Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Les Mémoires de l’US BHV par Jean-Pierre Franssens 1/6

12 Mai 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Nous avons la chance d'avoir Jean-Pierre Franssens dans notre réseau. Bon sportif, bon esprit, c'est avec plaisir que nous allons pouvoir suivre pendant quelques semaines l'histoire du BHV sur le plan de l'union sportive. Inédit! c'est extraordinaire!

Franssens-JP-Blog.JPGJe viens vous parler de l’US BHV en me référant aux extraits du Mémoire de Jean Damien Leveau : « L’œuvre sociale et artistique des Grands Magasins parisiens dans les années 1920-1930 » élaboré à travers les archives de l’US BHV qui, d’après notre jeune étudiant n’avait jamais été ouvertes auparavant.

us jean damienCe travail de recherches   de JD Leveau fut présenté en juin 2001 à l’Université Paris IV-Sorbonne.

US BHV 005

POURQUOI LE SPORT et L’UNION SPORTIVE :

La puissance et la forme physique ont été des notions très utilisées au cours des années vingt, mais surtout au cours des années 30 dans les pays européens….qui s’en serviront comme instrument de démonstration de force pour leurs différents régimes politiques.

En France le sport revêtait alors une dimension militaro politique.

 En 1920, on pouvait lire….dans un préambule de projet de loi sur l‘organisation et la création d’un office de l’Education Physique et des Sports : « La nécessité d’une unité de direction dans l’organisation d’un service qui est d’un intérêt vital pour l’avenir du pays et de la race a retenu l’attention du gouvernement » 

Anecdote « amusante »par Jean-Pierre Franssens :

Ce projet a été présenté au nom du Président de la République Monsieur Paul Deschanel élu le 17 janvier 1920. Or le 23 mai, au Nord-Ouest de Montargis, il tombe du train, en pyjama. Somnambulisme…. ?. La garde barrière qui l’a recueilli a dit « j’avais bien vu que c’était un Monsieur,…il avait les pieds propres ». Toujours est-il qu’il démissionne en septembre 1920 et se fait interner lui-même en maison de repos.

C’est durant son cours passage à la présidence que cet esprit Sport était lancé.

 

En 1931 un rapport remis au gouvernement donnait l’occasion de lire les propos suivants : « Messieurs, la vitalité de notre race est menacée à la fois par une crise de quantité et par une crise de qualité (….) pour sauver la race française, il est nécessaire de la défendre et de la régénérer par la culture physique. »                                                                                                                                

La pratique du sport apparaissait comme une chose déterminante, stratégique : On préparait ainsi des hommes et des jeunes gens pour un avenir que l’on savait guerrier. On fit tout pour favoriser l’apparition de ligues et d’unions sportives. A cette époque, les grands magasins avaient déjà créé des structures sportives pour leur personnel.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BENADINER 13/05/2013 09:52

Bravo et merci pour ce rappel USBHV très intérèssant
Amitiés Philippe Benadiner

JC.Charmoy 13/05/2013 05:59

Beau reportage et très bons souvenirs !!!
JC.Charmoy