Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Adieu Rosny, Adieu Rive d'Arcins, les 2 BHV ont fermé

31 Juillet 2010 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV news

 

Dans le cadre d'un plan social, le BHV enseigne du groupe Galeries Lafayette, a fermé définitivement les magasins de Rosny-sous-Bois à l’est Parisien et de Rive d’Arcins à Bègles près de Bordeaux. (On parle de 108 personnes en cours de reclassement.) Les fermetures avaient été annoncées  le 21 janvier, au Comité Central d’Entreprise par la Direction des Galeries Lafayette-BHV

Rda blog 07 10 a

Même si nous le savions, il est difficile de penser que de si beaux magasins n’aient pas pu trouver leur vitesse de croisière.

Fermeture RDA

Ces deux deuils n’ont même pas fait l’objet d’un article dans la presse parisienne ! Quand un fait se répète trop souvent, les journalistes n’y prêtent même plus attention ! Après avoir parlé des fermetures de Créteil et Flandre ! Rosny était sans doute déjà mort dans leur esprit. Seul « Sud-ouest » a édité un article sur les deux fermetures et nous les remercions. Les invités connus, venus à l'inauguration sont restés muets.

  Image archive ars 2006Rda blog 07 10 b

Nous voulons vous faire part d’une lettre très émouvante, adressée à la direction du BHV par une cliente Bordelaise fidèle, et déposée quelques jours avant la fermeture. Celle-ci mérite d’être diffusée …prenez le temps de la lire jusqu'au bout…

  « Lettre ouverte à la direction du BHV Déco... »

« Et voilà… vous me proposez aujourd’hui « de venir ‘’profiter’’ des soldes dans votre magasin BHV Déco RDA, » mais le cœur n’y est pas…
Et voilà… trois fois que je me rends dans MON magasin BHV, (le parisien étant celui de ma sœur !) à chaque fois davantage, je vois disparaître progressivement dans un décor qui m’était familier, les visages de celles et ceux qui me saluaient le matin ou l’après-midi, au gré des services des uns et des autres. Le seul magasin, grande surface, où les vendeurs vous saluent.
Il s’échangeait bien plus que des marchandises dans cette surface de vente, le saviez-vous ?
Je voudrais saluer celles et ceux qui m’ont conseillée pour l’achat de ma literie, de mon matériel de repassage, peintures, canapé, luminaires, ont traité avec mes questions avec beaucoup d’attention, de précision, de professionnalisme à tous les stades de la vente conseil, suivi de commande et même… réclamations. Cliente exigeante je le fus, cliente satisfaite je l’étais.
Et voilà … pourtant, jamais je n’ai jamais manqué de vous faire connaître, même mon amie américaine… très enthousiaste à la découverte de ce beau magasin.
Beau, mais voilà… sans doute un peu vaste.
Aujourd’hui, en passant entre deux allées démolies, pas même leurs ombres discrètes… je n’ose lever les yeux tellement cela me fait de la peine. Je ne sais si je souhaite les croiser … je vois dans leur disparition un dernier acte de conscience professionnelle : m’épargner leur tristesse que j’imagine. Ceux qui s’affairent le font sans un écart, mais moi ça me serre le cœur. A la caisse, je pose timidement une question évasive sur l’avenir… pas d’information pour le lieu, certes Je précise « et le personnel ? » La réponse est claire et nette, polie aimable lisse professionnelle, je
retiens deux mots : tous – reclassement. Puis une imperceptible absence dans le regard … Elle me rend ma carte de crédit avec son vrai sourire habituel et me remercie avec dans ses yeux une sincérité particulière pour cette fois. Je salue cette maîtrise individuelle et devine aussi peut-être l’accompagnement d’une équipe, d’un encadrement de qualité.
Jeunes ou plus anciens, tous très professionnels*, je ne sais ce qu’ils deviendront, (certains, je les connaissais étudiante depuis Gradignan : ma première machine à laver ! il y a 25 ans !) Le BHV pour moi c’était un style, une grande maison, qui avait réalisé un déménagement enchanteur avec son ouverture « petits fours » inoubliable. Nous avons tous voulu y croire.
Et voilà, aujourd’hui dans votre courrier vous voulez que je « profite des soldes » ?
C’est un peu difficile… avouez le.
Vous voulez « me remercier de ma fidélité » ?
Quoiqu’il en soit, (puisqu’il en est ainsi…) remerciez pour moi votre personnel : ils ne m’ont jamais déçue, ce sont vraiment des hommes et des femmes de qualité, ma fidélité c’était eux.
Bon courage, et bonne espérance à tous.
CA, (mes initiales, d’ailleurs celles de Cliente Anonyme !)
*(Cadre, professionnelle de la vente technique, consultante en management et qualité, je sais de quoi je parle !) »

Merci, madame de votre témoignage, merci aux clients qui ont  su donner des marques de sympathie au personnel, merci à la cliente qui a apporté des cannelés à BHV Rives d’Arcins et bon courage au personnel de ces 2 magasins.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Cazé MM 28/08/2010 22:24


Il n'y a pas de répit pour vous. Même au mois d'août, nous avons des nouvelles. La dernièré est plutôt triste car des employés vont être dans l'embarras. Je leur souhaite bonne chance. Par contre,
l'hommage de cette cliente est tout à leur honneur.Mais notre métier , c'est ça; satifaire le client et le bon fonctionnement de la société. Je ne suis pas sûre que cela se pérénnise


Lavat Jean-Claude 03/08/2010 01:48


Il aurait surtout fallu avoir une Direction des Achats nettement plus compétente


martine parent 03/08/2010 00:05


dommage , il aurait fallu beaucoup de clientes aussi fidèles