Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Du Grand-Magasin Parisien à leurs œuvres sociales 8/22 par JP Franssens.

12 Août 2014 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

BHV : En 1893, rue du cloître Notre Dame sur 800m2, sont construits des écuries et grange pour les nourritures, au rez-de chaussée, une salle des  fêtes et à l'étage un dispensaire- dont on vient de parler ci-dessus.

C'est aussi l'année où il est procédé à l'acquisition d'un maximum de boutiques sur la rue de Rivoli. Le bazar se développe.

Accords pour la Samaritaine avec l'hôpital St Joseph pour 7 lits et avec l'hôpital Bon Secours 3 lits en service chirurgie.

Du Grand-Magasin Parisien à leurs œuvres sociales 8/22 par JP Franssens.

Aux Galeries Lafayette, pas d'accords passés ni au privé, ni au public. Par contre les employés pouvaient compter sur les antennes médicales qu'il y avait en magasin. En cas de maladie grave, l'employé ne pouvait compter que sur lui-même où l'aide de ses proches.

Au Printemps, il y a une infirmerie et un médecin en service médical attaché au magasin, Ce médecin peut effectuer des consultations quotidiennes et il est aidé d'une infirmière, Il y avait à ce stade une prise en charge. Les médicaments étaient payés par les directions. Aucune précision en cas d'hospitalisation.

Aucune indication à ce stade pour les Trois Quartiers.

Années après-guerre, la Mode...Le vent...le soleil et l'eau…  les Thermes.

La Bourboule, Lamalou les Bains, Evian, Vichy....

Le Louvre et la Samaritaine, propriétaires d'établissements, envoyaient leur personnel, si besoin,

Ces deux magasins ainsi que  le Bon Marché ont fondé aussi des maisons de repos médicalisées.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article