Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°37 en 1924

13 Mars 2020 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar

Chers collègues, Une petite pensée pour vous tous dans la crise sanitaire que nous traversons.

Bien sûr, il y a les bien-portants parmi vous, mais nous en connaissons tous dont la santé ou celle de leur conjoint est affaiblie.

 Je pense aussi à tous ceux qui doivent s’organiser en travaillant, lorsqu’ils ont des enfants, aux nombreux collègues qui travaillent en prenant les transports en commun et qui s’inquiètent chaque jour. 

Je pense aussi à ceux qui ont des postes à responsabilité et dont l’entreprise est très impactée par cette crise et enfin à tous nos retraités à qui on demande de faire attention en les privant de visite d’un conjoint, d’un parent en Ehpad ou en les éloignant de la garde de leurs petits enfants.

Je vous souhaite beaucoup de courage. Prenez bien soin de vous ! Gardez votre bonne humeur. Amicalement. CD

1924 Politique et Economie

L'industrie Française se redresse en particulier l'industrie automobile.

L'aéroport est construit et fonctionnel.

Le  14 juin 1924, Gaston Doumergue remplacera le président Millerand. Sans être un homme de parti ,il est reconnu comme courtois et souriant. Il réduit les coûts de transports attaché à son service pour montrer l'exemple. 

Il est le 1er président à assister à la finale de la Coupe de Foot. C'est un président modèle durant son septennat.

Commerce:

On lance dans les grands magasins la vente des aspirateurs traîneau. Ci-dessous une sympathique illustration.

Pendant ce temps là au BHV

Le magasin reçoit une forte fréquentation


 

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°37  en 1924

 

BHV 1924 (Agence Rol)

 

La concurrence  se porte bien et multiplie ses annonces publicitaires dans les quotidiens.

 

 

 

 

 

 

La samaritaine se distingue ici, avec une animation pour Noël

 

 

Saga BHV : Pauline Becker-Ruel ou la suite d’un feuilleton !...

Un article dans l’écho d’Alger journal républicain du 23 janvier 1924, est rédigé sur le l’Interdite  et annonce même un film qui ne verra jamais le jour. 

Dans la « Grimace » de janvier 1924, une critique du livre l’Interdite :

A propos du livre l’Interdite de Pauline Ruel Becker

Cette œuvre sincère et bien documentée avec une évidente probité et une totale impartialité, pourrait s’appeler, indifféremment : « Le calvaire d’une mère » ou «  la Magistrature et les deux gendres complices de deux gendres et de deux filles dénaturées »

Dans L’Interdite, Mme Pauline Lavau-Becker née Ruel, fait passer les profils balzaciens d’une collection d’aigrefins coalisés avec les deux couples filiaux pour la dépouiller : un quintette de médecins d’affaires, un duo d’avoués canailles, des procureurs, des avocats, au nombre desquels nous avons eu le regret de voir M de Monzie jouait un rôle qui parait en désaccord avec son caractère …..

Ce livre doit être lu. Il jette sur les mœurs d’un certain monde politique, médical, judiciaire (l’un des gendres fut attaché au cabinet Barthou, l’ancien ministre de la justice qui qualifia de pourrie une partie de la Magistrature dont il était le chef), un jour édifiant.

Nous adressons ici à Mme Pauline Lavau-Becker née Ruel, l’expression de notre pitié profonde et à ses adversaires celle de notre mépris attristé.

Littérature

En 1924 un roman, triomphera : « Génitrix » de François Mauriac et Thérèse Desqueyroux (1927.)

Disparitions de 3 écrivains qui ont marqué ce début de siècle : Marcel Proust(1922), Pierre Loti (1923) et Anatole France (1924)

A bientôt .

CD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

COSTENBERG 15/03/2020 10:51

Merci à toi pour ce beau message que tu viens de nous passer vous aussi faites bien attention à vous; Nous allons passer beaucoup de temps dans nos maisons , ce sera l'occasion de relire avec passion beaucoup de tes récits Il faut être prudent soyons tous responsables !!!!! amitiés à tous et toutes