Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

ALIENOR D'AQUITAINE et la deuxième croisade par Martine Mallein-Leguédois

3 Avril 2020 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

La semaine sainte débute le dimanche des Rameaux 5 avril et se termine le dimanche de Pâques 11 avril où les Chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus. Cette période est très différente des autres années.

Les familles ne se retrouveront pas et pourtant chacun dans son foyer, en maison de retraite ou seul à la maison aura une pensée pour ceux qu’ils aiment.

L’après confinement sera différent d’hier et on peut espérer que les vraies valeurs reprendront place pour l’humanité : La famille, la fraternité, la sagesse, la patience et la foi.

Martine Mallein nous livre un  deuxième épisode sur la deuxième croisade. Cette épopée narrée par Martine agrémentée de l’histoire de la belle Aliénor, a toute sa place cette semaine.

Voici les Croisés en marche pour Jérusalem...

Nous sommes ravis de retrouver notre historienne Martine Mallein  et la remercions. 

Ceux qui ont manqué le premier article du 16 janvier, peuvent le lire en ouvrant le lien ci-dessous.

LES CROISES EN ASIE MINEURE

(Deuxième croisade)

19 mars 1148 : ANTIOCHE, le renoncement

Après la décision du roi d’éclater ses troupes en deux directions différentes, abandonnant les plus faibles au comte de Flandre et à Archambault VII de Bourbon qui seront massacrés par les Turcs, de Chypre, les plus vaillants partirent sur plusieurs nefs, emportant Louis et Aliénor.

Ils mouillèrent enfin avec les chevaliers et les troupes d’élite à Saint-Siméon, port d’Antioche.

Une grande animation régnait dans le petit port. En pénétrant dans la ville, les uns et les autres furent frappés d’admiration. Ils découvraient une ville éblouissante avec sa cathédrale Saint-Pierre[1], les dômes de ses multiples églises, ses monastères, ses riches demeures, des thermes, des fontaines, des jardins aux plantes finement odorantes.

Un peu d’histoire

Antioche, sur la rivière l’Oronte, avait été créée vers 300 avant JC. C’était une ville clé, sur la route de la soie qui rattachait principalement Xi’An (en Chine) à Antioche...charnière entre l’Anatolie, la Mésopotamie et la Judée.

Conquise par les Romains à partir de 64 av JC, elle fut la capitale de la province de Syrie.

A partir de 614, les Perses Sassanides s’en emparèrent, la transformèrent et l’embellirent. Elle fut surnommée la « Couronne de l’Orient ».

Le 2 juin 1096, (première Croisade) après un siège de 8 mois, Godefroy de Bouillon et ses Croisés enlevèrent la ville. Le frère de Godefroy, Beaudoin devint le ler comte d’Edesse.  

Ci -contre  Antioche  : église primitive

 

Épuisés, les chevaliers laissant beaucoup de morts sur le terrain, vont rester une dizaine de jours à Antioche, accueillis par Raymond de Poitiers, prince d’Antioche, l'oncle d’Aliénor d'Aquitaine et sa très jeune épouse, Constance[2].

Aliénor est émerveillée, après des mois de peur, de sang, elle jouit pleinement des fêtes données par son oncle en leur faveur.

Elle retrouve sa cour d’Aquitaine, car autour de Raymond sont regroupés en majorité des Croisés aquitains et poitevins. Ce sont des explosions de joie, des rires, mais aussi un relâchement général après la tempête, des beuveries, des danses, des chants, la débauche.

Dans les frais jardins dominant l’Oronte, Aliénor retrouve son oncle.

Une amitié peut-être trop tendre les réunit. Ils ne se quittent plus. Il a 50 ans, elle en a 25. Tous deux parlent politique et stratégie pour reconquérir le comté d’Edesse et cherchent à convaincre Louis VII.

Celui-ci rejette les précieux conseils de Raymond de Poitiers, de passer à la contre-attaque de Nûr-al-Dîn[3]. Il préfère continuer son pèlerinage vers Jérusalem bien que la ville ne soit aucunement menacée.

Les époux royaux ne s’entendent plus. Aliénor, légère et dissipée, s’amuse de toute évidence.

Dans une atmosphère et un chaud climat sensuel, Aliénor a-t-elle eu une aventure avec son oncle ? Guillaume de Tyr, va insidieusement rapporter des médisances sur le couple.

Le roi, dépité et courroucé, peut-être jaloux, renonce à reprendre le comté d’Edesse et décide de se rendre à Jérusalem pour accomplir le pèlerinage qu’il s’était imposé et exige d’Aliénor de le suivre.

Elle refuse, pensant qu’il ne devrait pas délaisser Edesse, il l’enlève, une nuit !

 

Avril 1148 : Enfin Jérusalem

Le St sépulcre Photo Alain Hanquez

Louis VII y retrouve Konrad et est accueilli par la reine Mélisende et son fils Beaudoin III.

Une armée languedocienne arrive à Acre avec à sa tête Alphonse Jourdain, comte de Toulouse, qui sera empoisonné dès son arrivée, affaire de jalousie.

<--- Le Saint Sépulcre –

 

 

 
Le saint Sépulcre, photos Marie- Françoise W (02/2020)
Le saint Sépulcre, photos Marie- Françoise W (02/2020)Le saint Sépulcre, photos Marie- Françoise W (02/2020)

Le saint Sépulcre, photos Marie- Françoise W (02/2020)

         De Tibériade en allant vers la Mer Morte

Capharnaum (photo Alain Hanquez)Capharnaum (photo Alain Hanquez)Capharnaum (photo Alain Hanquez)

Capharnaum (photo Alain Hanquez)

  • 24 juin 1148 : Assises d’Acre, dissensions entre les Croisés occidentaux et les barons de Jérusalem discutant sur l’occupation des armées stationnées à Jérusalem.
  • 24 juillet 1148 : Attaque du seul allié des Croisés, le régent de Damas, Nahr al-Sâbiran. Abandon de la position stratégique de la Ghouta (oasis proche de Damas). Le siège de Damas est levé.
  • 28 juillet : retraite des Francs vers Jérusalem.
  • Début septembre 1148 : embarquement à Acre, départ de Konrad III qui rejoint Constantinople.
  • Pâques 1149 : départ de la Palestine de Louis VII et d’Aliénor, restés sur place comme pèlerins, visitant les lieux Saints et les églises. Ils prendront le chemin du retour en empruntant deux navires distincts.

La galère d’Aliénor sera capturée par des navigateurs byzantins lors d’une bataille engagée entre Roger II de Sicile et le Basileus, Manuel Comnène.

 et lac de Tibériade vu du Mont des béatitudes photo Alain Hanquez

et lac de Tibériade vu du Mont des béatitudes photo Alain Hanquez

Le lac de Tibériade : photos Marie-Françoise W  Le lac de Tibériade : photos Marie-Françoise W

Le lac de Tibériade : photos Marie-Françoise W

Conclusion

Cette croisade souhaitée par Louis VII, dont il était le chef avec le germanique Konrad III ne fut pas une réussite. Elle s'acheva en 1149 par un échec total pour les Croisés, qui rentrèrent sans avoir remporté de victoire militaire en Orient, abandonnant aux Turcs le comté d’Edesse sans avoir cherché à le reprendre aux Turcs.

Le comportement du souverain franc peut être qualifié comme celui d ’un « roi pèlerin » qui n’avait pour objectif que d’expier son péché après avoir occis la population de Vitry-en-Champagne. Aliénor prétendait, elle, avoir épousé « un moine » !

Lois VII ne s’impliqua pas dans les affaires politiques de Jérusalem et laissa se dégrader les relations entre les barons syriens et occidentaux.

Quant à son couple, l’homme pieux s’était détaché de son épouse, trop volage, chacun souhaitant divorcer.

 

[1] Saint-Pierre a vécu 7 années à Antioche dont il fut le premier évêque. Une fête de « la chaire de Saint Pierre à Antioche » est célébrée le 22 février depuis le IVè siècle.

[2] Il épousa en 1136 Constance âgée de 10 ans, fille et héritière de Bohémond II et d’Alix de Jérusalem

[3] Zengy, dignitaire de Mossoul (1127-1146) et d’Alep (1128-1146)

 Nour ad Din, son fils, qui décapitera Raymond de Poitiers et rapportera sa tête dans un panier , le 30 juin 1149.

Aliénor est à la fois une reine influente et opiniâtre, et de l'autre côté elle incarne la femme libre, séductrice, intelligente et cultivée. Son charme  et sa beauté inspireront de nombreux historiens. Elle fut aussi mère de 8 enfants : 2 avec le roi de France et 6 avec le roi d’Angleterre, dont le plus célèbre sera Richard  (Cœur de lion)

Bien sûr, nous retrouverons Martine Mallein pour un 3éme chapitre dans quelques temps avec le divorce d'Aliénor.

Bravo, pour ce récit riche en recherche historique et très intéressant.

CD

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MC Kieffer 04/04/2020 16:19

Merci Martine Mallein pour cette publication très intéressante. Amitiés.