Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Que la France est belle : le Périgord noir 3- du Bugue à Cadouin, puis Beynac

25 Novembre 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest, #Randonnée-Week-end

Passage dans la ville se nommant : Le Bugue… la ville est arrêtée aux décorations du Tour de France de juillet 2017, les bords de la Vézère sont toujours aussi jolis.

Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis BeynacQue la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac

Poursuivons vers Limeuil qui n’a pas à rougir d’être classé dans la liste des plus beaux villages de France. C’est ici que la Vézère et la Dordogne se rencontrent. Originalité de cette petite cité de caractère les deux ponts

et ce village  médiéval avec ses ruelles escarpées, qu’il faut visiter bien chaussé car cela monte beaucoup ! Un petit coup d’œil à la chapelle  romane St Martin : pure, dépouillée et d’extérieur massif.

Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis BeynacQue la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis BeynacQue la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis BeynacQue la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac

Les « andronnes » passages étroits entre deux maisons servaient à l’époque à récupérer les eaux usées des latrines ou des éviers.

 

Direction Cadouin.  C’est dans la rue principale du centre ville que la façade de l’abbaye (et de l’église) de Cadouin s’impose.  Elle fut un lieu de passage du pèlerinage de Compostelle.L’église a la sobriété des églises abbatiales.

Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis BeynacQue la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac

La partie de l'abbaye: église est de style roman. sa façade est austère. On est interpellé par sa voûte en coupole décorée.

Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis BeynacQue la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac

Vierge de Cadouin remontant à la guerre de 100 ans et restaurée en 1891.

 

 

 

 

 

 

 

 

Notons au passage que cette abbaye cistercienne est classée au Patrimoine de l’Unesco.

Le cloître est admirable …Toute la richesse du style gothique.

Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac
Que la France est belle : le Périgord noir 3-  du Bugue à Cadouin, puis Beynac

Un petit passage à Belvés, cité médiévale en haut de son rocher.

et  nous voici repartis vers les gigantesques falaises où coule en aval la Dordogne, bordées de chênes verts et où émergent de superbes châteaux.

Un nouveau retour dans l'histoire du moyen-âge : châteaux, villages, églises romanes et abbayes vous invitent au voyage avec une grande émotion.

Castelnaud la Chapelle et Beynac .

Voyez ces deux châteaux de chaque côté de la Dordogne qui se défient. Ils contrôlent la vallée de la Dordogne.  Côté anglais à 70 m de haut le château de Castelnaud et son donjon , devenu le musée de la guerre médiévale. De l’autre côté : les Français à 150 m de haut , le château de Beynac et son charmant village aux nombreuses maisons coiffées de toits de lauzes.

Château de Castelnaud Château de Castelnaud

Château de Castelnaud

Château de Beynac
Château de BeynacChâteau de BeynacChâteau de Beynac

Château de Beynac

Non loin de Castelnaud, le château de Milandes qui appartenait à Joséphine Baker.

 

A suivre....

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

costenberg sylvie 01/12/2017 17:33

toujours aussi beau ce circuit et commentaires et photos nous donnent vraiment envie de marcher sur vos pas, mais les déplacements sont maintenant de plus en plus difficiles nous vous embrassons

Georges Guyot 28/11/2017 19:42

Bonjour Christine bonjour Albert et bonjour à tous c'est avec plaisir que je continue ce voyage en Dordogne et Périgord noir, région magnifique riche de son histoire avec ses vielles pierres silencieuses mais qui vous racontent tout de leur passé . Les photos sont superbes et les dioramas nous donnent la profondeur de la beauté et des couleurs . C'est sûr c'est en avançant vers le grand âge que le temps nous permet de visiter ce que le moyen âge nous a laissé amitié : Georges.