Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Le vin, les contenants et les étiquettes par Michel Bindault

22 Février 2010 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Cuisine

Le fil rouge de l'année 2010 est basé sur la vigne et le vin.

Sujets inépuisables, conviviaux, subjectifs et fertiles en avis divers....

J'ai pensé qu'avant de parler du vin, il fallait peut-être commencer par les contenants et leurs habillages.

Il faut tout d'abord savoir que l'étiquette n'a pas toujours été présente sur les bouteilles. Les bouteilles elles-mêmes n'ont été utilisées couramment qu'à partir du XVIIIe siècle.

CCI01022010 00000Auparavant le vin était transporté en fût et servi généralement en pichet, directement tiré du tonneau.

Les bouteilles :

Jusqu'au début du XVIIIe siècle les bouteilles étaient interdites pour le transport et la vente des vins en raison de l'irrégularité de leur forme et contenance, il n'était pas possible d'en certifier la jauge. CCI01022010 00001

A noter que les 3 bouteilles du centre datent des années 1750.

Cependant les Anglais, pourtant non producteurs de vin, sont parvenus à industrialiser la fabrication de bouteilles dont le volume et la solidité étaient fiables.     Il s'agissait de bouteilles en " verre noir "à cause de leur couleur très foncée.

Parallèlement on s'aperçoit que le liège constitue un moyen de bouchage efficace et sain.

Nous sommes à la fin du XVIIIe siècle, mais il faudra encore du temps pour que l'usage de la bouteille se généralise et encore plus de temps pour que l'on prenne l'habitude d'y coller des étiquettes.

CCI01022010 00002Les bouteilles pouvaient également être gravées comme l'atteste cette photo d'une bouteille d'Yquem de 1784. L'utilisation des étiquettes est liée à l'habitude de mettre le vin en bouteille.

C'est en Champagne que tout commence. Il faudra attendre le début du XIXe siècle pour que suivent le Bordelais et la Bourgogne.

CCI01022010 00003
                            étiquettes de champagne 1835


Le Champagne.

L'usage de la bouteille se généralise plus vite en Champagne qu'ailleurs (milieu du XVIIIe siècle) pour des raisons techniques...

On s'aperçut, à l'époque, que la mousse du Champagne était plus abondante lorsque la seconde fermentation s'effectuait en bouteille plutôt qu'en fût.

Considérant que la bouteille faisait partie du processus de vinification, l'habitude fut prise de l'étiqueter ce qui facilitait la vente et, notamment,  l'exportation.

Ceci incita les champenois à adapter leurs étiquettes aux goûts et cultures de leurs clients.

Pour ces raisons, les étiquettes de Champagne anciennes sont plus nombreuses et variées que pour n'importe qu'elle autre région. CCI01022010 00005


Les étiquettes d'imprimeurs.

A l'origine les propriétaires de vignobles choisissaient des étiquettes toutes faites dans les catalogues des imprimeurs.

CCI01022010 00006Celles-ci présentaient essentiellement des décors bachiques, des armoiries etc...Mais sans notion de cru et d'appellation. Certains modèles offraient la possibilité d'être repiqués au nom du Château ou à celui du propriétaire. (Photo 6 : 3 étiquettes)

Les étiquettes des négociants.

Durant des décennies il était rare que les Châteaux vendent directement leur production au consommateur.

Les vins étaient acquis par des négociants qui les élevaient, puis les mettaient en bouteille. Les soins apportés à l'élevage étaient d'une importance capitale; Certains négociants avaient meilleure réputation que d'autres. Aussi, bien souvent, leur nom figure en caractères plus importants que celui de la propriété!

Il faut savoir que, dans la région bordelaise, la généralisation de la mise
en bouteille au Château ne fut effective qu'à partir de 1969.

(étiquettes négociants)


Aujourd'hui.

Maintenant l'étiquette répond à une réglementation nationale rigoureuse à laquelle s'ajoutent les lois européennes.

L'étiquette véhicule toujours graphisme et couleurs mais elle renseigne l'acheteur : appellation, titre alcoométrique, volume nominal, origine.

CCI01022010 00007Par contre même s'ils sont commercialement importants, le millésime et la spécification " mis en bouteille au Château " ne font pas partie des spécifications obligatoires (sauf pour l'exportation). Collectionneur d'étiquettes de vins, français ou étrangers, j'ai souhaité vous faire partager mon plaisir.

En effet " ces morceaux de papier " conservés, une fois le vin dégusté, rappellent une circonstance, une soirée, un anniversaire et surtout un moment festif et convivial, sans oublier d'y associer la saveur sublime d'un bon cru.


A votre santé !
....




Merci Michel et à bientôt pour d'autres articles.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

eric 13/06/2010 19:32


Et pour en savoir plus surles étiquettes, je vous suggère www.vinetiquettes.com.


Michel Bindault 23/02/2010 17:26


Bonjour Louis,
Effectivement certaines propriétés utilisent des étiquettes autocollantes qui posent des problèmes de décollement.
Deux possibilités:
1- Humidifier la bouteille et la passer deux à quatre minutes au micro-onde en prenant bien soin de ne laisser aucun élément métallique au niveau du goulot (sinon gare aux étincelles!!).
2- Prendre contact avec le propriétaire du vignoble qui en principe enverra aimablement quelques exemplaires d'étiquettes neuves.
Amicalement


louis Guével 23/02/2010 16:10


bonjour Michel
Merci pour ta chronique à consommer"sans" modération"et une petite question:à tu un truc pour décoller les étiquettes sur les bouteilles contemporaines?


Fédérateurs Bazar 23/02/2010 13:35


Josiane a raison, Voici des exemples
DÎNER «DECOUVERTE»

- Tarif : 49€ / personne : comprend l’accès au Musée, le dîner, les vins et l’animation au tour des vins pendant le repas.
Déroulement de la soirée :
19h30 : Accueil des participants avec un coupe de
Dom Gonzague + Visite libre du Musée
20h30 : Dîner en grandes tablées dans les celliers.
Les vins seront commentés par un expert au cours du repas.

Date : Samedi 13 mars 2010
Thème : La Bourgogne
Oeufs en meurette, lardons et croûtons de pain
Lapin à la Dijonnaise
Poires pochées au vin et grains de cassis
Café
Vin :
Chorey les Beaune, domaine Maillard et Fils
Bourgogne Hautes Côtes de Nuits, domaine Villard Fontaine
Côteaux du Lyonnais
Cette sélection de vins peut varier en fonction de leur disponibilité le jour de l’événement.

Date : Samedi 10 avril 2010
Thème : Le Midi-Pyrénées
Menu :
Velouté de fèves et chips de lard
Cassoulet Toulousain
Assiette de fromages
Café
Les vins seront sélectionnés en harmonie avec les plats par le Musée du Vin

Date : Samedi 08 mai 2010
Thème : La Normandie
Prix :
Menu :
Pommes farcies, crevettes grises et jus au cidre
Escalope de volaille, sauce normande et tagliatelles fraîches
Douillons de poires à la normande
Café


Fargier Josiane 23/02/2010 13:01


Je pensais à vous signalerle Musée du vin ,rue des eaux,5 square Charles Dickens, Paris 16èmè. Ce Musée organise chaque mois un dîner avec un vin différent,c'est extra .Pourquoi ne pas se réunirlà
à quelques uns et retenir une table pour nous. C'est des jeunes oenologues et des jeunes cuisiniers confirmés qui ont eu cette idée.