Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Vous souvenez-vous … du 9 rue du Plâtre !

23 Novembre 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV news

2013 10 23 BHV 9 Plâtre 05Quel collaborateur du BHV n’est pas allé un jour en Formation au 9 rue du Plâtre !

Dans les étages :

Formations : de l’accueil des nouveaux, des "Juniors" (aides à l'emploi de Raymond Barre,) à la formation d’accueil client.

Formations des nouveaux encadrants, gestion, réglementation commerciale, de marchandisage,

Formations sur le tavernier automatique en  1977, puis Sygma… l’Euro en 1999

Formation de placements des cartes Cofinoga, Economie, Anglais, Informatique tous niveaux, sécurité et secourisme.

Ces salles de formations étaient utilisées pour des réunions de politique commerciale, la réunion mensuelle des directeurs des magasins spécialisés, de Comité d’Entreprise…

Si les murs devaient parler, on en écrirait plusieurs romans… On y a refait mille et une fois l’avenir du BHV.

2013 10 23 BHV 9 Plâtre 03

Et puis, il y a la partie Rez-de-Chaussée…

Devenues ces dernières années, salles de stockage pour le service des Travaux, elles ont longtemps servi à préparer des collections en vue de réunions d’assortiment.

Ce lieu pratique était plaisant.

Les acheteurs préparaient des collections de luminaire, Ménage, Tissus, Papiers-peints….Il fallait se bagarrer un peu pour bloquer les dates et surtout les respecter. Les responsables des magasins venaient donner leur avis sur les articles à référencer et ceux à conserver. Il fallait un consensus! Et certains produits exposés relevaient parfois de grands débats. Imaginez la collection de voilages, « prêt à poser », avec les fenêtres étroites et hautes du quartier du BHV Flandre et les fenêtres bien larges de Parly 2 !!!

La présentation finie, le choix était mis en nomenclature et chacun adhérait à cette politique d’assortiment.

Un jour les collections durent se préparer à Alfortville ! Ce lieu lugubre et non pratique !...

Alors les réunions d’assortiments se sont estompées puis elles ont disparu peu à peu !...

Bref,  ce lieu d’échange et de créativité, acquis  en 1889 par la famille Lillaz, va retrouver en quelque sorte l’idée de créativité au printemps 2016.

2013 10 23 BHV 9 Plâtre 01

 La fondation d’Entreprisedes GL prendra la place et sera  sera destinée à l’Art « dans ses expressions les plus actuelles, des arts plastiques à la mode, du design aux arts vivants », selon son créateur : M. Houzé.

La Fondation d’Entreprise des Galeries Lafayette est défini dans son communiqué : « Lieu de rencontre, de diffusion des talents et des savoir-faire, la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette offrira aux artistes des conditions de création, de production et d’exposition uniques en France.

Pour ses visiteurs de tous horizons, la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette sera un lieu de vie, de parole et d’idée, de découvertes et de partage. »

 Peut-être l'un d'entre vous exposera un jour  au 9 rue du plâtre?!...

Merci  à Orlane pour ses photos et merci à ceux qui auraient des photos de l’intérieur du 9 rue du plâtre de me les envoyer  (scannées ou papier que je retournerai : C.Douchet)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alain Bourdy 17/11/2015 18:29

Si le 9, rue du Plâtre dit quelque chose à presque tous les collaborateurs du Bazar d’une grande époque, il reste pour moi un souvenir particulièrement fort. J’avais été recruté en 1969 par Clotaire Mahieu, en particulier en raison de mon expérience en matière de formation professionnelle. En 1970, la direction décide de créer un véritable service Formation qui succède au service des Stages. Nous sommes 3, Jean Degruson, Mme Verdon et moi-même. Nous nous installons au 14 et 16 rue du temple au 1er étage. Une de mes premières actions a consisté a doté le service d’un statut officiel et j’obtiens de l’éducation nationale le statut d’établissement privé d’éducation professionnelle. Cette reconnaissance avait pour conséquence pratique que le Bazar n’était plus astreint à verser chaque année la taxe d’apprentissage, mais pouvait la conserver à condition bien sûr de l’utiliser pour des actions de formation.
A cette époque le magasin Rivoli subissait périodiquement les dernières manifestations post-soixante huitardes conduites par des groupes de lycéens et des militants trotskystes, avec invasion du bâtiment. Gérard et Jean-Pierre Boulot ainsi que Jacques Thomas se repliait dans mon bureau du 14 Temple qui disposait de liaisons extérieures. Accessoirement cela permit au Président de découvrir le service et l’intérêt qu’il représentait en terme d’économies. Je proposais d’aller plus loin et de s’associer avec les Nouvelles Galeries pour créer un grand institut de formation.
Ce projet fut accepter par tous et le Président proposa de l’installer au 9 rue du Plâtre qui était occuper par des ateliers des services techniques. C’est ainsi que je découvrais une véritable petite usine du XIXe siècle avec des machines-outils reliées à un unique moteur par des arbres de transmissions. Je me souviens qu’au 4e étage il y avait un atelier de peinture avec de véritables artistes.
Tous ces ateliers quittèrent la rue du Plâtre pour des locaux plus modernes et la rénovation commença. Le nouvel ensemble s’appela l’INSED, institut de formation de droit privé qui compta pendant plusieurs années plus de 50 collaborateurs.
A tous ceux qui participèrent à cette aventure, j’adresse un très amical souvenir

costenberg sylvie 24/11/2013 15:48

les souvenirs s'estompent heureusement vous ^^etes là pour nous faire revivre ses moments lointains. merci à vous