Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Au Théatre avec Bob Sanzey acteur!

15 Mai 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture

Bob Sanzey bien connu comme acheteur au BHV est un comédien professionnel.

Il vient nous annoncer la présentation d’une pièce exceptionnelle !

 

LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES

 

La première pièce de théâtre en France sur les pervers narcissiques et la pédophilie

20 représentations du mercredi au samedi à 18h45,

Du 27 mai au 27 juin au Théâtre de Nesle,

8 rue de Nesle 75006 Paris. Métro Odéon ou St Michel.

RESERVATIONS PAR TELEPHONE AU THEATRE DE NESLE : 01 46 34 61 04.

Tarif de soutien : 25 Euros, tarif étudiants et chômeurs 15 Euros

 

Pour tout savoir sur cette pièce, hors du commun et qui défend les enfants, je vous invite à lire, à droite sur le blog

 Dans la rubrique Culture : livres, films, théâtre

Théâtre avec Bob Sanzey : la vérité vous rendra libres


- Le Thème :

- Le Lieu

- La réalisation :

- La distribution artistique avec de véritables comédiens :

Dont Elizabeth Laurence (l’Ange Gardien, chant lyrique), cantatrice      internationale Mezzo Soprano  et

 Bob Sanzey  Me Desbois, avocat.

 

- L’histoire incroyable.

- Le but  de cette pièce et les objectifs

En conclusion :

LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES veut provoquer une prise de conscience nationale dans notre pays et dans le monde entier, afin de protéger les enfants qui sont l'avenir de la France, de l'Europe et du monde. On ne bâtit pas une société sur la souffrance des victimes et l'impunité des criminels.

La suite sur la page  dans la rubrique culture Théatre avec Bob Sanzey!......
Pour des raisons pratiques j'ajoute aujourd'hui 16 mai le contenu de la page pendant 15 jours.

LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES

La première pièce de théâtre en France sur les pervers narcissiques et la pédophilie

 

Le Thème :

Deux femmes que tout semblait séparer, une religieuse et une publicitaire, vont combattre ensemble pour sauver des enfants victimes de pédocriminalité dans leur propre famille. C'est la première fois qu'une pièce de théâtre professionnelle sur les pervers narcissiques et la pédophilie est jouée en France. Entre suspense et poésie, sur fond d'enquête policière et de satire ironique de la Justice, une dramaturgie plurielle qui allie tous les arts de la scène : jeu d'acteurs, chant, danse contemporaine, création de costumes, musiques originales.

 

Le Lieu

Au Théâtre de Nesle, 20 représentations du mercredi au samedi à 18h45,

du 27 mai au 27 juin.

8 rue de Nesle 75006 Paris. Métro Odéon ou St Michel.

RESERVATIONS PAR TELEPHONE AU THEATRE DE NESLE : 01 46 34 61 04.

Soutenez Sophia Théâtre qui n'a eu aucune subvention et qui doit payer au fur et à mesure chaque semaine la location de la salle sous peine de voir les représentations de la pièce arrêtées.

 

La réalisation :

Une pièce de Soria Soria, poétesse et écrivain

Mise en scène : Jean-Claude Marie Glo de la Perrière.

Adaptation scénographique : Soria Soria.
Musique originale de la dramaturgie plurielle : José Gurdak.
Autres musiques : Say C (rap), Jean-Yves Jaffré, Slim Gaigi, Miss Diotima.
Percussions live : Jean-Claude Marie Glo de la Perrière.


Soria Soria explique : "L'histoire est traitée comme une enquête policière, et en même temps, il y a la poésie avec ses symboles : l'inceste est personnifié par un démon, joué par un danseur afro-contemporain absolument génial, qui a fait ses débuts en dansant le hip hop dans la rue à Cuba, puis qui est devenu professeur au Théâtre National de Cuba. Quand il danse, il vole littéralement au-dessus du sol. Face à lui, Sœur Brigitte est assistée dans son combat pour la vérité par le personnage de l'Ange Gardien, un rôle joué par la grande cantatrice internationale Elizabeth Laurence qui a chanté à la Scala de Milan et sur les plus grandes scènes d'opéra du monde entier. Sa voix et sa présence scénique apportent à la pièce une dimension d'émotion céleste et positive."


Distribution artistique :

Elizabeth Laurence (l’Ange Gardien, chant lyrique), cantatrice internationale Mezzo Soprano

Catherine Raphaël (Sœur Brigitte),

Isabelle Noérie (Virginie), Slim Gaigi (Raoul),

Bob Sanzey (Me Desbois, avocat de Virginie),

Jean Haas (M. le Juge et le Père Jean, confident de Sœur Brigitte),

Quentin Delègue (Me Garcia, avocat de Raoul),

Almodis du Puy-Montbrun (la psychiatre victimologue Dr Françoise Stanguer),

Didier Morvan (Inspecteur Dumaine à la Brigade des Mineurs et M. le Procureur),

Franck Perfumo (le policier du tribunal et le garçon de café),

Felix Ariel Castillo Castro (le démon de l’inceste, danse afro-contemporaine).

 

Avec le mécénat de METHOD ACTING CENTER, Atelier d'acteurs et de scénaristes.

Pour la première fois en France, 25 associations se regroupent afin de faire cesser les violences intrafamiliales (violences faites aux femmes, violences envers les enfants). Tous leurs logos sont sur l'affiche de la pièce.

 

L’histoire :

Petite analyse de l'affiche, ci-contre : au centre, Virginie, belle, intelligente, femme au foyer et femme du monde, est en prison. Comment cette ancienne publicitaire qui a épousé un grand directeur d'entreprise à haut salaire, Raoul Mora (à droite de l'image) se retrouve-t-elle derrière les barreaux ? Virginie est victime d'une erreur judiciaire : Raoul est un pervers narcissique et un pédophile, mais les tribunaux refusent de croire qu'il abuse de ses enfants.

Après des années de relation d'emprise et de violences psychologiques et physiques, Virginie s'est révoltée, elle veut divorcer. Et c'est là qu'elle découvre le pot-aux-roses : son mari Raoul est un pédocriminel...

Par un tour de passe-passe juridique, car la loi le permet si on sait l'utiliser pour manipuler, Raoul est blanchi tandis que sa femme Virginie devient l'accusée... Alors que la société devrait protéger les enfants contre toute forme de violence, ce genre de paradoxe se produit très souvent dans les divorces conflictuels avec accusations d'agressions sexuelles sur mineurs : la mère protectrice qui ne veut plus confier la garde des enfants au père est accusée de folie, jetée en prison voire enfermée en hôpital psychiatrique, tandis que l'abuseur se balade impunément en liberté et se voit confier à plein temps par la Justice la garde de ses enfants...

C'est le monde à l'envers, mais l'affaire Outreau est passée par là et on ne croit plus les enfants victimes. Même les certificats médicaux ne sont jamais des preuves suffisantes. On est face à une Justice à deux vitesses: dans les milieux aisés, la violence conjugale et l'inceste sont des sujets tabous, on n'a même pas le droit d'en parler. Nous y reviendrons dans la suite de ce blog.

A gauche de l'image, Maître Desbois, Bob Sanzey,  l'avocat de Virginie : il tient à la main un Code Pénal, pour rappeler qu'en France, l'inceste n'est même pas inscrit dans le Code Pénal. A la Révolution Française, 4 termes ont été enlevés du Code Pénal de l'époque afin de n'être plus considérés comme des crimes : l'homosexualité, la sorcellerie ou hérésie religieuse, la zoophilie et l'inceste. Depuis trois siècles donc, l'inceste a disparu du paysage juridique français.

Au centre de l'image, agenouillée, Sœur Brigitte Marie de la Sainte Trinité, le témoin clé de l'affaire : sœur de Raoul et victime comme lui d'inceste dans son enfance, acceptera-t-elle de témoigner en faveur de Virginie et de ses enfants, et contre sa propre famille, alors qu'elle s'est réfugiée dans un monastère pour oublier son passé douloureux et pour échapper à la tentative de meurtre de ses parents et de son frère qui veulent la faire taire à jamais ?

Quand Sœur Brigitte et Virginie, unies pour sauver les enfants, vont comprendre peu à peu que la Justice ne veut pas les croire, il ne restera plus qu'un miracle pour les tirer d'affaire...

 

 

Leur but :

Continuer à défendre les enfants grâce aux recettes et à la communication sur cette pièce de théâtre.

Alors que le Conseil de l'Europe a justement adopté en 2007 un Traité international sur les Abus envers les enfants, pour notamment mettre fin à l'impunité des pédocriminels qui sévissent dans leur propre famille, ce Traité est toujours en stand by. Un seul pays, la Grèce, l'a pour le moment ratifié.

 

C'est pourquoi la pièce LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES a pour objectif de mettre fin à toutes ces dérives, en espérant que la ratification par la France de ce Traité européen, sera efficace et exemplaire. Si notre pays ratifie ce Traité et donne l'exemple à 3 autres pays supplémentaires pour en faire autant, le traité du Conseil de l'Europe s'appliquera comme une loi nationale dans tous les pays de l'Union. Il suffit en effet que 5 pays ratifient un Traité européen pour qu'il s'applique dans toute l'Europe.

C'est pourquoi LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES veut provoquer une prise de conscience nationale dans notre pays et dans le monde entier, afin de protéger les enfants qui sont l'avenir de la France, de l'Europe et du monde. On ne bâtit pas une société sur la souffrance des victimes et l'impunité des criminels. Une telle société ne peut que partir à la dérive, à tous les niveaux.

 

Remarque :

Cette équipe est en totale autoproduction sur les recettes de billetterie, et dépend du soutien du public !

Tarif de soutien : 25 Euros, tarif étudiants et chômeurs 15 Euros.

APPEL AUX DONS. Les dons défiscalisables sont possibles à l'avance et sur place, contactez-les dès maintenant à l'adresse : sophiatheatre@gmail.com,

si vous désirez leur  envoyer un chèque à déduire de vos impôts.

 

Venez soutenir vous aussi la Compagnie Sophia Théâtre, un collectif d'artistes engagés dans la défense d'une cause, celle des enfants victimes d'abus sexuels et de maltraitances.

La pièce de théâtre la vérité vous rendra libres  sera  jouée dans le cadre du colloque piloté par l’atelier européen  le 27 juin 2009 au Senat à Paris

 




Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François Paris 15/05/2009 20:51

Merci Bob de nous de nous faire découvrir une des nombreuse passions des collégues de ce réseau. C"est un peu loin pour moi de venir te soutenir,mais j'espère que les Parisiens trouverons une soirée pour te supporter et t'apporter le soutien que votre association défend.Cordialement Un Montpelliérain;F.PARIS.