Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

2012 04 28 Ivry dit adieu au BHV

28 Avril 2012 Publié dans #Lu dans la Presse

Lu dans le Parisien : AGNÈS VIVES | Publié le 28.04.2012

Les entrepôts du BHV sont en cours de démolition. …

IVRY, 1963. Bombardés pendant la Seconde Guerre mondiale, les entrepôts ont été reconstruits au cours des années 1960.

Le Bazar de l’Hôtel de Ville faisait partie de la vie d’Ivry depuis plus de quatre-vingts ans, alors, il ne pouvait pas disparaître comme ça, en catimini. Une fête est organisée aujourd’hui pour dire adieu à ce lieu historique en cours de démolition. Depuis le 31 janvier, les entrepôts et le magasin de déstockage ont définitivement fermé leurs portes.

Entrepots-vu-du-Ciel-copie-1.jpg

Chargés d’alimenter tous les magasins de la région parisienne, ils n’étaient plus adaptés. Le groupe a depuis transféré son activité à Bonneuil.

En pleine expansion, le Bazar, qui a démarré à Paris au XIXe siècle, avait installé ses entrepôts à Ivry en 1926 dans les anciens locaux de la Compagnie française de matériel de chemin de fer. Cette proximité avec Paris permettait d’approvisionner rapidement le magasin de la capitale. Détruits dans un bombardement durant la Seconde Guerre mondiale, les hangars sont reconstruits dans les années 1960. La décennie suivante consacre le plein développement du BHV. D’autres magasins ouvrent en région parisienne et les entrepôts d’Ivry sont agrandis. Mais dans les années 1990, le nouveau propriétaire, le groupe des Galeries Lafayette, envisage le départ. En 2008, le site est vendu et la ville préempte le terrain.

Un quartier déjà repensé

Dans le quartier, c’est une page qui se tourne. « Le BHV faisait partie du paysage. Ça va être un gros changement », estime Meziane, gérant du café voisin Chez Nous. A Ivry, dans le Val-de-Marne, rares sont ceux qui ne sont pas allés un jour au magasin de déstockage du BHV dénicher de l’électroménager ou des meubles à des prix défiant toute concurrence. « C’est vraiment dommage que tout cela ait fermé, regrette ce riverain. C’était un lieu symbole de la ville. » D’autres habitants s’interrogent aussi sur le devenir du lieu. « De ma fenêtre, j’ai vu qu’ils avaient commencé à démolir, confie Jeannine, 76 ans, qui habite de l’autre côté de la Seine, à Charenton. J’espère qu’ils vont faire quelque chose de bien pour animer le quartier. » « Il y a besoin de logements, de faire venir du monde pour faire vivre le quartier et les commerces », confirme cet ancien boulanger.

En lieu et place de ces 4 ha libérés par l’enseigne, un vaste programme de 6000 logements, 100000 m2 de bureaux et de commerces en pied d’immeubles doit voir le jour dans le cadre de la ZAC Ivry Confluences. Un gymnase de 20000 places doit également être construit. Un parvis sera aménagé avec un bar destiné aux étudiants de l’université Paris-VII qui doit installer une annexe. Selon l’aménageur, la Sadev 94, la démolition du BHV doit s’étaler sur huit mois. A la demande de la ville d’Ivry, certains bâtiments seront conservés, comme l’ancien dépôt-vente où se tient la fête d’aujourd’hui. La halle doit être transformée pour accueillir des événements festifs. A côté, la cheminée typique et la maison de briques rouges resteront également en place, comme derniers vestiges de l’ère BHV à Ivry.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article