Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Chatou, La Maison Fournaise sortie racontée par Alain Dégranges

8 Septembre 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

Merci Alain pour ce gentil reportage, bien détaillé et merci à Bernard Gallet pour tes photos qui nous ont permis d'illustrer cet article.

C'est toujours avec plaisir que nous diffusons vos articles.

 

Cette année, c’est à Chatou que nous avons fait notre sortie du CE.

Dès 8h du matin, devant la mairie du IVème, les anciens employés du magasin, dont quelques cadres et contrôleurs attendaient le car qui devait nous emmener à Chatou. Les retrouvailles étaient chaleureuses et les « Tu te souviens » fusaient de partout avec des grands sourires et beaucoup d’embrassades.

Enfin, à l’heure prévue ou presque, le car démarre en direction de la «  maison Fournaise », haut lieu des guinguettes des bords de Seine, à la fin du XIXème siècle.

Après une heure et demi de route, nous arrivons dans un site enchanteur devant une superbe Villa, aujourd’hui auberge et Musée qui fut le haut-lieu des canotiers et des impressionnistes.

Devant la Maison Fournaise :

La Seine où ils restent quelques Canotiers passant sous le pont de Chatou

 

La Maison Fournaise a conservé son charme du XIXème siècle avec ses balcons en fer forgé et sa terrasse ensoleillée

La Maison Fournaise a conservé son charme du XIXème siècle avec ses balcons en fer forgé et sa terrasse ensoleillée

Petit déjeuner offert en arrivant. Nous sommes invités par les patrons à suivre le guide pour visiter les jardins. Nous sommes bientôt rejoints par un couple de jeunes comédiens qui s’introduit dans le groupe et commencent à jouer avec beaucoup de convictions la grande scène de la rupture, comme s’ils étaient des touristes de passage. C’était amusant et ils nous ont fait bien rire !

Nos deux jeunes comédiens jouent la rupture avec sérieux devant la reproduction du célèbre tableau de Monet : Les Canotiers

 

 

 

Après cette visite extérieure du site nous sommes invités à entrer, avec la possibilité pour ceux qui avaient soif de déguster une boisson apéritive tandis que nos comédiens achevaient leur numéro, avant de se présenter enfin...

Un bon repas copieusement servi au 1er étage de la « Maison Fournaise » nous permet même entre les plats de danser au son d’un sympathique orchestre. Ou « Guincher » : l’origine du mot vient de Guinguette : lieu à la mode où l’on dansait !

Après le repas, nous allons visiter, dans un bâtiment juste à côté : le Musée des Impressionnistes.

<--La visite du Musée commence par le 1er étage ou un canot d'époque est suspendu au plafond . Chacun peut s'acheter un canotier " à sa taille", en souvenir . (Ci-dessous)

 

 

 

 

 

Nombreuses peintures (originaux et reproductions) du mouvement Impressionnistes, sont exposés permettant de découvrir ceux que l’on appelait : "les Canotiers" et qui ont donné son nom au chapeau de paille que portait Maurice Chevalier et qui l'a rendu célèbre.

Ces peintures dont certaines prêtées par des Musées ont un charme fou dans ce cadre où elles furent peintes et hissent ce petit Musée sans prétention au rang des musées les plus grands !

 

 

 

 

Chatou, La Maison Fournaise sortie racontée par Alain DégrangesChatou, La Maison Fournaise sortie racontée par Alain Dégranges

La journée s’achève, les petits groupes regagnent le car, pour un retour place Lobau. Ce fut une journée magnifique dans un site enchanteur où nous trouvons du plaisir à y retourner.

Je souhaite un petit bonjour à tous ceux qui me connaissent.

Alain Dégranges

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Georges Guyot 12/09/2017 00:17

Bonjour Alain et bonjour à tous ,encore un voyage dans le temps qui nous passionne et ravit . Je vois que Gérard à mis son canotier mais là ce n'était pas pour échapper à la Fournaise . Amitié et bise à tous Georges

jean-pierre franssens 10/09/2017 10:49

Bonjour Alain et tous tes proches de Collection Passion,
Découverte du chalet "Fournaise" et quel plaisir de revoir ces oeuvres.Charmante évocation et un bon souvenir d'une journée pro.
Bien amicalement et bises à Madame. JiPé et Lucie