Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires du BHV par Michel Rat 2éme partie

10 Juillet 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

 

Nous retrouvons Michel dans les phrases qui l'ont marquées!...

Il faut rappeler que si le langage était un peu cru,  la liberté d'action était grande, il suffisait de réussir!... Et le soutien de nos "Boss" était très sincère.

 

Rat MichelQuelques années plus tard, alors que je  venais d’être nommé chef  d'approvisionnement sous la tutelle de Monsieur Crouzette, tout semblait bien aller jusqu'au jour ou il m'a été affecté une secrétaire qui avait une réputation disons un peu sulfureuse !

Monsieur Crouzette a voulu me mettre en gard, mais pas directement cela ne se fait pas ! Mais, à sa manière,  un jour au milieu d'une conversation anodine,  il me dit : "Monsieur Rat, j'ai confiance en vous,  mais rappelez vous toujours que coucher avec sa secrétaire,  c'est comme faire dans sa valise ! Après, à chaque fois que l'on veut prendre quelque chose dedans, on s'emm !.... "

 Belle parabole à méditer !

 Nous voici quelques années plus tard! ...

Nommé au rayon téléphonie nous étions au tout début de la téléphonie mobile et nous étions avec Monsieur Bombe de Villiers en négociation avec la direction de France Telecom pour être les premiers à pouvoir vendre en dehors des circuits des PTT de l'époque, les fameux téléphones qui se connectaient directement sur des bornes dans certains quartiers de Paris les gares et les aéroports.

Lors des réunions nous étions "chapeautés" par Monsieur  André BENOIT notre secrétaire général car l'affaire était d'importance ! (Pour les abonnements, nous avions besoin des services de Cofinoga. )

Après la dernière réunion, nous avions obtenus d'être les premiers de la grande distribution à vendre ces fameux téléphones.

Monsieur Benoit me dit alors : "Si cette opération marche, vous n'aurez pas de statue mais si elle foire, je vous fais flanquer 12 balles dans la peau et je tirerais moi même le coup de grâce!".

Peu de temps après la vraie téléphonie mobile faisait son apparition et cette technologie intermédiaire ne donna pas les résultats que nous en attendions.

Je n'ai bien sûr pas de statue, mais André Benoit n'a heureusement pas mis ses menaces a exécution!...

 

Merci Michel  pour tes récits racontés avec une grande spontanéité!

A suivre!...

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

François PARIS 12/07/2011 01:52


Michel, merci de ce deuxième témoignage de ta vie au BHV.
Ayant eu à travailler avec les mêmes personnages que toi qui ont contribué largement au développement de l'entreprise, il est vrai qu'ils avaient leur franc-parler. Cela ne gênait en rien les
collaborateurs qui travaillaient avec eux.
Ils savaient soutenir leurs équipes et nous étions heureux de les avoir en direct.
Je me suis toujours battu pour mon entreprise et je crois que moi aussi je pourrai faire quelques récits de ce que j'ai vécu au BHV sans aucune amertume et je dirai même avec un peu d’humour !
Ceci-dit, je tairais certains noms !...
Merci MICHEL (moi qui est connu ton Papa : personnage extra !)
Amitiés sincères. FRANCOIS PARIS).


BENADINER 11/07/2011 11:07


Merci pour ces anecdotes qui nous rappellent de bons et mauvais souvenirs si tu as d'autres histoires a nous conter nous sommes acheteurs Philippe Benadiner


Fargier 11/07/2011 00:24


Encore,vite la suite,c'était ça aussi le B.H.V. d'alors!!!