Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3

14 Décembre 2018 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest, #Randonnée-Week-end

 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3

La porte franchie- lors de notre ballade précédente, nous débouchons sur la place ou esplanade qui s'est élevée en pente douce vers le château.

C'était au Moyen-âge le cœur de la cité, le bourg du château où se déroulaient foires et marchés.

Ce château a échappé aux exactions des biens aristocratiques lors de la

Révolution

 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3
 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3

 

Nous reviendrons sur cette place où nombre de bâtiments nous inviterons à leurs souvenirs du temps passé, mais auparavant entrons par « le Chatelet » appelé aussi donjon et qui était protégé par des douves – comblées en partie- et un pont levis -disparu-

 

Sur la façade au dessus de la voûte se trouvent les armoiries de Renaud de Sainte Maure seigneur de Jonzac qui, après la guerre de cent ans fit reconstruire le château en 1449.

Oui, reconstruire, car le premier château était de 1059 et appartenait à l'abbé St Germain des Prés, dit de Paris depuis le don fait par Charlemagne en 812.

 

Ce sont les nobles de Rochandry -région Angoulême- qui furent les premiers seigneurs de Jonzac et ce jusqu'en 1370 où, par le mariage les Sainte-Maure arrivèrent.

L'offrande par les Rochandry à l'abbé St Gemain des prés de Paris en 1073 a été de 13 couteaux et une peau de cerf.

Durant cette guerre de 100 ans, Jonzac passa souvent aux mains des Anglais.

 

 

L'entrée franchie nous nous trouvons dans la cour d'honneur ou la tour polygonale  d'escalier permettait d'accéder au chemin de ronde des remparts.

Au-dessus de la voûte, a voir une sculpture en pierre représentant en buste Louis XIII qui était Roi de France  au moment ou Léon de Sainte -Maure devenait seigneur de Jonzac en l'an 1620.

Nous rencontrerons ce Léon par la suite. 

 La rénovation de 1620 apporta une modernisation des logis qui ont accueilli, en particulier le Roi Louis XIV,qui, lors de son voyage vers St Jean de Luz en juin 1660 y séjourna avec sa jeune épouse Marie Thérèse d'Autriche

Cette façade qui abrite aujourd'hui l'Hôtel de ville nous propose ses fenêtres a meneaux, ses gargouilles, ses cartouches des signes du zodiaque et  son cadran solaire. En face sur l'aile sud est la sous préfecture.

Comme il est dit « La République a bel et bien remplacé l'ancien régime dans ce magnifique château, sans pour autant sacrifier son Histoire ».

 34                                                       33

 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3
 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3

 

C'est en 1861 que la commune de Jonzac qui vient de racheter le château, décide de construire une salle de théâtre, une infrastructure culturelle parait-il très a la mode sous Napoléon III. Un théâtre a l'italienne qui a pour but de retenir la population « bourgeoise » et qui comporte 250 places avec ses loges à l'étage.                     

Grand succès qui dans le temps a connu quelques difficultés, mais la commune l'a entretenu contre vents et marées jusqu'à ce que les élus en 1979 décrochèrent son inscription à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques le 6 mars. Et il est là,,,,(photo montage)


 

 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3

Toutes les salles type salles de conseil ou de mariage ont gardé une atmosphère de musée, musée ou l'on peut admirer entre autres œuvres, un magnifique tableau peint a l'huile sur toile de 200x140 cm, par J,Philippe Lescrinier en 1727.

Il représente les 5 enfants Louis Pierre Joseph d'Aubeterre, dernière lignée des « de Jonzac » qui eux-mêmes avaient succédé aux Sainte-Maure. Ils représentent les 5 sens.

De gauche a droite ; Théophile pour le geste du toucher, debout, François l’aîné des 5, le sens de la vue, Hubert, assis, chevalier de Jonzac représente le goût ensuite, en face, la plus jeune, Marie-Françoise une fleur a la main, nous indique l'odorat et enfin Michelle Julie symbolise l'ouïe.

 Ville de Jonzac, vue et racontée par Jean-Pierre Franssens 2/3

Nous voici de retour sur la place du château où la statue de la République trône.

Marianne tient de la main gauche les tables de la Loi et de la droite tendue au dessus de son bonnet phrygien tend le flambeau de la Liberté.

Oeuvre commandée au sculpteur parisien Gustave Michel pour commémorer le centième anniversaire de la Révolution.

C'est Emile Combes, président du conseil et Maire de Pons, proche, qui l'a inaugurée en 1894.

Il n'en existe que 6 exemplaires en France .

 

Tiens ? L'hostellerie du coq d'or ...pause.

Troisième acte et final vers les Carmes, la Seugne et retour vers les  Antilles. A bientôt.....

Superbe article de Jean-Pierre qui nous donne bien l'envie d'y passer!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadine 14/12/2018 18:17

Merci, très intéressant.
Bonnes fêtes