Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Articles récents

Isabelle a plus d'un tour dans son sac!

20 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres


Isabelle Dastroy :

Hello, merci pour les informations et les annonces, qui passent sur le Blog...

Je les lis et je trouve cela très riche et intéressant !

 Isabelle, tu nous avais promis un petit topo sur ton premier grand salon !

C’est vrai, j’avais promis un petit compte rendu du salon, mais je suis toujours débordée, et pour cause, je fais Tout, toute seule…

Donc, en deux mots, j'ai participé au salon : "The box", l'espace « Accessoire » du salon du prêt à porter féminin, qui se tenait porte de Versailles à Paris, du 29 janvier au 2 février.

Compte tenu de la crise, la fréquentation des salons a un peu baissé :

- 2% sur le prêt à porter, - 6 % sur « who is next » et « première Classe », « Éclat de Mode(Bijoux) ».

Il y avait moins d'étrangers que d'habitude et beaucoup de boutiques de province n'ont pas fait le voyage, sans doute pour ne pas céder à la tentation !

 

En ce qui concerne C.OUI, il s'agissait de mon premier salon donc je n'ai pas de point de comparaison, mais j'ai fait des rencontres intéressantes, et pris un certain nombre de contacts, quelques commandes et peut être un bon contact sur le Japon.

Je suis donc plutôt satisfaite de cette première session et je réitèrerai l'expérience en septembre 2009.

J’envisage de démarcher les boutiques à Paris et dans les grandes villes de province à partir de mars.

 

Pas trop difficile de créer son entreprise, Isabelle ?

Je voudrai dire : « Courage à tous les créateurs d’entreprise ex BHV ! Ce n’est pas facile… mais c’est fascinant !... je suis prête à donner des conseils à ceux qui veulent me contacter»

 

Cuir
tressé


       





Comme chez les Grands Créateurs, on découvre ton avant-première !...

Je vous invite à découvrir ma  « collection d’été 2009 » chez moi  pour tous ceux qui sont intéressés.  Je vous la propose à prix préférentiel lors d’une vente privée, autour d’un thé et de pâtisseries à Paris 18éme. Métro Château Rouge. Adresse communiquée par mail  ou en téléphonant à Isabelle : tel sur la liste du réseau.) du :

- Vendredi 27 mars de 15h à 18h30

- Samedi 28 et dimanche 29 mars de 11h à 19h.

A bientôt sur le Blog !

Isabelle

 

Merci Isabelle, nous continuons à t’encourager, mais ta « collection été » est tellement extraordinaire que cela ne peut-être qu’une grande réussite !...

Lire la suite

Mathilde GALZY expose " TRACES MAROCAINES"

20 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres




Exposition de Tableaux Lumineux
du 26 mars au 18 avril.



« Le Blog avait eu la gentillesse de vous annoncer en décembre l'ouverture de mon Atelier - Galerie à Levallois et j'ai le plaisir aujourd'hui de vous inviter au vernissage de ma prochaine exposition :

 "TRACES MAROCAINES"
le jeudi 26 mars de 18h à 22h.


Mathilde, comment es-tu arrivé à ce métier, cette passion ?
 Le BHV mène à tout... de mes débuts professionnels au BHV en tant que Chef de Département Ameublement-Décoration à Belle-Epine, Rosny et Créteil entre1995 et 2000, j'ai gardé beaucoup de choses : vente, achat, gestion, merchandising... mais aussi réactivité, adaptation, touche à tout !


De l'éclairage à la création de tableaux lumineux :
Aujourd'hui j'ai la chance d'exercer un métier de rêve, le métier de mes rêves ! : La création... et de pouvoir jouer avec la lumière, les couleurs, les matières


Mathilde pourquoi cette exposition  sur le thème Maroc ?

Une petite semaine passée dans le Nord du Maroc (Rabat, Fez, Mekhnès, Casablanca),et…c'est plein de nouvelles idées, de nouveaux matériaux à travailler, et voilà "TRACES MAROCAINES", le thème de cette exposition.






  




Je serai ravie de vous accueillir à l'atelier à l'occasion du vernissage ou à tout autre moment.
L'atelier est ouvert pendant la durée de l’exposition du 26 mars au 18 avril (et sur RDV)
- tous les mercredis et jeudis de 12h30 à 19h30,

- tous les samedis de 13h à 19h

 

Atelier Galerie Mathilde Galzy
78, rue Rivay
92300 Levallois-Perret
tel. 06 09 67 34 44
www.mathildegalzy.com

 
Métro Pont de Levallois

Je tiens à dire un grand merci, pour cette belle initiative qu'est le Blog « rezo-bazar » ! Quel plaisir de retrouver les traces de ces années BHV... de voir, ce que chacun devient, de renouer des contacts, bravo ! »

 

Merci Mathide de nous avoir un peu plus « éclairé sur ta créativité ». Tous les fédérateurs du réseau te souhaitent une excellente Expo et beaucoup de visiteurs !...

Lire la suite

Catherine : Prix d’excellence de l’Esprit d’Innovation !

20 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres


 




 





Après plus de 10 ans comme chef de produit au Bon marché, Catherine DESPREZ entre au BHV en 2004 comme Acheteuse du rayon Parfumerie, elle intégrera en 2006 MONOPRIX pour s'occuper du Beauty Monop. 

 
Catherine, explique nous ta passion?

Inventer demain! La sociologie et les tendances me passionnent. La prospective est pour moi primordiale pour anticiper et avoir une stratégie qui ait du sens. Elle permet de motiver et de fédérer les individus. Savoir l'on va et pourquoi,  est une formidable source dynamique.

 

Qu'est ce que l'innovation?

C'est la rencontre de l'invention, de la création, avec un marché qui répond aux attentes des individus. Mais c'est avant tout un art, un état d'esprit, une véritable philosophie.

"Une innovation réussie n'atteint que des esprits préparés".

L'innovation est partout, dans la rue, dans la mode, dans la technologie, dans la pensée, le management, l'Art ...C'est pourquoi réussir à Innover est une culture à travailler au quotidien.

S'ouvrir au monde, être curieux, savoir discerner, savoir Voir, être intuitif, collaborer…

 

Les Compétences d'un innovateur en quelque sorte…

Mais tout cela est inné! Malheureusement, on nous demande souvent de les oublier…pour se formater à l'école, à la société, à l'entreprise. Aujourd'hui, Les entreprises les plus innovantes le « recultive »  intensément!

Par exemple : Google donne 15% de leur temps de travail à ses employés afin  qu'ils se nourrissent de nouveautés, d'expos, de lecture….

 

Et alors, qu'est ce que le management de l'innovation?

Manager l'innovation est une forme de management créatif. Il doit favoriser les contacts, encourager les projets, développer les esprits, permettre de résoudre des problèmes très rapidement, trouver des solutions alternatives, créer une véritable richesse: Faire travailler les gens en intelligence collective pour anticiper et créer notre futur.

Catherine, as-tu un site internet?

Non, pas encore, j'y travaille.

J'ai un Blog :  http://bloom-spirit.blogspot.com   
 j'essaie de cultiver l'esprit d'innovation…

 

Merci Catherine de nous avoir fait partager une petite partie de ton travail et de ta passion.

 

Lire la suite

Monique Lahoste : Enchantement

17 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Livres et poésies

 

Dans le cadre de la quinzaine des poètes qui s'est achevé le 15 Mars,
Monique Lahoste nous envoie son poème et nous la remercions.



Chers amis,

 

Je suis ravie de me remémorer mes années Bazar en allant régulièrement sur le blog, ce furent des années heureuses grâce à la présence de collègues sympas que je n'ai pas oubliés. Comme vous le savez par le réseau je me consacre à la poésie et en toute modestie, je vous envoie une de mes dernières compositions poétiques.


 

Enchantement

J’ai écrit ton regard quand sur moi il se pose

Au fond de ma mémoire, au plus profond de moi.

Je peux m’en imprégner et les paupières closes,

Imaginer encore, que des yeux tu me bois.

 

Je veux rêver ton souffle, la douceur de tes doigts

Et les baisers tremblants que sur moi tu déposes

Et tous tes mots d’amour comme milliers de roses

Soufflés à mon oreille et inventés par toi.

 

Dans un enchantement, un vertige infini

Je goûte le frisson que ta voix irradie

Et tous mes vains tourments s’envolent en éclats.

 

Sans cesse, dis le moi, redis-moi que tu m’aimes

Ou plutôt ne dis rien, écris-moi des poèmes

A l’encre de ton cœur pour que je n’oublie pas.

Fevrier 2009 ( sonnet ) Monique Lahoste

Vous pouvez me joindre pour toute question par courriel: mikeno.l@noos.fr

Amitiés

Monique Lahoste ( MIKENO)


Venir avec vos propres compositions ou à défaut avec des poèmes d'auteurs que vous aimez.

Lire la suite

Michel Bindault change de région!

13 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

Michel et Doris quitte la plus haute ville de France après Briançon : Pontarlier et ses forets de sapins. Dans cette région, on y cultive de l’absinthe, base du Pastis (Pernod & Duval). On l’utilise encore en médecine, depuis la nuit des temps comme anti-inflammatoire, stimulant tonique, antiseptique etc.…

Ils vont s’établir  à Wissembourg, « Bourg Blanc » près l’ancienne frontière Allemande.
Situé à 156 m d’altitude  au lieu de
837 m à Pontarlier, il y aura moins de neige et il y fera moins froid….

Etant donné le patrimoine historique de Wissembourg et de sa région, Michel aura l’occasion de nous faire une petite visite touristique en photos quand il aura pris ses marques….

Message de Michel :

 « Le 27 mars, Doris et moi quittons Pontarlier avec un brin de nostalgie.

 Nous y avons passé 8 années très heureuses, dans un environnement naturel exceptionnel où montagnes, lacs et sapinières sont merveilleux en toutes saisons.

 Nous avons également apprécié la gentillesse et profondeur de caractère des Jurassiens très fidèles dans leurs amitiés.

Des regrets mais aussi une envie de découvrir notre nouvelle région alsacienne car nous allons nous établir à Wissembourg, charmante cité du Bas-Rhin en frontière allemande.

 








Ces 2 photos illustrent le charme de cette petite ville de 8000 habitants au grand passé historique dont je relaterai quelques épisodes lorsque nous serons " remis " de notre déménagement !

Je voulais par ce petit mot transmettre à tous les Anciens mon amical souvenir et
préciser ma nouvelle adresse notamment aux membres du réseau secteurs est, nord et ouest dont je m'occupe.

 Michel et Doris Bindault

 Résidence Edelin

 15 A rue de la Pépinière

  67160 Wissembourg

 

Tel. 03 88 05 26 06

 Internet: michel.bindault@orange.fr

modifié le 20 04 09

 A
mitiés à tous

 Michel Bindault »

 



 

 

 

Lire la suite

Il était une fois un Dakota...

10 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 2 Nord Normandie





Jean-Claude Charmoy, a un hobby dans la vie... Il va vous raconter sa passion...


"...Je suis né là-bas. J'ai joué petit dans les trous de bombes en me servant des batteries comme "maison" et bien sur jouer à la guerre.

Merville était la ville et Franceville le bourg ce qui est devenu après la guerre Merville-Franceville-plage, qui s'est développé avec les congés payés.


Dans l'Association  "Merville-DAKOTA" je suis bénévole et je participe à la rénovation de l'avion et du site des batteries.
Durant l'assaut des Blockhaus, la maison de mes Grands parents, toute proche, a servi d'infirmerie après leur évacuation"


C’est donc près d’Ouistreham que cette équipe dont fait partie Jean-Claude sauve de la ferraille un Dakota retrouvé en Bosnie.












C’est ce Dakota là qui a largué les troupes aéroportées américaines sur Sainte Mère Eglise.
Il aura fallu plus de 6000 heures à ces volontaires pour remettre debout cet avion mythique.


 « La BATTERIE de MERVILLE » était une pièce maîtresse de la réussite du débarquement des alliés du jour « J ».



Construite entre 1942 et 1944, la Batterie devait défendre toute approche des alliés par la mer dans un rayon de 20 à 30 kms. Elle prenait en enfilade la baie de l’Orne (pont de Bénouville : Pégasus Bridge) et les plages jusqu’à Lion s/Mer.


A 0h.15 à l’aube du 6 Juin, les « DAKOTA » larguèrent 800 paras du 9ème bataillon aéroporté. Seuls 150 réussirent à neutraliser à jamais les Blockhaus allemands. Merville Franceville sera une 2ème fois définitivement libéré le 14 août par des commandos des « Brigades Piron » du nom de leur chef qui les commandait."

 
 « DAKOTA  43 15073  » (43: année de construction . Cette plaque d’identité permit de retrouver trace de toutes ses missions.)

 1992-1994 - Un capitaine de parachutiste repère un Dakota de la deuxième guerre sur un aérodrome de la banlieue de Sarajevo et lors d’une trêve entre les belligérants récupère sa plaque qui permettra de reconstituer toute sa vie.
1995-1996-  Un pilote d’hélicoptère de l’ALAT appartenant à l’Eufor le sauve de la ferraille en le mettant de côté et en le transformant en mess ouvert 24H/24 et 7 jours/ 7 afin de se retrouver au retour des missions.2
2006-
Ces informations viennent aux oreilles d’Olivier Paz, Maire de Merville Franceville et Président de la Batterie de Merville. Grâce à la plaque d’immatriculation, il reconstitue toute la glorieuse histoire de cet avion et commence à penser le récupérer pour l’exposer sur le site des Batteries.
2007- L’idée prend tournure. En août-septembre, création d’une Association « Merville-Dakota » et le « the team Snafu spécial ». Les « snafumen » aime t’on à dire ! L’histoire des Petits hommes rouges commence : -Y-a qu’à, faut qu’on !!! - On va le chercher !!! - On le démonte !!!  - On l’installe - 
 









En novembre, trois « pathfinders » partent avec le matériel nécessaire au démontage, ils sont vite rejoints par 8 personnes : les « autres Snafumen », Sur la base militaire de Rajlovac, en 11 jours, l’avion est entièrement démonté, chargé sur 3 camions (le fuselage – le plan central, les moteurs - les ailes et la queue) pour former un convoi EXCEPTIONNEL. Non sans mal !!!
Mai 2008-  Installation de l’appareil sur le site des batteries, remonté sur place et sécurisé.

Il rejoint la France et l’aéroport caennais de CARPIQUET, pour être entièrement remis dans son état d’origine, tel qu’il était à la date du 6 juin 44.










    
  7 Juin 2008 -
Inauguration du « DAKOTA 43-15073 » avec la présence d’autorités : Président deBosnie, Ambassadeur des USA, le Préfet de région, le pilote et le co-pilote américains retrouvés, les autorités françaises et, bien sur, l’équipe des « petits hommes rouges ».










Aujourd’hui, l’avion veille sur le site de Merville où l’on peut le voir au cours de la visite du musée commémorant la prise des blockhaus allemands.

L’ambassadeur des USA dira en Français :
« Cet avion c’est une belle histoire d’hommes, de solidarité et d’espoir »

 

 Le musée des Batteries est ouvert du 15  Mars au 15 Novembre avec une scénographie : tous les jours de 9h30 à 18h30. Véritable immersion dans l’histoire, à voir avec enfants ou petits enfants.(déconseillée aux enfants de – 8ans et aux personnes souffrant de troubles cardiaques)

 Site :  www.the snafu-special.com   &   www.batterie-merville.com

 Information Média: Télévision:
- 9 Mai  passage de cette aventure sur FR 3,

- 6 Juin  inauguration d’une autre casemate (belge) en hommage aux brigades Piron retransmis à la TV sur FR3, lors des cérémonies du 65 e anniversaire.

 

 

 

 

 

 

 




















Lire la suite

Michel Rat et un peu de mimosa

7 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres


 A l’occasion de la fête des femmes,
Je viens partager avec Vous ce petit message très agréable envoyé par  Michel Rat!


« Avec un peu de retard sur nos amis du sud de la France le mimosa Breton a fleuri.

Je vous envoie ce petit brin du jardin porteur de soleil et d'amitié. »



Ajout du 08 mars à 16h 10:

 ........et la forêt de François!
comme indiqué dans son commentaire
à lire ci-dessous.

Lire la suite

Qui sommes nous ?

5 Mars 2009 Publié dans #Membres info

 

Bienvenue sur le « rezo-bazar »

ou Réseau Bazar.

 Créé en mars 2008, ses Membres sont

constitués de Cadres et Encadrants,

ayant travaillé au moins 2 ans au BHV

et ayant quitté l’entreprise.

 

La valeur de ce réseau :

Les hommes qui ont fait l’histoire du BHV avec :

-         leur courage,

-         leur passion pour leur métier

-         leurs dons respectifs et

-         leur esprit d’équipe.

 

 

Les fédérateurs.

Lire la suite

Mais qui est Barbie qui fêtera ses 50 ans...

2 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier


Star du BHV : Voir l'article que lui ont consacré
des membres du Réseau Bazar. 
Tout le monde parle de son anniversaire!

Fiche d’identité de la Star:

Nom : Caylah Milicent Roberts

Prénom : Barbara

Diminutif : Barbie

Date de naissance : 9 /03/1959

Ville : Willows

Pays : USA

Signes particuliers :

Silhouette adulte et féminine.

Visage de chérubin et sourire permanent

Cheveux longs blonds platine (parfois châtains, bruns ou roux)

Teint clair

Taille : 29 cm

Poids : 94 g.

Tour de poitrine : 12,5 cm

Tour de hanches : 11cm

Jambes longues et fines

Taille de guêpe.

Allure générale Svelte

Situation de famille : Mariée, divorcée.

Situation professionnelle : 108 différentes…

 

Incroyable : Pas une ride, pas un trait de fatigue pour ce mannequin qui affiche une éternelle jeunesse.

Selon votre âge : vous l’avez tenu dans vos bras et vous avez joué avec Elle.
Vous l’avez offert à vos filles ou à des petites filles. 
Vous connaissez les poupées Barbie, où la collection de robes dessinées quelques fois par des grands couturiers et ses accessoires : bijoux, meubles, voitures etc.

Vous les avez regardées, admirées sur les comptoirs des rayons Jouets du BHV.

Barbie fut créée par Ruth Handler, l’épouse du fondateur de Mattel, présentée pour la première fois à la Foire du jouet de New York, vêtue d’un maillot de bain rayé noir et blanc.C’est en 1963 que Barbie fait son apparition en France, à la Foire des jouets de Lyon.
Le visage et la silhouette ont changé plusieurs fois depuis sa création. Dans les 2 années qui suivirent sa création, son visage s’est adouci. Entre 1959 et 1969 son regard vers le bas et vers la droite, lui donne un coté de femme au foyer soumise,  Entre 1965 et 1967  les jambes s’articulent et son buste peut pivoter.
 En 1970, comme les femmes de cette époque Barbie affranchie  s’assume, elle a rehaussé son regard, la voici bronzée, elle conduit sa voiture. La poupée Barbie est un modèle de réussite sociale féminine et d’indépendance. Elle semble caractériser une sorte d’émancipation féminine.

Barbie suggère aux enfants de soigner leur apparence, d’avoir le sens de suivre la mode !

Elle a exercé une centaine de  professions différentes au rythme des avancées sociales des femmes : baby-sitter, docteur, mannequin, infirmière, hôtesse de l’air, pilote, astronaute, ou chirurgienne, là où elle n’était autrefois que secrétaire ou princesse, mais les petites filles aiment les contes, aussi notre Barbie-princesse a toujours sa place sur les étals.


3 Expositions sur Paris

 1- Une exposition aura lieu du 9 au 28 mars à la Galerie d’Art photo Colette :

Barbie habillée par le styliste de la maison Channel.

213 rue St Honoré 75001 Paris.  

Lundi-samedi : 11h-19h





2- Une exposition aux Galeries Lafayette
du 6 au 25 avril aura lieu avec

Barbie habillée par Karl Lagerfeld.



  







3- Du 28 mars au 20 septembre 2009,
le Musée de la Poupée présentera une exposition «  Les mille et une vies de Barbie »  avec près de 500 poupées Barbie. (Collections privées + Mattel depuis 1959)

Impasse Berthaud,  vers le 22 rue Beaubourg 75003 Paris.

Métro Rambuteau RER Chatelet Les Halles

Du mardi au Dimanche
de 10h à 18 h

Prix 4  à 6 euros








Voilà de quoi distraire les enfants

..... et les grands!

Lire la suite

Au BHV, Ils étaient là pour élever Barbie !...

2 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Michel Crouzette :

« …Le BHV est à  l’origine du lancement de la poupée Barbie en France. Jacques Foury acheteur du rayon  Jouets l’a découvert aux USA en 1960, il décide de l’implanter dans son rayon, en passant par un importateur.

Devenu Directeur de département, nous nous sommes rencontrés, avec Jacques Foury et Robert Gerson qui décida alors de créer Mattel-France.

Le BHV, partenaire privilégié de Mattel-France créa la première vraie collection de poupées Barbie pour le plaisir de tous. »


 

André Michelin : 1966 à 2001 au rayon jouets.

Cet anniversaire des 50 ans de Barbie me rappelle de nombreux bons souvenirs, en particulier ma première nomination de chef de groupe du rayon poupées, landaus et peluches de la saison Noël 1966, sous le responsabilité d’un trio sympathique surnommé : « les Pieds Nickelés » : (Croquignol : Bourgeac, Filochard : Devigny et Ribouldingue : Desmettre). C’est là que j’ai fait connaissance avec cette poupée légendaire qui émerveillait toutes les petites filles dans son univers de Luxe, ainsi que ses concurrentes comme Tressy de chez Bella. C’est là aussi que j’ai rencontré ma Barbie : Danielle qui est devenue Madame Michelin.

Quelle belle vie pour André …au milieu de ses poupées !

 

François Paris

 

… Je me souviens avoir contribué à l’évolution de Barbie au début de son adolescence (1971 à 1976) lors des ouvertures des centres commerciaux de Belle- Epine et Rosny 2.

Avant sa naissance, les spécialistes Américain de l’enfance avaient compris : que pour être maniable par un enfant ; un jouet ne devait pas dépasser la longueur de son « avant bras ».

Cette poupée a révolutionné le marché sous bien des aspects.

Sa miniaturisation permettait de l’emporter partout ! La collection de sa garde- robe représentait toutes les corporations et ainsi chaque maman pouvait s’identifier dans son métier représenté et habillé par Barbie.

On touchait deux générations et l’enfant identifiait de suite maman au travail (exemples : hôtesse ou infirmière) .La confection et la précision du détail étaient de bonne qualité.

Les comptoirs de marchandises étaient magnifiques et Mr Gerson, Directeur de Mattel- France, distributeur  Barbie venait régulièrement observer les linéaires et propageait les idées à retenir,  tout en ne manquant pas de faire visiter les points de vente BHV aux personnes qu’il voulait convaincre de suivre le développement du produit.

Les petites filles étaient émerveillées par les robes superbes de soirée ou de mariée qui fut la plus vendue dans le monde. Puis l’univers grandissant de l’environnement (maison ; jardin, voitures et caravane, chevaux, sportif,…et l’arrivée de  « Ken » son ami parachevaient le tout en introduisant la poupée mannequin pour garçon. 

 

Jean-Charles  Verdon   Acheteur Jeux et Jouets  BHV  1974-1988 :


 
Ma première "entrevue" avec Barbie date du début de 1973.

Avec Jacques Foury, acheteur du Jouet, dont j'étais l'adjoint, nous avons rencontré Robert Gerson qui venait de créer Mattel France. Il avait alors un petit bureau et une petite équipe !!!

Le BHV a été longtemps le client privilégié de Mattel France en participant au lancement de la marque par l'implantation de Barbie et autres produits dans nos différents magasins. Ce partenariat se concrétisait, entre autre, par des participations catalogues, des animations de rayon, en saison, et par une présence commune au Salon de l'Enfance et par d'autres aspects plus techniques...

 La première poupée Barbie a été présentée à l'American Toy Fair de New York le 9 mars 1959. Au départ, Barbie était la copie d'une poupée allemande du nom de Lilli.

De 1959 à 1960, Barbie était seulement en noir et blanc, couleurs passant mieux sur les écrans télé !

 En France, elle n'a pas plu tout de suite car trop "sexy". Certains détaillants en jouets la refusaient systématiquement

 

Barbie, star de la mode 

Barbie a été façonnée à l'effigie de grandes stars telles que Marilyn Monroe, Scarlett O'Hara, Madona, etc.

Ainsi, en 1979, Mattel France a créé une "Barbie Chantal Goya" qui m'a été proposée au Salon du Jouet de Paris, par Robert Gerson et en présence de la vedette et de sa sœur














Jean-Charles Verdon, Robert Gerson et Chantal Goya


En 1989 pour son 30ème anniversaire et en 2004 pour son 45ème anniversaire, de grands couturiers et créateurs (Dior, Versace, Saint Laurent, etc.) ont créé des tenues exclusives.

 

 En 2000, la poupée Barbie représentait un marché  estimé à un milliard de dollars.

Depuis sa création, en 1959, plus d'un milliard de poupées et plus de 100 millions  de tenues ont été vendues de par le monde.

Nous remercions Michel, André, François
et Jean Charles pour leur participation à
ce reportage de Barbie au BHV






 

 

 

Lire la suite