Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

La fête des conscrits, une tradition du Beaujolais par Jean Luc Lesueur

3 Février 2010 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est

 En direct de Clochemerle, notre ami Jean-Luc Lesueur vient nous parler des fêtes extraordinaires de cette belle région, merci Jean-luc de commencer ce fil rouge et à bientôt pour d'autres nouvelles ....

P1020695

Historique…de cette fête typique de la région beaujolaise 

 1

 

La tradition remonte au siècle dernier. A l'époque, révolue, du tirage au sort des conscrits, qui s'effectuait à l’hôtel de Ville, les jeunes hommes de 20 ans faisaient la fête avant d'être appelés au régiment. Or, pendant le Second Empire, deux jeunes Caladois (habitant de Villefranche sur Saône) se présentèrent devant les autorités, vêtus des habits noirs et d’un gibus. L'année suivante, ses successeurs firent de même. La coutume s'instaurait.
En 1880, le Caladois Charles HUGAND fut le premier à vouloir fêter l'anniversaire de son tirage au sort, 20 ans après. Au fil des ans, l'idée a été reprise par d'autres. La tradition était née et ni la fin du tirage au sort en 1905, ni l'abrogation du Service national en 1998 ne l'a pas arrêtée, reprise par tous les villages du beaujolais.
Depuis quelques années, elle a encore évolué en acceptant, dans ses rangs, les jeunes filles.
  

CLOCHEMERLE  ( Vaux en Beaujolais )

Le dimanche 24 janvier 2010, nous avons assisté au défilé des conscrits de la Classe en "0"

  F-Conscrits 0003 3

 Le Conscrit est reconnaissable à sa tenue immuable :

le smoking, la chemise blanche, le nœud papillon, les gants, le gibus, l'écharpe blanche ainsi que le bouquet d'oeillets-mimosas qu'il porte pendant toutes les festivités.

 

4 Son âge se reconnaît à la couleur du ruban qui orne le chapeau

(vert pour les 20 ans, jaune pour les 30 ans, orange pour les 40 ans, rouge pour les 50 ans, bleu pour les 60 ans, violet pour les 70 ans, prune pour les 80 ans et tricolore à partir des 90 ans).
Il faut savoir que chaque classe possède sa propre chanson -humoristique- qu'elle entonne à tout moment de la semaine dans une bonne humeur communicative.

5

Le défilé des conscrits
 Les conscrits font  la "vague "dans la rue Gabriel Chevallier, en partant de la mairie et en faisant une halte aux monuments aux morts. C’est à dire qu’ils cheminent alternativement par rangées de gauche à droite donnant un effet de vagues au défilé. Le cortège est précédé solennellement d’une fanfare. Les plus anciens font souvent le parcours en voiture d'honneur. Mais ce ne sont pas les moins applaudis pour autant.

6

Le défilé se termine par un vin d’honneur réunissant tous les habitants du village.
Un repas servi à la salle des fêtes, réunit les conscrits et leurs invités.
La fête se prolonge fort tard par un grand bal en clôture.

Le lendemain a lieu le retinton (repas du lendemain )


Mais une fête d'une telle ampleur ne s'improvise pas. L'organisation est très bien structurée, autour de l'Interclasse générale. Elle chapeaute 10 classes (de la "0" à la "9") qui, elles-mêmes, ont la responsabilité de 8 tranches d’âge (les 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80 et 90 ans).
Ce sont donc 10 associations qui cultivent la fraternité à longueur d'années. Pendant les dix années qui séparent deux décades, chacune d'elles a sa vie propre avec retrouvailles mensuelles (repas, voyages, concours, etc.). C'est ça, l'amitié « intergénérationelle » et la convivialité du beaujolais.

A visiter :
Maison du Patrimoine – Musée des conscrits
30, rue Roland ou 739, rue Nationale
69400 Villefranche-sur-Saône

Tél : 04 74 60 39 53

A voir sur le sujet : 

http://clochemerle.blogspirit.com/


Merci Jean-Luc et à bientôt

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

benadiner phtttilippe 04/02/2010 17:53


Bravo pour cet article original qui nous rappelle notre service militaire , lointain
souvenir , c'est amusant d'ailleurs que nous nous souvenons des bons et peu des mauvais . Je te ferais parvenir sous peu une tradition que tu dois ignorer de la région du beaujolais Amicalement
Philippe Benadiner