Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Hommage à Aimé Calandri par Jean-Pierre Franssens

12 Mai 2018 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Membres info

Aimé CALANDRI nous a quittés.

En ce 1er Mai 2018, je viens de lire l'hommage qui lui est fait par Michel....

Merci a toi Michel, d'avoir retracé une grande partie de ses actions au sein de la société ou nous étions soudés, par la section sportive US BHV que tu as évoquée à travers ses animations et ses

compétitions.

Nos amis lecteurs pourrons consulter de nombreux textes écrits de sa main dans « Il était une fois l'Union sportive du BHV », parus les 16 juillet, 15 septembre et 4 novembre de l'année 2013.

Pour te rendre hommage, Aimé, en ce jour bien triste, je vais a travers tes propres mots , honorer un Homme qui aimait la vie, le mouvement, le contact et plus encore dans son style particulier traduisait son envie de réussir et faire réussir autour de lui.

Aimé, je suis un de ceux là...sans toi, jamais je n'aurais envisagé, ni pensé, effectuer des 200, 300, 400, 600, 1000 kilomètres. Tu m'y as encouragé et humblement par rapport au pro-sportif que tu étais, j'ai réussi quelques épreuves et à mon tour, encouragé d'autres a le faire. Pour cela, entre autres un grand merci.

Toi, tu étais.....

... un Homme qui s'interrogeait, déjà, au début des

années 80 tu écrivais...

« …/...le dirigeant s'interroge ? Son action se situe-t-elle où il convient ? Répond-t-elle aux souhaits de ses sociétaires ? » et encore des extraits sur la satisfaction …. « La satisfaction nous vient tout naturellement au fil des années a travers les choses que l'on réussit...../..... c'est autour de soi que l'on cherche de nouvelles satisfactions»

« Alors vous vient le sentiment d'une nouvelle satisfaction, celle de voir des camarades que vous aimez voir réussir de grandes choses....../.....vous êtes alors un peu fier d'eux et pour eux. »

Mais encore, tu as écrit...

« Heureux simplement que nous sommes d'être, des « gens de peu ».

Les « gens de peu », sont définis par un anthropologue Pierre Sansot comme des êtres fiers qui ne prétendent pas être autre chose que ce qu'ils sont. Il le distingue à leur capacité au Bonheur, à leurs plaisirs simples, à leurs attitudes face à la vie.

Des gens qu'une passion simple tire hors des vicissitudes de la vie courante, pour qui une matinée sur les routes, seul ou en groupe est plus profitable que n'importe quelle cure...pour qui un simple vélo est devenu le symbole de cette capacité de Bonheur »

Et en langage pro « s'entrainer avec zèle soit : faire le métier, faire des bornes, bouffer du kilomètre, garder les jambes dans la laine... »

Avec Aimé, j'étais « Dans les roues » du Président, comme il le disait en langage cyclo

, « ….rester dans les roulettes, sur le porte bagage, se faire des traces de pneu sur la langue. »

Lui-même un jour avait écrit....

« Avec vingt ans de moins......c'eût- été avec deux mille kilomètres au compteur l'ouverture à Rungis, le sprint a quarante pour « la gagne »...« Et vingt de moins encore.... …..Les premières épingles au maillot..../....la première place dans les dix

premiers....../....L'espoir, la réussite, l'avenir. »

« Avec 20 ans, demain ….....un nouveau calendrier, les kilomètres a couvrir pour souffrir moins avec les mêmes copains, avec de nouveaux amis........../ …....organiser encore pour faire profiter les autres, ceux qui découvrent, ceux qui vont aimer. ...L'espoir, la réussite, l'avenir. » .

J'ai écrit en 97/98.....

« Je n'ai connu qu'un seul secrétaire général, un grand...Aimé Calandri ,

et aujourd'hui il s'en va pour une retraite, détente bien méritée... (Cession de l'US à Michel et Jean-Pierre).....de belles années passées en sa compagnie et je le remercierais éternellement de m'avoir fait pédaler (« avoir un gros moteur, être dans l'allure, pédaler d'une jambe, avoir les socquettes légères..... ») vers ce poste.

«Et vingt ans après .....« Rouler en fin de bordure, fermer la porte... ». Salut champion, salut l'ami.

Les évènements familiaux, les déplacements géographiques, les années, n’ont permis que  des contacts téléphoniques et des écrits permettant de parler de nos  vies  et du  « Rezo-bazar ».

C'est ainsi....aujourd'hui, nul besoin de se poser des questions.

Et puis,  il y a quelques jours, une carte...Ginette et Aimé nous informent …

« Ma prochaine étape m'amène à Noisy le Roi... » Et là, on se promet le p'tit coup de fil, le petit mot, et on prend le temps...on « tricote, on mouline, on est tout à gauche » et......

En ce dernier jour d’avril,  Michel nous appelle, nous annonçant ton départ pour un autre monde.

Je n''aurais pas entendu une dernière fois ta voix si particulière qui est mémorisée et je l’entends tout en retraçant sur la feuille en ce mardi 1er mai 2018, tes traits, ton sourire à tout jamais.

De tout cœur avec sa famille, en cette difficile période.

Lucie, Hélène et Bruno se joignent à moi dans cet hommage et nous sommes avec

Vous, Ginette, Jean-François, Nicole et tous vos proches en ce moment de tristesse, de peines de la perte de l'être cher :

Aimé, aimé pour toujours.

Avec Jean-Pierre Boulot et avec l'équipe US BHV
Avec Jean-Pierre Boulot et avec l'équipe US BHV

Avec Jean-Pierre Boulot et avec l'équipe US BHV

Merci Jean-Pierre pour cette superbe évocation, Aimé a rejoint son ami Jean Pieters, le Président JP Boulot  et les amoureux de "la petite Reine" déjà partis...

Son empreinte sur la vie sportive du BHV est ineffaçable.

J'ajouterai juste une photo plus récente de nos rencontres à la retraite, avec son ami Michel Bindault, lors d'une rencontre réseau en Normandie.

Aimé et Michel

Aimé et Michel

Dernière de couverture d'une  lettre BHV

Dernière de couverture d'une lettre BHV

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Corinne Ouchene 17/06/2018 09:25

bonjour a tous! je ne manquerai pas d'envoyer mon mémo de notre cher Aimé Calandri a la fédération du reseau Bazar! merci a vous

Corinne Ouchene 27/05/2018 11:52

J'ai été trés emue par la disparition de mr CLANDRI Aimé, le l'ai accompagnée jusqu'a la fin , on n'a noué un lien de complicité malgrés sa hauteur(car je mesure 1m51) c'etais une personne magnifique je me suis interéssée a sa vie qui m'a bien épaté, j'avais préparé une petite biographie pour mon sujet d'examen j'aurai tellement aimé pouvoir en parlée avec lui, sur les conseille de sa compagne, vu que cette personne m'a attendri et particuliérement touchée je suis en train de mettre en page mon objectif rien que pour lui redre homage car c'était une bonne personne, repose en paix

Les federateurs du reseau Bazar 27/05/2018 15:50

Bonjour Corinne, c'était un homme remarquable, je vous propose de m'envoyer en direct votre article Biographie. sur mon mail du réseau:
rezobazar@gmail.com
Bien à vous

FRANSSENS jean-Pierre 14/05/2018 09:36

Merci les amis de vous êtes joints a cet hommage...
Merci a vous, "p'tit Louis, Jean-Louis, Georges, Nicole, Christine et Michel.
Avec mes amitiés et le souhait de garder le souvenir du temps passé.....le plus longtemps possible...

JEAN Louis 13/05/2018 09:32

Je vous remercie Michel et Jean Pierre pour l'hommage que vous rendez à Aimé.J'ai connu Aimé il avait 20ans et moi 18,nous nous sommes pratiquement jamais quittés.Onen a tiré des bourres à vélo.Souvenirs, souvenirs.Merci à vous deux Louis dit "le p'tit"

Georges Guyot 12/05/2018 15:40

Bonjour à tous , Bonjour Jean Pierre merci pour ce bel hommage tout comme celui de Michel oui vous avez écrit tout ce qu'était Aimé et comme le dit notre collègue que pouvons nous rajouter. Et comme Nicole pour moi aussi lors de nos rencontres normandes au début je le vouvoyais et Aimé m'a dit non Georges tu m'appelles Aimé et ont se tutoie .Comme le dit si bien Jean Pierre Aimé aimè pour toujours : amitié Georges

il. Dieudonné 12/05/2018 13:12

Merci à toi Jean Pierre Que pourrions nous ajouter

Kerzerho Nicole 12/05/2018 10:40

Bonjour Jean Pierre,
Merci pour ce bel hommage à Aimé et pour les photos jointes.
Quand tu parles du son de sa voix moi aussi je l'entends..
Il était très humain.et simple.Jai eu un réel bonheur de le revoir le 17 septembre voilà 3 ans je crois,nous étions tous à la même table Aimé,Jean Pieters,Louis Jean,monsieur Fournier à ce rappeler des souvenirs anciens..Quand nous nous sommes dit bonjour,comme je le vouvoyais il me reprend en disant,non Nicole ont se tutoie et tu m'appelle par mon prénom.Ca m'a touché..Cette soirée était magique..Depuis 2 grands sportifs nous ont quittés
Je t'embrasse
Nicole