Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Articles avec #france 4 sud-ouest tag

PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2

5 Octobre 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest, #Randonnée-Week-end

 

« La halte, l'hospice, c'est par là »...Nous dit ce pèlerin. Nous allons le suivre et nous y rendre, mais auparavant faisons un petit tour au long des jardins et murailles, découvrons Saint Martin et Saint Gilles et un autre personnage célèbre, en ce fief protestant resté longtemps le premier en ce Saintonge et Aunis.

Au IXème siècle, PONTUS revit grâce à ses coteaux de vignes et ses prés et

avec la construction de l'église Saint Martin pour les prieurs bénédictins devient une des plus anciennes paroisses chrétiennes de la Saintonge.

Son histoire sur 10 siècles serait bien longue, mais en voici quelques éléments

Edit de Nantes 1598, les protestants réquisitionne la chapelle.

En 1629 reprise par les catholiques pour les récollets.

Les deux vues sont, la chaire et le baldaquin et la chapelle de la vierge.

Elle a été consacrée en 1834 suite a des travaux réglés par la Duchesse de Berry, de passage à Pons. La cloche de 1849, les orgues 1855, les vitraux posés en 1935.

 

Je ne sais si vous l'avez remarqué mais nous sommes passés au 15 août et le Moyen Age a disparu de la place, mais pas de l'Histoire.

Pons est extraordinaire à ce sujet.

 

Au siège de Pons en 1372 et après le retour des Anglais sous Edouard III en 1360, des résistances se sont organisées et c'est à ce moment que notre connétable Bertrand Du Guesclin avec Renaud VI , sire de Pons rendent la Saintonge aux français ; Renaud VI obtient là, l'île d'Oléron et Marennes en baillage.

Terminons cet épisode, en même temps que la guerre de cent ans avec

Jacques, alors seigneur de Pons, qui se bat jusqu'à Castillon 1453, nommé depuis Castillon la Bataille, va chasser les Anglais hors de France.....sauf....Calais.

Pons s'est trouvé affaibli par toutes ces luttes…

 

Passons à son réveil sous un autre jour au XVIème siècle.

Notre déambulation continue et, curieux nous empruntons une ruelle nommée « Passage sous les murs » pour rejoindre les bords de la Seugne et la base de place forte, puis nous remonterons par le « passage du milieu de la tour » .

 

PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2

Sur le haut de ce mur se place la porte d'accès Ouest de l'esplanade. On peut apercevoir sur la droite le faîte de la chapelle Saint Gilles. En 2008, une recherche a été effectuée sur ce secteur et cette chapelle. Une première porte avec une date 1067 est retrouvée, puis des réfections milieu du XIIème siècle. Il reste beaucoup de questions aujourd'hui seul un classement en 1879 a provoqué des réfections....

 

 

   En voici les images actuelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et nous voici avec Antoine de Pons, qui sera le dernier Pons comme sire. Il est marié à Anne de Parthenay en première noce et séjourne auprès de Renée de France- une des 10 enfants d'Aliénor d'Aquitaine – qui a hébergé et protégé Calvin- . Antoine va devenir un ardent propagateur des idées Calvinistes. Et, vous l'avez compris, c'est a ce moment que PONS devient une citadelle protestante.

N’oublions pas que la fille d’Antoine, Antoinette, s’est marié à un cousin de Jeanne d'Albret ...

Les d'Albret reprennent les rennes de PONS derrière Antoine.

Mais revenons a ce personnage du square.....

Il se nomme Théodore Agrippa D'Aubigné il est né a 4kms de PONS et il a été une figure particulièrement active du protestantisme.

Il a écrit entre autres, « le printemps » et « les tragiques ».

 

Antoine de Pons en se remariant va changer de camp et se battre contre les Calvinistes, mais Agrippa et les d'Albret sont là et Antoine est emprisonné à La Rochelle.

Guerres de religion, Saint Barthélémy, tout y passe à PONS. Plusieurs attaques des papistes refoulées par notre poète Agrippa. François de la Noue, s'en mêle, il est chef des protestants pour l'Ouest.

Jusqu'en 1621, nouveau siège de Pons, la ville est reconquise par les armées du Roi, qui fait tout raser, sauf le donjon. Et tout le monde revient et rebâti, les Récollets, les cordeliers et avant de suivre les pèlerins, après avoir été un des chefs-lieux de district de la Charente-inférieure à la fin du XIXème siècle, passons par Saint Vivien.

Sur la « VIA TURONENSIS »

Passage obligé a Saint Vivien, église construite en style Roman au XIIème siècle et remaniée au XVème siècle.

Elle est placée en bas de village, le long de la Seugne et en direction de l'Hôpital des

pèlerins. Classée aux monuments historiques depuis 1912.

La nef est à 4 travées avec 5 fenêtres sur les bas-côtés et 3 dans la nef. Les plafonds sont en bois et plans.

A l'origine une seule nef sans bas-côtés, ceux-ci ont été ajoutés au XVIIIème siècle.

L'église abrite la statue moderne de Notre Dame de la Recouvrance, vierge vénérée sous ce vocable depuis le XIIIème siècle. La dévotion à cette Notre Dame date de 1252, découverte d'une statue de la très Sainte Vierge. Celle-ci semble être liée aux chapelles « Saint Vivien » de PONS, BROUAGE, SAINTES, entre autres.

 

  

Comme nous l'avons lu précédemment, PONS est une place forte importante et accueille un flot croissant de pèlerins en route vers Saint- Jacques de  Compostelle.

 

Le vieil Hôpital (dont il ne reste que le nom de la rue) n'est guère fiable dans le sens où les portes de la ville sont fréquemment fermées et surtout la nuit.

Geoffroy III de Pons ou Pontes (déjà cité) va en 1160 fonder un Hôpital en bas de la ville et hors murailles afin de recevoir jour et nuit les pèlerins, mais aussi les nécessiteux qui trouvaient nourriture, soins et réconfort.

Ces locaux étaient tenus par des prieurs sous l'évêché de SAINTES, des sires de PONS et dédiés à Notre Dame.

Geoffroy III y est enterré.

PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2

Ce que nous avons découvert lors de cette visite, en ce 15 août sont visibles sur les photos.  En effet les guerres de religion ont fait leurs lots de destruction, Hôpital saccagé, chapelle détruite et reconstruite à l'économie, puis désaffectée au XVIIIe. Au XIXe la salle remise en état accueille une école gratuite pour enfants pauvres dont l'éducation est assurée par les sœurs de l'ordre des Ursulines « Les Dames Hospitalières de PONS ».

Tout est abandonné pour vétusté en 1818.

Une partie des bâtis sont transformés en logements sociaux et en exploitation agricole et il faut attendre 1998 pour que cet Hôpital soit classé (affichette ci-dessus).

Le jardin médicinal est refait en 2000, une restauration en 2004 et voilà…aujourd'hui, la salle sert de cadre à diverses manifestations culturelles.

 

PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 2/2
Lire la suite

PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2

28 Septembre 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest, #Randonnée-Week-end

Retrouvons Jean-Pierre dans cette description de Pons, avec quelques notes humoristiques, comme on le connait. Il nous partage ce reportage, se basant comme toujours sur des faits historiques.

N’oublions pas, et Martine Mallein vous en parlerait mieux que moi, que l’Aquitaine devint anglaise par le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri II de Plantagenêt (1152), et que 52 ans plus tard Philippe-Auguste reprendra l’Aquitaine aux anglais. La Guerre de Cent ans (1316-1353) qui opposa les Français aux Anglais, Catholiques aux Protestants, nous laisse des marques visibles dans notre panorama régional et c’est seulement à la bataille de Castillon que Jean-Pierre évoque dans cet article que l’armée anglaise sera vaincue et notre Aquitaine redeviendra Française.

PONS, oui PONS, y'a PONS

Et  PONS, ce 25 juillet, jour de la Saint Jacques, puis ce 15 Août a déployé ses festivités et ses animations. Nous y étions en famille et je vais essayer de vous en faire profiter.

Tout d'abord, et pour la bonne lecture il me faut préciser que PONS se dit PON sans prononciation du S. Ceci tient a son origine en latin PON (sans T), au pluriel PONS ce qui traduit « les ponts » tout simplement.

Mais patientons...comme beaucoup de villes avant d'être PONS, de l'eau a coulé sous les

PONTS de la SEUGNE. Et il y en a 3....à suivre...

 

 

 

 

 

Toute l'animation médiévale s'est déroulée sur la grande esplanade du haut de la

Ville sur laquelle s'élève le vestige du château-fort, un donjon de 30 mètres élevé par Geoffroy de Pons, seigneur de la ville en 1185 -avec l'assentiment de Richard de Cœur de Lion qui avait curieusement 6 ans auparavant fait raser la citadelle.

 

 

Celui ci était a la tête du duché d'Aquitaine (franco-anglais), étant le fils de Henri III- Plantagenet - roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine, de Normandie et comte d'Anjou.

 

 

 
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2

Les jeux battent leur plein ; tourniquets du chevalier, combats a l'arme blanche avec heaume, vol du faucon et autres espèces et bien d'autres jeux d'adresse que nous découvrirons tout au long de notre déambulation animée.

Les enfants et grands enfants ont de quoi se défouler et pour une grande partie de la population active de la ville la possibilité de se vêtir. Compte tenu de la foule, la montée des 136 marches de la tour est condamnée, probablement pour des raisons de contrôle et de sécurité. Par contre l'entrée et les salles de base ont été aménagées en stand et en présentation-vente- en accessoires évoquant le Moyen-âge et bien entendu en textile.

A savoir que PONS s'est accru en population courant XIXéme siècle ce qui lui a permis de développer des industries telles des filatures, des tanneries et la fabrication d'étoffes diverses et de draps, grâce aux moulins œuvrant sur la rivière. Ces tanneries et draperies le long de la Seugne, sont exploitées dans la tradition qui remonte au Moyen Age.

 

 

 

La pierre en extraction, comme à Thénac ou Crazannes, permet l'édification de la plupart des bâtiments de la ville « la pierre de PONS »....et non pas la pierre ponce ! Une nouvelle halle aux grains est édifiée « Halle du Minage » en 1845 après la destruction de la précédente 10 ans auparavant.

 

C'est à cette période que sont construits 3 ponts de pierre sur la Seugne en lieu et place des 3 ponts construits en lieu et place des 3 ponts édifiés par les colonisateurs romains issues de « la technique des chaussées sur pilotis et madriers de bois »...dispositif appelé « Pontes ». Le nom romain attribué à ce moment était « Pontus » ou aussi en mémoire du petit-fils de Pompée, Aélius Pontus.

 

 
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2

Un premier Historique rapide : PONS pour n'employer que ce nom actuel, a connu des populations fixées sur son promontoire durant le néolithique, des fouilles l'affirme.  Ce promontoire de 60 hectares était un site défensif dès le Second Age du Fer, Vème siècle avant JC et ce sont jusqu'à l'ère chrétienne, les Celtes-Santons qui établirent un Oppidum dans cette  capitale présumée du peuple Santon. Les santons se sont soumis aux armées de Jules César en 58 avant JC pour se protéger des invasions Vénètes et Helvètes.

L'occupation romaine va constituer un castrum, un camp au sein duquel ils construisirent des temples et créèrent deux grandes voies, une vers « Bordeaux » et l'autre vers « Périgueux ».Il s'agissait de voies de 3 à 5 mètres de large, empierrées et jalonnées de bornes. Dénommées voies militaires, c'est « de la Saintonge que provient le plus ancien témoignage de l'emploi par l'autorité de la LIEUE, en Gaule.

PONTUS, capitale en Saintonge est supplantée par (Médiolanum Santonum) SAINTES en l'an 20 avant JC.

Dès lors, la ville va décliner, sauf en ce qui concerne les voies romaines qui vont faciliter les nouvelles invasions, à savoir, Vandales, Alamans qui ont brûlé Saintes, et au VIIIème siècle, les Sarrazins.

Mais rassurons-nous, le réveil de Pons ou Pontus va avoir lieu au début du Moyen Age, grâce à l'essor étonnant du Christianisme en Saintonge

Et pendant ce temps là, au XXIème siècle, le défilé des seigneuries et du bon peuple se prépare.....

 

 
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2

Nous voici arrivé au milieu du Moyen Age et la petite cité s'est ouverte et plusieurs implantations se concrétisent, telles, des monastères Dominicains, puis les «frères» Franciscains, ordre des frères mineurs fondé par Saint François d'Assise en

1210, des couvents pour les Cordeliers, les Jacobins et les Récollets qui, pour ces derniers, vogueront vers la Nouvelle France et œuvrèrent à la propagation du catholicisme.

A ce sujet, l'un des couples du défilé, Antoine de Pons marié à Marie de Montchenu (catholique du parti de Guise) eurent une fille, Antoinette de Pons, marquise de Guercheville, qui a soutenu des expéditions Nouvelle France et des missions « Jésuites ». Elle fut Dame d'Honneur de Marie de Médicis et honorée du titre : « Souveraine du Canada » par le Roi Henri IV. Celle ci épousa Henri d'Albret-Miossens, futur seigneur de Pons, cousin de Jeanne d'Albret que nous retrouverons comme Chef du parti protestant.

Peut-être allez-vous les reconnaître dans le défilé qui va suivre ?

 

 
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2
PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2

 

1242 Traité de PONS : Les Anglais d'Henri III s'installent à Pons avec la complicité de Renaud de Pons qui par cette action, pense calmer le conflit. Mais Saint Louis, le IX,n’est pas d'accord et défait les Anglais à Saintes, à Taillebourg et à Pons.

 

Les sires de Pons vont alors se rallier aux Capétiens et deviennent les seigneurs les plus puissants de Saintonge.

Mais en 1286, la Saintonge va être coupée en deux et le sud de la Charente est restitué au Roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine...

PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2PONS en Aquitaine par Jean-Pierre Franssens 1/2

Des sièges pour PONS, (avec encerclement),

PONS sur la « Via Turonensis »

ville étape avec Hôpital sur un des chemins du pèlerinage de St Jacques de Compostelle,

Saint Vivien,

Saint Gilles et

Théodore Agrippa d' Aubigné et

les Pons et

les d'Albret .

Les archers se préparent et les descendants s'entraînent activement à cibler la suite du sujet..... quant au scribe..............., il glissss ….ssse vers les lignes suivantes... pour la suite de cet article; A bientôt.

                                                            Jean-Pierre

Merci Jean-Pierre Très intéressant article, cela donne envie d' aller! on lit la suite prochainement!...

Lire la suite

Gare de Bordeaux! Tout le monde descend!

29 Août 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Paradisiaque, Bordeaux le devient !

Bordeaux à la tête du classement des villes les plus attractives du monde 

Venez découvrir la plus belle ville de France, vivante et authentique, avec ses monuments historiques, son port de la lune et ses quais sublimes à la fois tournés vers le passé et vers l’avenir.

Bordeaux la Belle et son shopping dans la plus longue rue piétonnière d’Europe et son nouveau quartier Sainte Catherine.

 

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler :

  • Du Pont levant Chaban-Delmas, une vraie prouesse,
  •  
  • Du nouveau stade qui dépasse les événements sportifs afin de présenter des spectacles :Céline Dion et les Vieilles Canailles, en juillet dernier.

 

 

 

et enfin de la Cité du vin, visitée par des millions de touristes.

 

A présent, comment ne pas vous inviter à Bordeaux : 2h05 de Paris en LGV !

 

Gare de Bordeaux! Tout le monde descend!Gare de Bordeaux! Tout le monde descend!

Une nouvelle gare avec une verrière toute belle, toute neuve… un travail colossal !

Une gare toute en lumière !

C’est la plus grande verrière ferroviaire d’Europe, Gustave Eiffel y a conduit les travaux en tant que maître d'ouvrage.

Les travaux de rénovation ont duré presque trois ans et il fallut environ 4 mois pour retirer les échafaudages!

Gare de Bordeaux! Tout le monde descend!

18 millions de voyageurs prévus en 2017.

La gare s’est dotée d’un nouveau parking, de nouveaux commerçants à l’arrière de la gare coté Belcier.

Ce n’est pas encore au Top, mais cela viendra...

De toutes les manières, Bordeaux s’enrichit chaque année d’une nouveauté…donc vous y reviendrez !

A Bordeaux, un sixième pont : « Jean-Jacques Bosq »,  traversera la Garonne fin 2018. Large de 44 mètres, sur plus de 500 mètres de long il sera accessible à chacun dans sa voie : voitures, trams et bus, vélos et trottoir pour piétons.

 

Pour ceux qui sont dans la région:

Amusez-vous !

Dans le cadre de la saison « Paysages », jusqu’à la mi-octobre, 16 sculptures du  britannique Antony Gormley sont disséminées dans Bordeaux : statues anthropomorphiques identiques :

(Ces bonshommes en bronze d’1,90 m de haut, sont nus et bien sûr quelques petits marrants les ont parfois habillés !).

Le jeu est de les trouver toutes !

Belle promenade!

Christine D.

Gare de Bordeaux! Tout le monde descend!
Gare de Bordeaux! Tout le monde descend!
Lire la suite

La Cité du Vin à Bordeaux

9 Juin 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

La Cité du Vin à Bordeaux

J'avais promis de vous en parler ....

Avec Vinexpo 2017 au parc des expositions (18 au 21 juin), de nombreux visiteurs feront un tour à la Cité du vin

1er anniversaire ! Inauguré le 1er juin 2016, ce bâtiment s’élève dans le quartier du bassin à flots en bordure de Garonne. (Quartier en pleine mutation).

La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux La Cité du Vin à Bordeaux

Regardez, serait-ce l’évocation d’une carafe ou l’âme du vin de Bordeaux, tout en rondeur.

La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux La Cité du Vin à Bordeaux

425 000 visiteurs de 150 pays.

55m de hauteur, 13 350 m² sur 10 niveaux (Seuls le Rdc, et les étages 1,2,7 & 8 accessibles au public)

Le belvédère à 35 mètres de haut offre une expérience de dégustation des vins du monde unique avec une vue panoramique sur Bordeaux et ses alentours.

 

Nous voici avec notre dernier visiteur : Gérard B. qui était heureux de découvrir Bordeaux.

La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux

Le cœur est évidé.

La Cité du Vin à Bordeaux

Au 1er étage :

Deux expositions temporaires par an, actuellement : exposition temporaire : la poésie des cafés : Bistrot de Baudelaire à Picasso, jusqu'au 21 juin.

Un auditorium Thomas Jefferson pour spectacles, concerts et projections

3 espaces de dégustation pour mieux connaître le vin​​​​​​​

La Cité du Vin à Bordeaux La Cité du Vin à Bordeaux

Un salon de lecture pour se documenter sur l’univers du vin.

La Cité du Vin à Bordeaux

Une boutique de 250 m² moderne propose des objets, livres, cadeaux et souvenirs en rapport avec le vin

Une boutique du vin

 

La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux
La Cité du Vin à Bordeaux

Un restaurant panoramique " Le 7", au niveau 7 et un espace de restauration le" Latitude20" en rez de-jardin.

Le 7Le 7

Le 7

Restaurant le Latitude 20 juxtant la boutique
Restaurant le Latitude 20 juxtant la boutique Restaurant le Latitude 20 juxtant la boutique

Restaurant le Latitude 20 juxtant la boutique

Au 2éme étage

Un musée de 3 000 m² comprenant 19 modules thématiques sur le vin

1. Le tour du monde des vignobles, 2. Planètes vins, 3. La table des terroirs

4. E-vigne :  sur des tablettes tactiles, découvrir comment l’homme a façonné la vigne.

5. Les métamorphoses du vin, 6. Portraits de vins

7. Les vins au fil de l’eau ou les grandes routes fluviales et maritimes du vin empruntées par les bateaux.

8. À bord, 9. La galerie des civilisations, 10. Le mur des tendances, 11. Le buffet des cinq sens, 12. Le banquet des illustres

13. Bacchus et Vénus, 14. le vin divin, 15. Boires et déboires, 16. Tout un art de vivre, 17. Tête à tête avec les experts

18. Bordeaux, une ville, un vignoble

19. La grande saga de Bordeaux : Un film spectaculaire sur l’histoire de Bordeaux et de son vin, à travers les siècles

Voici un lieu unique à découvrir ... Prenez le temps de visiter Bordeaux.

Au plaisir.

CD

 

 

 

Lire la suite

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

3 Mai 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Un week-end à Bordeaux, conseillé... presque obligé ! ?

Si Bordeaux est élue « la destination la plus attractive dans le monde pour 2017 » selon le classement du Lonely planet , comment ne pas venir y faire un tour !....

Les journaux relataient, il y a quelques mois, que Bordeaux était la ville préférée des Français.

Ce n’est pas un hasard si 1 Français sur 4 voudrait y vivre, car si cette ville est choisie par des retraités, elle plait aux actifs qui y trouvent un dynamisme économique, une douceur de vivre, tant sur le plan culturel que par sa météo...

Bientôt (en juillet), Bordeaux sera à 2h05 de Paris avec la LGV.

Son nouvel urbanisme émerveille, je vous avais déjà parlé du nouveau Pont levant Chaban-Delmas, …  

de son nouveau stade...

 

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Je vous parlerai de la Cité du Vin prochainement, devenu un haut lieu de tourisme international.

 L’avenir dévoilera  une nouvelle gare, un nouveau pont « Jean-Jacques Bosc et le réaménagement du quartier des Bassins à flot qui accueillera des entreprises du secteur Numérique et des activités liées au sport de plaisance.

 La fête du fleuve qui alterne avec la fête du vin, une année sur deux, s’annonce

Du 26 mai au 04 juin 2017,

voici un moment magique pour découvrir Bordeaux.

Vous admirerez la place de la Bourse

et son miroir d’eau face à la fontaine des trois Grâces.

Concert et spectacles le soir.

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !
Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Bien sûr, les quais seront investis par des kiosques commerçants sur le thème de la navigation. On encouragera ceux qui traversent la Gironde à la nage… le courant est très fort et c'est une épreuve très difficile.

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !
Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Sympathique … le Port de la Lune

(nom donné par la forme courbe du fleuve)

accueillera

2 magnifiques Voiliers 3 mats :

Le Marité dernier  « de Terre-Neuve » Français de 45 m de long et

 le Bélem voilier navire-école.

 

 

On assistera au départ de la « Solitaire du Figaro » : un spectacle qui en vaut la peine !

 

Il semble que cette année l’accent soit mis sur le pays basque : sa gastronomie et sa culture.

 

Spectacles, et feu d’artifice de clôture !...

Un week-end à Bordeaux : la fête du fleuve !

Vous prendrez le temps de faire un tour aux GL, rue Sainte Catherine, la rue piétonnière la plus longue d’Europe. 

 A découvrir !

CD

Lire la suite

Que la France est belle : Aubeterre sur Dronne

15 Mars 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

J’ai l’habitude de vous parler de belles cathédrales à l’architecture très riche et des vitraux d’exception. Aujourd’hui, une visite en Charentes, nous a fait découvrir deux églises romanes dignes d’intérêt.

Situé aux confins du Périgord, le village d'Aubeterre sur Dronne en Charente est classé dans la liste des « Plus Beaux Villages de France ». La population n'est que de 400 habitants, mais dans les faits, de nombreux anglais y résident.

Le village est joli  et mérite le détour.

Deux  église d’art  roman retienne notre attention :

- la façade de l’église Saint-Jacques et  

- l’ un des plus vastes sanctuaires rupestres chrétiens d'Europe : l’église St Jean.

 

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

L'église Saint-Jean construite au milieu du XIème siècle est aménagée dans la falaise calcaire que domine le château d'Aubeterre.

Le Vicomte Pierre de Castillon rentrant de Croisades en est l'initiateur, comme pour l'église souterraine de Saint Emilion.

C’est très impressionnant de s’imaginer que cette église existe par creusement et évidement de la roche. (On commença par le haut !)

La visite permet de découvrir une nécropole et la crypte.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Sa nef mesure 17 m de long sur 11 m de large, et 20 m de haut (voûte la plus haute d’Europe),

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Deux superbes colonnes octogonales séparent le collatéral (bas côté) et l'abside.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Au milieu se trouve une cuve ronde accessible par quatre marches : était-ce une  fosse à reliques ou une cuve baptismale ?

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

L’abside abrite un édicule monolithe (petit édifice d’une seule pierre) de forme hexagonale à deux niveaux. Il mesure environ 6 m de haut et 3 m de diamètre. Imaginez comment a été évidee la masse rocheuse!

De style roman, ces 2 niveaux à colonnes nous surprennent. Certainement un reliquaire.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

En haut, après avoir monté 80 marches taillées dans la roche une  galerie donnant sur la nef, cerne l’église sur trois côtés. Admirez ces ouvertures plein cintre.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Vue de la galerie sur l'église .

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Au sud de l’église : la nécropole, une salle abrite, une ancienne fosse ou  ancien cimetière. Les tombes parfois profondes taillées dans la roche séparaient les corps par 2 à 3 pierres plates

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Enfin, nous accédons  une crypte découverte en 1961.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Reprenons notre marche pour découvrir :

l'Église Saint-Jacques

La façade de l’ancienne collégiale Saint-Jacques édifiée au XIIe siècle,  s’étend sur plus de 18 mètres. 

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Trois niveaux dont le premier est très élevé,  le second nous présente une série d’arcatures,  (arcades de petites dimensions) reposant sur des petites colonnes aux chapiteaux sculptés.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Enfin le niveau bas est remarquable.  Le portail central possède une voussure à six rouleaux, ce qui est assez rare, nous trouvons fréquemment 2 à 3 rouleaux.

Juste au dessus de la porte, regardez cet arc polylobé du plus bel effet décoratif vous rappelant l’Alhambra de Grenade.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

L’église détruite fut reconstruite et elle demeure d’une grande simplicité.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Ce village est très beau pour flâner, mais prenez de bonnes chaussures de marche!

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Lire la suite

Stade de Bordeaux et quart de finale !

2 Juillet 2016 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Je ne viendrais pas vous parler du Match en quart de finale : Allemagne-Italie !

Vous l’avez sans doute vu !... Mais le stade !...

Très beau stade ! Pour moi, qui m’intéresse plus à l’Art qu’au Foot, c'est une pure merveille !

Stade  de Bordeaux et quart de finale !Stade  de Bordeaux et quart de finale !

Ce nouveau stade, achevé au printemps 2015 à Bordeaux, se situe à l’entrée nord de la ville, bien placé au cœur de la verdure. Construit sur 18 ha (600 arbres plantés), il jouxte le bois de Bordeaux 80 ha et le parc floral de 30 ha.

C’est le 5éme stade par sa taille en France, il est prévu pour 42 000 places modulables, bien moins que St Denis avec 81 000 places ou Lyon 59 000 places.

Cela lui confère une allure de stade à dimension humaine.

Il est rectangulaire : 233 m de long, et 210 m de large, un toit qui permet une acoustique parfaite et aussi la protection du public.

 Ce stade multifonctionnel permet d’accueillir des événements sportifs divers : équestres, rugby, moto, cyclisme. .. Des concerts et des spectacles.

Stade  de Bordeaux et quart de finale !
Stade  de Bordeaux et quart de finale !Stade  de Bordeaux et quart de finale !

Admirez sa forme rectangulaire, sa légèreté avec ses colonnes qui s’élancent vers le ciel.

Certains diront : comme une forêt de pins et d'autres comme les piliers d'une cathédrale.

Il remplace l’ancien stade Lescure (Chaban-Delmas), construit sur les boulevards au centre de Bordeaux en 1938. 

Ci-dessous les photos: un peu "rétro"!

Stade  de Bordeaux et quart de finale !
Stade  de Bordeaux et quart de finale !

A regarder la télé, ce nouveau stade « Matmut-Atlantique » du nom de son sponsor, a donné l’impression de faire le plein.

(Hélas, je n’ai pas eu l’occasion de le visiter intérieurement.)

Nous resterons donc sur les images de ce match... qui ne m'ont pas franchement emballée !

L'Allemagne s'est qualifiée pour les demi-finales aux tirs au but !... A suivre...

 

Lire la suite

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4

2 Juin 2015 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Sur « le chemin de la pierre »  Le final sculpté dans la masse....

Ce visage sculpté, comme sortant de son socle de pierre... de Crazannes, Après le château, nous avons emprunté le chemin qui mène au village de Crazannes, puis, après nous avons pris le chemin des carrières, 3500 pas séparent le port de La Touche, des carrières.   

Le conseil général de Charentes maritimes a souhaité en 2005 la création d'un

« Pôle Pierre ».  

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4

La pierre grandit sur les 1800m qui séparent les carrières d'un site nommé « Les chabossières ».

Sur la dernière ligne droite, en bord de route, espacées d'environ 300m, le visage sculpté, puis une épaule qui se dégage et enfin les bras d'un homme entrain de se sculpter,. Cette « auto-sculpture » de 2 mètres annonce la fin du parcours et l'ouverture de ce site exceptionnel que les initiateurs, dont Alain Tenenbaum le sculpteur des 3 bornes précédentes, ont appelé ; 

 « Les Lapidiales »

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4

Les Lapidiales est une association fondée en l'an 2000 par notre sculpteur pré-cité. Région, département, pays, communauté et mairie   ont appuyé et soutenu le projet, Lequel ?...son but ; accueillir des sculpteurs en résidence, du monde entier pour qu'ils créent leurs œuvres à même les fronts de taille de la carrière des « Chabossières », C'est un succès avec plus de 40 sculpteurs, Les visiteurs durant ces années ont pu regarder et voir travailler ces artistes à ciel ouvert,

 Ce qui est extraordinaire, c'est que ce site est libre, ouvert jour et nuit et très important, il est respecté, Un grand salut à ces organisateurs qui de plus  ouvrent des sessions de jours d'ateliers de formation à ciel ouvert et pour tous. Ils ouvrent des rencontres sur pierres, des visites scolaires et des jours de fêtes avec un superbe barbecue géant (en matériaux naturels, mais pas en pierre).

Je cite Alain Tenenbaum « Les thèmes proposés à l'inspiration des artistes devraient donc traduire notre genèse : L'eau, la terre, l'air, le feu et...le temps ».  PHOTOS  67,  64

Je  vous propose des images qui vont vous donner l'aspect général de ce site en pleine nature,

Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres
Sélection d'oeuvres

Sélection d'oeuvres

Le bout du chemin de pierre et d'eau. 

Je ne pourrai pas expliquer chaque œuvre ou citer chaque artiste, mais si ces photos arrivent à vous passionner, vous aurez en fin de récit, tous les éléments qui pourront vous permettre d'aller à la découverte. Les sculpteurs ont presque tous un site perso. Ils ne sont pas tous cités à travers mes photos, qu'ils me pardonnent.

Il y a les sculptures sur les fronts de taille et cavités des carrières, mais aussi des sculptures sur socle composant un théâtre de pierres. 

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4

« Les Lapidiales »  n’arrêtent pas.                          

 En 2007, un thème sur l'aspect que pourrait prendre les mégalithes de la « galaxie des pierres levées ». Deux sculpteurs se sont mis à l’œuvre et il me reste aujourd'hui à les découvrir, Vous voyez, je n'ai pas encore tout vu de ces artistes créateurs et c'est tant mieux.

Je vais vous citer l'idée levée en 2011-2012.

Je lis « Les Lapidiales travaillent à la création d'un champ de 365 mégalithes dédiés à la diversité des peuples de la terre, Ces hautes pierres seront implantées en spirale autour d'une agora qui sera délimitée par cinq pierres-mères, représentant les 5 continents. Ainsi naîtra « La Galaxie des pierres levées »..Le rêve continue .

Un p'tit coup de Barbecue, promis depuis l'entrée en texte et puis je terminerais par ce que raconte une pierre ; 

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4

« Qu'il fait froid quand,sous les arbres dénudés, les feuilles humides et mortes de décembre tapissent les Chabossières ».

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 4/4

Ces extraits proviennent d'un livre « Les Lapidiales » Le livre des 10 ans. J'y ai trouvé les thèmes et les noms des artistes, encore que, sur place ils aient leurs plaquettes,

Ce livre présenté par Alain Tenenbaum est superbe, avec un maximum de photos, I

l a été achevé d'imprimer en avril 2011 sur les presses de Bordessoules imprimeur, France, ISBN 978-2-7466-3426-8.  

Sur la toile demandez simplement « Les Lapidiales ».et continuez à découvrir,

Sur l'autoroute des oiseaux A837, de Saintes à Rochefort, La Rochelle, vous trouverez, au niveau de Crazannes, une aire de service, Sur cette aire, un espace muséographique, avec documentations, vidéos et du 15/02 au 15/09 des départs guidés pour la visite des carrières. Mais, vous serez dans l'obligation de reprendre les routes intérieures pour atteindre Port d'Envaux, le village, le château ,les Lapidiales et bien sûr, les carrières,,

Lire la suite

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

27 Mai 2015 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

Retour par voie d'eau à Port d'Envaux.

Avant l'accotement, à votre droite le château de Panloy. Il fait partie du « chemin de la pierre». Il s'agit d'un château du XVème Siècle reconstruit en 1770 en architecture Louis XV. Les visites sont effectuées par les propriétaires eux-mêmes. Famille de Grailly qui gèrent ce bâtiment depuis 300 ans, Ils seraient descendants du Captal de Buch, Jehan de Grailly.  

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

 

Leurs armes se retrouveraient sur une stalle de la chapelle St Georges de Windsor. Le titre de Captal vient du nom Captalat, province du sud comprenant, Arcachon, La Teste de Buch et Gujan-Mestras en Gironde.

Le château du " Chat botté"      

 A 4000 pas de Port d'Envaux, nous atteignons au sein de sa bourgade, le château de Crazannes,  Comme je vous l'ai présenté en entrée de sujet, il est du XIV/XVème, construit en Pierres de Crazannes, ce qui s'imposait.

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

 

Sa chapelle romane servait de lieu de culte aux habitants avant leur nouvelle église au village en 1874. 

 

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

 

Entouré de douves en eau, un super donjon et un pigeonnier. Une aile de 1565 entre le donjon et le château n'a pas été reconstruite au moment de la restauration par le baron Roger de Chaudruc, en 1903. Il est le descendant des Chaudruc du XVIIIème siècle.

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

Ce château est au palmarès des plus beaux châteaux à visiter en France et il est classé monument historique depuis 1913.

Les visites ont pu commencer en 1962.

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

Il a accueilli les pèlerins de St Jacques de Compostelle, a été la résidence des évêques de Saintes, François 1er et Édouard de Woodstock, le Prince Noir y ont séjourné (pas ensemble!!).                                                                                     

Dans le courant du XVème siècle et durant 300 ans, le château est tenu par une famille nommée Acarie, en fait jusqu'en 1760 à l'arrivée des Chaudruc de Crazannes.

Une des filles Acarie au XVIIème épouse Jules Gouffier qui va rencontrer un visiteur, Charles Perrault, le bras droit de Colbert et contrôleur général de la surintendance des bâtiments du Roi Louis XIV (1663)

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

Perrault l'écrivain, le conteur, va se servir de Jules Gouffier pour créer le personnage du fils du meunier devenu Marquis de Carabas,  

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

Une autre origine ?

En janvier 1553, le sieur Ancelin achète le château de Garde-Epée à Saint -Brice sur Charente  au Marquis de Caravaz. Ce marquis aurait donc rencontré Charles Perrault du côté du château de Crazannes, puisque celui-ci garde officiellement le titre de « Château du chat botté ».

Il y a d'autres versions sur l'origine, laissons cela. Je crois pour ma part à Jules Gouffier car l'Histoire du Chat Botté dans les « contes de la mère l'oie -1695 » relate que le « Maistre chat » a par ruse obligé le Roi a habiller de ses habits le Marquis de Carabas, qui n'était que le fils du meunier du village propriétaire du dit-chat auquel il avait offert une paire de bottes, donnant les pouvoirs.

De ce fait Charles Perrault n'aurait pas choisi un Marquis de Caravaz existant, comme personnage. Ce raisonnement n'engagera que moi.         

Ce merveilleux château sur « le chemin de la pierre » est donc celui du « Chat Botté ». Rappelons que le meunier devenu Marquis, épousa la fille du Roi ...Bravo le chat. 

Une des moralités :

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

« Si le fils d'un meunier avec tant de vitesse

Gagne le cœur d'une princesse

Et s'en fait regarder avec des yeux mourants,

C'est que l'habit, la mine et la jeunesse,

Pour inspirer de la tendresse,

N'en sont pas des moyens toujours indifférents. »

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

Que cette célèbre histoire ne nous empêche pas d'admirer une flamboyante façade gothique, côté nord, conservée en état, malgré les différents sévices des révolutions.

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

Celle-ci est ornée de sculptures fantasmagoriques ou alchimiques sculptées dans la pierre de Crazannes.

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

Les 2 personnages du bas sont des Sarrazins en armes.

Il y a en outre les évocations  de la terre, du feu, de l'air, de l'eau et du temps, genèse que nous allons retrouver plus avant.

 Avant de poursuivre notre chemin de la pierre, portons un regard sur quelques intérieurs de ce château qui je pense mérite son attention.

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 3/4

A  suivre...

Lire la suite

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4

22 Mai 2015 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

« Le chemin de la pierre …..sur l'eau »

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4

Notre Gabarre à « Port d'Envaux » est à quai. Départ vers port « La Touche » où les pierres sont chargées. Nous descendons à présent la Charente, ce petit fleuve qui prend sa source à Chéronnac dans la Haute Vienne-Altitude 295m-Longueur 381 kms-      

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4

La gabarre va suivre les méandres du fleuve et vous faire découvrir Saint-Savinien, passer sous le pont, poursuivre jusqu'au pont de l'Houmée, pour atteindre Tonnay-Charente et enfin Rochefort. 

 

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4

Les ponts traditionnels qui empêchent aujourd'hui la navigation des voiliers sont de la moitié du XXème siècle, comme la fin de l'exploitation des carrières-1948-

En début de siècle, Le pont transbordeur du Martrou-1900-, et des ponts à travée montante sont construits.

Notre Gabare longe les quais de Rochefort et nous pouvons saluer à nouveau « L'Hermione », Un travail superbe, une reconstitution historique qui va enfin connaître son objectif,,,,les Amériques,,,le souvenir La Fayette et ensuite, le prestige.

 

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4

Nous voici dans l'embouchure et pour terminer cette promenade lançons un dernier regard sur les aménagements défensifs au profit de Brouage, puis de Rochefort, contre nos envahisseurs, « amis » britanniques.

 

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4

Il faut constater que nos ancêtres ont fait FORT..S, au pluriel et solide...en pierres de Crazannes...pourquoi pas ? J'ai déjà cité, Fort Boyard, Fort Sommité ou Liédot, Ré, Oléron ; et bien voici  :

Fort Lupin, le plus près de Rochefort,

Fort de la Pointe ou Vasou,

Fort Fouras Vauban,

Fort Enet,

Fort de la Rade sur l'île d'Aix et

La Redoute sur l'île Madame.

Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4
Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4Crazannes en Charente par Jean-Pierre Franssens 2/4

A suivre.....

Lire la suite
1 2 3 > >>