Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

24 Avril 2020 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end, #France Ile de France

La Cathédrale de Soissons, nous évoque Notre Dame de Paris car son unique tour lui ressemble étrangement et parce qu’elle a su malgré sa destruction, par les bombardements, être reconstruite…

Nous voici dans une des six grandes cathédrales picardes. "Saint Gervais-Saint Protais"

La façade dissymétrique est incomplète, mais elle ne fut jamais achevée. La grande guerre l’a mutilée et elle a su renaître de ses cendres.

De style gothique (classique), nous la découvrons ci-contre

Voici la tour sosie de Notre Dame de Paris, côté sud et à sa droite, le jardin du haricot .

Tour Cath Soissons
undefined
Cath ND de Paris

 

Le jardin du haricot

Le jardin du haricot

Le transept est élégant, le chevet qu’on peut voir du centre ville laisse apparaître les contreforts et les arcs-boutants qui soutiennent la partie supérieure.

Quelle histoire !

En 1175, l’évêque de Soissons fut l’instigateur de cette cathédrale bâtie sur d’autres cathédrales primitives.

Avant 1190 on réalise le chœur et le transept avec ses deux bras en hémicycle, mais pour continuer la nef, on décide de lui donner plus d’élan vers le ciel en adoptant un style nouveau, le gothique à trois étages. Elle sera achevée en 1230.

Entre 1230 et 1240, on construit la façade….

La Cathédrale est prête le 25 avril 1479.

Hélas en 1567 les protestants (Huguenots), la détruisent et saccagent des objets acquis au cours des siècles...  Puis on la restaure !

On l’améliore en construisant des chapelles, on édifie un nouveau maître-hôtel.

Pendant la révolution de 1789, la voilà transformée en grange à fourrage, quel destin !

En 1799 la Cathédrale redevient lieu de culte.

Mais en 1815, une poudrière proche explose et détruit des vitraux, on la restaure à nouveau !..

Mais arrive la guerre de 14-18, la cathédrale est bombardée et bien ébranlée ! (heureusement, on avait démonté les vitraux, emballés et cachés précautionneusement.)

A la fin de l’année 1937, la Cathédrale est reconstruite et ouverte aux fidèles!

Entrons  à l'intérieur :

Nous la découvrons d’un coup d’œil : 100 m de long, 24 m de large et entre 23  à 31  m de haut selon les parties.

Voici le vaisseau central.

 

Croisée du transept.

Croisée du transept.

Voici le chœur élancé vers le ciel: 31 m , avec ses colonnes en pierres calcaires des carrières de la région:

 

le Maître Hôtel

le Maître Hôtel

La contre allée et la grille du chœur : superbement décorée.

 

Sur la gauche du chœur :

Le transept nord, de style gothique rayonnant,  sa voûte est aussi haute que celle du Chœur. Elle laisse apparaître une superbe rosace et un bel autel

C'est dans cette chapelle du Rosaire (photo ci-dessous) que nous découvrons l'oeuvre de Rubens, l'adoration des bergers, qu'il offrit en 1635 en remerciements de soins reçus à Soissons.

D'autres très grands tableaux :

La cène et

le lavement des pieds sont exposés,

mais on n'en connait pas l'origine.

 

La chapelle
La chapelle

La chapelle

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Un autre tableau dans cette chapelle nous interpelle : Le Martyr de St Crépin et St Crépinien.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

J'ai cherché le pourquoi cette illustration et je vous livre ma recherche:

Crépin et Crépinien, venus de Rome, étaient chrétiens et cordonniers à Soissons. Ils fabriquaient des chaussures pour les pauvres, qu'ils ne faisaient pas payer, et pour les riches qui appréciaient leur production.

En 285 , dénoncés comme chrétiens, ils ne veulent pas nier leur foi, L’empereur Maximien les fait alors torturer. (Légende : source Wikipédia) « on leur fit enfoncer des roseaux pointus sous les ongles, mais les roseaux jaillirent des mains des saints et vinrent blesser les bourreaux. On les précipita ensuite dans une rivière, avec une meule attachée à leur cou mais ils flottèrent à la surface sans se noyer. Puis l'empereur les fit jeter dans une citerne remplie de plomb fondu, mais une goutte de plomb rejaillit dans l'œil de l'exécuteur qui fut éborgné, tandis que Crépin et Crépinien en sortaient indemnes. Finalement, après qu'ils eurent résisté à plusieurs autres supplices, on les fit jeter dans de l'huile bouillante d'où deux anges vinrent les sortir... Crépin et Crépinien furent finalement décapités le lendemain."

Voilà pourquoi ces deux frères Saints martyrs sont les saints patrons des Cordonniers,  Gantiers et Tanneurs

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Dans une Chapelle une relique de St Crépin : son fémur.

Mais mon coup de cœur va au transept sud de style gothique primitif, sur le plan architectural.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Élévation sur quatre niveaux, les tribunes à 3 arcades et cette magnifique galerie ( triforium).

 

Dans une chapelle, nous découvrons un Gisant  en marbre blanc du Christ.

Bien sûr, il en existe d'autres en France (Auray, Saverne...) mais cette représentation est particulièrement belle et nous expose un Christ apaisé qui semble dormir.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Toujours dans ce transept sud :

- Une statue de vierge en majesté romane déposée en 1940

- un beau baptistère en marbre 

 

D'autres sculptures sont à citer, mêmes si elles ne m'ont pas séduites.

En premier, citons Saint Gervais et Saint Protais les jumeaux, à qui cette cathédrale est dédiée.

(Souvenez-vous, membres du réseau, que l'église à côté du BHV, place Lobau, leur est dédiée aussi)

 

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Enfin,2 abbesses en marbre de l'époque Louis XIV pour vous accueillir à la porte d'entrée :

Henriette de Lorraine Delbeuf et Gabrielle de la Rochefoucault.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa CathédraleSoissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.
Quelques vitraux.

Quelques vitraux.

Face à la Cathédrale le presbytère, une jolie fontaine et la maison diocésaine (siège de la Gestapo pendant la guerre 39/40.

Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale
Soissons, une ville à découvrir 2/2 : sa Cathédrale

Je finirai par ces quelques photos de l'état de la Cathédrale à la fin de la grande guerre.

une partie de la voûte, des arc-boutants, des contreforts furent détruits , la tour, fut fendue .

Soissons se trouvait devant un chantier colossal, sans aide de moyens numériques.

Il fallut presque 20 ans pour la remettre en état.

C'est exceptionnel!

Nous ne pouvons que garder l'espoir pour Notre-Dame de Paris.

Ainsi se termine notre ballade à Soissons, espérant vous avoir distraits !

CD

Photos Rol, Cathédrale de Soissons
Photos Rol, Cathédrale de Soissons

Photos Rol, Cathédrale de Soissons

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

COSTENBERG 27/04/2020 10:54

encore et encore !!quel régal!! nous ne te dirons jamais assez M E R C I amitiés à vous deux

Les federateurs du reseau Bazar 04/05/2020 00:08

C'est moi qui te dit merci de suivre avec intérêt le blog depuis le début! Prenez-bien soin de vous deux, la santé est un bien précieux. Amitiés.

Georges Guyot 25/04/2020 15:38

Bonjour comme le dit si bien Philippe magnifique reportage et quelle ballade au cours des siècles je ne connaissait pas l'histoire de cette cathédrale qui es vraiment belle .Ses vitraux sont d'une grande beauté et ont été sauvés heureusement car quelle richesse ces maîtres verriers nous ont laissé.Merci aussi pour les photos splendides .Une pensée pour ceux qui ont redonné sa splendeur à cette cathédrale après tant de destructions Merci Christine pour enrichir notre savoir amitié Georges.

Les federateurs du reseau Bazar 26/04/2020 18:54

Merci Georges, c'est vrai que nous avons un patrimoine exceptionnel !

philippe benadiner 25/04/2020 13:51

MAGNIFIQUE REPORTAGE SUPER DOCUMENTAIRES JAI BEAUCOUP AIME BRAVO ENCORE E MERCI PHILIPPE BENADINER

Les federateurs du reseau Bazar 26/04/2020 18:58

Merci Philippe pour ce commentaire,ainsi nous pouvons voyager..... Amicalement