Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Les petites histoires: archives BHV, par Jean-Philippe Leclercq

7 Mars 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

 

Les archives du BHV que vous ne trouverez nulle part ailleurs !

Voici un reportage souvenir, exclusif de Jean-Philippe Leclerc sur l’union sportive du BHV, section cyclisme.

Vous reconnaitrez Jean-Pierre Boulot, si apprécié, qui soutenait avec ardeur l’US BHV.

Merci Jean-Philippe, nous connaissions déjà un pionnier : Jean Pieters et voici à présent un reportage de choix.

 

document1

Voici le contenu :

 

Pour ne pas reporter à plus tard ce « topo » que j’avais jadis promis à Christine, j’emprunte  le papier à en-tête de ce club qu’elle me demande de vous présenter et auquel je m’honore d’appartenir depuis 1987. Honneur quelque peu contrarié depuis que j’ai tendance à ne plus voir mes coéquipiers que de dos et parfois de fort loin.

Club des 12 Logo

 

La légende veut qu’en 1933 nos ancêtres se soient fait connaître sous le nom de « Treize à la Douzaine » : voici en quelles circonstances.

 

Un certain Charles Pélissier, play-boy mais redoutable sprinter, aurait mis ses amis journalistes au défi de le rejoindre à vélo jusqu’à dans sa retraite campagnarde de Garnes à 32 km à l’Ouest de Paris. Est-ce la passion ou la perspective du repas donné en gage par Pélissier ? Ils furent 12 à rallier Garnes. Un treizième arriva plus tard, mais en taxi ! Qu’importe, Tristan Bernard, qui était du nombre, avait trouvé le nom :

les treize à la douzaine étaient nés et le baptême put avoir lieu quelques jours plus tard chez Maxim’s.

  Photo US

Bon nombre de ces compères faisaient partie de la jet society d’alors et il fut de bon ton de les rejoindre. Ainsi naquirent de par le monde plusieurs autres clubs qui revendiquèrent l’appellation contrôlée : Treize à la douzaine de Lyon, du Centre, d’Alsace, de Tulle, de St Tropez  etc...

Cette confédération voulu avoir sa grand’messe, chaque région l’organisant à son tour, sous la forme d’une compétition amicale, courue sur 32 km évidemment, et portant le nom de coupe Meg Lemonnier, alias Mme Maurice Goddet. (Célèbre artiste de cinéma 1930-1988 qui tourna dans une trentaine de film)

Section cycliste Us BHV Partie Section cycliste Us BHV

Zoom sur une partie de la page avec Jean Piéters en haut et Aimé Calandri en bas! 

 

Jacques Lefort aurait pu poursuivre l’histoire beaucoup mieux que je ne le puis. Je me hasardé donc à donner  ma version, au risque de décevoir ceux qui, tels Michel Bindault, Aimé Calandri, Philippe Bouvier, Gilbert Fradin et quelques autres, ont gardé de cette époque un souvenir plus exact que le mien.

 

Club des 12 A

Dans les années 80 s’était créé au nord de Paris autour de René Cassel un groupe, dit d’Argenteuil, qui réunissait nombre de cyclos du BHV dont Jacques, Michel, Gilbert, 

René Jacob, Louis Jean, Alain Porcheron etc...Mais tandis que René Cassel nous faisait découvrir le Vexin, les Treize à la douzaine de la région parisienne, connaissaient une crise : certains souhaitaient orienter le club vers la compétition, mais d’autres voulaient lui conserver sa tradition d’amitié et de convivialité.

Club des 12 B 

 Les deux points de vue étant inconciliables et il y eu scission !

- Les tenants du sport à tous crins continuèrent à tourner à Montlhéry.

- Les autres, suivant  Roger Charron et Michel Goddet, se rapprochèrent du groupe de René Cassel à Argenteuil.

Dans mon souvenir c’est un peu plus tard que plusieurs équipiers de René, parce qu’ils étaient plus proches de la banlieue sud, subirent l’attraction des Douze de Boulogne qui venaient de redonner vie à la pure tradition des Treize à la douzaine.

Comme la province avait ignoré les dissensions du microcosme parisien on vit réapparaître les douze du Centre, de Marseille-Provence, de Toulon-Hyères, de Lyon, du Sud-Ouest, etc...

 Ces clubs formaient une sorte de fédération animée par le Journal des Douze - dont Alain Porcheron fut longtemps le rédacteur en chef. Et jusque très récemment nous continuions de disputer chaque année la traditionnelle coupe Meg.

Club des 12 A

 

Quant à la présence du BHV, longtemps incarnée par Jacques Lefort, ce sont maintenant Philippe Bouvier - quand il peut abandonner son cheptel du Merlerault - Claude Fournier, Gilbert et moi-même qui tentons de la maintenir, sinon aux avant-postes, du moins pour ce qui est de la camaraderie et de la convivialité. 

Jp L à VéloGilbert Fradin

Personne ne manque la sortie des cerises du mois de Juin dans le jardin Fradin, même lorsque les merles les ont toutes volées. 

  Gros plan sur la photo d'archive

Copie de Photo US

 

 

 

Jean-Pierre Boulot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Merci Jan-Philipe de nous avoir fait partager un moment magique de l'épopée BHV.

Comme tu le vois avec une personne mystérieuse, nous avons ajouté quelques clichés des 12,de notre collègue Gilbert Fradin et de toi même.

Après l'exemple de Jean Pieters notre doyen en super forme, à 90 ans... nous espérons que votre activité sportive vous ménera bien loin.

Je remercie Suzanne Fournier pour son aide, beaucoup ont connu Suzanne au long des années passées comme fournisseur actif dans les couloirs... des achats dans le secteur Arts ménagers.

 Bas de page Logo

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JC.Charmoy 11/03/2011 09:40


Bravo pour cet article.

Aimé & Michel ont un peu changé !!!
mais toujours aussi vaillants sur les routes "Normandes" entre deux cuisses de "poulet" !!!
Amitiés
JCC


Jean de nerville 10/03/2011 10:56


Au lendemain de la journée de la femme, voilà une bien belle histoire d'hommes !


ph BENADINER 10/03/2011 10:06


Thanks you sir pour ce reportage digne du journal l'équipe , ah le vélo quel magnifique sport, de tous cela doit être le plus exigeant , Bravo Philippe BENADINER


EMINIAN 10/03/2011 10:01


Excellent article, de ceux qu’on aimerait lire plus souvent sur ce blog. Que ce blog soit le point de rencontre de tous les anciens du BHV qui nous donnent de leurs nouvelles par des récits de
leurs voyages ou activités d’aujourd’hui c’est parfait, mais il faudrait développer cette veine d’articles pour entretenir la mémoire des faits passés. Rezo-bazar se doit – entre autre – de
collecter ces témoignages qui ont valeur d’archives. Du moins je le pense.


Michel Bindault 10/03/2011 08:16


Merci, Jean-Philippe, pour ce reportage sympathique et un peu nostalgique d'une époque...
Très heureux d'avoir reconnu les" hommes en forme ": Gilbert, Claude, Jean-Philippe notamment sans oublier René, notre ancien capitaine de route du côté d'Argenteuil.
Lors d'un séjour estival en Normandie je tenterai une sortie avec vous en espérant la clémence du vent dans le dos...
Amical souvenir aux anciens du groupe " Nord ".