Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Les Grands Magasins et « Arts Décoratifs » 20/22 par JP Franssens

19 Février 2015 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

La « Maîtrise » des Galeries Lafayette s'est mis à faire  des produits accessibles à tous, mais pour se distinguer, Maurice Dufrêne rechercha une patine particulière.

Les artistes des Ateliers, incarnaient « les vivantes vertus de la race » (française) et ces vertus pour les dirigeants étaient « l'audace raisonnée, le goût approprié, le bon sens et l'ordre ».

Les Grands Magasins et « Arts Décoratifs » 20/22 par JP Franssens
Les Grands Magasins et « Arts Décoratifs » 20/22 par JP Franssens

Le souci majeur était de séduire une clientèle populaire tout en conservant sa clientèle huppée. Mais aux Galeries il fallait conserver une dimension de luxe.

La « Maîtrise » va créer « Rusticana » une ligne de produit avec publicité à l'appui une attaque sur la diffusion du Bon Marché.

Au « Studium » du Louvre, pas d'embrouilles, c'était un atelier d'Art de luxe qui visait « les femmes si possible riches et dépensières ». On parlait en 1926, « d'impérieux besoin de confort », d'une « intimité chez soi » et il était dit « nous possédons en France une élite de créateurs, élites d'artisans...à l'esprit toujours en mouvement et à l'affût des réalisations complètes et définitives »

Les Magasins réunis, faisaient savoir à leurs clients qu'il fallait « allier au bon goût la modicité des prix, vu le coût de la matière première, les études que nécessitent les techniques actuelles et le raffinement des esprits à contenter » et pour  assurer à leurs clients un libre-accès à l'art ils n'ont pas hésité à rogner sur leurs marges.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article