Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

2009 12 Noël , le « vaisseau de lumière » signé Castelbajac

30 Janvier 2011 Publié dans #Lu dans la Presse

Extrait lu sur le Webzine du BHV

 

Noël Noël, le « vaisseau de lumière » signé Castelbajac

Avec un enthousiasme créatif, moderne et généreux, JC de de Castelbajac raconte «Noël Noël ». Un spectacle original pour la fin d'année, imaginé par le créateur en partenariat avec le BHV.
C'est l'histoire d'une tradition réinventée sous les lumières du futur, d'un Noël électro et poptissime. « La Madeleine de Proust de la génération 30 ans » révèle Jean-Charles de Castelbajac.

 « Je voulais un Noël fort, ultra-contemporain, à l’inverse des Noël nostalgiques et passéistes qui ne parlent pas de demain ; je voulais un Noël comme projet de poptimisme, dédié particulièrement à une génération en devenir. Un Noël électro, un Noël technicolor, un Noël Noël. Joyeux Noël à tous ! », raconte Jean-Charles de Castelbajac.

Pourquoi avez-vous eu envie de travailler avec le BHV ?

Je suis provincial, originaire du Sud-Ouest et lorsque je suis arrivé à Paris en 1968, le BHV est le premier endroit que j’ai visité.
Il avait pour moi quelque chose de rassurant. Et même il était mythique, c’est là que se fournissaient tous les artistes : Marcel Duchamp y a récupéré de la céramique pour son urinoir, Miro y a trouvé des fils de fer pour ses sculptures… On pouvait aussi y dénicher des blouses, des ceintures, du matériel et des accessoires de travail.
Pour moi, le BHV avait alors autant d’importance que le Musée du Louvre, de l’Armée ou le Musée Carnavalet. Ce n’était pas un grand magasin parisien comme les autres, il avait gardé la proximité et la personnalité des magasins populaires de la fin XIXè.

Et aujourd’hui, quelle est votre relation avec le BHV ?
Le BHV, c’est la pierre angulaire de l’entrée dans Paris. Et en même temps, c’est la frontière avec le quartier du Marais, un lieu où tout s’invente et se réinvente. 
Le BHV fait le lien entre l’Histoire et la modernité, il a cette capacité à se renouveler sans perdre son identité.
On a cela en commun : ce lien avec l’Histoire, le passé, que l’on réussit à moderniser. C'est ainsi que l'on donne du sens à la création contemporaine….
Dans mon travail d’artiste, je suis passionné par la lumière et la musique, j’ai envie de donner beaucoup de sensorialité à chaque création.
Ainsi quand j’ai rencontré le BHV, j’ai eu l’idée tout de suite ! J’ai choisi un élément emblématique du BHV et je l’ai installé dans une mise en scène à grande échelle.
Le néon, cet objet usuel, a été démultiplié dans les différentes couleurs de l’arc-en-ciel, pour créer le spectacle. Il fait revivre cette fête dans un univers émotionnel, sensoriel, chromatique immense. Comme une magie qui réinvente Noël !

 Comment le néon est-il mis en scène exactement ?
Noël au BHV, je l’installe comme une scène avec l’omniprésence du néon sur toute la façade du BHV Rivoli. Les couleurs chaudes sont davantage présentes sur la façade côté Concorde, et les couleurs froides vers la Bastille. Les vitrines sont remaniées comme des décors de concert.
C’est un immense festival qui naît lorsque l’on remonte la rue de Rivoli ! Une immense frange de néons, sur laquelle on surfe comme sur une vague… Mon installation transforme le BHV en un « vaisseau de lumière du XXIème siècle ».
Avec le néon, je donne une intensité nouvelle à Noël… et comme ça, je fais naître un  « Noël électro ».
Et les objets déco de Noël, que vous avez dessinés ?
Pour la fin d’année, l’intérieur des magasins BHV baigne dans l’univers néon de Noël. Chacun peut en emporter une partie chez lui grâce à une série d’objets, que j’ai créés dans le même esprit. Des symboles du luxe accessible, qui irradient la fête de leur optimisme.

Très importantes aussi pour moi : les
ampoules Ithemba que j’ai dessinées et qui sont proposées pour Noël au BHV. JC smiles et JC cries : les deux faces de l’ampoule sont à mon effigie, et déclinées en quatre couleurs.
Elles sont vendues au profit de
l’association « Dessine l’espoir », qui soutient les victimes du virus du Sida en Afrique australe. Grâce à ce projet, Noël vit autour d’un projet caritatif. Je suis très heureux d’y participer….

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article