Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Un poème "Pluie d’avril" de Jean de Nerville

19 Avril 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Livres et poésies

Poème apaisant, magnifique.

Lisez-le doucement et vous vivrez intensément cet instant décrit. Merci Jean.

Pluie d’avril

 Pluie-avril-1.jpg

C’est une averse d’avril

Crépitant sur la feuillée,

Où la fraicheur réveillée,

Avec un parfum subtil,

Monte de l’herbe mouillée ;

 

Les chants d’oiseau se sont tus

Et seuls le vent et la pluie,

Sous le ciel couleur de suie,

Bercent de sanglots confus

La nature qui s’ennuie ;

 

Et nos cœurs se sentent pris

De cette langueur perverse,

Quand, se jouant de l’averse

Entre deux nuages gris

Un rayon de soleil perce ;

 

Viens t’en flâner à pas lents

Par le jardin qui s’égoutte ;

Le soleil crevant la voûte

Met des reflets aveuglants

Dans les flaques de la route ;

 

Les fleurs relèvent le front ;

Au ciel qui se rassérène

Un vol de pigeons s’égrène.

Et s’exhalant du gazon,

Une molle vapeur traîne ;

 

Ainsi nos larmes d’un jour

Et sur nos douleurs d’une année

Se dissolvent en fumée :

Du premier chagrin d’amour.

Souviens-toi ma bien aimée…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

for more details 03/04/2014 15:01

The april rain! A nice title or a magnificent poem. That rain is poured down in the minds of readers. Nice piece of poem. Well done John. Keep on writing more and more. Thank you for the share.

COSTENBERG Sylvie 20/04/2013 18:45

merci à vous pour ce joli poême qui nous ravi et nous fait croire que le printemps est enfin arrivé amitiés

Habert 20/04/2013 12:26

Magnifique, pour une fois la pluie réchauffe nos cœurs, encore bravo.

Renosi 20/04/2013 10:41

Très joli poème, de saison, à l'effet apaisant.

parent 20/04/2013 10:00

Bravo Jean , vous avez l'art de nous faire rêver

BENADINER 20/04/2013 09:21

Entre deux nuages gris
Un rayon de soleil perce
Voila ce que je te souhaite pour les prochains jours
Bravo pour ce poeme Amitiés Philippe Benadiner