Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Jacques Bouloc : Ruée sur l’or en Guyane Française 1/3

17 Février 2011 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Voyages

Au pays des chercheurs d’or, Jacques qui a fait une longue carrière comme acheteur au BHV,  a infiltré un groupe de garimpeiros.

Vous avez envie de vivre l’aventure, avec un grand A, Jacques Bouloc  cherche un compagnon ou une compagne pour retourner chercher de l’or en Guyane Française.

Les conditions et conseils seront répétés en bas de chaque article.

Vous allez découvrir la Guyane d’un aventurier. La Guyane française (84 000 km² et environ 230 000 habitants)  est assimilée  à « l’enfer vert » amazonien. La forêt y est dense, la flore et la faune sont surprenantes, vous entendrez sans cesse ces concerts d’animaux bruyants : perruches, crapauds ou singes hurleurs. Pourtant si le bagne de Cayenne vous vient à l’esprit...L’aventure de Jacques ici, n’est que liberté !

 

portrait JB"Jouxtant le Surinam à l’ouest et le Brésil au sud et à l’est, cette partie d’Amazonie en Guyane française connaît des règles environnementales strictes qui ne sauraient tolérer les orpailleurs clandestins utilisant du mercure dangereux et non biodégradable.

Pourtant des sites illégaux se sont multipliés ces dernières années à cause de la flambée des cours de l’or, rendant bien des secteurs sensibles pillés où l’or la végétation et la faune en paient parfois un lourd tribut.

JB 04

  Racine d’arbre à la recherche de l’humidité et ancrage au sol.

Jacques Bouloc, passionné d’aventures, sac à dos et fusil à l’épaule, à infiltré un noyau de garimpeiros avec la complicité d’un Brésilien, Antonio, accompagnés d’un porteur clandestin recruté sur son ancien chantier d’orpaillage.

« Nous voilà tous trois, sacs à dos, fusils, hamacs et eau pénétrant la pleine forêt, entourés d’insectes crissant, tambourinant et stridulant accompagnés de nombreux batraciens arboricoles très bruyants et d’un singe hurleur. Troublant concert !

 

JB 05

Le lendemain matin il ne restait que quatre heures de marche pour accéder au site recherché dont les pentes abruptes, encombrées de lianes accrocheuses et coupantes ou épines acérées sur certains troncs de palmier nous rendaient la progression délicate mais facilitée par le sabre d’abattis indissociable.

Au fur et à mesure de notre approche, nous parvenait le bruit des groupes, des pompes suceuses. Puis, subitement, le choc visuel : une citée fantôme constituée de carbets nous apparue comme tombée d’un décor de théâtre, au fond de la vallée. Une population sortie de nulle part surgissait alors, petit à petit, et trois clandestins s’en détachent et  nous accueillent    Antonio, le porteur et moi. Mon ami aura comme principale activité, de régler ses ‘’affaires’’, mais ne voulant pas m’impliquer dans ce domaine je vais visiter le site »

 Nid de guêpes tueuses. Ce jour là,  la chasse ne fut pas fructueuse.

JB 03

   La légion étrangère a incendié le village clandestin qui sera reconstruit  20 km plus loin

A suivre

Jacques va retourner là-bas en septembre, il cherche un membre du réseau ou un ami de confiance présenté, pour 2 mois : septembre et octobre. Qualité requise obligatoire : avoir l’esprit aventurier.

« Recherche compagnon ou compagne pour vivre 2 mois en Amazonie. Le carbet est gratuit (construction amérindienne sur Pilotis). Prévoir un billet d’avion seulement. Je garantis la nourriture : chasse et pêche. L’or étant au plus haut, une grande partie des frais sera récupérée par la vente de celui-ci.  Attention vaccination indispensable et anti-paludisme »

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fargier 19/02/2011 19:01


J'espère que vous aller trouver et que vous nous raconterai.


habert 18/02/2011 18:18


Bonjour, bien sur là c'est une autre jungle que celle du BHV et ont est pas sur d'en revenir indemne tant au niveau affect que physiquement, Bravo ça donne terriblement envie, sauf qu'il faut une
sacrée condition physique. Bon courage pour les prochaines aventures


ph BENADINER 18/02/2011 16:52


Salut jack
Toujours aussi, sportif que baroudeur, surement je serais parti avec toi dans cette aventure mais mon aventure pour moi aujourd'hui c'est encore professionnelle ,les tissus d'ameublement je
n'arrive pas a décrocher , n'empêche que chaque week end je jogg encore sur 10 12 kms ;, souvenirs de l'USBHV Amitiés Philippe Benadiner Années FAURY RENAUDIN


Paris François 18/02/2011 08:29


Cher Jacques,je regrette profondément que mes problèmes cardiaques ne m'autorisent plus ce genre d'expédition.Le temps( des Paris-Mantes) est déjà bien loin .seulement 15à18km de" rando" sans trop
de dénivelé le Dimanche. j'espère que tu trouveras un partenaire parmi le réseauet vous souhaite que de bonnes rencontres.Amitiés François Paris.