Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

De la peinture...à la philosophie

13 Janvier 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture

 

ART : Ginette Goma Delauney,nous présente sa nouvelle toile et vous présente ses voeux

« BONNE ET HEUREUSE ANNÈE 2009 et  longue Vie à rezo-bazar ! »

SCHÈMA DARWINIEN QUI MÈNE DE L'AUSTRALOPITHÈQUE A L'HOMO SAPIENS (huile sur toile 207x94) »

« Aujourd'hui, écrit Ginette sur son blog,  tous les scientifiques reconnaissent les capacités "humaines" des grands singes. La majorité des primatologues acceptent même de parler de "culture" quand ils mentionnent leurs sociétés. Restent encore quelques réticences, plus sémantiques que scientifiques, sur les notions d'individus et de groupe. Un mouvement marginal "les créationnistes" remet en cause les théories évolutionnistes de Darwin et donc notre parenté avec les singes. Pour eux, la terre à moins de dix mille ans.
L'homme ne "descend" pas du singe, il fait partie de la même famille » 

Pour lire la suite "Les scientifiques et Dieu" RV sur http://www.delauney.canalblog.com/

Merci Ginette d’avoir choisi ce sujet très tendance 2009, nous nous permettrons d’ajouter une réplique à ce sujet très délicat.


Darwin sera l'une des figures de l'année 2009

Jean Luc Nothias (Le Figaro Sciences) 05/ 01/2009

C'est l'un des personnages dont on devrait plus que jamais, parler en 2009. On célèbre en effet cette année un double anniversaire pour Charles Darwin : sa naissance il y a deux siècles (le 12 février 1809) et la première parution de son ouvrage fondateur : De l'origine des espèces par la sélection naturelle ou la Préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie (en novembre 1859).

La «théorie» de l'évolution, qui n'est plus une théorie au sens hypothétique du terme, continue, aujourd'hui encore, de susciter à la fois de vifs débats «théologiques» et des recherches scientifiques aux prolongements très importants pour le monde vivant et pour l'homme en particulier. Des faits scientifiques qui, soient dit en passant, ne préjugent en rien de l'existence, ou non, de Dieu. (Fin citation Figaro Magazine)

Le point de vue Religieux :

Le 22 octobre 1996 Jean-Paul II affirme que « l’évolutionnisme est plus qu’une hypothèse ». Les papes Benoît XVI et Jean-Paul II ne s’opposent pas aux théories de l’évolution qui sont du ressort du monde scientifique, mais ils réfutent toute doctrine matérialiste qui aboutirait à faire de l’Homme : « le produit accidentel dépourvu de sens de l’évolution »

Le judaïsme présente un important éventail d'opinions sur la création, l'origine de la vie et le rôle de l'évolution dans celle-ci.

Avis du Professeur Sermonti , génétitien:

professeur à l’université de Pérouse.

« … Le darwinisme n’est pas seulement faux, il est malhonnête ! Les progrès de la génétique ne vérifient pas les idées darwiniennes : elles s’y opposent. »

  A la  question :

Quelles ont été les conséquences du développement des idées darwiniennes de notre société :

Le professeur poursuit :

           Tout d’abord l’idée que dans l’univers rien ne peut avoir un sens.

  1. Ensuite l’idée que le plus fort a toujours raison, que le seul critère pourdécider du droit de la justice est de se battre et de vaincre par n’importe quel moyen. Par principe, il n’y a plus de morale, plus de valeurs…
  2. Le racisme : Darwin était clairement raciste. De nos jours, ses supporters essaient de le « laver « de cette tare mais Darwin disait : «Entre tous les hommes, il doit y avoir lutte ouverte, et l’on ne doit pas, par des lois et des coutumes, empêcher les meilleurs d’avoir du succès et d’élever le plus grand nombre d’enfants. Dans un temps à venir, non très lointain, s’il est mesuré en siècles, il est presque certain que les races humaines les plus civilisées   extermineront et remplaceront les races sauvages dans le monde entier».

   En fait, ce n’est pas parce qu’il serait scientifiquement solide que le darwinisme est dur à combattre mais parce qu’il est en phase avec certaines idées qui ont dominé notre société.

A la question : 
 « Et vous-même, quelles sont vos conceptions philosophiques ? »

Le professeur Sermonti conclut sa pensée :

 « Je pense que nous devons nous découvrir, comprendre notre monde, son sens, sa beauté, notre devoir. Si nous croyons que l’homme n’est rien d’autre qu’un singe raté, ce sens disparaît. C’est seulement, si nous pensons qu’il y a une logique, une finalité (disons-le) dans le monde, que nous pouvons nous regarder en face et trouver des règles pour notre vie. Il me semble que ce que nous savons de la nature et de la vie est beaucoup plus en accord avec une telle vision qu’avec la vision darwinienne. »

 

Propos recueilli sur le site : http://www.freewebs.com/visalam/thoriedelvolution.htm)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article