Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

2014 01 15 : Galeries Lafayette Nicolas Houzé remanie le comité exécutif

16 Janvier 2014 Publié dans #Lu dans la Presse

Le Figaro ·    Par Anne-Sophie Cathala

·        

Promu en mars à la tête de la branche grands magasins, le petit-fils de la propriétaire, Ginette Moulin, s'entoure pour redonner un élan au groupe.

Le nouveau patron des Galeries Lafayette profite des soldes pour se séparer de sa vieille garde. Nommé en mars à la tête de la branche grands magasins du groupe détenu par sa grand-mère Ginette Moulin et dirigé par son père Philippe, Nicolas Houzé, 39 ans, en a profondément remanié le comité exécutif, comme l'a révélé Les Échos.

Pour le descendant de Théophile Bader, qui a fondé il y a 120 ans les Galeries Lafayette, ce bouleversement ne s'explique pas seulement par une volonté d'affirmer son pouvoir. Le nouvel homme fort du groupe (2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2012) est sur le point d'entamer une profonde mutation de la branche grands magasins, qui comprend les Galeries Lafayette et le BHV.

Cette dernière doit relever de nombreux défis: accélérer le développement de l'e-commerce, poursuivre la montée en gamme du navire amiral du boulevard Haussmann, concurrencé par ses rivaux parisiens et des autres grandes villes touristiques européennes, et inventer un nouveau concept pour la province. Le succès des grands magasins de la chaîne hors de Paris est inégal, et certains pourraient être fermés ou confiés à un franchisé.

Les Galeries Lafayette, déjà présentes à Berlin, Casablanca, Dubaï, Jakarta et Pékin, doivent accélérer à l'international. Le groupe est en négociations exclusives jusqu'à fin janvier pour s'offrir la chaîne écossaise de grands magasins House of Fraser. Ce rachat, qui n'est pas certain, pourrait être suivi d'autres. Le groupe dispose de 1,175 milliard d'euros depuis la vente des 50% qu'il détenait dans Monoprix.

Guillaume Houzé promu

Nicolas Houzé compte enfin revoir tous les process, des procédures d'achats au fonctionnement du siège en passant par la gestion des marques. Ces changements exigent du sang neuf. Sur les sept membres du comité exécutif outre Nicolas Houzé, seuls deux restent: Philippe Pedone, directeur financier, et Marc Riard, directeur de la transformation, nommés il y a quelques mois seulement. Deux autres sont en train de négocier leur départ: Christophe Cann, directeur général adjoint ventes et international, et Anne-Marie Gaultier-Dreyfus, directrice du marketing. D'autres encore avaient démissionné d'eux-mêmes en fin d'année: Franck Zayan, patron de l'e-commerce, a accepté un poste à Londres, chez Condé Nast ; Jean-Yves Rémond, le DRH des Galeries Lafayette, a lui été débauché par le groupe lavallois Lactalis. Homme fort du «comex», Michel Roulleau, directeur général adjoint, le quitte également, mais il reste conseiller de Philippe Houzé.

Pour les cinq postes vacants, la direction du groupe met la dernière main à une série de promotions internes, complétées par deux recrutements externes. Les membres de la famille Houzé ne seront pas oubliés dans la distribution des rôles. Le frère de Nicolas, Guillaume, passionné d'art et directeur du mécénat et président de la Fondation d'entreprise, deviendra directeur de l'image et de la communication de la branche grands magasins. Il intégrera à ce titre le comité exécutif. La directrice de la mode, l'Anglaise Averyl Oates, recrutée il y a quelques mois chez Harvey Nichols, pourrait l'y rejoindre.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article