Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Michel Bindault :Voyages à Dresde 1991-2006 et 2011 ou la renaissance d'une ville prestigieuse...

29 Août 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end

 

 

Michel vient nous inviter à découvrir Dresde, « La Florence de l’Elbe » nous dit-il. Célèbre pour sa culture et ses Arts, Michel a parcouru avec Doris cette capitale de la Saxe. (Il faut se souvenir que la ville détruite en février 45 avait laissé 300 000 morts par les bombardements sur une population de 630 000 habitants)

 

 DresdeA 00001

 

 

Dresde ( Dresden ), ville martyre, anéantie par les bombardements de février 1945, sous domination soviétique ( D.D.R ), jusqu'à la chute du mur de Berlin fin 1989, progressivement renaissante, reconstruite à l'identique et à nouveau joyau baroque du Land de Saxe dans l'Allemagne réunifiée.

 Dresde 00000

Dresde 00001

Des liens anciens nous relient à Dresde. A la fin des années 1950  Doris, mon épouse, qui à l'époque habitait Cologne, avait une amie à Dresde.Dresde 00002

Elles se rencontrèrent fréquemment lorsque la liberté de circuler entre les deux Allemagnes était tolérée. L'édification du mur en 1961 mit fin à ces contacts.

Cependant les deux amies ne cessèrent de correspondre par courriers et photos.

Aussi lorsque la réunification de l'Allemagne fut effective,  elles purent se revoir, la première visite eut lieu à Dresde en septembre 1991.

 Voici la ville telle que nous l'avons découverte encore meurtrie et partiellement reconstruite 46 ans après le terrible bombardement.

L'influence russe est encore présente car des troupes sont toujours stationnées

 Dresde 00003

Dresde 00006 Dresde 00005  Dresde 00004 

 Les bâtiments et monuments sont imprégnés du style et des symboles de l'Est.

 

 Les véhicules sont d'une autre époque...

 Dresde 00007

Retrouvailles avec nos sympathiques amis allemands.

Dresde 00009

En 2006 nous sommes revenus à Dresde puis tout récemment en mai 2011. La ville s'est métamorphosée et retrouvé son lustre d'antan, comme l'illustrent les photos qui suivent :

 dresden 8 au 13 mai 20113

dresden 8 au 13 mai 20114

 DSCF5067 DSCF5064

 DSCF5027

DSCF5026 

dresden 8 au 13 mai 20115

dresden 8 au 13 mai 20116

dresden 8 au 13 mai 20117

 

dresden 8 au 13 mai 20118

A-travers ces quelques commentaires et photos, j'ai eu plaisir à vous faire partager le renouveau d'une cité détruite puis occupée et enfin délivrée.

De longues années ont été nécessaires pour parvenir à ce redressement mais aujourd'hui Dresde a retrouvé son rayonnement culturel et économique.

Très proche de Berlin et Prague, elle symbolise l'ouverture entre l'Europe de l'Ouest et l'Europe continentale, l'espoir de temps meilleurs.

Aussi c'est à bord de la mytique " Trabi " que je vous dis au revoir et à bientôt.

DSCF0705

Avis aux amateurs de tourisme d'Art, y aviez-vous pensé?

Merci Michel et à bientôt

 


Lire la suite

Pierre-Gérard Desprez : Voyager avec Télémaque

22 Août 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Randonnée-Week-end

 

PierreNotre collègue Pierre Gérard Desprez qui a oeuvré bien longtemps dans la sphère financière du BHV, a pris goût, pour l'aventure, depuis son départ du BHV.

Dans quelques jours, au moment où beaucoup d'entre-vous auront repris le travail :  Gérard et son épouse partiront avec leur Camping-car pour visiter l’Argentine, le Chili, le Pérou et la Bolivie.

Pierre nous raconte... comment il en est arrivé là!

Tout est parti de là

Au printemps 2006, nous avons sommairement équipé notre X-Trail pour partir comme des jeunes, camper en Sardaigne. Le voyage fut beau ... et le confort spartiate. Un orage nous fit comprendre que nous avions deux fois l’âge de ce genre d’équipée ! Surtout, lorsqu’à deux pas de nous, un camping-car autrichien est venu se ranger. En dix minutes les occupants prenaient  l’apéritif confortablement installés, alors que nous faisions réchauffer des haricots sur le bleuet, le hayon du 4x4 ouvert !

PGD 0

Avec un « pourquoi pas ? » l’idée pleine de promesses était en train d’éclore.

Au retour, la Foire de Bordeaux fut un irrésistible attrait. Nous avons trouvé et finalement pas trop mal choisi, un véhicule HYMER de 6m30, que nous avons immédiatement baptisé TELEMAQUE. 

PGD 1 

Pourquoi TELEMAQUE ?

Référence à la mythologie grecque, le fils d’Ulysse et de Pénélope, inspira FENELON noble Périgourdin qui trouva là sujet d’éducation pour le grand Dauphin, fils de Louis XIV. Ce dernier, vit plutôt dans cet ouvrage une critique acerbe de son règne !

Mais TELEMAQUE fit des voyages et connut maintes aventures.

Le ton était donné, ce serait TELEMAQUE.

Et depuis ?

2007

Janvier L’Andalousie

    PGD 2  Avril L’Irlande

PGD 3

 

Septembre/octobre La Tchéquie

PGD 4

2008

Mars/avril Le Portugal

PGD 5

Septembre/octobre La Grèce

PGD 6

2009

Mars L’Extremadura

PGD 7

 

Septembre/octobre La Turquie

PGD 8

2010

Février Le Maroc

PGD 9

 

Septembre/ janvier 2012 Hongrie Roumanie Bulgarie Turquie Syrie Jordanie

  PGD 10

   Et maintenant  2011

  PGD 11

Télémaque a changé de look. Nous avons désormais un Land Rover 130  avec une cellule pourvue de tout le confort mais plus spartiate que l’Hymer.

Nous embarquerons  avec  le 29 août à bord du « Grande Amburgo » destination Buenos Aires pour visiter l’Argentine, le Chili, le Pérou et la Bolivie.

Le retour est prévu en  juin 2012

Si vous désirez suivre notre périple  voici l’adresse du blog commencé avec le Proche Orient.

  http://telemaquevoyage.canalblog.com/

 En vous inscrivant à la « Newsletter » vous pourrez recevoir les messages détaillés au fur et à mesure de l’avancée du voyage.

Merci Pierre, nous sommes de tout coeur avec vous deux, ramenez-nous de votre voyage quelques beaux récits et comme d'habitude de superbes photos.

Rendez-vous sur le blog à Noël pour un petit mot à ceux qui seront frileusement installé au coin de la cheminée. Toute notre amitié vous accompagne!

Beau et bon voyage!!!!! 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Antoine Eminian :Avant d’aller dormir

16 Août 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Livres et poésies


Eminian AntoineVoila un nouveau roman présenté par Antoine.

Vous l'aimerez, c'est sûr... Un thriller assez exceptionnel qui vous distraira en roman de rentrée ou de fin de congés. L’intrigue est bonne, c’est un livre que l’on dévore….Courez vite chez votre libraire !

Ce livre a été traduit en 30 langues à travers le monde et devrait être tourné au cinéma.

S.J. Watson : Avant d’aller dormir

SJ WatsonL'auteur :S.J. Watson a 39 ans, natif de Grande-Bretagne il y a travaillé durant de longues années pour le Ministère de la Santé avant de faire paraître ce premier roman.

SJ Watson Avant d'aller dormir

Le thème : A la suite d’un accident survenu vingt ans plus tôt, Christine est devenue amnésique, une forme particulière de cette pathologie puisque chaque matin elle se réveille en s’imaginant avoir vingt ans et être encore étudiante, alors qu’elle en a quarante-sept et qu’elle est mariée. Son neuropsychologue lui conseille alors de rédiger un journal intime pour y consigner tous ses maigres souvenirs ce qui lui permet à chaque relecture, le matin au réveil, de ne plus repartir de zéro.

Cette mise au propre de ses souvenirs va bientôt déclencher une série de questions restant sans réponse, avait-elle un enfant et qu’est-il devenu, où est passée son amie Claire, de quel accident a-t-elle été victime, pourquoi son mari Ben semble-t-il si réticent à lui fournir des explications, pourquoi le docteur Nash lui a-t-il conseillé d’écrire son journal intime à l’insu de son mari ? « Le Dr Nash marque une pause puis enchaîne, « je ne suis pas certain que Ben sache que nous nous voyons. »

Les questions se succèdent, des réponses surgissent puis vient le temps des contradictions, donc des suspicions ce qui engendre de nouvelles questions encore plus angoissantes, Ben lui ment-il, mais pourquoi ? « Mon mari me raconte une version de la manière dont j’en suis arrivée à ne plus avoir de mémoire, mon intuition m’en souffle une autre. »

La critique :Je ne peux décemment pas vous en dire plus de l’intrigue, mais ce qui est certain c’est que ce roman est un magistral thriller. L’histoire avance paradoxalement à un rythme posé qui met encore plus les nerfs à cran, tout est banal dans le récit, une vie tranquille dans un quartier de Londres, excepté que Christine ne sait plus rien de sa vie passée et qu’elle commence à subodorer qu’on lui cache sciemment des choses. Tout est parfait dans ce roman, au-delà d’un « simple » thriller, il s’agit de littérature, le livre est superbement écrit, l’intrigue monte crescendo jusqu’à la fin – le dernier chapitre doit être lu d’une traite pour ne pas devenir fou d’impatience -, les personnages gravitant autour de Christine passent du camp « amis » au camp « ennemis » et inversement au fur et à mesure qu’on progresse dans la lecture.

Comment peut-on écrire un si bon premier livre ? Mr Watson réalise un sans faute avec cet Avant d’aller dormir que je vous recommande vivement pour vos vacances d’été, et il paraît que Ridley Scott en a déjà acheté les droits pour le porter à l’écran. Par contre n’ouvrez pas ce bouquin avant d’aller dormir, nuit blanche assurée. La chute était facile, je sais, mais je n’ai pas pu résister.  

 

« La boîte était à l’endroit que j’avais décrit dans mon journal, fermée à clé, comme je l’avais soupçonné. Je n’en étais pas contrariée. J’ai commencé à regarder. Je me suis dit que je ne m’arrêterais pas tant que je n’aurais pas trouvé la clé. J’ai d’abord fouillé le bureau. Les autres tiroirs. Je l’ai fait méthodiquement. J’ai tout replacé là où je l’avais trouvé, et après, je suis allée dans la chambre. J’ai ouvert les tiroirs, fouillant entre ses slips, ses mouchoirs, soigneusement repassés, les maillots de corps et les t-shirts. Rien, et rien dans mes affaires non plus. Les tables de nuit avaient des tiroirs. J’avais l’intention de fouiller chacun d’eux, en commençant par le côté du lit où je n’avais pas dormi. J’ai ouvert le tiroir du haut et fouillé son contenu – des crayons, une montre qui ne marchait plus, une plaquette de pilules que je ne reconnaissais pas – avant d’ouvrir le tiroir du bas. Au départ j’ai cru qu’il était vide. Je l’ai refermé doucement, mais en le poussant, j’ai perçu un tout petit bruit, de métal frottant contre du bois. Je l’ai ouvert à nouveau, mon cœur battant à tout rompre. C’était une clé. »

 

S.J. Watson  Avant d’aller dormir  editionSonatine

Merci Antoine pour cette excellente critique et à bientôt !....

Lire la suite

15 août… l’Assomption! Et ancienne fête nationale

9 Août 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons

Pour des millions de personnes :15 août rimera avec un week-end prolongé.

Nous aimons vous rappeler de temps à autre que le plan culturel, historique est aussi important que le plan religieux.

Un peu d'histoire : Louis XIII reconnaissant  d’avoir été guéri après avoir été gravement malade et heureux d’avoir enfin un enfant au bout de 22ans de mariage fit de la vierge Marie, la patronne du Royaume. (1638).

C’est ainsi que le 15 août, jusqu’en 1880 fut la fête Nationale de la France. 



Pour les Chrétiens le 15 août est la célébration de la fête de l’Assomption.

Cette fête évoque Marie, mère de Jésus, figure féminine, qui protège, guide, aide ; Elle est perçue comme une maman douce et qui sait consoler. Beaucoup d’églises sont dédiées à Marie dans le monde entier : Notre Dame etc. Et de nombreux pèlerinages lui sont consacrés : Lourdes en France, Fatima au Portugal …

Grotte Lourdes 

Elle met en valeur une dimension essentielle de la foi chrétienne :

Par Marie, Mère de Jésus : accueillir le don de Dieu dans sa vie.

L'Assomption,  est un des quatre dogmes liés à la Vierge  (Un dogme étant une vérité de foi par voie Magistère de l’église)

-1)  Marie mère de Dieu (Theotokos), par le concile d'Éphèse (431)

-2) Virginité de Marie, par le concile du Latran de 649

-3)  Immaculée Conception de Marie, par Pie IX (1854) 

- 4) Assomption de Marie, par le pape Pie XII (1950): Marie Mère de Dieu, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, « a été élevée en corps et en âme à la vie céleste. »Assomption Lourdes

On ne peut parler de l’Assomption, sans évoquer les apparitions de la vierge Marie.(Presque toujours à de jeunes enfants, à l'exception des 2 femmes de 24 et 33 ans)

1830 à Paris à Catherine labouré, 24 ans (Médaille miraculeuse : rue du Bac)

1846 à la Salette près de Grenoble.

1858 à Lourdes à Bernadette Soubirous.

1871 à Pontmain en Mayenne

1876 à Pellevoisin près de Chateauroux (Estelle : 33 ans)

1917 au Portugal à Fatima à Jacinta, François et Lucie.

1932 à Beauraing en Belgique près de Namur.

1933 à Banneux en Belgique près de Liège.

Les chrétiens d’Orient (orthodoxes) parlent de la Dormition de Marie, un doux sommeil qui révèle un mystère.


Annonciation La teste 2Sur le plan historique et religieux,  l’évangile de Luc raconte que Marie «Vierge, fiancée à un homme Joseph» reçoit la visite de l’archange Gabriel, qui lui annonce la venue d’un enfant en ces termes : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre …».

Elle rencontre sa cousine Elisabeth, qui pourtant âgée, réussira à enfanter  de celui qui deviendra Jean le Baptiste;  Marie dit « oui » à la volonté de Dieu  « qu’il me soit fait selon ta parole » répond-elle à l’Archange et là elle exprimera avec joie et force le Magnificat bien connu des Chrétiens.

« Mon âme exalte le Seigneur... » (Lc 1,46).

Piéta Vatican


 Nous vous souhaitons un excellent week-end ensoleillé!


Lire la suite

Jean de Nerville:La libellule et le colimaçon!

8 Août 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Livres et poésies

 

Belle période pour les libellules avec le soleil et aussi .... pour les escargots avec la pluie qui est tombée depuis quelques jours en France.

Notre fabuliste Jean nous donne encore une leçon de morale ou de philosophie!

Vraiment, c'est toujours avec beaucoup de plaisir que nous le retrouvons.

 de-Nerville.jpg

Où l’on retrouve la gracile libellule et l’ingénieux colimaçon.

 

  Libellule 3

A peine révolue la dernière volute

De sa coquille neuve, encore à l’état brut

Un jeune limaçon, toutes cornes brandies

Sur la rive risquait sa première sortie.

 

Cette espèce est craintive et lente à se mouvoir,

Prompte à se rétracter. Glissant son nonchaloir

En sillage argenté sur les pierres mouillées,

Limitant son étape à quinze ou vingt coudées.

 

Un éclat d’émeraude aux ailes de cristal

Raya soudain le ciel d’un vol horizontal.

« Si j’étais libellule, envia le limaçon,

Au dos, j’aurais des ailes et pas une maison.

 

En un piqué vorace, un martin-pêcheur bleu

Pinça la demoiselle et  ternit ses grands yeux.

Les airs sont dangereux pensa le limaçon

Qui prudent fit retraite en son logis profond.

 

Tortillé sur lui-même, il rêvait d’ascension.

On peut, à ras de terre, avoir de l’ambition.

Il a vu le danger ; les grandes envolées,       

Sans ailes et sans pattes, le condamnent à ramper.

  escargot

Contemplant son plafond, il eut l’idée géniale

D’un long plan incliné, mais hélicoïdal,

Enlaçant, chaque tour, un fort pilier central

Assurant le rampant, soutenant son moral.

 

Au projet initial, des bipèdes pressés

Ajoutèrent des marches par commodité.

Ce n’était que justice que de donner son nom

A l’escalier conçu par le colimaçon.

   

Moralité

Dans l’escalier en vis, on pourra se hisser

Mais c’est par la vertu que l’on doit se hisser

 

Merci Jean et au plaisir de te lire.

 

Lire la suite