Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires du BHV : Garges lès Gonesse, un client nous raconte....4/4

6 Avril 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

 Voici le dernier épisode de notre client Monsieur Grandjean et il va nous manquer, on s'habitue!...C'est bien écrit, le style est réaliste et spontané. 

1974

Mes visites au BHV étaient maintenant bien régulières. Chaque samedi, ou peu s'en faut, direction, le Drug'B. C'était devenu ma base, ma maison. Après le repas, fouiner dans les livres, les disques, avant de rentrer. Eviter la foule de ce jour-là était facile : il suffisait de manger tôt, dès l'ouverture de la cafétéria. C'est ainsi que je trouvais mes trésors ! Dès qu'il y avait trop de monde, allez, zou !, dehors : Je n'aime pas la foule. Le rayon photo, lui aussi, me vit souvent. Il était placé juste devant les premiers téléviseurs, avant les bacs à disques… Je le dévaliserai pas mal, lors de la préparation du voyage en Islande, tant pour les pellicules que pour les films, la caméra… Le gars de la photo apprécia, lorsque je le prévins : attention à la rupture de stock, j'arrive !

 

1975

Samedi midi, seul ou avec Pierre, je faisais visite au Drug'B, cette si sympathique cafétéria de style Western du BHV. J'y avais pris la carte d'abonnement, rouge et noire. Un repas = un ticket gris, à coller. Carte pleine = repas gratuit ! J'en usais pas mal, de ces cartes, au fil des années ! Repas de bonne heure, pour éviter la foule, suivi d'un long séjour parmi les livres et les disques, avant que de rentrer, vers 13-14 heures…

Carte Fidélité 1

Carte fidélité 2

      La carte de fidélité du Drug'B en 1975

 

A Arnouville, le champ du Croult vers Bonneuil, et bien sûr, le Rond-Point du Christ. Dans mon cerveau, la statue était toujours là, sur la grande croix marron, telle que je l'avais vue jadis. A la place, une pub dissimulait l'arrière du BHV et des autres magasins du centre commercial, à savoir, dans l'ordre, le restaurant vietnamien, celui de tissu, le passage voûté, la pharmacie, le Conforama… 

L'anneau

Le même lieu en mars 1976, avec le BHV peu visible, sur la gauche, mais avec l'anneau, couvert de matériel de camping;et au fond, un concurrent, Conforama

 

La fin

… Las, la bonne époque prendra fin dans les années 85, suite aux attentats terroristes, et aux vols, de plus en plus fréquents, car le quartier se détériorait…

   Ainsi,

 - les attentats à la bombe, à Rivoli, le 26 juin 1978, puis le 12 décembre, menèrent à la fermeture de la terrasse du Drug'B, où il était si agréable de manger et prendre le café, devant le parking et, au loin, les champs et les pistes du Bourget. De plus, presque toutes les portes de verre du magasin devinrent closes, elles aussi : il fallait entrer par une seule !

 - vers 85-86, la caisse centrale, ainsi que les petites caisses par rayon, furent remplacées par une ligne de caisses, comme dans les hypermarchés. Ce qui obligeait désormais à faire la queue, et devint fort ennuyeux, moins pratique ! Exemple, pour les photos, il fallait faire trois fois la queue : une pour donner le talon et qu'on prépare le paquet, une pour payer, et une ensuite pour aller chercher lesdites photos ! Ce qui fit qu'on oublia le rayon photos !!

 - le coup de grâce fut, toujours à cause de ce que les commerciaux nomment la démarque inconnue, lorsque le rayon disque migra, vers 87, dans un simple carré, avec portillon. Du coup, moins de choix, moins de conseils. Le "BH" devenait un simple hyper… Eh oui ! Le BHV, avant de devoir fermer, perdait son âme, peu à peu…

 Je compte sur vous tous pour m'aider, en rassemblant vos souvenirs à m'écrire quelques lignes!

Merci encore Monsieur, pour votre récit.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jean-luc lesueur 07/04/2013 19:04

Merci Mr Grandjean pour ce bouquet de bons souvenirs. Peut ètre que je vous connais, j'ai moi aussi comme ancien membre du personnel de ce magasin un regard plein de nostalgie...