Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Reportage sur une ville de France : Brouage par Jean-Pierre Franssens 1/3

7 Novembre 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Franssens-Portrait-Vac.JPGJean-Pierre m’a proposé un article sur Brouage. Très étonnée je lui ai demandé pourquoi Brouage?

Brouage se trouve, comme Rochefort, Marennes, Royan, à environ 30 minutes de Saintes. Les quelques 3000 hectares de marais, entre Rochefort et Marennes cache cette bourgade, enfermée « à la Vauban » de 400/500mètres de côté, non extensible depuis presque un demi millénaire.

(Broatga=Brouage et/ou le nom du bras de mer menant à Brouage)

Pourquoi, as-tu envie d'en parler ?

C'est en travaillant sur un historique Franco-Anglais depuis les Celtes que j'ai traversé l'atlantique vers le futur Canada, revu les luttes pour la Nouvelle France, rencontré Champlain, qui m'a ramené à Brouage et son histoire exceptionnelle. Ce village a connu la visite de  5 rois de France,  3 ministres des plus influents, des architectes et ingénieurs « à la mode »  ….. Je vous laisse découvrir….

 Face à l’île d'Oléron : « Une étoile de pierre au cœur du marais »

 ph 1 (2)

Première incursion au sein de la platitude des marais et des nombreux canaux...Là, au gré des courbes de la voie carrossable, passé HIERS l'œil perçoit tout à coup et curieusement, des murs de verdure sauvage, sorte de remparts bas, ornés de ci-de là de curieuses petites guérites....  mais….

ph 2  BROUAGE ou es-tu ?

Est-ce cela le plus beau havre de France d'hier ?               

Cette place de commerce, ce Babel où toutes les langues se croisaient, cet enjeu stratégique....mais aussi, ce lieu d'échanges internationaux, cette ville royale, cette place forte ?... Mais encore ….

Cette «capitale » de l'or blanc.....le sel, et bien d'autres faits historiques ?

 Curieux et étonné, « j'ouvre » la poterne d'Hiers, entre dans une enceinte fortifiée et découvre la voie centrale de plus de 400m de long, d'un rempart à l' autre et, des deux côtés, régulièrement, des rues parfaitement perpendiculaires dont l'horizon est bouché par les fortifications d'une dizaine de mètres de haut.

ph 3-Québec, rue PH 4

La rue sur laquelle, je progresse  se nomme «  Québec ». Les maisons sont toutes alignées sur 2 niveaux et comporte souvent en façade une échoppe. La plupart de celles-ci sont exploitées par de nombreux commerces.

Quelques structures sont à visiter, appelées, Halle aux vivres, tonnellerie, poudrière, forge, glacière et ses musées, dont « La maison Champlain».

Au fur et à mesure que je progresse : ce village calme, apparemment sans contraintes presque étonnement hors du temps, se découvre  et son passé prestigieux nous imprègne peu à peu jusqu'à piquer la curiosité.

 ph 5 (2)

Montez avec moi sur le rempart et découvrons les marais, ornés des cabanes des ostréiculteurs le long du Havre de Broatga.  Mais, comme l'Océan est loin aujourd'hui, environ 2,5 kilomètres nous sépare.    

ph 6 (2)Alors? Comment 200 embarcations et navires ont pu aborder à cet avant-port de Brouage et même 10 kilomètres plus loin à Broue, sur la colline du Puy, un promontoire, un château, un donjon de 30m de haut.

La Broue est aussi une vase bleutée que découvre la mer au sein de ce golfe qui va se combler progressivement au rythme des marées et des siècles.

A l'ouest,  de Broue,  A 6 miles environ était une île..... C’était Hiers.

ph 7De vase en vase, de broue en broue, un village se crée sur l'île avec un prieuré, une église, un château et les moines de la châtellerie de Broue, qui avaient grand et fin nez car ils exploitaient avec les sauniers, mariniers et pêcheurs de morue, la richesse des salines, salines qui, dans le temps vont accélérer l'envasement de la baie. Sur ce,  Broue est devenu inaccessible. 


ph 8..

Hiers, comme aujourd'hui,  possède une avancée vers le nord /nord-ouest faite d'un dépôt de lests, pierres en fond de cales des navires, galets, vases et ce depuis plus de 1000ans.

C'est là que Jacques de Pons, devenu seigneur de Hiers et  Mirambeau décida de la création d'un avant-port, une cité vouée au développement du commerce de l'or blanc sur ce bras de mer de 200mètres de large. Jacques de Pons  le noble Maître de Broue a souhaité appeler ce port -Jacopolis sur Brouage (la ville de Jacques)-

Une date ? Oui : Nous sommes en 1555.

Et c'est durant les guerres de religion que les premiers remparts faits de terres engazonnées sont élevés.

ph 9 plan brouage (2)

Dessin de Jacopolis sur Brouage vers 1570 ( PROlondres

Bernardin Bellarmato (fils de Girolamo), un des  ingénieurs italiens, précurseur des nouvelles fortifications  bastionnées,  après celles de Calais, vient construire celles de Jacopolis. L'ensemble fortifié sera totalement refait par l'ingénieur Robert de Chinon, 1576.                             

Le Duc de Guise et  Henri de Navarre (futur Henri IV)  y aurait séjourné  cette année là.                                 

1578, Jacopolis sur Brouage devient définitivement -ville royale- par le Roi Henri III  successeur de Charles IX qui, lui aussi était passé et avait reconnu l'importance de cette ville récente.

A suivre....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BENADINER 08/11/2013 10:45

HÉ BÉ POUR UNE D&COUVERTE C'EST UNE DÉCOUVERTE HIERS OU AUJOURD'HUI J'IRAIS VISITÉ CE FABULEIUX EMPLACEMENT MERCI DE NOUS OUVRIR LES YEUX ET LES OREILLES PHILIPPE BENADINER

Bonjour à tousGeorges GUYOT 08/11/2013 00:42

Bonjour merci JEAN PIERRE pour ce récit historique passionné d'histoire j'en apprécie encore plus le contenu . Il y a quelques mois cette ville fortifiée est passée en documentaire sur une chaîne
de télévision je n'avais pas retenu où elle se situait .Maintenant je sais hâte de pouvoir lire la suite . Et si tu le peux donne nous encore le plaisir de découvrir d'autres villages où ville de
notre beau patrimoine amitiés Georges