Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

1er Mai : Bonheur pour tous !

30 Avril 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons

 

En ce premier mai et devenue Bordelaise, je viens vous citer un des grands écrivains qui marqua cette ville : Montaigne

  

« Le Bonheur ne se perçoit pas sans esprit et sans vigueur. »

Muguet.jpg

Michel de Montaigne élu maire de Bordeaux de 1581 à 1585 fut l’Humaniste du siècle de la renaissance, il réveilla l’esprit critique des hommes.

 Avec une centaine de chapitres, « Les essais » deviennent la référence universelle, se reposant sur les principes humanistes optimistes : de la liberté, du respect de l’homme, de la justice et du droit au bonheur.

 Montaigne-2010-12.jpg

 Statue en marbre blanc de Montaigne place des quinconces à Bordeaux.

 

Si vous souhaitez relire ou découvrir les origines du 1er mai, reportez-vous à l’article publié sur rezo-bazar au 1er mai  2010.

 

 

http://www.rezo-bazar.com/article-il-est-revenu-le-temps-du-muguet-49575247.html

 

Les fédérateurs vous souhaitent une grande année de bonheur !

 

Lire la suite

Antoine Eminian vous présente le livre : Le pays de l’absence

26 Avril 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Livres et poésies

Eminian Antoine Antoine, notre critique littéraire vient ce mois-ci nous suggérer un livre émouvant de Christine Orban : Le pays de l’absence.

 

L'auteur :Christine Orban est née en 1954, son premier livre date de 1986, elle est l’épouse de l’éditeur Olivier Orban. Son nouveau roman, Le pays de l’absence, vient de paraître il y a peu.

Le livre est dédié à la mère de la narratrice et dès les premières pages on comprend qu’il est autobiographique en grande partie, même s’il est présenté comme un « roman ». A Paris, la romancière attend sa mère qui vient de Casablanca où elle habite, pour passer les fêtes de Noël.

Christine Orban

Tout de suite, dès les premières lignes, nous nous étonnons avec l’auteur de certaines attitudes ou réactions de cette mère âgée de soixante-douze ans qui ne veut pas se séparer d’une petite peluche trouvée, un singe, qu’elle croît être un animal vivant, chien ou chat, elle ne sait pas trop.

Très vite l’évidence saute aux yeux du lecteur, la maladie d’Alzheimer est à l’œuvre, pourtant Christine Orban ne citera le mot qu’une seule fois durant tout ce roman et seulement au milieu du texte, dans le chapitre portant le titre de ce roman.

Christine Orban Absence

Je dois reconnaître que ce genre d’ouvrage me met toujours mal à l’aise, les descriptions de maladies, leurs effets sur le corps et l’esprit me terrifient et j’évite ce genre de lecture quand je choisis mes livres. Ici, il s’agit d’un bouquin qui m’a été offert donc je m’y suis plongé, avec angoisse quand j’en ai deviné le sujet mais j’ai bien fait de persévérer car Christine Orban ne nous inflige pas des descriptions cliniques ou des réflexions qui vous mettent le moral dans les chaussettes. Pas de scènes d’hôpital ou de médecins, la vie de tous les jours avec ses petits riens qui dans ce cas deviennent des montagnes.

Avec beaucoup de classe, grâce à un style d’écriture très léger, de minces chapitres faits de phrases simples et courtes, elle nous montre les effets de la maladie qui s’installe. On sourit même parfois, devant les réponses de cette femme vieillissante qui fut belle et courtisée, lorsqu’un éclair de lucidité la met en face de l’impotence qui s’impose.

Le livre est aussi l’occasion pour l’écrivaine de dresser le parallèle entre les rapports inversés qui s’instaurent, petit à petit la fille devient la mère de sa mère, l’aidant à s’habiller, lui parlant comme à une petite enfant etc.

Cette redistribution des cartes lui fait aussi prendre conscience qu’en réalité, depuis toujours la fille a tenté de protéger sa mère ce qui rendait leurs relations assez difficiles ou du moins particulières. Des pages pleines de tendresse, d’amour et de patience – car il en faut énormément – mais aussi d’agacement à devoir répéter sans cesse les mêmes choses simples, de honte un peu devant les autres, de tristesse bien sûr à voir un parent partir en lambeaux et perdre pied.

Un sujet grave mais traité avec assez de légèreté et un certain sens de l’humour pour nous faire avaler la potion sans rechigner mais non sans nous faire réfléchir. Un très beau livre, au titre magnifique.   

 

« Et si vieillir était de devenir ce que l’on est en pire ? J’ai mis du temps à comprendre que je ne devais plus tenir compte de ses paroles. Que cela ne vaut plus rien une parole de maman, un regard, une acceptation, une opinion, un jugement, un conseil, plus rien, pas tripette, « oualou », comme on dit chez nous. Maman dit et se contredit, elle affirme et infirme quelques instants après… et moi je chancelle, parce que, malgré le naufrage, le plus difficile, c’est de ne plus la croire. »

 

Christine Orban  Le pays de l’absence  Albin Michel

Merci Antoine de ne pas nous oublier! Voici un livre remarquable... à un mois de la Fête des mères! 

Lire la suite

018 Gras double ou Tripes à la provençale

21 Avril 2011 Publié dans #Cuisine

 91-jean-Claude.jpg Recette du Chef

 

2010 08 10

Gras double ou Tripes à la provençale

 018 Tripes au Cidre

 

Très simple

Ingrédients :  Pour 4 personnes

Chez votre tripier : 900 à 950 g de gras double non cuisiné

 

Préparation

Blanchir le gras double environ 10 mn. Egoutter.

Emincer et faire revenir doucement 2 carottes, 1 poireau, une pointe de céleri, oignon, ail.

A coloration, verser 1 verre de vin blanc, 1 pointe de vinaigre de cidre, 1 boîte de tomates pelées, sel, poivre au moulin, bouquet garni et quelques olives.

Ajouter alors le gras double égoutté.

Cuisson 40 mn en cocotte minute après rotation de la soupape.

Accompagner de pommes vapeur.

 

BON APPETIT.

Lire la suite

023 Tournedos de filet mignon de veau à la crême

21 Avril 2011 Publié dans #Cuisine

 

2011 04 20

 

Tournedos de filet mignon de Veau à la crème

Aux tagliatelles

 

Pour 4/6 personnes (selon grosseur du filet) Simple

 

Ingrédients

Vin blanc, fond de veau, crème « d’Isigny »champignons de Paris émincés

….

Préparation. 

Découper vos tournedos (non paré) les faire revenir à la poêle sur les deux faces, mettre de côté.

Déglacer avec du vin blanc ou du cidre ajouter le fond de veau les champignons et la crème, puis remettre les tournedos dans la poêle et laisser mijoter 5mn/10mn

Servir avec des tagliatelles

 

Variante & astuce du « chef »

Accompagner avec un petit rosé Bordelais, un Buzet ou un Marmandais.

Idem avec un filet mignon de porc, pour la sauce vous pouvez faire une sauce à base de porto et rajouter des morilles !!!

 

 

Lire la suite

022 La marmite du pécheur

21 Avril 2011 Publié dans #Cuisine

2010 11 05

 

91-jean-Claude.jpg

Marmite du Pêcheur ou

  Pot au Feu du Pêcheur

 

  • Simple
  • Ingrédients : pour 4/6 personnes

  022 Marmitte du pêcheur 001

 

 

1 dos de cabillaud – 1 filet de sole (roulé) 1 morceau de saumon (sauvage si possible) on en trouve encore en Bretagne ou Normandie

1 court bouillon fait avec des têtes et des carcasses de poissons 1 verre de blanc sec et un bouquet garni.

Échalottes et oignons hachés finement – Brocolis et carottes finement coupées en long et croquantes (1/3 sec dans le bouillon) sel poivre.

 

Préparation

 

Faire cuire ou pocher le poisson env. 10m.

Faire fondre vos échalottes sans coloration et ajouter le vin blanc, filtré le bouillon et ajouter la crème  servir avec les brocolis et les pommes vapeur. En effectuant  une légère liaison du bouillon.

 

La variante du Chef

Vous pouvez, rajouter au bouillon des fruits(s de mer (moules, coques, pétoncles en fonction de la saison et crevettes rose ou bouquets.)

 

·        - A l’origine les pêcheurs le cuisinaient avec les restes de poissons, du marché du matin ou de la criée et donc pas de poisson « Nobles » et les pauvres, avec les têtes  et les carcasses des poissons d’ou le pot au feu de la mer  !!! ancêtre de la soupe de poisson cuisinée de nos jours.

·        Cette même recette, s’appelle « Cotriade Bretonne » en rajoutant des étrilles des langoustines et des palourdes, mais sans crème !!!

Lire la suite

En route pour Pâques!...

21 Avril 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons

 

Rappelons nous... Pourquoi  ce week-end de Pâques que nous aimons tant!

Premièrement parce que notre culture est d'origine Judéo-Chrétienne en France, la suite est à lire ci-dessous...

C’était…. Il y  plus de 2000 ans, en Palestine (Actuel Israël), province de l’empire romain, un homme nommé Jésus allait ancrer les bases de notre civilisation Chrétienne.

Pour les Chrétiens : Jésus est  fils de Dieu. Après sa naissance : nous avons fêté son  Noël, nous arrivons dans la période commémorant sa mort et sa résurrection.

Bdx St Seurin porche 1

Eglise St Seurin Bordeaux

La semaine Sainte achève le temps du Carême par le dimanche des rameaux.

Nous commençons à partir du jeudi le « Triduum Pascal » : nom curieux qui signifie les 3 jours avant Pâques

Le jeudi Saint commémore la Cène dont personne n’ignore les différents tableaux représentant ce repas.  En effet jésus et ses disciples se retrouvèrent pour fêter la pâque Juive. Pendant ce repas, Jésus annonce à ses disciples que sa mort est proche et qu’un apôtre le trahira.

La Cène

C’est ce jour là que Jésus prit du pain et du vin : « Prenez et mangez, ceci est mon corps », « Prenez et buvez ceci et mon sang », rite Chrétien de l’Eucharistie célébré pendant la Messe.

Judas Iscariote dénonce Jésus en l’embrassant dans le jardin de Gethsémani  afin qu’on puisse le reconnaître.  Jésus est arrêté.

Simon de CyrèneLe  vendredi Saint, Ponce Pilate gouverneur de Judée s’étonne de la sévérité des autorités religieuses juives, mais condamne quand même Jésus en « se lavant les mains », se dégageant ainsi de toute responsabilité.

C’est alors la passion où Jésus porte sa croix…

Nombreux chrétiens feront un chemin de croix dans les églises ou les lieux de pèlerinages en souvenir de Lui.

Jésus crucifié meurt ce vendredi au mont du Golgotha  près de Jérusalem.

Cette mort représente pour les Chrétiens  que Dieu a donné son fils pour laver les hommes de leur péché.

 2011 04 07 Bordeaux B 116

Eglise St Seurin Bordeaux

Comme, Il  l’avait annoncé, Jésus-Christ ressuscite  le troisième jour. Le corps de Jésus, placé dans le tombeau bien gardé, a disparu et un ange annonce aux femmes qui se rendaient au tombeau que Jésus est ressucité.

En effet, ce jour de Pâques, fête Chrétienne, signifie  pour les fidèles Chrétiens que le Christ est toujours vivant et qu’il reviendra pour régner dans la Paix. Pâques signifiant passage : Le christ est passé de la mort à la vie.

ND le Christ ressucité

Portail ND Paris

Seules  quelques églises traditionnalistes couvrent encore les statues par un linge parme, mais toutes les églises seront marquées du blanc et or le jour de Pâques pour symboliser la joie.

Paques-2011 0557

Eglise Saint Eloi Bordeaux

La Pâque juive ou Pessah  tombe aux mêmes dates, elle  signifie « passage » et  commémore la fuite des Hébreux hors d’Egypte.

Le repas de Pâque ou le Seder  est chargé de symboles.

L’œuf, pour le sacrifice, l’os d’agneau pour le premier agneau pascal, les légumes pour fêter le printemps, les herbes amères symbolise l’esclavage etc…

A toutes et tous :

Bon week-end de Pâques

 

Lire la suite

Quant l’Art vient à vous. C’est à Paris….du 30 avril au 2 mai 2011.

16 Avril 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end

 

Cette année,  pour vous détendre et vous ressourcer nous vous proposons un parcours promenade  d’Art, culturel,  calme et sympathique dans le 20éme arrondissement de Paris à découvrir .... seul ou en famille.

Exceptionnel : De véritables rencontres avec les artistes des ateliers du Père Lachaise associés et leurs invités. A prévoir dans votre agenda:

Du samedi 30 avril au lundi 2 mai 2011,

Affiche

Ils sont artistes : Peintres, sculpteurs, photographes, graveurs, plasticiens, aquarellistes et vous font découvrir la passion pour leur art.

Encouragez les, échangez librement avec eux, faîtes-vous expliquer leur technique, laissez-vous capter par la beauté de leurs œuvres.

En direct dans leurs ateliers : du quartier de la Réunion, Père Lachaise, du Boulevard de Charonne et de la Nation... C'est rare!  (Entrée libre!....)

Plan

Télécharger des à présent le parcours sur le Site internet : http://www. apla.fr

Ou documentation possible

- La librairie Equipages - 61, rue de Bagnolet – 75020 Paris

- Le Pavillon de l’Hermitage - 148, rue de Bagnolet - 75020 Paris - Fermé lundi

- Atelier - 180, rue des Pyrénées - 75020 Paris

- Atelier - 2, rue de la Réunion - 75020 Paris

 

Voici une idée du parcours et une sélection d’adresses.

Que les artistes non cités m’en excusent : je ne pouvais tout publier sur ce blog.

- Illustratrice : Big bang, Marion Brosse, 49, rue de la Cour des Noues 75020 Paris

  PI 70X100 AVRIL2010 bigbang Alain Faure2BD

 - Photographie -  Alain Faure - 72, rue saint Blaise 75020 Paris

  

- Sculpteur : Atelier de Alain Peclard, 83, rue de Bagnolet  75020 Paris

- Graveur : Christel Claudius 83, rue de Bagnolet  75020 Paris

C.claudius(4) - Peintre : Ombres de Gingko - Françoise Trotabas - 85, rue de Bagnolet 75020 Paris

ci dessous à gauche

ombresdeginkgo 30x30cm-(2)  3 danse soufi[1]

- Peintre : Danse Soufi  - Thirtsa Ullmann - 1, villa Stendhal - 75020 Paris

ci-dessus à droite

- Peintre : Atelier de Valérie Voinchet  13, cité Champagne 75020 Paris

- Peinture lithographie : Jeune Campesino : Claire Archenault : Même adresse 

ci-dessous à gauche

Jeune campesino (9)   cgbPN(6)

 - Pluie Noire - Christine Gendre Bergère 35, rue du repos 75020 Paris

ci-dessus à droite.

 

- Photographe : Le Pavillon Jaune : Emmanuel Rioufol ,27, rue de Terre Neuve - 75020 Paris

 Emmanuel Rioufol - 300BD

 

- Peintre plasticienne : Atelier de Martine Argentini, 59, rue d'Avron 75020 Paris

  atelier ArgentiniBD-4

- Gravure : Atelier de Michelle Boucard - 2, rue de la Réunion 75020 Paris

Cidessous à gauche

   atelier BoucardBD-2 atelier Camus-3

- Rouleur de papier : Atelier de Bobby Camus - 5 bis , Cité Aubry 75020 Paris

Ci-dessus à droite

 - Gravure : Atelier de Christine Gendre-Bergère - 35, rue du Repos 75020 Paris

atelier CGB-2BD

- Peintre Plasticien : Atelier d'Alain Guillon - 79, rue de Bagnolet 75020 PARIS

 atelier Guillon-1 atelier Wiame-4

- Peinture et livres d’artistes : Atelier de Sarah Wiame - 24, rue de la Réunion 75020 Paris

 

- Sculpture : Atelier de Sandrine Gallaire - 180, rue des Pyrénées 75020 Paris

Atelier-Sand-Gallaire.JPG

 

Un exemple : Sandrine Gallaire :

A la source S Gallaire

Née à Paris en 1963, Sandrine Gallaire pratique la céramique en atelier dès son enfance.

Elle suit une école d’architecture et crée une agence et pratique ainsi sculpture et peinture.
Sans modèle ni esquisse préalable, elle traite le sujet du  corps revisité comme support d'expression de la condition humaine : " Privilégier la sculpture du vide, la lumière traversant, réveillant ainsi la matière minérale en apparence inerte …Tailler la pierre pour libérer les intériorités, ce qui subsiste de l'âme sensible parfois jusqu'à l'intimisme… comme si elle ne cessait de rechercher la source de quelque pureté originelle. " ( M. Coutheron le courrier de Saône et Loire octobre 2004)

 

et maintenant, voici une RUMEUR... vous ne connaissiez pas!... Alors... à découvrir.


rumeur-du-collectionneur Gallaire

Grand format réalisé avec les images des œuvres offertes par 52 artistes plasticiens
treillis soudé galvanisé cintré - collages multicouches papiers glacés vernis filtre u-v
H 69 x 180 x 99 cm

 

Nous espérons que nos parisiens auront plaisir à flâner dans ce quartier, loin des embouteillages des week-end du 1er mai!  Bon week-end à venir. 

 

Lire la suite

Pluie d’avril par Jean de Nerville.

3 Avril 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Livres et poésies

 Si le soleil est présent  en ce début d'avril, n'oublions pas qu'avril est un mois de pluie et de soleil, indispensable pour le réveil  et le développement de la nature.

Avril  nous laisse de magnifiques impressions comme ce poème ou cet arc en ciel.

Jean notre  fabuliste se révèle cette fois ci, comme le poète de la nature !

  de-Nerville.jpg Arc en ciel

            Pluie d’avril

 

C’est une averse d’avril

Crépitant sur la feuillée,

Où la fraicheur réveillée,

Avec un parfum subtil,

Monte de l’herbe mouillée ;

 

La ramure des lilas,

Inquiète, échevelée,

Penche et tremble sur l’allée

Et semble pleurer tout bas

Une peine inconsolée ;

 

Les chants d’oiseaux se sont tus

Et seuls le vent et la pluie,

Sous le ciel couleur de suie,

Bercent de sanglots confus

La nature qui s’ennuie ;

 

Et nos cœurs se sentent pris

De cette langueur perverse,

Quand, se jouant de l’averse

Entre deux nuages gris

Un rayon de soleil perce ;

 

Le printemps comme un enfant

N’a pas de chagrin qui dure ;

Il sourit dans la verdure,

Essuyant d’un coup de vent

Ses larmes sur sa figure ;

 

Viens t’en flâner à pas lents

Par le jardin qui s’égoutte ;

Le soleil crevant la voûte

Met des reflets aveuglants

Dans les flaques de la route ;

 

Les fleurs relèvent le front ;

Au ciel qui se rassérène

Un vol de pigeons s’égrène.

Et s’exhalant du gazon,

Une molle vapeur traîne ;

 

Ainsi nos larmes d’un jour

Et sur nos douleurs d’une année

Se dissolvent en fumée :

Du premier chagrin d’amour.

Souviens-toi ma bien aimée…

 

Jean de Nerville

2009 04 Hotel de ville

 

Merci Jean pour ce moment de poésie! 

 

 

Lire la suite