Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

La petite histoire du BHV 10/12

27 Mai 2014 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Pauvre Pauline…

Cette femme, mère d’Yvonne et May est la victime de ses deux gendres dont je vous laisse découvrir la suite.

Pendant ce temps-là, la vie suit son cours au BHV…qui se modernise, crée des réclames et des catalogues

 

Mode et Evolution du grand Bazar de l'Hôtel de Ville 1904
Mode et Evolution du grand Bazar de l'Hôtel de Ville 1904
Mode et Evolution du grand Bazar de l'Hôtel de Ville 1904

Mode et Evolution du grand Bazar de l'Hôtel de Ville 1904

1904 intérieur du BHV et Calendrier1904 intérieur du BHV et Calendrier

1904 intérieur du BHV et Calendrier

1912

1912

Pauvre Pauline…

La presse de 1920 : le « courrier Français » décrira les actions des deux frères Lillaz : invraisemblables à l’égard de leur belle-mère. … »

Les deux gendres,  Paul  qui a son entreprise de tunnel en faillite et Henri  noceur et joueur qui a emprunté à la Banque Nationale de Crédit,  font  tout pour la faire passer pour folle et ainsi récupérer le patrimoine et la fortune !

Les deux frères ont été jusqu’à la  faire séquestrer, l’enfermer, lui voler son journal intime, violer sa maison, espionner ses conversations téléphoniques ; Ils achetaient la justice et le silence de la presse.

Cette même presse qui finira par comprendre et dira de Pauline Becker : « L’inouï calvaire gravi par la pauvre Madame Becker est bien une des pages les plus dramatiques que pourra jamais concevoir un romancier. Car se représente-t-on l’angoisse de cette âme, seule au monde, trahie par les siens….. »

Pauline se remariera une troisième fois avec Paul Laveau, un de ses filleuls de guerre qui la soutiendra et l’aidera dans cette période difficile où elle écrira un livre pour expliquer ce qu’elle a vécu : « L’interdite ».

 

 

Dans une plaidoirie de juillet 1922 d’Albert Bourgoint déclame : « Mme Becker est préoccupée du bien qu’elle peut faire, elle a hérité d’une fortune considérable…. Elle a des filleuls dans les camps de prisonniers, elle en a qui sont dans les tranchées ; Elle correspond avec eux ; elle leur envoie à tous de l’argent, des lettres réconfortantes et des colis. Elle cherche, Messieurs par tous les moyens à ; leur remonter le moral et c’est ce qui va déclencher contre Madame Becker, les colères de ses enfants. Madame Backer…..a eu l’imprudence d’installer dans ce Bazar Paul et Henri Lillaz…. »

 

La petite histoire du BHV 10/12

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

costenberg sylvie 28/05/2014 17:18

toujours aussi intéressant il faudra reprendre tous ces articles pour les relire et s'imprégner de cette vie si riche et combien prenante. Merci vraiment amicalement