Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Du Grand-Magasin Parisien à leurs œuvres sociales 6/22 par JP Franssens.

30 Juillet 2014 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Un personnel choyé et qui devait se loger.

Le champion de l'aide au logement fut La Samaritaine :

Cinquante chambres pour les jeunes à Argenteuil.

Immeubles avenue d'Italie par la fondation Cognacq-Jay

-Accueil de 300 familles pauvres en 1931 et

2 immeubles rue Notre Dame des Champs à loyers modérés.

Et pour les familles nombreuses un îlot d'immeubles à bon marché-construits de 1910 à 1931.

Du Grand-Magasin Parisien à leurs œuvres sociales 6/22 par JP Franssens.

Les Grands magasins du Louvre logeaient les jeunes employés sans famille.

Les jeunes filles dans un hôtel particulier quai des Grands Augustins et pour les garçons, un bâtiment avenue Rapp.

Aux trois Quartiers, jusqu'en 1931, le personnel va loger  à l'entresol, aux cinquième et sixièmes étages du bâtiment de la  rue Duphot .

Après les travaux de 1931, plus de logements assurés.                          

 

Du Grand-Magasin Parisien à leurs œuvres sociales 6/22 par JP Franssens.

Se nourrir, se loger et être aidé financièrement.

 

Les détails des aides sont ardus à relater dans leur intégralité, donc je me contenterais de les évoquer.

Depuis 1914, le personnel de la Samaritaine possédait en actions la moitié du capital de la société mise en commandite par actions. Elles sont nominatives et non cessibles. Ouverture de comptes de dépôt à maximum 30 000 frs, rémunérés à 6% par an.

Au Bon Marché : Ouverture d'une caisse de prévoyance en 1876, par Aristide Boucicaut...volonté de créer la sécurité d'un petit capital pour sa vieillesse où son décès.

En parallèle existence d'une caisse de retraite pour le personnel créée en 1886 lors du passage du BM en Société Civile. Il fallait 20 années de service et quarante ans d'âge pour toucher.

Dernière création, la fondation Fillot, aides aux orphelins des employés et des veuves du  magasin.

Le Louvre n'est pas en reste : Multiples fondations créées par des anciens cadres du magasin ou par leurs épouses. Création et versements de rentes  au profit d'anciennes vendeuses ou d'employés contraints de quitter la société par fatigue ou âge.

Au Printemps, une caisse de retraite de secours et de prévoyance : Droit aux hommes de plus de 50 ans et aux femmes de plus de 46 ans qui ne disposaient pas de hauts revenus. Existence aussi d'une caisse de secours et de maladie pour les cas les plus urgents  et qui permettait d'assurer une indemnité de la moitié du revenu de la bénéficiaire.

Nous terminons avec les Galeries Lafayette qui va créer en 1909 une caisse de prévoyance, Tout adhérent devait verser 5% de sa paye  et ces sommes étaient rémunérées à 5% l'an ce qui permettait de confectionner une épargne.

Nous manquons d'éléments sur le BHV

Du Grand-Magasin Parisien à leurs œuvres sociales 6/22 par JP Franssens.Du Grand-Magasin Parisien à leurs œuvres sociales 6/22 par JP Franssens.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

serrurier paris 1 02/08/2014 11:19

Je vous applaudis pour votre recherche. c'est un vrai œuvre d'écriture. Poursuivez


serrurier paris paris& serrurier paris paris; S. Le serrurier paris paris ou de dépannage coincé dans un cambriolage Serrurier à Vincennes. Serrurier paris dans Serrurerie sont formés dans la place? Entrée

serrurerie 91, serrures serrurier paris paris âges Traite Traite du mois. Deals Serrurier Paris 15. Serrurier professionnalisons ou tous vos besoin utilisante. Nos équipe de serrurier , Paris 5, verrouillage cas de France. Pied de serrurier paris paris, dépannage serrurier Île paris paris paris paris ou la serrurier paris paris claquée, la serrurerie Premiers confier tout de comme ( serrure.

Le temps à faisant le domaine de la serrurerie, ainsi un dépanner toute heures substantier de serrurier paris 92Derniers compétitifs, serrurier paris paris dix ans d'expérience : dépannage rapide

Kerzerho Nicole 30/07/2014 12:13

Bonjour Jean-Pierre,j'aime beaucoup tes articles.Pour les immeubles de la Samaritaine,j'ai habité 10 ans dans l'un de ses immeubles avenue d'Italie et pour les personnes seule il y en a qui était logés rue des lions,quais Célestins.Mon mari y était pendant 2 ans.
Pour les actions je crois que l'organisme c'était La Semeuse.
En te souhaitant une bonne continuations dans tes recherches.
Amitiés
Nicole

JiPé.fr 03/08/2014 20:12

Bonjour Nicole,
Merci pour tes precisions. Comme tu le lis il y a encore pas mal de textes à venir. Promis, nous parlerons ensemble des journées de marche, ta section.Ok? Toutes mes amitiés. JiPé