Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Le quartier du Marais & BHV, évolution 4/6

10 Février 2014 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

 Napoléon III et le  Baron Haussmann : une Révolution urbaine.

Jusqu’au milieu de ce XIXème siècle, Paris n’a pas évolué.

Sa population est passée de 550 000 habitants en 1801 à plus d’1 million en 1846. Le quartier qui nous intéresse voit s’entasser plus de 1000 habitants à l’hectare.

Rue-Aubriot.JPG Rue-du-Prevot.JPG

Rue Aubriot et rue du Prévôt

Les rues sont étroites et insalubres : favorisant la misère avec la délinquance, la prostitution et l’alcoolisme.

La grande épidémie de choléra de 1832 est partie de ce quartier.

Ce Marais est sujet à émeutes, en 1834 des barricades y furent dressées.

S’inspirant de ce qu’il a vu à Londres, Napoléon III souhaite donner une meilleure circulation à Paris, l’aérer en ajoutant des arbres, des bois (Vincennes & Boulogne), parc des buttes Chaumont, parc Montsouris.

Napoléon III souhaite désengorger et unifier Paris et l’embellir. 

C’est là que le Baron Hausmann va l’aider à réaliser son rêve, dès le 22 juin 1953.

Cet homme, véritable génie de l’urbanisme entre en scène ; Il sait mettre en valeur Paris, on lui doit la place de l’Etoile (Charles de Gaulle) et ses 12 avenues !

1955-Paris-Etoile.jpg

1955-Champs-Elysees.jpg

2 Photos Place de l'Etoile et Champs Elysées de1955....

Circulation fluide!.....

Notre Dame est dégagée des vieilles bâtisses afin de la mettre en valeur.

2010-Notre-dame.JPG 

Ce baron est un hygiéniste, Il assure avec Belgrand des circuits d’adduction d’eau et un réseau d’égouts. (Précédemment de 1812 à  1843, Rambuteau avait déjà commencé ce projet en créant  deux cents fontaines)

Fontaine-rue-Jarente.JPG

Fontaine dans le Marais

Haussmann a le « Culte de l’axe et de la perspective », tout doit être tracé avec un géométrisme parfois brutal. Rien ne le freine : des boulevards, des avenues sont percés, on démolit des bâtiments, on en crée de nouveaux, avec des normes strictes architecturales qui portent encore le nom de style « Haussmannien ».

Rue-Rivoli-N-2.JPG Rue-St-Antoine--colonne-Bastille-1-.JPG

Ci-dessus le début de Rivoli et la rue St Antoine.

Rue-Rivoli-3.JPG

Certains quartiers de Paris,  comme le boulevard St Germain, la rue St Dominique, et la rue de la Chaussée d’Antin ont été franchement mutilés : Hôtels rasés, ou coupés partiellement. On privilégie la construction ou la reconstruction d'hôtels particuliers. Le percement  des voies nouvelles est  parfois plus destructeur pour l’Architecture patrimoniale que les révolutions.

Mais Haussmann laissera à Paris, une œuvre gigantesque tels : l’Opéra,

2013-09-Opera.JPG

les 2 Théâtres du Chatelet et

Théâtre de la ville, (Ex Sarah Bernard),

Theatre-Chatelet-02.jpg

Theatre-de-la-Ville-03.jpg

2 gares : La gare de l’Est et celle de Lyon.(ci-dessous)

Gare Lyon N°4

C’est la pleine période de l’architecture métallique et des grandes ouvertures vitrées  que nous retrouvons dans les gares et aussi, par la suite dans ces « Cathédrales des Grands Magasins »

A propos du Chatelet, le saviez-vous ? 

De  forteresse pour se défendre des Vikings,( Charles le Chauve en 877 ) le Chatelet devient juridiction royale ainsi que la demeure du prévôt. Il jouera dès le XIIème siècle un double rôle administratif et juridique.

Dès le XIVème siècle, on y rend la justice et les peines prononcées varient : condamnation à mort (en place de grèves : bouilli à mort, pendaison, galères, exil, fer rouge…..)

Mais le Châtelet abritait des prisons où étaient détenus des criminels de droit commun. Si le haut du donjon était réservé aux prisonniers fortunés, il faut noter que dans les cachots souterrains, on y descendait par une corde accrochée à une poulie les détenus, qu’on y oubliait. (Dans la chausse d’Hypocras le détenu les pieds dans l’eau ne pouvait ni se tenir debout ou couché…). Il faudra attendre le XVIIème siècle pour connaître une amélioration de la vie des prisonniers.

Démolition du Châtelet de 1802 à 1810, pour y créer une grande place.

 En 1860 : Le Baron Haussmann décide d’y construire les deux théâtres du Châtelet et du Théâtre Sarah Bernhardt, portant actuellement le nom de Théâtre de la Ville. Son architecte, Gabriel Davioud est à l’origine aussi de nombreuses fontaines et jardins de Paris. 

Août 1862, le Théâtre Impérial du Chatelet est inauguré par l'impératrice Eugénie.

Theatre-Chatelet-01.jpg Theatre-de-la-Ville-01.jpg

 Théâtre du Chatelet   et Théâtre de la ville

2006--07-Fontaine-aux-Lions.jpg

La Fontaine aux Lions du même architecte Gabriel Davioud

 

Merci à Jean de N et à Jean-Baptiste  G. pour leur aide dans les photos sur le marais, R Rivoli, Gare de Lyon  et Place du Chatelet qui sont très réussies.

A suivre.....

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BENADINER 11/02/2014 09:25

super , j"ai beaucoup apprécié ces moments historiques rattachés a paris , notre cerveau s'enrichit grace a nos partenaires encore bravo continuons
philippe benadiner

Les federateurs du reseau Bazar 11/02/2014 14:23



Merci Philippe, pour tous tes commentaires



Georges GUYOT 11/02/2014 01:49

Merci Christine pour ce récit illustré sur la mémoire de Paris et de son histoire sur son évolution. Certains événements que je connaissais pas me donne envie d'en savoir plus encore amitiés

Les federateurs du reseau Bazar 11/02/2014 14:26



Merci encore Georges pour l'aide précieuse apportée par Jean-Baptiste pour les photos de la place du Chatelet. Pour raconter l'histoire ancienne du Chatelet et ne pouvant illustrer les horribles
prisons de l'époque, les photos actuelles étaient sympas.