Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Excellente année 2017

30 Décembre 2016 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons

Pour cette année nouvelle....

Nous vous souhaitons :

La joie et les sourires pour chasser les nuages de tristesse.

Des amis pour partager et vous réconforter,

Le courage pour aller de l’avant dans vos projets.

La santé indispensable à notre quotidien.

Des moments gourmands, pour apprécier les bonnes choses.

Bref …Des instants de bonheur avec ceux qui vous sont chers.

 

Une vie en couleur....

Jean-Pierre vous laisse deviner ce que vous voyez dans ses tableaux ...

Regardez bien ....

La solution et les explications vous seront données par l'artiste lui-même : JP Franssens, la semaine prochaine.....

Excellente année 2017
Excellente année 2017
Excellente année 2017
Lire la suite

Et si nous fêtions Noël ... en 1856....

22 Décembre 2016 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Rue de Rivoli emplacement du Bazar  (Gravure Musée Carnavalet)

Rue de Rivoli emplacement du Bazar (Gravure Musée Carnavalet)

Nous venons de fêter les 160 ans du BHV

Revenons à cette année 1856 ….

Paris compte 1 174 000 habitants.

La capitale rayonne sur l’Europe, nos troupes sont revenues victorieuses de Crimée. Dans cette période de paix, Paris est en fête.

Cette année a vu relier le Louvre aux Tuileries, restaurer la Tour st Jacques, le commencement des nouvelles constructions somptueuses sur les terrains des champs Elysées. On construit l’Eglise St Marcel, la cascade de Longchamp. Paris s’embellit.

L’impératrice inaugure la maison Eugénie-Napoléon rue du Faubourg St Antoine qui prévoit l’instruction des jeunes filles pauvres.

CocherLes métiers de cette époque présents dans les rues de Paris, étaient bien loin de ceux d’aujourd’hui.

On a fini par oublier ces petits métiers : de porteur d’eau, blanchisseuse, laitier, vitrier, chiffonnier, pipelet (concierge), cocher ou nettoyeur de réverbères. Certains comme barbier ou apothicaire ont une vie plus longue….

 

La mode était très féminine...

La mode était très féminine...

Noël, il y a 160 ans pour les enfants….

Pas de jouets " Branchés"! Et les enfants s'amusaient…

Les jouets existent, mais ils sont encore rares. (Très chers !)

Nous trouvons quand même des fabricants de jouets dans le quartier de la rue du Temple.

Nous pouvons y acheter : 

des moulins à hélices, des microscopes, des kaléidoscopes, des lanternes magiques, des petits soldats de plomb, des poussahs (culbutos), des gyroscopes, le bilboquet, le cerceau, la fronde (lance-pierres), le toton (toupie), le diabolo, les quilles, mais aussi des jeux de construction.

 

Photos avec le cheval ci-dessous G Guyot

Photos avec le cheval ci-dessous G Guyot

Pour les plus jeunes :

le cheval à bascule, les marionnettes, Polichinelle et bien sûr  : les poupées de chiffon ou les poupées avec tête en porcelaine.

(Le Baigneur Petitcollin n’apparaîtra qu’en 1912)

Enfin quelques jouets musicaux comme les tambours, flûtes ou trompettes.

On découvrira les jouets de plein air comme le tricycle, la bicyclette, le bateau en bois… Comme sur ce catalogue BHV.(1906)

Et si nous fêtions Noël ... en 1856....

L’année 2016 fut marquée d’événements tragiques.

Nous avons besoin d’ouvrir notre esprit et faire preuve de discernement!

Dans cet univers fragilisé, les fêtes de Noël et du Nouvel An apportent un peu de chaleur et une véritable lumière, grâce aux rencontres familiales et amicales et au sourire des petits enfants qui les accompagnent,

 

Joyeux Noël à toutes et tous.

Lire la suite

Presque un conte de Noël... ou la cigogne et Jacques Bouloc

14 Décembre 2016 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Membres info

Je ne vous présente plus Jacques Bouloc, ancien acheteur du BHV qui s’est toujours illustré par l’attention qu’il portait aux animaux : Elevage de lapins nains, poules naines… les abeilles… Jacques a une grande connaissance du monde animal.

Et bien, lorsque Jacques ne s’y attend pas, on vient le chercher !

Fin août dernier, Jacques est sollicité par les pompiers qui lui signalent la présence d’une cigogne blessée tombée dans un champ. En effet, deux d’entre elles ont été électrocutées par  les lignes à haute tension et une seule a survécu. Jacques va tout faire pour la soigner.

Après avoir attrapé la cigogne à  l’aide d’un drap, Jacques place la cigogne dans une volière, il la soigne, la nourrit avec des poussins congelés (12 par jour, du poisson comme récompense) afin de la remettre en forme. Habituellement la cigogne se nourrit de souris, taupe, limaces… pas facile à les trouver chaque jour !

photo du journal Pays Briard

photo du journal Pays Briard

Jacques Bouloc tient dans ses bras la cigogne arrivée chez lui.

On peut lire dans le journal du pays Briard du 26 août, un article de Gérard ROGER :

« Elle est encore convalescente mais cherche à prendre son envol. La cigogne blanche qui s’ébat dans le jardin de Jacques Bouloc à Rebais en cette matinée d’août a des fourmis dans les pattes. Elle aimerait bien reprendre sa longue route vers des contrées plus chaudes. Un périple qui s’est achevé pour elle en Brie …. »

Hélas, ses congénères sont parties vers l’Afrique et notre petite « Noëlle » car c’est son nom, a pris place comme un animal domestique au sein de la famille Bouloc.

(Jacques a envoyé une plume au Portugal afin d'examiner son ADN,  et on lui a révélé que  la cigogne était une femelle).

Mais lequel a adopté l’autre ?!...

Quand "Noëlle" s'est suffisamment aérée dans le grand jardin verdoyant de Jacques et Denise et qu’elle a envie de rentrer dans la maison, elle tape tout simplement au carreau et va s’installer près de la cheminée.

Elle a plaisir à retrouver ses hôtes.

Presque un conte de Noël... ou  la cigogne et Jacques Bouloc

Cet animal élégant fait aussi l’admiration des petits écoliers de Rebais. Ils s’arrêtent pour la regarder et même la caresser.

Maintenant "Noëlle" est rétablie, elle vole … Que fera t’elle au Printemps ? L’avenir nous le dira.

Merci Jacques pour cette superbe histoire de "Noëlle" et si par hasard vous passez par Rebais, prenez contact avec Jacques.

Pour mémoire.... son palmarès dont nous avons eu l'occasion de parler sur ce même blog.

Taper dans rechercher en haut à droite : Bouloc et vous pourrez à nouveau lire les articles parus.

Peintre, chercheur d’or… en Guyane Française

-Champion du monde des serins, catégorie Chant.

- 2 records du monde 1982 au Guiness des records en cuniculiculture (élevage de lapins nains) et le plus petit mouton au monde.

- Champion international en ornithologie (Canaris rouge, race anglaise), 11 titres de champion de France dans cette spécialité.

- 9 titres de champion de France en Aviculture.

- Grand Prix du Président de la république (aviculture)

- Officier du Mérite agricole : 31/07/1963

Grand Sportif :

-  International d'athlétisme : 400 m haies équipe de France 1958- 1963  et

- Vice champion de France du 110 m Haies

Lire la suite

Mémoire du BHV ... Alain Dégranges nous raconte....

7 Décembre 2016 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

 

Retrouvons avec plaisir notre collègue Alain, pour des souvenirs bien sympathiques des années 1970-80, lorsqu'il exerçait au service Promotion des ventes.

Merci Alain.

Comme chacun le sait, le BHV a toujours pris des stagiaires-école et nous sommes parfois tombés sur des personnages hors du commun.

C’est ainsi qu’une fois, notre stagiaire qui ne manquait pas d'intérêt, nous a fait la démonstration de ses talents de caricaturiste.

A cette époque nous restions volontiers au bureau, à l'heure de table, après avoir mangé un sandwich, afin de pouvoir faire une partie de scrabble ou une partie de fléchettes. Nous avions découvert ce jeu par l’intermédiaire d’un démonstrateur du rayon peinture qui fut plusieurs fois champion de France et qui nous avait fait des démonstrations, là où il jouait plusieurs fois par semaine.

Ce jeu nous paru très intéressant, car il demandé de l’habileté et une aptitude au calcul mental qui s’ajoutaient au plaisir de se retrouver après le travail, pour boire une bière ensemble.

Au bout de quelques temps, nous faisions partie des « Darts Club » de la « Tour de Nesle » où nous allions jouer deux à trois fois par semaine. ( en savoir plus )

Un jour, cela ne nous a plus suffit et nous avons fixé un crochet au mur du bureau des assistants de vente, rue du Temple, et nous avons pris l’habitude de faire quelques parties le midi...

J’en reviens à notre stagiaire qui participait aussi à nos jeux et nous croquait en toutes occasions. C’est ainsi que je me suis fait caricaturer comme bien d’autres dont le responsable de la sono magasin qu’il avait vite analysé.

 

certains le reconnaîtront.

certains le reconnaîtront.

J’ai gardé ces caricatures et suis heureux de vous présenter aujourd’hui, ces quelques exemples qui ne manquent pas d’humour, surtout avec une trentaine d’années de recul.

Alain .... sa moustache ....en action!

Alain .... sa moustache ....en action!

La troisième caricature n’est pas de la même main, elle a été réalisée par un dessinateur du service Décoration-étalages pendant que nous avions une réunion dans le bureau attenant.

Mémoire du BHV ... Alain Dégranges nous raconte....

Pendant que certains allaient : à la danse, la Gym, le Yoga, le tennis de table… à l’heure du repas…. Il y en avait d’autres qui devenaient des supers lanceurs de fléchettes.

Lire la suite

Vitrines de Noël 2016 à Paris

30 Novembre 2016 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons

Bientôt l’hiver et ce mois de décembre s'annonce... hivernal ! Certains nous annoncent un froid polaire…

Alors, retrouvons les vitrines des grands magasins parisiens pour prendre la température. Toujours aussi agréables à regarder pour les petits comme pour les grands, les vitrines se parent de leurs plus beaux décors.

Les enfants se régaleront de ces spectacles.

Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à ParisVitrines de Noël 2016 à Paris

Au BHV Marais, en route pour la neige et les sports d’hiver.

La cabine téléphérique est arrivée dans la rotonde.

Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris

Aux Galeries Lafayette, une histoire presque écologique et adorable où une famille d’ours polaires, voyant fondre la glace  du pôle Nord, arrivera sur la banquise des GL et découvrira la féérie de Noël.

Les effets de blanc scintillant, de blanc nacré de blanc lumineux  et les petits ours qui s’amusent, réchauffent cette ambiance polaire.

Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris

Cette année, le sapin est en papier tout blanc, animé par une grande roue où nous retrouvons nos ours très cubiques.

Vitrines de Noël 2016 à Paris

Au Printemps, j’ai presque cru reconnaître Nicolas et Pimprenelle de l'ancien feuilleton pour enfants : Bonne nuit les petits...  Mais non, il s’agit de :

 Jules et Violette,  qui vont en rêve, découvrir par une nuit magique, un monde enchanté : celui du grand magasin, un monde heureux et festif.

La fabrique de parfum, les souliers au cabaret imaginaire, les demoiselles et la mode, la boutique cristal… le bal des étoiles..... C'est superbe!

 Les enfants ont le nez collé à la vitrine, c’est l’émerveillement !

Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris
Vitrines de Noël 2016 à Paris

Le sapin à l’intérieur est classique et les automates vont ravir petits et grands.

Pour vous, une petite vidéo tournée le 15 novembre.

Bon mois de décembre !

CD

Lire la suite