Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Articles avec #france 4 sud-ouest tag

Questions pour un champion ! soulac...suite

23 Février 2011 Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Reprise de l'article au complet. 

Quel est le plus vaste estuaire d’Europe ?

Quel est le plus grand département en France ?

Quelle est la presqu’île où l’esprit  se traduit par Océan, Estuaire et Terre ?

Quel est le plus beau phare du monde ?

Quelle est la plus ancienne station balnéaire de cette presqu’île ?

 

Si vous avez répondu : Gironde (2 fois) :
10 000 km² et estuaire de 70 km de long sur 12 km de large  au plus large),
le Médoc, le phare de Cordouan et Soulac, vous avez gagné !

Pour les autres, il est grand temps de découvrir cette merveilleuse région !...

 

Après la côte d’Azur et la côte d’Emeraude, lors de cette Belle Epoque, naîtra la Côte d’Argent, (début 1900, le tourisme et l’automobile se développent. L’Aquitaine, région immense comprend 5 départements dont 3 donnent sur la façade Atlantique : La Gironde, les Landes, et les Pyrénées Atlantiques

De la pointe de l’estuaire à Biarritz en passant par Arcachon : 220km d’étendue de plages de sable blanc, fouettées par la vigueur océane, de dunes de lacs naturels : Hourtin, Carcans, dans un paysage bucolique au milieu de ces immenses forêts.

J’y ai rencontré des gascons maritimes heureux car ces hommes pratiquent un art de vivre insulaire, amoureux de la nature ; Ils se plaisent à conserver ce patrimoine exceptionnel  à caractère sauvage où se côtoient mille et un paysages. Ils sont comme autrefois chasseurs, pêcheurs(bateaux ou carrelets sur la Gironde) et cueilleurs. Notre préférence se porte donc sur cette pointe du Médoc et en particulier Soulac et ses environs.

 

Soulac, est située au bout du monde,  sur la presqu’île Médocaine, blottie entre l’océan atlantique et l’estuaire de la Gironde. Ici, la nature a su conservé ses droits : la plage et ses senteurs océanes, les sentiers pédestres et ses parfums des pins, sa faune, et sa flore…

Soulac seule véritable ville littorale du Médoc dont l’étymologie viendrait du latin in « médio aquae », (au milieu des eaux), est la plus ancienne station balnéaire de la presqu’île du Médoc. Soulac viendrait du latin «  solus, » : « seule », sans doute parce que, longtemps, elle  fut perdue tout là-haut, à la pointe du Médoc…

Soulac et ses environs

1-L’histoire : Au 14ème siècle le port et la paroisse étaient très fréquentés : Capitaines, Rois ou pèlerins anglais y débarquaient pour rejoindre Bordeaux ou le chemin de St Jacques de Compostelle.

C’est en 1874, que la ville de Soulac, située à 90 km au nord de Bordeaux, bien visitée  grâce aux chemins de fer du Médoc, devient Soulac sur Mer au lieu de Soulac les Bains. C’est alors, la plage la plus renommée de la côte d’Argent Nord.

 Grâce au développement du Tourisme et aux congés payés, au début du 20ème siècle, alors que la mode des bains prenait place dans ce coin du Médoc, les voyageurs, touristes et pèlerins découvraient la renaissance de Soulac, sa plage et sa villégiature.

Encouragée dès son origine par la prescription médicale, l’historien Michelet attribuait à la mer des effets bénéfiques revigorants sur les organismes fragiles et déprimés et toniques sur les organismes sains, lors des «  bains à lames ».

Soulac vit de son histoire, ce n’est pas une station balnéaire sans âme.

Ses trésors se révèlent : Sa basilique N.D de la fin des terres : pureté de l’art Roman du 12 ème siècle et haut lieu de pèlerinage, ses villas néocoloniales, édifiées d’une maçonnerie mixte : briques rouges et pierres taillées, aux avant-toits sculptés  comportent des pignons et des tourelles ou sont coiffées de superbes marquises


 







2-L’estuaire- La Gironde révèle des poissons surprenants et très recherchés : la pibale, la lamproie et l’alose.

La luminosité, même par temps gris sur la Gironde est extraordinaire à la pointe du Médoc ; Le sol sableux recouvert d’une immense forêt de pins maritimes, est prolongé par des milliers d’hectares de prairie et de mattes (polders), refuge de milliers d’oiseaux qui abritent :

- grives et colombidés,

-des oiseaux sauvages, des canards : colverts, sarcelles, hérons et huppes fasciées, oies, petits et grands échassiers migrateurs

- des grenouilles rousses, agiles, rainettes vertes et crapauds communs ou des joncs, chantent  par milliers les nuits de printemps,

- plus loin des chevaux dans un paysage de steppes.

C’est notre Camargue Girondine.

- Enfin, vous arriverez dans les vignobles pour apprécier les plus grands crus Bordelais.

Le gastronome découvre l’univers gourmand de la cuisine médocaine : de la crevette blanche à la lamproie, de l’agneau de Pauillac à l’entrecôte grillée aux sarments… Passant de la table à la vigne, il déguste « des yeux ! »...les grands crus, du Médoc, Haut Médoc, St Estéphe, Pauillac, St Julien, Moulis, Margaux…

 

3-La mer : Soulac possède une magnifique plage de 7 km de sable fin, baignée par une eau vivifiante avec ses belles vagues qui peut atteindre 22 à 23° l’été.

  « El arena rediviva surgit » : elle surgit des sables et revit, telle est la devise de cette ville dont l’extraordinaire histoire est marquée par la lutte incessante, contre la mer ou l’ensablement, par ses habitants.

La mer continue toujours son travail d’érosion du littoral. Toutes les belles plages d’Aquitaine doivent investir dans la défense. De 1840 à aujourd’hui, la défense de la dune a été mise en place. On construit des brises lames,  des épis, une grande digue de protection en maçonnerie nous assurant une belle promenade sur l'esplanade, telles les grandes plages françaises du Touquet, Berck, la Baule, ou st Jean de Luz.

 

4- Le climat- Si la côte Aquitaine s’inscrit dans la zone du climat océanique par excellence, c’est  la pointe du Médoc, comme nos voisins Charentais de Royan qui reçoit le plus grand nombre d’heures d’ensoleillement de l’Atlantique sur une année.

 

5- La dernière guerre- Bien sûr, on retrouvera les traces du mur de l’Atlantique édifié par l’armée allemande d’occupation (1941-1944), particulièrement à l’entrée de l’estuaire : vous y verrez de nombreux blockhaus au  Verdon et à Soulac. (Les allemands s’y installèrent en juin 1940 et Soulac fut libéré en avril 45).

 

6- Phares- Amoureux des phares :
 vous trouverez le plus ancien phare de France à l’embouchure de la Gironde : Cordouan (63m).








Il est considéré comme le plus beau du monde: Sa construction en pierre de Saintonge ne fut terminée qu’en 1611, l’intérieur est aussi beau que l’extérieur : 301 marches, 7 étages, la salle du roi, la Chapelle, etc. mais l’Aquitaine vous fera découvrir d’autres phares plaisants à regarder : Cap-Ferret (52m), Contis (38 m) et enfin Biarritz (44m).


 
7- La basilique et le culte de Sainte véronique.  

L’église : Notre –Dame de la fin des Terres (11éme au 14éme siècle) fut ensevelie par les sables, puis  en partie dégagée. Elle deviendra basilique en 1859 lors du retour des reliques de Sainte Véronique  gardées précieusement à Saint Seurin de Bordeaux. ( aujourd’hui classée au Patrimoine de l’Unesco.)

Le lieu était au Moyen Age le passage obligé pour les Jacquets de Saintonge en route vers Saint-Jacques de Compostelle, mais cette église repose sur un ancien oratoire, certainement le plus ancien lieu de culte dédié à la sainte Vierge qui existe en Aquitaine.

Tous les étés,  la ville organise un son et lumières  sur la Basilique de Soulac, appelé « le chant de l’Etoile », expliquant aux vacanciers, ce chemin qui passait par Soulac et qui était l’un des 4 chemins reconnus pour aller en pèlerinage à St Jacques de Compostelle.

Véronique de son véritable nom Bérénice serait née en Gironde et aurait été jusqu’à Jérusalem. Elle aurait en essuyant le visage du Christ sur un linge, marqué son visage sur ce saint Suaire.

Elle devint alors Véronique (vera iconica "la véritable icône").

A sa mort, son époux devenu Amadour, (ex Zachée) part  évangéliser sur le rocher du Quercy qui deviendra Rocamadour.

8-Une superbe abbaye des moines bénédictins remplaça la première. On y fabriquait : un élixir revigorant, une eau de toilette, du savon et un dentifrice connu en France et à l’étranger. (Nous sommes là, à l’origine des premières publicités sur l’hygiène dentaire : environ 1870).

 

 

9- Chasse à la tourterelle ou chasse… et pêches… vous en avez tous entendus parler !

 10- La forêt de pins et de chênes verts, qui vous offre à l’automne des promenades tranquilles où vous rencontrerez des chevreuils et où vous pourrez ramasser les cèpes et les girolles.

 

11 – Et si vous aimez le vélo, les pistes cyclables vous emmèneront jusqu’à Arcachon.

Enfin, Soulac bénéficie d’un Casino,  d’un centre culturel, d’un complexe sportif et même d’un aérodrome !

 

Comment venir à Soulac :

En venant de Paris : vous devez prendre le Bac à Royan pour traverser l’estuaire ou faire 180 km de plus en passant par Bordeaux et en remontant la N 215. (Le TGV et un ter vous amèneront aussi)

 

Laissez-vous porter par le charme de Soulac ! C’est un véritable paradis !

 

Dans ce bout du monde, tout est fait pour retrouver les valeurs du rapprochement de l’homme avec la nature…

-          Le silence et le murmure léger de l’océan

-          Le bruissement de la petite brise frémissant dans les pins, les genêts et les arbousiers.

-          L’isolement, loin des villes et des cités !

Vous permettent le recueillement ! C’est une invitation à se « retrouver »,  faire le vide dans sa tête, perdre son stress et fortifier son âme.

Lorsque je travaillais au BHV, je disais toujours qu’un week-end de 3 jours à Soulac me laissait l’impression d’avoir enfilé  un « Ciré » pendant 3 semaines, rien ne pouvait m’atteindre ou m’agacer, j’étais d’une sérénité à toute épreuve.

Chacun devient artiste de cœur, en regardant ces lieux incomparables.

Le pinceau ou l’appareil photo, vous brule les doigts.

Impossible de rester insensible :

- à  ce bleu saphir de la mer se confondant à l’horizon,

- à ses plages de sable de couleur argentée,

- à sa forêt d’émeraude de pins droits s’élançant vers le ciel, qui font la joie des écureuils, et qui s’ouvrent sur quelques clairières

- à ses dunes aux herbes multiples : giroflées des dunes, roses pimprenelles, joncs maritimes,  choux maritimes ou chatons, liserons des sables et mûriers sauvages,

- à ses parterre de bruyères rosées à la fin de l’été et ses couleurs d’or : genets éblouissants au printemps.

Tout est enchantement !...

Christine Douchet

Lire la suite

Photos: tempête Klauss 23-24 janvier 09

23 Février 2011 Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Tempête Klauss
complément de l'article de Christian Trouvay


Nous venons de recevoir ces photos
Vent jusqu'à 185 Km/h, marée haute
à Andernos à 4h30 du matin,
Le Bassin d'Arcachon déborde et
rentre sur 300 m dans les terres





















































































Lire la suite

Découvrez les huitres du bassin d’Arcachon

23 Avril 2010 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Ce printemps vous donne envie de bouger!

Faîtes comme nous, une petite virée du coté de Gujan-Mestras.  Gujan-Huitres 7640

Sur cette petite mer fermée de plus de 150 km², entre la Teste de Buch et le Teich : Gujan-Mestras est le centre principal d’ostréiculture du Bassin d’Arcachon.

160 exploitations ostréicoles y produisent chaque année 50% des huîtres du bassin dans les 7 ports : de la Hume, Meyran, Gujan, Larros, du Canal, de la Barbotière et de la Molle.Gujan-Huitres 7629

  L’eau du bassin est partiellement renouvelée deux fois par jour avec la marée, permettant aux huîtres de naître (le Naissain ou larves d’huîtres) et de se développer dans une eau idéale.

  Gujan-Huitres 7628Gujan-Huitres 7642Vous y verrez  des pinasses : Embarcations emblématiques, dédiées au ramassage des huîtres du Bassin d'Arcachon longue, étroite, en bois et à fond plat, avec l’avant relevé. La pinasse peut fonctionner à moteur ou à la voile

 Gujan-Huitres 7630Le port de Larros abrite la maison de l’huître, musée ostréicole qui vous plongera dans un monde ou le savoir faire rime avec l’authenticité.

Plaisir des yeux et du palais : Découvrez les cabanes des ostréiculteurs et les dégustations d’huitres.  Mais :

  Gujan-Huitres 7631   Gujan-Huitres 7632

                                            fresque sur une cabane

- Saviez-vous que l’huitre a 230 millions d’années

- Saviez-vous que l’huitre est hermaphrodite : mâle ou femelle, une année sur deux.

- Saviez-vous qu’on utilise des tuiles chaulées (Tuile rondes enduites de chaux et de sable) pour le captage des Naissains.

Gujan-Huitres 7633

le bassin 01

  - Connaissiez-vous la vie de l’huitre :

La larve de l’huitre développe une mince coquille,s'alourdit et tombe au fond de l’eau ; c’est là, qu’elle va s’accrocher avec son pied, à la tuile chaulée et devenir naissain.

Pour se nourrir, l’huitre pompe de l’eau de mer qui circule dans ses branchies et  lui donne l’oxygène pour vivre; Au passage, elle récupère sa nourriture : le plancton.

L’huître baille (entrouverte) et filtre 4 à 20 litres d’eau par heure. La charnière va commander l’ouverture de l’huître, le muscle adducteur la maintient fermée.

Pour affiner l’huitre, les ostréiculteurs peuvent les mettre dans des panières dans des bassins d’eau de mer, quelques jours. (Voir ci-dessous).

Gujan-Huitres 7638 Gujan-Huitres 7637

- Connaissiez-vous les vertus de l’huitre ? C’est un reconstituant pour les santés fragiles car cette dernière contient des vitamines : A, B1, B2, B6, B12, C, D, E,  du phosphore, fer, calcium, magnésium, potassium et de l’iode.

le bassin en bateau 018Gujan-Huitres 7623

 - Saviez-vous que l’huitre redoute des prédateurs, comme  certains bigorneaux (perceurs), l’étoile de mer qui l’ouvre et la gobe, certains poissons comme la raie, la daurade qui l’écrase et l’oiseau dit huîtrier pie qui perce sa coquille avec son bec dur.

- Saviez-vous qu’en général, l’huitre que vous dégustez a environ trois ans !

 Alors maintenant : Appréciez avec joie les huîtres d’Arcachon !

Gujan-Huitres 7622Gujan-Huitres 7625 Mais en vous disant cela, je sais que nos amis du réseau : Normands, Charentais ou près de Séte avec l'huître de Bouzigues sur le Bassin de Thau, vont revendiquer, en me disant que les leurs sont meilleures !...

Vous êtes amoureux de la nature, vous succomberez au charme de ce paysage des plages océanes et  à la douceur des stations balnéaires.

A voir  absolument :

- La plus haute dune d’Europe : la dune du Pyla, 104 m de haut et 2,5 km de long  est classé Monument National.

peche 07

- La vue est unique sur le bassin, l’océan, la forêt de la Teste et le banc d’Arguin.

le bassin 004

 

- L’ile aux oiseaux avec ses 2 cabanes tchanquées, (merci de prononcer Tianqué, l’origine du mot Gascon signifie sur échasse donc pilotis), est un lieu sauvage qui doit son nom aux nombreux oiseaux : hérons, huîtriers-pie… qui y nichent ; il vous faudra y aller en bateau.

Nouvelle cabane tchanqée

Vous m’en direz des nouvelles !...

Vous pouvez manger vos huîtres au citron, au vinaigre et à l'échalote et pourquoi pas cuites aux poireaux.

Une petite recette :

Pour 2 douzaines d'huîtres

-Couper finement 3 blancs de poireaux, les plonger dans l'eau bouillante 3 à 4 mn,les égoutter.

-Ouvrir les huîtres, jeter l'eau de l'huître et les déposer sur 1 plat.

- Faire revenir les poireaux à feu doux 15 mn environ, saler et poivrer et ajouter 2 cuillères a soupe bombées de crème fraîche épaisse.

- Re-vider l'eau de l'huître une deuxième fois et garnir chaque huître avec la préparation.

Disposer sur 1 plat allant au four.

-Passer au four 4 mn environ à 200°.

 

Autre idée cuire avec un beurre d'escargot.

CD

 

Lire la suite

Dax par Madeleine Suchaud

11 Janvier 2010 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Mad Duch     CarteGascogne  1 Gascogne
Madeleine Suchaud, ambassadeur du 94 vient présenter, aux membres du rezo-bazar ses meilleurs vœux  de bonheur et de Santé.

A ce sujet, nous parlerons aujourd’hui de la Ville Dax en Gascogne. Si Montesquieu  nous dit : « Le raisin, le vin et l’humeur des Gascons sont d’excellents antidotes contre la mélancolie. », le Thermalisme de Dax vous apportera un soulagement à vos douleurs.

2 La fontaine Chaude   3 Dax
Le débit journalier de la Fontaine Chaude ci dessus est de 2 400 000 litres d'eau, et sa température de 64° C. 

Du nom de la déesse celte des eaux : NEHE, la fontaine Chaude est le symbole de cette ville devenue Station Thermale.

Depuis la période Gallo-romaine, Dax est connue pour sa boue thermale née de la maturation prolongées des Limons de l’Adour, au contact de cette eau thermale chaude, on lui donne  le nom de péloïde. (l’Adour, long de 335 km, prend sa source dans les Pyrénées, au pied du Tourmalet et se jette dans l'Océan Atlantique près de Bayonne)

        4 Fontaine          5 Legionnaire
« La légende nous raconte Madeleine, qu’un légionnaire romain en garnison à Dax avait du abandonner son chien malade atteint de rhumatismes,  car il ne pouvait plus l’accompagner. Alors la mort dans l’âme, il se résolut à abréger les souffrances de son fidèle compagnon et décida de le jeter dans l’Adour. Puis, il partit en Campagne. Mais son chien ne se noya pas  et rejoignit à la nage la berge limoneuse et attendit son maître. A son retour, plusieurs mois plus tard, le légionnaire  fut stupéfait de retrouver son chien revigoré, en pleine forme. Les boues l’avaient guéri. »

6 Bains   7 Boues  8 Boue

Dax doit son dynamisme à  son thermalisme qui comprend 15 établissements qui accueillent  plus de 56 000 curistes par an. Les soins dispensés concernent surtout la rhumatologie et la phlébologie.

Cette ville a encore de belles journées devant elle, car on estime qu’en France un curiste sur deux  est concerné par l’arthrose du genou et qu’à partir de 60 ans : 20% de la population est atteinte de cette pathologie. (Les cures se partagent avec Aix les Bains en Savoie, Ax les thermes en Ariège et Boubonne les Bains en Haute Marne

        11 Dax 1958

50 ans après le "Splendid" a toujours la même allure


            9 Splendid Hotel 

 Le splendid 2008


       12 Dax 1960

 La pélothérapieLes études scientifiques démontrent les effets bénéfiques des principes actifs contenus, dans le péloïde : anti-inflammatoires, antibactériens, antiagrégants, antiviraux, anticancéreux, antivieillissement, beauté et bien-être. D’autres données permettent d’établir l’efficacité des boues dans de nombreuses affections : la lombalgie, l’arthrose des membres et la polyarthrite rhumatoïde.


 Pour le plaisir: j'ai retrouvé cette carte de 1957!
 Vive la pélothérapie! Merci Madeleine.

     
10 B Boue1957

Lire la suite

Aquitaine : Questions pour un champion par Christine Douchet

26 Juillet 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Bonjour à tous! Aujourd'hui, je viens vous faire découvrir un lieu privilégié!

Quel est le plus vaste estuaire d’Europe ?

Quel est le plus grand département en France ?

Quelle est la presqu’île où l’esprit  se traduit par Océan, Estuaire et Terre ?

Quel est le plus beau phare du monde ?

Quelle est la plus ancienne station balnéaire de cette presqu’île ?

 

Si vous avez répondu : Gironde (2 fois) :
10 000 km² et estuaire de 70 km de long sur 12 km de large  au plus large),
le Médoc, le phare de Cordouan et Soulac, vous avez gagné !

Pour les autres, il est grand temps de découvrir cette merveilleuse région !...

Après la côte d’Azur et la côte d’Emeraude, lors de cette Belle Epoque, naîtra la Côte d’Argent, (début 1900, le tourisme et l’automobile se développent. L’Aquitaine, région immense comprend 5 départements dont 3 donnent sur la façade Atlantique : La Gironde, les Landes, et les Pyrénées Atlantiques


De la pointe de l’estuaire à Biarritz en passant par Arcachon : 220km d’étendue de plages de sable blanc, fouettées par la vigueur océane, de dunes de lacs naturels : Hourtin, Carcans, dans un paysage bucolique au milieu de ces immenses forêts.

J’y ai rencontré des gascons maritimes heureux car ces hommes pratiquent un art de vivre insulaire, amoureux de la nature ; Ils se plaisent à conserver ce patrimoine exceptionnel  à caractère sauvage où se côtoient mille et un paysages. Ils sont comme autrefois chasseurs, pêcheurs(bateaux ou carrelets sur la Gironde) et cueilleurs.
Notre préférence se porte donc sur cette pointe du Médoc et en particulier Soulac et ses environs.

Soulac, est située au bout du monde,  sur la presqu’île Médocaine, blottie entre l’océan atlantique et l’estuaire de la Gironde. Ici, la nature a su conservé ses droits : la plage et ses senteurs océanes, les sentiers pédestres et ses parfums des pins, sa faune, et sa flore…

Soulac seule véritable ville littorale du Médoc dont l’étymologie viendrait du latin in « médio aquae », (au milieu des eaux), est la plus ancienne station balnéaire de la presqu’île du Médoc. Soulac viendrait du latin «  solus, » : « seule », sans doute parce que, longtemps, elle  fut perdue tout là-haut, à la pointe du Médoc…

Soulac et ses environs
voir l'article complet sur la droite du blog-échos des régions, (passer par retour à la page d'accueil) - Question pour un champion soulac suite :
L’histoire, l'estuaire, la mer, le climat, la dernière guerre, phares, la basilique et le culte de Sainte véronique,l'abbaye, chasse et forêts

Laissez-vous porter par le charme de Soulac ! C’est un véritable paradis !

Dans ce bout du monde, tout est fait pour retrouver les valeurs du rapprochement de l’homme avec la nature…
Le silence et le murmure léger de l’océan,le bruissement de la petite brise frémissant dans les pins, les genêts et les arbousiers, l’isolement, loin des villes et des cités ! vouspermettent le recueillement !
C’est une invitation à se « retrouver »,  faire le vide dans sa tête, perdre son stress et fortifier son âme.

Lorsque je travaillais au BHV, je disais toujours qu’un week-end de 3 jours à Soulac me laissait l’impression d’avoir enfilé  un « Ciré » pendant 3 semaines, rien ne pouvait m’atteindre ou m’agacer, j’étais d’une sérénité à toute épreuve.
Chacun devient artiste de cœur, en regardant ces lieux incomparables.
Le pinceau ou l’appareil photo, vous brule les doigts, impossible de rester insensible :

- à  ce bleu saphir de la mer se confondant à l’horizon,

- à ses plages de sable de couleur argentée,

- à sa forêt d’émeraude de pins droits s’élançant vers le ciel, qui font la joie des écureuils, et qui s’ouvrent sur quelques clairières

- à ses dunes aux herbes multiples : giroflées des dunes, roses pimprenelles, joncs maritimes,  choux maritimes ou chatons, liserons des sables et mûriers sauvages,

- à ses parterre de bruyères rosées à la fin de l’été et ses couleurs d’or : genets éblouissants au printemps.

Tout est enchantement !...

Christine Douchet





 



 




 





 

 

Lire la suite

Avis de tempête par Christian Trouvay

5 Février 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

 

 












23 janvier : Nuit d'angoisse pour les habitants du Sud ouest.

Même prévenus par les médias, nous avons été surpris dès quatre heure du matin par la violence des rafales. Et ce n'était que le début d'une longue attente qui  dura jusqu'en début d'après midi.

Les tuiles allaient elles tenir ? Au dessus de nos têtes la charpente craquait sous la pression du vent, rien à faire, sinon attendre!..

On avait presque oublié 1999, mais la mémoire nous est vite revenue, en entendant la chute d’énormes pins s'effondrant sur le sol à 20 mètres du jardin.

Au matin, je constate qu'il n'y a aucun dégât sur la maison, mais ce n'est pas le cas de la plupart de mes voisins dont les toitures n'ont pas supporté la violence du vent.

Que dire du spectacle autour de nous, de nombreux pins sont couchés sur la plupart des routes du quartier entraînant la chute des poteaux électriques, des poubelles éventrées avec leurs détritus déversés, une véritable vision de désolation....

Voila pour Pessac, si d'autres membres du réseau ont vécu ces événements nous attendons leurs témoignages. 

 ChristianTrouvay 

Merci Christian pour ton témoignage et nous espérons que nos amis du 33 : Jean-Marie Ballion, Claude Bourgeac, Mayliss Danné, Nadia Durdabak, Minh Garault, Albane Guégan, Laurent Nogaro, Marie Jeanne Picot, Jean-Claude Richer,n'ont pas eu de dégats importants. 
Vous trouverez une page complémentaire avec des photos dans les pages: Echos de nos régions, à gauche sur le blog.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5