Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Les marques propres au BHV

23 Août 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV news

En direct du service relations-Presse du BHV que nous remercions.
Les questions ont été posées à la Directrice des achats (VD)dont nous ne publions pas le nom par discrétion.

Comment se traduit la synergie Galeries Lafayette/BHV dans le domaine des marques propres ?

Elle se traduit surtout par une véritable mobilisation commune aux deux enseignes, a fortiori en temps de crise !

Et la collection printemps-été 2009 constitue à ce titre le point culminant de la mobilisation.

Les clients, nous le savons, sont à la recherche de produits au bon rapport qualité/prix orientés maison et accessibles. Dans ces conditions, c’est la marque propre qui s’impose et nous l’avons parfaitement anticipé.

Nous avons ainsi mis sur pied une équipe composée d’acheteurs spécialistes de la marque propre, de cinq chefs de catégorie et de deux acheteurs, elle couvre aujourd’hui tout le périmètre des Arts de la Maison, un secteur particulièrement propice aux marques propres et dont le champ est très étendu.

L’équipe de Style a également été renforcée tandis que le “ sourcing ” lointain se professionnalise toujours plus.

En clair, nous comptons aujourd’hui sur une authentique équipe maison qui veille également à ce que l’offre regroupe bien tous les fondamentaux et soit plus lisible en collaboration avec l’identité visuelle.

Quels sont vos objectifs et vos atouts sur la marque propre ?

L’objectif numéro 1 consiste bien sûr à améliorer notre perception de magasin accessible en prix.

Nous avons défini la priorité pour deux secteurs qui sont le linge de maison et le textile d’ameublement. Les “ coloramas ” d’unis ont été entièrement revus avec trois couleurs renouvelées par saison que ce soit en linge de lit uni, galettes de chaises, rideaux et coussins.
C’est une véritable chance de réaliser la même chose pour les deux enseignes.

Nous pouvons être fiers d’avoir une très belle marque.

C’est, à mon sens, toute notre force alors que nos concurrents français ont tous abandonné. Pour être parfaite, notre marque propre doit être un exemple pour les Marques nationales avec une excellente tenue de rayon, un réapprovisionnement irréprochable et une optimisation du libre-service. Je voudrais encore souligner la collaboration très étroite avec le service de Presse qui nous permet d’avoir une visibilité dans les magazines référents de la mode et de la décoration.

Quel « sourcing » ?

Le luminaire ? C’est la Chine. Le linge de table ? L’Inde. Le linge de lit ? le Portugal, le Pakistan et aussi l’Inde. Depuis deux ans, l’enseigne a choisi de développer ses marques propres en allant les chercher à la source, sans passer par les intermédiaires. Une stratégie qui commence à porter ses fruits.





Merci à toute l'équipe d'attachées de Presse du Bhv de nous donner des nouvelles de l'actualité BHV
Lire la suite

Le Ramadan ? Quelle signification pour vos amis, collègues de travail, voisins.

21 Août 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons

L’Islam est la religion de 3, 5 millions à 5 millions de femmes et d’hommes en France.

En langue arabe, le mot Islam signifie paix, soumission et obéissance

Aujourd’hui commence pour 1 mois : le Ramadan qui correspond au Carême chez les Catholiques

Près de 70% de jeunes disent suivre le Ramadan.

10ème mois du calendrier lunaire islamique, le mois de Ramadan est un mois sacré de jeûne (Nourriture et Boisson) . 4éme pilier de l’Islam, de méditation et de prière.

Il s’agit du mois pendant lequel le Coran a été révélé au prophète Mohamed

Le jeûne commence à l’aube et dure jusqu’au coucher du soleil.

Le Ramadan est donc plus difficile à suivre en été.

Pour leurs croyants, le Ramadan qui durera jusqu’au 21 septembre est un mois : de bénédiction, de bienfaits, de générosité et de renfort pour les cœurs qui se manifeste, par l’abstinence, la Charité et la Bonté.

A la nuit tombante c’est la fête conviviale dans les maisons, les familles se réunissent, on invite les personnes moins riches que soi, on mange la Choka, soupe à base d’agneau et une cuisine assez riche.

Pour ceux qui veulent en savoir davantage, sur le site http://catholique-nanterre.cef.fr

Vous trouverez des communautés travaillant sur le rapprochement Chrétiens-Musulmans

Le Sri.
Ce service est un des organismes mis en place, dès 1974, par évêques de l’Eglise Catholique de France. Il vise à maintenir des contacts réguliers avec des associations et des personnes appartenant à la religion musulmane, il conseille aussi les chrétiens (prêtres, religieux ou laïcs) que leur situation ou leur fonction amène à établir des liens plus suivis avec des croyants musulmans.

Le Gaic.
Constitué de croyants, chrétiens et musulmans, le GROUPE D’AMITIE ISLAMO-CHRETIENNE s’est donné pour mission de contribuer au développement d’une meilleure connaissance mutuelle des communautés chrétiennes et musulmanes et de promouvoir les valeurs éthiques et spirituelles communes à l’islam et au christianisme dans le cadre d’une laïcité ouverte.

Le GRIC
Depuis 1977, au sein du GRIC (Groupe de recherches islamo-chrétien), des chercheurs chrétiens et musulmans se rencontrent régulièrement en différents pays pour dialoguer et approfondir des questions importantes comme le rapport aux Textes sacrés, pluralisme et laïcité,
foi et justice, péché et responsabilité éthique ou les identités en devenir.

L’Institut Pontifical d’Etudes Arabes et Islamiques est destiné à la formation des chrétiens à la rencontre avec l’islam. Les statuts actuels affirment que "les étudiants de l’Institut se préparent à mener avec les musulmans un dialogue pleinement respectueux de ce qu’ils sont et de ce qu’ils sentent, et ils étudient comment, sans affaiblir en rien l’Evangile, ils pourront le leur annoncer de telle sorte qu’il trouve un écho dans leur culture" (art.1, §2). Par l’enseignement, la recherche et la formation l’Institut veut être, au service de l’Eglise, un instrument de rapprochement, de rencontre et de dialogue entre chrétiens et musulmans.

Lire la suite

Anita Chatelain ...une fleur!

20 Août 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

Bonjour Anita, voici 3 ans que tu as quitté le BHV, qu'es-tu devenue?

Quand nous avons décidé  de prendre un tournant dans notre vie , la direction du SUD s'est imposée; ensuite pour la reconversion j'ai privilégié un métier de passion et surtout de créativité.

Claude, mon mari, s'est laissé convaincre ( il faut dire que je l'ai « harcelé » 3 ou 4 ans avant de le voir céder) : aujourd'hui nous travaillons ensemble.

 Nous avons  déménagé au BOULOU  dans les Pyrénées Orientales (dernière ville avant l'ESPAGNE – 15 minutes de la mer et 1 heure des  pistes de ski!!!) et acheté  une boutique de fleurs à AMELIE LES BAINS .


Cette petite ville de 3000 habitants se situe dans les montagnes du Vallespir en Catalogne. Ville thermale spécialisée dans les maladies respiratoires elle accueille 20 000 curistes par an.

Fleuriste c'est sans cesse créer, innover, jouer sur les couleurs   et  surtout mettre en avant la décoration de la boutique et de la vitrine.

Les évènements se succèdent dans l'année après Noël  (les invitations en famille ou entre amis)  c'est la St VALENTIN : la fête la plus facile, il suffit d'avoir du choix à proposer pour enlever une « épine du pied » de ces messieurs! (mais de la laisser sur les roses...)

Nous enchaînons avec Pâques, puis la fête des Mamies, le 1er mai et enfin la Fête des Mères  : toutes ces fêtes sont l'occasion pour nous de proposer de nouvelles compositions (pas de modèles « en série », toujours une pièce unique ) Nous terminons avec la Toussaint – incontournable mais forcément moins joyeuse .

Au-delà de l'aspect créatif du métier, c'est avant tout, comme tout commerce de proximité le relationnel et les liens tissés avec la clientèle qui sont agréables .

 

Enfin nous travaillons régulièrement pour la Mairie ou l'Office du Tourisme pour tous les évènements organisés par la ville. - commémoration, remise de médailles, carnaval, festival folklorique qui chaque année accueille plusieurs groupes venant du monde entier)

 Cette reconversion (à priori « improbable » ) est pour nous une réussite et cette nouvelle vie une évidence :  jamais de regrets.

 A tous j'envoie mon meilleur souvenir (fleuri et parfumé bien sûr)....

 Merci et Bravo, Anita, quel plaisir de te lire, nous te souhaitons, beaucoup de clients.
Reçois toute notre amitié.
Si vous passez dans la région, sachez que:
La ville du Boulou où habitent Anita et son Mari, est réputée par sa station thermale et l’industrie du Liège. Elle témoigne d’un riche passé historique, et d’une situation géographique extraordinaire : Méditerranée à 16 km et Espagne à 10 km.   prévoyez de la visiter.
Quant à la petite ville d’Amélie les Bains,( 240 m d’altitude) elle se nommait "Bains d'Arles".
Le nom changea lorsqu'au XIXème siècle, la station fut créée par  la Reine Amélie, fille de Ferdinand Ier, Roi des Deux-Siciles et épouse de Louis-Philippe Ier. Réputée pour le traitement des voies respiratoires et la rhumatologie, les curistes apprécient le charme de cette ville, ses eaux riches en souffre (à 63°), ses fleurs et
bien sûr…. sa fleuriste !...

Lire la suite

RENTREE :Le week-end du 15 août s’achève…

16 Août 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Infos Générales

 

De nombreux actifs vont reprendre leur travail cette semaine.

Des rencontres ont eu lieu entre membres du réseau cet été et vos ambassadeurs attendent vos témoignages dans les semaines à venir.

Le réseau va reprendre un rythme qui sera, celui que vous voudrez bien lui donner.

Nous vous remercions de l’aide que vous apportez à faire vivre ce blog en nous faisant participer et en nous racontant, un événement, des souvenirs, une région, un voyage, une rencontre, etc…

 

Prochainement, nous diffuserons :

-          Un article sur notre sympathique Anita Chatelain, qu'est-elle devenue?

-          Un article sur Gilles Lecaron qui s’est reconverti dans un nouveau métier.

-          La découverte de la région où s’est déroulée la rencontre des Bretons cet été, avec l'aide de Jean-Claude Lavat.

-          Quelques mots sur cette rencontre du 09 juillet à Saint Molf, grace à Maddy Verdon et Nicole Griffonnet, avant un article détaillé dans le bulletin n° 8 de septembre : Participants, Photos, impressions.

-          Quelques mots sur la rencontre de quelques membres le 10 août à Merville en Normandie avec l'aide de Michel Bindault et Jean-Claude Charmoy,  où les photos seront diffusées avec des articles dans le bulletin de septembre...

 

Nous vous souhaitons :

- une bonne rentrée et du courage pour les actifs,

- un retour à votre quotidien sans soucis pour les retraités très loin d’être inactifs, comme vous savez en témoigner.

 et bien sûr, à tous : la force et la santé.

 

NB : Pour mémoire Fête du 15 août

Dans l'Église catholique, l'Assomption de la Vierge Marie est un dogme, c'est-à-dire une vérité de la foi qui fait autorité. Lors de sa mort terrestre, Marie, mère du Christ a été « élevée corps et âme » au ciel.
Appelé : fête de la Dormition en Orient (rites byzantin et copte)

Le jour de l'entrée de Marie au ciel a été célébré au VI° siècle à Jérusalem ou se trouvait une église de la dormition. L'empereur de Constantinople, Maurice (582-603) a imposé la date du 15 août pour la fête de la Dormition : c'est à dire le "sommeil" de la vierge et l'élévation de l'âme seule. 

Appelé : fête de l'Assomption en occident

En occident, Grégoire de Tours, vers 594, a donné la première formulation théologique de l'Assomption. La fête est arrivée à Rome au VII° siècle où elle porte d'abord le nom de dormition de Marie, puis le nom d'Assomption (en 770).

A l'occasion du 15 août, de nombreux pèlerinages et processions mariales sont organisés dans toute la France.
Statue ND de fin des Terres à Soulac(Basilique)

Lire la suite

Ouvertures dominicales

9 Août 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Infos Générales

 On en parle depuis 30 ans!.... pour information cet extrait de monde!

Extrait :Les bénéfices très incertains du travail dominical

LE MONDE | 08.08.09 | 14h05  •  Mis à jour le 08.08.09 | par Claire Gatinois

Après des mois et des mois de bataille, le texte autorisant plus largement le travail dominical pour les commerçants, validé jeudi 6 août, par le Conseil constitutionnel, entrera en vigueur dans les semaines à venir.

POUR : Une "bonne nouvelle pour l'économie", assure-t-on au ministère du travail.
Dans un contexte de crise, les retombées attendues sur la croissance, via un rebond de la consommation, le surcroît de chiffre d'affaires des distributeurs, et des gains d'emplois sont une aubaine.

Dans le détail, les bienfaits économique et social de la loi semblent plus ambigus.

Pour certains, à l'image de Claude Boulle, président de l’UCV qui regroupe les enseignes Printemps, Galeries Lafayette, BHV, Habitat..., "le texte aura un impact positif sur l'économie, la démonstration est imparable". M. Boulle estime que le gain de chiffre d'affaires des commerçants dans une zone passante ou touristique se situerait entre 10 % et 20 %. En terme d'emplois, "les grands magasins du Boulevard Haussmann à Paris, les Galeries Lafayette et le Printemps, jugent qu'ouvrir le dimanche leur permettrait d'embaucher 500 personnes à temps plein."

Le distributeur  Ikea, dont les magasins sont ouverts le dimanche en Ile-de-France, réalise 20 % de son chiffre d'affaires ce jour-là. N'ouvrir que six jours sur sept reviendrait à mettre en péril "entre 600 et 700 emplois", indique le porte-parole.

Les magasins Conforama (meuble, décoration et électroménager) réalisent eux 23 % de leurs ventes le dimanche quand ils sont ouverts ce jour-là.

Autrement dit, ouvrir les magasins un jour de plus incite à consommer plus.

"Pour les distributeurs cela permettra d'absorber certains coûts fixes grâce au chiffre d'affaires supplémentaire", ajoute Guillaume Dalibot, analyste spécialiste du secteur de la distribution chez Alken.

CONTRE : Le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) est lui plus nuancé sur les répercussions positives de la loi.

Une enquête réalisée fin 2008, révèle que 81 % des consommateurs qui projettent d'acheter le dimanche déclarent que cela ne les conduirait pas à augmenter leur dépense, "pour aucune catégorie de produits étudiés".

"L'ouverture dominicale ne devrait donc avoir qu'un effet modéré sur le montant de la consommation commercialisable", conclut l'organisme. Et sur le plan social le Credoc calcule qu'ouvrir des magasins le dimanche pourrait même détruire des emplois (de 6 800 à 16 200 dans le commerce alimentaire).Risque de hausse des prix

De fait, les bénéfices d'une ouverture le dimanche semblent circonscrits, réservés à certains types de commerce et à certaines zones.

Pour les experts, inutile d'ouvrir le dimanche si les flux touristiques et de population ne sont pas suffisants. "La consommation le dimanche c'est une flânerie et concerne des achats que l'on fait en famille", indique l'un d'entre eux.

Ainsi dans le commerce alimentaire, ouvrir le dimanche, ne serait pas opportun. Le consommateur étalerait ses dépenses sans consommer plus. Si certaines enseignes ouvrent ce jour-là, au-delà de 13 heures comme elles y ont droit, la plupart n'étaient pas demandeuses d'une modification de la loi. Ces dernières sont d'ailleurs exclues du texte de loi.

"Le surcroît de chiffre d'affaires ne compenserait pas le surcoût salarial et les charges", explique Michel-Edouard Leclerc, patron de l'enseigne du même nom.

Pour lui généraliser l'ouverture du dimanche, en pénalisant les marges des professionnels, pourrait conduire à une hausse des prix.

Le texte de loi autorisant plus largement les ouvertures dominicales est aussi réservé à certaines zones touristiques ou à certains quartiers de grandes villes. In fine, "ses effets restent difficiles à évaluer, admet Richard Mallié, député UMP auteur du texte, mais il s'agissait surtout de légaliser certaines ouvertures déjà effectives pour ne pas risquer de voir disparaître plus d'un millier d'emplois dans certaines zones comme à Plan-de-Campagne" (Bouches-du-Rhône).


Les principes de la loi Mallié

Les nouvelles dispositions du texte maintiennent à cinq dimanches par an le nombre d'autorisations délivrées par les maires.

Zones touristiques Des dérogations seront accordées dans les "zones et communes d'intérêt touristique et thermal", sous réserve du respect d'un repos hebdomadaire et de compensations salariales négociées.

Zones commerciales d'agglomérations La loi institue également des "périmètres d'usage de consommation exceptionnelle" (PUCE) dans les zones commerciales d'agglomérations de plus d'un million d'habitants, à Paris, à Lille, ainsi que pour la conurbation Aix-Marseille.

Décidemment ce sujet a fait et fera encore couler beaucoup d'encre!...
Vous pouvez réagir dans la zone commentaire ci-dessous.
Lire la suite

Jeanne Marie Castella...Le Pont du Gard…un site emblématique

31 Juillet 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

Merci à Jeanne Marie Castella d’avoir accepté de participer à ce blog, malgré un travail très prenant.

Jeanne Marie, maman d’une petite Eléonore d’environ un an est directrice d’exploitation du Site du Pont du Gard.

Après un début de saison très animé :
beaucoup de congrès, des concerts, des animations, un restaurant de 250 places totalement réhabilité à ouvrir, des nouveaux produits billetterie à lancer bref, très peu de temps libre, Jeanne Marie répond à notre demande et vient nous parler de ce site extraordinaire en nous envoyant ce petit article rédigé par son attaché de presse.

Merci de bien noter, nous dit-elle que si des Ex BHV passent sur le Site,

 « Je serai heureuse de les accueillir !!! »

François Paris nous indique : « Construit au 1er siècle, entre les années 40 et 80, le Pont du Gard est l’aqueduc, le plus spectaculaire jamais élevé à l’époque Romaine. Cet ouvrage d’Art  permettait d’acheminer l’eau depuis les sources d’Eure, près d’Uzès à Nîmes.

Dominant le Gardon de 48 m, le Pont du Gard surprend par sa taille colossale et son élégance. Utilisé jusqu’au VIe siècle, il mesure 275m de long.

La triple rangée d’arches est intacte : six de 21,80 à 24,50m de haut

Au premier niveau, onze de 19,50m de haut au deuxième étage, et 47 petites arches (dont douze détruites) de 7,40m au dernier.

Véritable prouesse technique des Romains construit sous le règne de l’empereur CLAUDE  pour le « Castellum » de Nîmes (château d’eau), afin de magnifier la ville et permettre de réaliser un programme urbain prestigieux avec des thermes, des fontaines etc... » 

Merci François, mais je crois que tu vas bientôt nous trouver un rapport entre Castella et Castellum ! ...»

Le Pont du Gard, célèbre pont-aqueduc romain inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1985 est, avec 1,2 million de visiteurs par an, le 1er monument antique visité en France. Après une vaste opération de mise en valeur, le Site du Pont du Gard offre un patrimoine archéologique, historique et naturel d’exception à travers des espaces aménagés et un paysage classé « Grand Site de France ®».

Entre histoire et nature, le site propose au public une offre culturelle de grande qualité, permanente et variée en intérieur et en plein air.

Sur 2500 m² le Musée aborde la civilisation romaine de la ville et de l’eau, la construction de l’aqueduc et le rayonnement du monument. Dans Ludo, l’espace enfants, les plus jeunes deviennent tour à tour écolier gallo-romain, ingénieur essayant d’apprivoiser l’eau, archéologue en herbe sur les traces du passé. Diffusé sur écran géant en cinémascope et son dolby, « Le Vaisseau du Gardon », film-documentaire de 20’ invite à découvrir les plus belles images du Pont du Gard.

Au cœur de la garrigue où est posé l’aqueduc, 15 hectares d’anciennes parcelles agraires ont été restaurées. « Mémoires de garrigue », parcours balisé de 1,4 km se glisse au fil d’arpents de vignes, d’oliviers, de céréales et de chênes bordés de murets de pierre sèches pour raconter et expliquer un paysage méditerranéen façonné par l’homme depuis plus de 2000 ans.

Il met également en place une programmation culturelle annuelle inédite, généreuse et éclectique, à l’image de son public qui permet d’inscrire ce site comme un lieu vivant de culture scientifique et de création contemporaine qui se décline sous différentes formes : théâtre, cinéma, cirque, conférences, animations, ateliers hors saison, expositions temporaires, soirées musicales et participation aux journées nationales.

Nouveauté de l’été 2009, le pont-aqueduc romain renoue le dialogue avec la voûte céleste des nuits estivales grâce à une Mise en lumière architecturale sobre et dynamique.

 Pour agrémenter et prolonger la visite, il est possible de déguster la savoureuse cuisine méditerranéenne dans le cadre rénové d’une auberge du 19e siècle face au Pont antique.
Les visiteurs ont par ailleurs à leur disposition boutiques et lieux de pique-nique sur chaque rive.

Le Site du Pont du Gard est aujourd’hui à 2h50 de Paris et à 1h00 de Lyon grâce au TGV Méditerranée.

Merci Jeanne Marie. Bon courage pour cette saison!
Et vous les membres du réseau qui passaient pas loin, faîtes un détour, arrêtez-vous au pont du Gard, pendant vos congés !...Et surtout félicitez notre jeune maman!...

Lire la suite