Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Ils ont du talent... Guy Claud ... par Michel Bindault

9 Juin 2015 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

Voici plus de 7 ans que Christine D. anime avec compétence et talent le réseau des anciens cadres du BHV.

Le succès de ce groupement ne se dément pas et il faut souligner ce remarquable phénomène de continuité et de participation.

Le bulletin annuel et les nombreux articles que beaucoup d'entre-nous font paraître sur le blog permettent de découvrir d'anciens collègues dans un contexte nouveau où leur expression libre et spontanée révèle des personnalités riches dévoilant de réels talents dans des domaines variés.

Ainsi nous avons pu remarquer que nombre de nos amis possédaient des talents de poètes, écrivains, peintres, critique littéraire, comédiens ou encore miniaturiste, spécialistes culinaires, grands collectionneurs etc...

Dans cet esprit je voudrai vous parler aujourd'hui d'un ancien collègue, talentueux, avec qui j'ai eu le plaisir de travailler pendant plus de 10 ans : Guy CLAUD.

Vous connaissiez son dévouement à notre Entreprise, ses compétences, son sens de la diplomatie. Mais ce n'est pas de cette époque dont je vais vous entretenir mais d'une période, précédant son arrivée au BHV durant laquelle il a exprimé un grand talent dans le domaine du sport de haut niveau.

Guy m'a manifesté quelques hésitations lorsque je lui ai confié mon intention de rédiger un article, avec son assentiment, sur une partie riche et passionnante de sa vie que beaucoup ignorent et que sa discrétion lui interdisait de mettre en avant.

Seuls quelques initiés savaient...

Aussi merci, Guy, de me permettre d'écrire quelques lignes sur ces quelques années de ta jeunesse durant lesquelles tu as été un talentueux coureur cycliste de niveau international.

Ils ont du talent... Guy Claud ... par Michel Bindault

Deux faits me semblent importants pour situer ton talent et ton rang dans la hiérarchie nationale cycliste de l'époque : tout d'abord ta participation aux Jeux Olympiques de Rome en 1960 dans le tournoi de poursuite par équipes de 4 coureurs.

L'équipe de France est battue en demi-finale par le team russe qui remportera la finale et l'Or Olympique. Mais vous terminiez l'épreuve à 3 coureurs contre 4 Russes, votre équipier Nédélec ayant décroché à mi-parcours sur crevaison !

Elle n'était pas loin la médaille...peut-être d'Or !

Egalement ta sélection au championnat du monde cycliste à Zandvoort (Pays-Bas) où une chute, hélas, brisa ton élan.

J'ai retenu ces deux épreuves pour préciser que tes talents cyclistes s'exprimaient aussi bien sur piste que sur route.

Guy assis au milieu, la tête haute.

Guy assis au milieu, la tête haute.

Citer ton palmarès tiendrait du marathon tant il est fourni.

Aussi j'indiquerai, par année, le nombre de victoires et places d'honneur avec quelques commentaires.

1955- 1ere inscription à un club cycliste : l'U.V du XIVe.  2 victoires dans cette première année de compétition

1956- Amateur 2e catégorie.

Déjà une moisson importante de succès : 5 victoires et 3 places d'honneur 3e-4e-6e.

 

1957- Amateur 1ere catégorie.

L'année est prolifique :

- 3 titres de champion de France des Sociétés : route, poursuite et vitesse.

- Champion d'Ile-de-France des Sociétés.

- 2 titres de champion d'Ile-de-France : vitesse et poursuite (devant Michel Vermeulin ).

- 1er de 2 américaines à la Cipale (Vincennes).

- 1er de Paris-Forges-les-Eaux (devant Camille Le Menn, une « pointure »).              

  • 1er du tournoi de vitesse au Vel d'Hiv.
  • 2 succès en poursuite Olympique.
  • 2e du championnat de France de poursuite.
  • 2e de la Médaille au Vel d'Hiv.
  • 2e de 2 courses en ligne- 3e de Paris-Evreux.
  • 4e du critérium de poursuite par équipes de Leipzig ( ex R.D.A ).
  • 4e et 6e de 2 courses en ligne.

 

1958- Champion de France de vitesse par équipes.

  • 2e du championnat de France individuel de vitesse.
  • Sélectionné pour les championnats du monde de vitesse .                                                                            

1959- Champion d'Ile-de-France sur route.

- Champion de France de poursuite par équipes.

- Champion d'Ile-de-France de poursuite des Sociétés.

- Vainqueur de Paris-Rouen, Prix de Zaandam (Pays-Bas ), Puteaux, Houdan, Chartres.

- 1er du kilomètre et de l'Américaine de Sofia (Bulgarie ).

- 2e de l'épreuve préolympique, 2e du championnat de France militaire de poursuite (derrière Joseph Velly, un « avion » à l'époque).        

-2e du championnat d'Ile-de-France des Sociétés sur route et de la poursuite olympique aux Jeux Méditerranéens.                   

- Finaliste de la Médaille au Vel d'Hiv.                                         

- 2 places de 4e, 3 places de 6e en courses en ligne.                    

- Participe au championnat du monde sur route à Zandvoort ou une chute le contraint à l'abandon.                                              

Guy, 1 er à gauche.

Guy, 1 er à gauche.

1960 - Remporte les Prix de St Maur et Fontenay.                              

- 2e de Paris-Verneuil, 3e du G.P de Boulogne.                            

- 4e de la poursuite par équipes aux Jeux Olympiques de Rome avec Delattre, Nédélec et Suire.                                              

     

1961- Débuts professionnels dans l'équipe ACBB-HELYETT.             

Et déjà de belles performances : 3e du GP de Grasse et du  critérium de Felletin, 5e du critérium de Ploerdut et du Prix de Plougastel.                                                                           - 7e du GP du Parisien ( contre la montre par équipes ).              

- 10e du GP d'Orchies, 12e du GP d'Antibes.    

Participe à Rome-Naples-Rome, Critérium National, ainsi qu'aux classiques Paris-Tours, Paris-Bruxelles et à la course par étapes des 4 jours de Dunkerque.                                              

 

 

Ils ont du talent... Guy Claud ... par Michel Bindault

1962- Intègre l'équipe HELYETT-St RAPHAEL dont le leader était

Jacques Anquetil.                                                                     

- 4e du critérium de Montceau-les-Mines.                                   

- Participe aux GP d'Aix-en-Provence et de Monaco.              

                                                                           

1963- Participe au Critérium National et au Championnat de France   de vitesse.  

Ce brillant palmarès, probablement incomplet, illustre le talent de Guy aussi bien pour les courses sur route que les épreuves sur piste. S'il n'avait décidé d'arrêter sa carrière en 1964, nul doute qu'il aurait pu glaner d'autres victoires, titres et places d'honneur pendant quelques saisons encore...

 
Guy, ici à droite

Guy, ici à droite

Trop beau ce palmares! On reste admiratif!

Suite demain avec l'interview de Michel à Guy.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Boissin 10/06/2015 20:23

Je savais que Guy Claud était un ancien coureur cycliste mais je n'imaginais pas un tel palmarès. Bravo. C'est très utile de le rappeler pour que le souvenir ne disparaisse pas tel cet entrepôt d'Ivry qui a abrité de nombreuses vies professionnelles et qui semble s'être envolé. Salut l'ami.

Georges.Guyot 10/06/2015 19:06

Bonjour à tous
je suis tout à fait en accord avec F Clerget tu as eu raison Michel de convaincre G Claud de révéler son talent de sportif mais surtout son palmarès. Et pour ceux qui pratique un peu le cyclisme nous savons comme ce sport est dur et exigent .Alors il était utile de connaître la face cachée de ce grand sportif qu'est notre collègue et surtout d'apprendre son palmarès , qui comme nous le mentionne Michel c'est un vrai marathon tant il a de la longueur ( pout rester dans les expressions du sport .)
Monsieur Guy Claud respect !!! Sincères amitiés

BENADINER 10/06/2015 15:12

BELLE DECOUVERTE QUE CE TALENT CACHE
MERCI DE NOUS L AVOIR FAIT DECOUVRIR

costenberg sylvie 10/06/2015 13:57

trop, ce n' est jamais trop, il faut dire qu'en effet le B H V nous révèle maintenant tous ces talents qui savaient rester si discrets. Je connaissais de loin guy CLAUD mais j'admire son palmarès et lui tire mon chapeau (quoique je n'en porte pas)........... amitiés et merci, à lire bientôt la suite.....

F. Clerget 10/06/2015 08:36

tu as bien fait Michel de convaincre G. Claud, c'est une belle épopée sportive qui méritait d'être connue. Et puis faire équipe avec Anquetil, Stablinski, Altig, Jansen, etc., autant de coureurs qui ont bercés mon enfance, c'est classe ! Comme tous les garçons de mon age j'ai joué a organiser des courses avec les cyclistes miniatures qu'on avait tous, lui il courrait avec eux, et si ça se trouve je l'avais dans mes pelotons imaginaires ! Chapeau

Bindault Michel 10/06/2015 11:07

Cher François,
Effectivement, étant gamins, nous avons joué au " tour de France " avec billes et coureurs miniatures sur des parcours tracés dans le sable !
L'après-midi avant 16 h nous arrêtions le jeu pour écouter à la radio l'arrivée de l'étape du vrai tour de France commentée par Georges Briquet sur Paris-inter !
Guy est entré effectivement dans la carrière professionnelle par la grande porte. L'équipe St Raphael avec ses célébrités était probablement l'une des plus fortes du peloton.
J'ai connu Guy par les lectures des hebdomadaires sportifs " But et club le miroir des sports " et " Miroir sprint " bien avant mon arrivée au BHV où j'ai été surpris de le rencontrer.
Amitiés

mialjo 10/06/2015 08:03

On reconnait là, en M. Bindault, des mordus de la petite reine ayant intégré le BHV...il y avait une bonne équipe de coureur à cette époque à Rivoli...et mon ami regretté Jacques Lefort...

Bindault Michel 10/06/2015 10:50

Merci d'évoquer le souvenir de notre ami Jacques Lefort avec qui j'ai fait quelques brevets dont 1 Paris-Roubaix.
Amicalement