la place de l’Hôtel de ville. Le camelot n’étant pas un as de la vente, seul l’emplacement pouvait être la clé de la réussite.

 

L'ancien Hotel de ville et pas de grands immeubles à l'emplacement du futur BHV

L'ancien Hotel de ville et pas de grands immeubles à l'emplacement du futur BHV

Après réflexion, Xavier Ruel alla voir le propriétaire d’une maison en construction au coin de la rue des deux portes (Temple) et de la rue de la Tixanderie (Rivoli). C’est ainsi qu’il obtint l’autorisation d’installer un déballage dans une baraque.

Il loue ensuite en 1855 une partie de cet emplacement à la quinzaine. Il y ajoute de la bimbeloterie  et place son épouse à la tête de la boutique afin de préparer un nouveau développement avec la quincaillerie.

Le petit bazar est alors très prospère et Xavier Ruel loue progressivement d’autres boutiques attenantes.

Xavier Ruel et son épouse habitent alors au : 12 rue du Bourg Tibourg. (Ceux qui ont bien connu ce quartier ont certainement déjeuner un midi au "Coude fou" à cette adresse.

Où l'on peut voir la rue de la tixeranderie ou Tisseranderie future rue de Rivoli

Où l'on peut voir la rue de la tixeranderie ou Tisseranderie future rue de Rivoli

En 1854 naquit Pauline. (Nous détaillerons plus loin, sa vie qui fait  un peu penser à l’affaire « Bettancourt » d’aujourd’hui.)

En 1855 nait leur autre  fille Louise qui décédera à l’âge de 22ans.

C’est là que nous retrouvons la petite histoire où les chevaux de l’impératrice Eugénie s’emballent, rue de Rivoli et pour la bonne fortune du fondateur, celui-ci se jette à leur tête et les maîtrise.

La récompense pour cet acte de bravoure lui permet d’agrandir son magasin qui devint : Le Bazar Napoléon.

Les chevaux emballés (Tableau de René Maxime Choquet)

Les chevaux emballés (Tableau de René Maxime Choquet)

La vie lui sourit, il continue à  agrandir son magasin et à innover.

Il invente la présentation sur mannequin féminin ! Il crée des comptoirs à prix uniques : 0,05 ou 0, 10 ou 0, 50.

De 1865 au 31 décembre 1868, on trouve trace d’une association avec son frère Victor-Etienne, pour la vente en gros de jouets, des articles de Paris.

 

A suivre.....

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article