Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°27 avant la guerre de 1914

22 Novembre 2019 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Santé Hygiène

En ce début de siècle le grand fléau reste la tuberculose, mais on vaccine depuis quelques années contre la variole. L’hospitalisation se généralise. Moins de nourrissons décèdent en couches. On stérilise les biberons, on surveille le poids du nouveau-né.

Bébé sort en landau…

Les enfants vont à l’école où le maître préside sur son estrade !

On écrit avec un porte plume qu’on trempe dans l’encrier. Les enfants vont à l’école 5 jours par semaine du lundi au samedi, mais le jour de congé est le jeudi.

Les enfants lisent : le tour de la France par deux enfants, la semaine de Suzette, l’Intrépide…Les friandises sont rares (Sucre d’orge, berlingots ou pommes d’amour à la fête foraine)

Je reviens sur ce livre : Le tour de la France par deux enfants.

Livre très ancien, l'original a été écrit en 1877, puis corrigé  en 1904, en raison de la séparation de l'église et de l'état, le texte et les gravures ont été modifiés et toutes les références à la religion ont été retirées.

On verra une réédition 1920 actualisée après guerre.

(Disponible sur Amazon) Le thème: 
"Au lendemain de la guerre de 1870, deux enfants orphelins , André et Julien,parcourent la France. Sur les pas de ces deux jeunes Lorrains patriotes, le lecteur découvre la vie des métiers et les nouvelles techniques de la première révolution industrielle. Un témoignage extraordinaire sur une époque, à travers "le livre de lecture" de nombreuses générations de Français.".

C'est un livre de base extraordinaire qui a été lu pendant 50 ans dans les écoles et qui devrait être lus par tous nos chérubins d'aujourd'hui, Une éloge au patriotisme, l'histoire, la géographie, les sciences, les découvertes et la morale!

Quelques exemples de Thème Morale parmi tant d'autres! .... Ce n'était pas si mal!...à philosopher pendant les longues soirées d'hiver!

"Le travail fait renaître le bonheur et l'aisance là où la guerre ne laisse que deuil et misère.

Les beautés de la nature doivent élever notre pensée

Ayons tous un même cœur pour aimer la France.
C'est l'amour de la science et le courage des savants qui ont fait faire de nos jours tant de progrès à l'humanité.
Ce qu'il y a de plus heureux dans la richesse, c'est qu'elle permet de soulager la misère d'autrui... 
Ce que la patrie admire dans ses grands hommes, ce n'est pas seulement leur génie, c'est encore leur travail et leur vertu.
Celui qui accomplit une œuvre utile ne doit point se laisser décourager par la jalousie ; tôt ou tard, on lui rendra justice.
Celui qui se fait reconnaître pour un honnête garçon trouve aide et sympathie partout où il passe.
Combien il est facile de se faire aimer de tous ceux qui nous entourent ! Il suffit pour cela d'un peu d'obligeance et de bonne volonté."

 

Au début de ce XXe siècle le médecin scolaire fait son apparition. Son rôle est multiple, il veille à l’hygiène scolaire des locaux scolaires, et aux conditions sanitaires. Il s’occupe aussi de l’hygiène physique et psychique des écoliers.

Le maître d’école éduque les enfants par des leçons de chose. L’enfant apprend l’utilité du savon, du brossage des dents.

Et enfin, il y a l’éducation sportive. N’oublions pas qu’il faut former les garçons en patriote prêts à se battre, avec une bonne santé mentale ; quand aux jeunes filles la gymnastique adaptée, prépare la future épouse à ses devoirs de mère au foyer.

Nettoyer son linge sans machine !

Jusqu’au début des années 1900 les femmes lavaient leur linge au bateau-lavoir en bord de Seine, ou au à la rivière. C’est l’époque où chaque jeune femme qui se mariait, était dotée d’un trousseau de linge de maison prévu pour lui servir longtemps.

La femme des années 1910-1913, n’a toujours pas de machine à laver, alors on  lave à la main des petites choses mais on utilise surtout  les services des industries de Blanchisserie près de Paris (Boulogne Billancourt, Rueil, Courbevoie, Pantin). Chaque blanchisserie  comptait  6 à 700 employés.

Le principe est le suivant :

  • Le linge est ramassé chez les clients.
  • Arrivage, triage du linge

     

  • Arrivé à la blanchisserie, il est marqué et désinfecté..
  • Puis c’est l’essangeage ou 1er mouillage et décrassage du linge
  • La mise en cuvier construits en tôle galvanisée ou cuivre, pour faire bouillir le linge.
  • Puis passage dans des essoreuses
Les essoreuses
  • Enfin : le séchage,( difficile à l’air libre !)

Soit dans des étuves « Calorifères »,

Soit  pour le linge plat un passage dans des cylindres, ainsi il  ressort parfaitement sec pour être plié ; 

Le linge délicat ou amidonné sera traité par des repasseuses.

Presse pour linge plat
Les repasseuses pour le linge fin

Les restaurants et hôtels ont opté pour la location du linge.

Le linge propre et  emballé sera ensuite livré chez les clients.

 

Nous nous retrouverons en 1914.... la grande Guerre!...

Dans les Grands magasins  : Louvre, Bon Marché, Samaritaine, on prépare Noël...

Mais au Grand Bazar de l'Hôtel de Ville ... On bricole!

 

Un clin d’œil pour le repas de Noël!... C'était en 1913 !.....

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlotte 17 23/11/2019 12:18

tu devrais envoyer ce lien a ministre de l'éducation...tu te rends compte ? C'est tout ce qu'il manque au gosse d’aujourd’hui...c'est grave!

Les federateurs du reseau Bazar 24/11/2019 20:30

Tu as raison, on pourrait très vite leur donner des cours de morale !

LECARON 23/11/2019 07:06

Je lis toujours avec un grand intérêt tes reportages sur es mémoires du BHV … Recherches impressionnantes

Les federateurs du reseau Bazar 24/11/2019 20:31

Merci Gilles d’être un lecteur assidu ! Amitié