Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Bordeaux : les salariés des Galeries Lafayette se mobilisent pour sauver la fille d’une collègue

25 Mai 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Lu dans la Presse

Lu dans la presse pour vous : 

Nous sommes très touchés par cet exemple de solidarité et de dévouement des employés des GL de Bordeaux Ste Catherine ; Je vous laisse découvrir, partager et pourquoi pas soutenir!...

En tout cas Bravo au Personnel des GL, à Auchan Mériadeck et au journal Sud-Ouest d'avoir relayé cette information. CD

 

Sud-ouest le 19/05/2017 par Juliette Mansour et Jean-Baptiste Stoecklin.

Pour aider une mère à financer l’opération urgente de sa fille gravement malade au Sénégal, ses collègues ont trouvé de l’argent, mis en ligne une cagnotte et donné des jours de repos

C’est l’histoire d’un formidable élan de solidarité aux Galeries Lafayette de Bordeaux. En un temps record, les employés se sont mobilisés pour aider leur collègue Fatou, dont la fille est atteinte d’une tumeur fulgurante au cerveau, à récolter des fonds. Ils ont ouvert une cagnotte en ligne pour financer l’opération de sa fille et lui ont donné des jours de RTT.

Urgence absolue

Il y a deux mois, Fatou Diagne, apprend que sa fille unique de 15 ans, Ndeye est atteinte d’une tumeur cérébrale.

La vendeuse aux Galeries Lafayette de Bordeaux se retrouve désemparée et impuissante car Ndeye réside à Dakar et n’a pas la nationalité française. Elle ne peut donc pas être hospitalisée auprès de sa mère en France.

Sans hésiter, Fatou part rejoindre sa fille. Mais au Sénégal, les soins sont coûteux et non remboursés par la Sécurité sociale. S’organise alors un vaste élan de solidarité coordonné par les collègues de Fatou afin de récolter les fonds nécessaires auprès des employés des Galeries Lafayette .  « C’était parfaitement naturel d’aider Fatou, c’est une personne d’une grande générosité qui aurait fait la même chose pour nous » raconte son amie et collègue Marieme.

 

Suite : 2éme article :

 

Bordeaux : l’incroyable élan de solidarité pour sauver la fille d’une employée des Galeries Lafayette se poursuit

Sud-ouest le 24/05/2017 par Juliette Mansour.

 

 

L’incroyable élan de solidarité des collègues d’une mère dont la fille est atteinte d’une tumeur au cerveau continue. Une collecte est organisée ce mercredi à Auchan Mériadeck.  (photo du journal Sud-Ouest)

Depuis plusieurs semaines, les employés des Galeries Lafayette se mobilisent pour tenter de sauver la fille de leur collègue Fatou, atteinte d’une tumeur fulgurante au cerveau. Et notamment pour récolter des fonds, afin de financer la coûteuse opération. La mère est partie rejoindre sa fille au Sénégal, qui attend d’y être opérée, ou transférée en France.

Dans ce but, ils ont ouvert une page Facebook intitulée « Pour Ndeye » et lancé une cagnotte en ligne, qui a permis de récolter près de 11 000 euros en à peine une semaine. « Cependant, on est encore loin des 27 000 euros nécessaires rappelle une collègue de Fatou. C’est pourquoi la mobilisation continue. »

Le temps presse vraiment

Après avoir appris l’histoire de N’Deye, Auchan Bordeaux Meriadeck a tenu à participer. Patrick Danais, directeur de l’enseigne et son équipe, accueillent les collègues et amis de Fatou ce mercredi 24 mai. Ensemble, ils organisent une collecte de dons au niveau des caisses, de 10h à 20h pour aider à compléter la cagnotte.

« L’argent récolté servira à financer l’opération du cerveau de N’Deye, raconte Olivier, le compagnon de Fatou. Si elle est transférée à temps, elle sera opérée à Bordeaux, à l’hôpital Pellegrin par le neurochirurgien Vincent Jecko. Dans le pire des cas, elle devra être soignée à Dakar où les soins ne sont pas remboursés ». Dans tous les cas donc, Fatou aura besoin de cet argent.

En attendant, ses collègues se félicitent de l’aide du centre commercial car de leur côté, ils ne savent plus comment s’y prendre. « On a utilisé tous les moyens en notre possession témoigne, une collègue de Fatou. Distribution de flyers, collecte dans les commerces de quartier comme à Talence par exemple… on a même essayé de contacter l’émission "Touche pas à Mon Poste" qui n’a jamais donné suite. Médiatiser l’affaire est le seul moyen de faire connaître la situation, et je l’espère, accélérer un peu les choses sur le plan financier mais aussi administratif ».

Un combat pour faire hospitaliser N’Deye à Bordeaux

Si Fatou souhaite faire hospitaliser sa fille à Bordeaux, c’est pour plusieurs motifs. D’abord, pour des raisons financières, mais pas que cela. Les hôpitaux sénégalais qui se sont occupés du cas de sa fille ont commis beaucoup d’erreurs selon elle. « Le premier diagnostic qu’ils ont fourni était erroné, ensuite ils ont prescrit de mauvais médicaments ! Une tumeur fulgurante est une opération très délicate et la clinique du Cap à Dakar elle-même a admis être dans l’incapacité de réaliser cette intervention considérée à haut risque », détaille le compagnon de Fatou.

La demande de transfert de la maman répond aussi à des questions pratiques. En effet elle aimerait être auprès de sa fille une fois l’opération passée, le temps de son rétablissement. En attendant la décision des autorités, il y a urgence, N’Deye a déjà perdu la vue et l’ouïe et la tumeur grossit de jour en jour. Que ce soit à Bordeaux ou à Dakar, elle devra être opérée sous peu.

Un démêlé administratif bloque le transfert

En plus de soucis financiers, il reste des difficultés administratives à surmonter pour la maman qui veut faire hospitaliser sa fille au CHU de Bordeaux. En effet, pour l’instant, les autorités françaises n’ont toujours pas validé le transfert de N’Deye. En février 2016, la demande de regroupement familial de Fatou avait été acceptée par le Consulat, mais elle n’avait ensuite pas réussi à fournir toutes les pièces justificatives sous trois mois, le délai limite.

L’autorisation de regroupement familial était donc caduque et Fatou a récemment renouvelé sa demande. Requête qui n’a, à ce jour, pas abouti. Par ailleurs le visa sanitaire réclamé en urgence il y a deux mois lui a été refusé par l’ambassade française à Dakar. Une enquête est en cours pour déterminer si N’Deye sera finalement autorisée à entrer en France afin de se faire opérer mais le temps presse, car d’après le diagnostic du chirurgien bordelais, dans 6 jours, la jeune fille ne sera plus transférable en France….

Lire la suite

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

18 Mai 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Voyages

Je vous avais promis de parler à nouveau du Portugal et de Fatima dont nous célébrons le centenaire des apparitions. 

Nous y sommes allés en mars et voici quelques images évoquant ce lieu saint et toute l'histoire qui s'y rapporte. 

CD

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

La ville de Fatima trouverait son nom dans une belle histoire ou légende ? 

Pendant les croisades contre les Maures un chevalier Chrétien captura une princesse musulmane : Fatima. Leur rencontre se transforma en une belle histoire d’amour, Fatima convertie se fait baptisée sous le nom d’Ouréana . Malheureusement, la princesse meurt. Le chevalier effondré, entre dans les Ordres et le corps de la jeune princesse est enterré dans un lieu à qui on donnera le nom de Fatima.

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

Il y a un siècle, un événement vient changer la vie de ce paisible village. Trois enfants emmènent paître le troupeau. Nous sommes au printemps 1916, Jacinta  7 ans, Francisco son grand-frère : 9 ans et Lucia leur cousine de 10 ans sont entrain de jouer lorsqu'ils voient subitement l’apparition d’un ange qui leur dit « n’ayez pas peur « et les invite à prier.

Nous voici en été 1916,

l’ange apparaît à nouveau et demande de prier beaucoup.

Une troisième rencontre à l’automne de la même année eut lieu avec l’ange qui invita les pastoureaux à prier la Sainte Trinité.

C’est alors que le 13 mai 1917, les trois enfants rentrant de la Messe seront surpris par une grande lumière et la Vierge vient alors leur parler et leur demander de revenir le 13 des 6 prochains mois.

 

voir les vitraux des apparitions, ci-dessous
 

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos
Portugal : Fatima : une histoire... et des photos
Portugal : Fatima : une histoire... et des photos
Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

La vierge sera présente les six mois qui suivirent.

La Vierge confiera un secret à Lucia et prévient Francisco et Jacinta qu’ils la rejoindront très vite au paradis. Les deux enfants meurent d’une pneumonie : Francisco en avril 1919 et sa petite sœur en février 1920.

Lucia se fait religieuse, elle vivra jusqu’à 97 ans. On évoque souvent les trois parties d'un message de la Vierge comme les trois secrets : 

1- la vision de l’enfer,

2-  la consécration de la Russie au moment où la guerre fait rage,  la Vierge dit "La Russie finira par être consacrée, elle se convertira, et l’humanité bénéficiera d’une période de paix.".

3- Le troisième secret : une vision apocalyptique ou l'attentat de Jean-Paul II, dont il fut victime un 13 mai (1981). Rien n'a été clairement dévoilé par l'Eglise.

 

La Vierge s’était présentée comme la Vierge du Rosaire aux trois enfants et avez demandé qu’il soit construit une chapelle sur le lieu des apparitions.

La voici ci-contre.

​​​​​​​Voilà pourquoi plus de 5 millions de pèlerins se rendent à Fatima.

Cette année, le pape François s’est déplacé à l’occasion du centenaire, afin de canoniser les 2 enfants béatifiés.

La basilique de Notre-Dame du Rosaire est de style baroque, 70 m de long sur 37 m de large. La tour s’élève à 65 m de haut et est surmontée d’une couronne de bronze.

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos
Portugal : Fatima : une histoire... et des photos
Portugal : Fatima : une histoire... et des photos
Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

L’intérieur :

L’autel et le tableau du  maître-autel sont superbes, l’ange donne la communion aux trois bergers sous le regard de la Vierge. Admirez la finesse de ce tableau.

 

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

A gauche du transept les tombes de Jacinta canonisée le 13 mai dernier et de Lucia sa cousine.

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

Du côté droit nous découvrons la tombe de  Francisco canonisé aussi le 13 mai par le pape François.

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

Très surprenant : Ce qui pourrait être pris pour un chemin de croix dans la basilique est un chemin de vie ! En effet les tableaux représentent la vie de la vierge : l’annonciation, la naissance du Christ en passant par son enfance au milieu des docteurs de la loi, son ascension, et l'assomption de la Vierge Marie.

 

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos Portugal : Fatima : une histoire... et des photos
Résurrection et Ascension du ChristRésurrection et Ascension du Christ

Résurrection et Ascension du Christ

Assomption de la Vierge

Assomption de la Vierge

Enfin nous y verrons quelques tableaux plus figuratifs du chemin de croix

Portugal : Fatima : une histoire... et des photos Portugal : Fatima : une histoire... et des photos Portugal : Fatima : une histoire... et des photos

A bientôt... pour une autre découverte du Portugal. CD

Lire la suite

"César Borgia, une idylle à Issoudun" par Martine Mallein Leguédois

10 Mai 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 5 Centre, #Livres et poésies

C’est avec plaisir que nous retrouvons notre collègue Martine Mallein-Leguédois et des nouvelles de ses romans.

Martine continue à écrire, à fouiller l’histoire, c’est une vraie passion.

Elle a publié un nouveau roman en  2016 dont nous n’avions pas encore parlé.

« Charlotte d’Albret,

une Borgia en Berry »

Si vous le pouvez, lisez son livre, mais mieux encore ... pour ceux qui ne seraient pas loin d'Henrichemont, assistez à sa conférence!

"César Borgia, une idylle à Issoudun" par Martine Mallein Leguédois

Lors de son récit, basé sur des faits et des personnages historiques, Martine évoque la vie de Charlotte d’Albret (1480-1514).

 

Cette princesse, née en 1480 était l’une des filles d’Alain d’Albret. Objet d'une tractation : Elle fut mariée d’office  à Blois à l’âge de 19 ans  à César Borgia, homme sanguinaire, fils illégitime du pape  Alexandre VI,  par Louis XII. Louis XII devenu roi en 1498, fit annulé  son mariage par le pape Alexandre VI afin d’épouser Anne de Bretagne. Ce mariage politique permettait à Louis XII de renforcer l’union entre la France et la Bretagne.

 

Elle vécut avec César,  le temps de l’amour en Berry à Issoudun, puis César repartit en Italie pour mener une vie de grandes aventures...

Charlotte quatre mois à peine, après son mariage, enceinte, ne revit jamais son mari . Sa solitaire et  courte vie (décédée à 34 ans) s’acheva dans la piété et le recueillement, auprès de la duchesse de Berry ex-femme de Louis XII, fréquentant le couvent de l’Annonciade à Bourges.

Puis elle se retira avec sa fille au château de la Motte-Feuilly (Indre).

"César Borgia, une idylle à Issoudun" par Martine Mallein Leguédois

L'association MML a le plaisir de vous inviter le samedi 13 mai à 17h à la Mairie d'Henrichemont pour assister à la conférence donnée par Martine Mallein-Leguédois :

"César Borgia, une idylle à Issoudun"

L’ancienne petite principauté de Boisbelle, située au cœur du Berry, vécut un temps sous l’égide de la puissante famille d’Albret.

Découvrir lors d’une promenade dans l’Indre, au détour d’un sentier, l’imposant château de la Motte-Feuilly et le cénotaphe renaissance de la belle Charlotte d’ Albret, nous interpella. Qui était-elle ? Apporter la réponse à notre interrogation fut l’occasion d’un ouvrage romancé sorti en juin 2016 « Charlotte d’Albret, une Borgia en Berry». (1)

Borgia n’était-ce pas le nom d’un pape dont la noirceur de l’âme et de toute sa famille nous fait encore frémir ? Certes. C’est ainsi que César Borgia, fils de pape, épousa la jeune Charlotte à Chinon et passa sa lune de miel et quelques mois à Issoudun, en Berry.

Martine Mallein-Leguédois vous présentera, lors de sa conférence, les raisons de cet incroyable mariage et les conséquences qui en résultèrent.

(Prix d'entrée: 5€)

 

  1. Ouvrage de l’auteur : « Charlotte d’Albret, une Borgia en Berry » de 200 pages

En savoir plus

Contact : association Maintenir la Mémoire Locale – 19, rue G. de Maupassant – 92500 Rueil-Malmaison – amml180@yahoo.

Lire la suite

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

3 Mai 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Un week-end à Bordeaux, conseillé... presque obligé ! ?

Si Bordeaux est élue « la destination la plus attractive dans le monde pour 2017 » selon le classement du Lonely planet , comment ne pas venir y faire un tour !....

Les journaux relataient, il y a quelques mois, que Bordeaux était la ville préférée des Français.

Ce n’est pas un hasard si 1 Français sur 4 voudrait y vivre, car si cette ville est choisie par des retraités, elle plait aux actifs qui y trouvent un dynamisme économique, une douceur de vivre, tant sur le plan culturel que par sa météo...

Bientôt (en juillet), Bordeaux sera à 2h05 de Paris avec la LGV.

Son nouvel urbanisme émerveille, je vous avais déjà parlé du nouveau Pont levant Chaban-Delmas, …  

de son nouveau stade...

 

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Je vous parlerai de la Cité du Vin prochainement, devenu un haut lieu de tourisme international.

 L’avenir dévoilera  une nouvelle gare, un nouveau pont « Jean-Jacques Bosc et le réaménagement du quartier des Bassins à flot qui accueillera des entreprises du secteur Numérique et des activités liées au sport de plaisance.

 La fête du fleuve qui alterne avec la fête du vin, une année sur deux, s’annonce

Du 26 mai au 04 juin 2017,

voici un moment magique pour découvrir Bordeaux.

Vous admirerez la place de la Bourse

et son miroir d’eau face à la fontaine des trois Grâces.

Concert et spectacles le soir.

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !
Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Bien sûr, les quais seront investis par des kiosques commerçants sur le thème de la navigation. On encouragera ceux qui traversent la Gironde à la nage… le courant est très fort et c'est une épreuve très difficile.

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !
Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Sympathique … le Port de la Lune

(nom donné par la forme courbe du fleuve)

accueillera

2 magnifiques Voiliers 3 mats :

Le Marité dernier  « de Terre-Neuve » Français de 45 m de long et

 le Bélem voilier navire-école.

 

 

On assistera au départ de la « Solitaire du Figaro » : un spectacle qui en vaut la peine !

 

Il semble que cette année l’accent soit mis sur le pays basque : sa gastronomie et sa culture.

 

Spectacles, et feu d’artifice de clôture !...

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Vous prendrez le temps de faire un tour aux GL, rue Sainte Catherine, la rue piétonnière la plus longue d’Europe. 

 A découvrir !

CD

Lire la suite