Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

2013 10 28 LE BHV / MARAIS VISSE SON STYLE

28 Octobre 2013 Publié dans #Lu dans la Presse

Docnews  : Virginie Achouch

Publié le 16 octobre 2013

Le Bazar de l'Hôtel de Ville, créé en 1856, achève sa mutation et devient BHV Marais. Pour découvrir les secrets de cette renaissance, interview d'Anne-Marie Gaultier-Dreyfus, directrice marketing et communication du BHV et des Galeries Lafayette. 

Le BHV vient de faire sa mue pour plaire aux urbains créatifs. De la façade, à la circulation dans les étages, en passant par la décoration et son identité visuelle, le magasin spécialisé veut s'imposer en grand magasin, tout en ne reniant rien de ces attributs historiques : le bricolage, et ce bâtiment qui retrouve son cachet d'antan. Cette renaissance s'accompagne d'une campagne de publicité très connectée et signée Rosapark !

 Quelles sont les raisons de ce repositionnement du BHV ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus: Le BHV était un magasin spécialisé dans la déco et la maison avec une très forte concurrence sur certains secteurs avec internet. Par ailleurs, nous avons fait le constat d’un changement sociologique qui montrait une toute nouvelle frange de clients qui s’intéressait à la cuisine, au « do it yourself » etc… Il s’avère que nous avons des départements historiques et iconiques au BHV comme la cuisine, le bricolage, les arts créatifs. Il s’agissait d’une opportunité formidable de se repositionner comme le magasin des urbains créatifs et de partir sur un positionnement lifestyle. Les autres grands magasins ont fait des choix sur la mode, nous, nous voulons être le grand magasin qui a sous le même toit, aussi bien les marques de référence, tout en s’appuyant sur ces départements historiques et iconiques. On veut rassurer tout le monde, il n’est pas question d’enlever un seul boulon du bricolage ! Au contraire, pour nous c’est un socle qui fait la force de ce grand magasin. Donc, on veut faire d’un magasin spécialisé, un grand magasin.

Nous avons réalisé toute une étude sur ces urbains créatifs, en collaboration avec Nelly Rodi, pour comprendre qui ils étaient.  Ils sont très attachés aux valeurs bourgeoises mais aussi aux valeurs bohèmes. D’un côté, ils sont très famille, tradition, « pro establishment » dans l’authenticité et le savoir-faire et en même temps, ils sont, contrairement à nos propres parents, dans la liberté, la découverte, l’expérience, l’échange, l’ouverture, le développement personnel… Ils ne sont pas « bling bling », marginaux, ils aiment leur confort sans être dans l’ultra-luxe et la rigidité. Quand on creuse bien, on s’aperçoit qu’ils ont tous un trait commun : ce sont tous des directeurs artistiques. La moindre chose qu’ils achètent que cela soit un moleskine, un stylo, du petit électroménager, ils vont choisir la bonne couleur, le bon style etc… Chaque achat est pesé et pensé avec soin. Ce sont des animaux sociaux, ils sont extrêmement connectés entre leurs IPads, IPhones & co, ils sont constamment en train de « liker », de poster et de partager.

 

 Pourquoi avoir rebaptisé le BHV en BHV Marais ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus: Le magasin Rivoli est ancré dans le Marais. Le quartier était totalement à l’image de ces urbains créatifs, c’est-à-dire, un mélange de traditionnel et de modernité, de marques de luxe et de petites échoppes artisanales. C’est ce doux mélange de populations qui porte bien les valeurs de ce que l’on veut être demain. On voulait garder le nom « BHV », qui est notre socle, et l’éclairer avec « Marais » pour lui donner justement un nouveau décodage : ce n’est plus le BHV que vous connaissiez, c’est le BHV Marais qui se charge de porter les valeurs de ces urbains créatifs.

 

Nous avons fait travailler l’agence Royalties sur le logo : le « BHV » en gras adossé au « Marais » et le slash à 69°. Tout est pensé. On a travaillé tous ces petits signes pour montrer que le magasin est différent. La couleur du logo désormais orange propose un effet vitaminé, une couleur qui vient réveiller le BHV. Le vert étant une couleur plus traditionnelle réservée aux magasins spécialisés. Ce repositionnement s’accompagne de travaux assez conséquents dans le magasin, avec 37 millions d’euros d’investissements. Nous avons pensé le magasin comme une promenade dans le Marais avec des allées assez larges, la conservation de quelques échoppes et des piliers architecturaux façon Eiffel. C’est cet esprit « Marais » que l’on essayé d’exprimer. Nous avons fait le choix de ne pas fermer le magasin et ces travaux se font donc au prix du dépaysement des clients. Ils prendront fin en avril-mai 2014. Nous avons dévoilé un nouveau rayon chaussures, beauté, art de la table et bientôt le rez-de-chaussée du magasin. Le rayon art créatif se trouve désormais à côté du rayon papeterie formant ainsi un centre culturel, avec la librairie qui est l’une des plus grandes du Marais.

 

Vous dévoilez une nouvelle campagne de publicité, qu’elle en est l’idée ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus: Nous avons décidé de travailler avec l’agence Rosapark qui a imaginé une campagne très intéressante et qui a très bien compris le repositionnement lifestyle du magasin en nous proposant une nouvelle signature : « Le BHV Marais, le style comme style de vie ». Cette obsession pour le style ne s’exprime pas qu’à travers les vêtements, mais également dans la cuisine, le bricolage… Rosapark a décidé de jouer sur les codes des réseaux sociaux, sur le style comme style de vie en mettant en scène de vraies personnes. Des personnes connectées qui twittent, qui postent et partagent.  Cette campagne, joue notamment, sur les codes avec par exemple le tweet de Yetty : « RT @yettybst: LE BHV MARAIS, c’est un peu mon anti-rides à moi. #cafaitdubien #lebhvmarais ». Tous ces tweets  seront fait en live à la sortie de la campagne ce jour.

 Où en êtes-vous sur le digital ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus : Nous avons reconfiguré le site qui est un site éditorial. Tous les fils des réseaux sociaux sont agrégés sur la home page. Les internautes trouveront  toute l’actualité du magasin et des marques, ainsi que de petites vidéos sur le « do it yourself ».  Une place importante sera accordée aux réseaux sociaux. Cette campagne est déclinée en affichage, en presse gratuite, presse magazine, et en radio. Le code des réseaux sociaux va être traduit sur tous les points de contact que cela soit en pub, marketing client, sur le site, à l’intérieur du magasin.

Cette nouvelle signature est présente dans le magasin, en communication,  dans les vitrines, les badges, l’enseigne et sur toute la sacherie.

Que trouveront les clients du BHV Marais?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus : Nous allons réaliser de nombreuses animations dans le magasin. Au rayon cuisine par exemple, régulièrement des chefs feront des démonstrations. Par ailleurs,  les Ateliers Bricolage vont se poursuivre. L’idée est de créer un lieu de vie, qu’il soit un lieu d’inspiration pour se lancer dans ces passions avec des experts disponibles. Nous proposons également un service de livraison dans la journée.  Nous avons répertorié les « hotspots » du Marais (café, restaurants, loisirs, boutique) dans un plan/guide du quartier. Nous avons tous repensé pour que le BHV rayonne dans ce quartier. Philippe Blondez, le scénographe a mis en scène ces lieux dans le cadre d’une exposition organisée actuellement dans l’Observatoire.

A Noël, nous organisons de nombreuses animations, notamment Le Noël des Chefs avec Inaki Aizpitarte, Bertrand Grébaud et Delphine Zampetti. La terrasse accueillera un restaurant éphémère pour des dîners étoilés sous une bulle transparente. Le chef Fabien Vie, créateur des « Saveurs de Montpellier » fera déguster son menu de Noël.

 

Virginie Achouch

 

 

Lire la suite

BHV Marais une interview intéressante

28 Octobre 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV news

Notre collègue Jean-Emmanuel m'a fait part de cet article intéressant que je vous livre en partie. Vous pouvez le découvrir en entier dans nos rubriques du blog :

"Lu dans la presse."

Merci, cher collègue, de nous l'avoir fait partager.

 

BHV-Marais-Nuit.jpgDOCNEWS : LE BHV / MARAIS VISSE SON STYLE

de Virginie Achouch, Publié le 16 10 2013

  

Le Bazar de l'Hôtel de Ville, créé en 1856, achève sa mutation et devient BHV Marais. Pour découvrir les secrets de cette renaissance, interview d'Anne-Marie Gaultier-Dreyfus, directrice marketing et communication du BHV et des Galeries Lafayette. 

Le BHV vient de faire sa mue pour plaire aux urbains créatifs. De la façade, à la circulation dans les étages, en passant par la décoration et son identité visuelle, le magasin spécialisé veut s'imposer en grand magasin, tout en ne reniant rien de ces attributs historiques : le bricolage, et ce bâtiment qui retrouve son cachet d'antan. Cette renaissance s'accompagne d'une campagne de publicité très connectée et signée Rosapark !

 

Quelles sont les raisons de ce repositionnement du BHV ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus: Le BHV était un magasin spécialisé dans la déco et la maison avec une très forte concurrence sur certains secteurs avec internet. Par ailleurs, nous avons fait le constat d’un changement sociologique qui montrait une toute nouvelle frange de clients qui s’intéressait à la cuisine, au « do it yourself » etc… Il s’avère que nous avons des départements historiques et iconiques au BHV comme la cuisine, le bricolage, les arts créatifs. Il s’agissait d’une opportunité formidable de se repositionner comme le magasin des urbains créatifs et de partir sur un positionnement lifestyle. Les autres grands magasins ont fait des choix sur la mode, nous, nous voulons être le grand magasin qui a sous le même toit, aussi bien les marques de référence, tout en s’appuyant sur ces départements historiques et iconiques. On veut rassurer tout le monde, il n’est pas question d’enlever un seul boulon du bricolage ! Au contraire, pour nous c’est un socle qui fait la force de ce grand magasin. Donc, on veut faire d’un magasin spécialisé, un grand magasin.

Nous avons réalisé toute une étude sur ces urbains créatifs, en collaboration avec Nelly Rodi, pour comprendre qui ils étaient.  Ils sont très attachés aux valeurs bourgeoises mais aussi aux valeurs bohèmes. D’un côté, ils sont très famille, tradition, « pro establishment » dans l’authenticité et le savoir-faire et en même temps, ils sont, contrairement à nos propres parents, dans la liberté, la découverte, l’expérience, l’échange, l’ouverture, le développement personnel… Ils ne sont pas « bling bling », marginaux, ils aiment leur confort sans être dans l’ultra-luxe et la rigidité. Quand on creuse bien, on s’aperçoit qu’ils ont tous un trait commun : ce sont tous des directeurs artistiques. La moindre chose qu’ils achètent que cela soit un moleskine, un stylo, du petit électroménager, ils vont choisir la bonne couleur, le bon style etc… Chaque achat est pesé et pensé avec soin. Ce sont des animaux sociaux, ils sont extrêmement connectés entre leurs IPads, IPhones & co, ils sont constamment en train de « liker », de poster et de partager.

 Pourquoi avoir rebaptisé le BHV en BHV Marais ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus: Le magasin Rivoli est ancré dans le Marais. Le quartier était totalement à l’image de ces urbains créatifs, c’est-à-dire, un mélange de traditionnel et de modernité, de marques de luxe et de petites échoppes artisanales. C’est ce doux mélange de populations qui porte bien les valeurs de ce que l’on veut être demain. On voulait garder le nom « BHV », qui est notre socle, et l’éclairer avec « Marais » pour lui donner justement un nouveau décodage : ce n’est plus le BHV que vous connaissiez, c’est le BHV Marais qui se charge de porter les valeurs de ces urbains créatifs.

...... (article LU dans la presse)

Vous dévoilez une nouvelle campagne de publicité, qu’elle en est l’idée ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus: Nous avons décidé de travailler avec l’agence Rosapark qui a imaginé une campagne très intéressante et qui a très bien compris le repositionnement lifestyle du magasin en nous proposant une nouvelle signature : « Le BHV Marais, le style comme style de vie »

........ (Article LU dans la Presse)

 Où en êtes-vous sur le digital ?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus : Nous avons reconfiguré le site qui est un site éditorial.....

 Que trouveront les clients du BHV Marais?

Anne-Marie Gaultier-Dreyfus : Nous allons réaliser de nombreuses animations dans le magasin. .....

A Noël, nous organisons de nombreuses animations, notamment Le Noël des Chefs avec Inaki Aizpitarte, Bertrand Grébaud et Delphine Zampetti. La terrasse accueillera un restaurant éphémère pour des dîners étoilés sous une bulle transparente. Le chef Fabien Vie, créateur des « Saveurs de Montpellier » fera déguster son menu de Noël.....

Lire l'article ci-contre complet :

http://www.rezo-bazar.com/pages/2013_10_28_LE_BHV_MARAIS_VISSE_SON_STYLE-8807521.html

 

 

 

 

Lire la suite

Georges Guyot aime son village de la Mancellière dans la Manche.

20 Octobre 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

La-Mancelliere 7904Georges est étonnant ! Après 42 années, passées au BHV entre le Bricolage et les jouets, il a pris sa retraite et occupe bien son temps. Nous avions déjà eu la chance de le découvrir dans sa créativité avec des miniatures, et je crois qu’il nous prépare de belles créations pour 2014.

La Mancelliére petit bourg à 2 Km d'Isigny le Buat, 15 Km d'Avranches et de Saint Hilaire du Harcouët :

C'est là dans une petite maison de famille que nous avons choisi de passer notre retraite. Je m'occupe beaucoup, entre les travaux de jardinage, la ferme, le bricolage et mes créations de miniatures.

 img061   img060

Je vous en fais partager par ces quelques photos, sa vie paisible.

01 Jojo & petit veau

02 Jojo & vaches Gilles

« Bonjour Georges ». C'est par ces mots que j'ai reconnu la voix de Christine. Elle voyageait dans le Nord et souhaitait passer par la Normandie, s’arrêter à St Malo pour voir un ami, avant de regagner le sud-ouest. Aussi, elle nous proposa de venir avec Albert, nous faire un petit "coucou".

Mes amis, il m'en souviendrait chaque printemps au mois de mai.
Heureux de revoir mes collègues avec qui j'ai partagé!
Nous nous donnons rendez vous pour la fin d'après midi. Notre rencontre a lieu vers 17 heures à Isigny le Buat petit village qui fut la première commune, canton de France en 1973.

50 isigny laiterie 001

Vous connaissez la crème d’Isigny, (si chère à notre cuisinier Jean-Claude Charmoy dans ses recettes du blog), c’est ici dans la laiterie que nous retrouvons la fabrication avec le lait des plus belles vaches de Normandie.

50 Isigny laiterie 003 50 Isigny laiterie 002

Avec France, mon épouse, nous avons décidé de les inviter pour le reste de la soirée et les garder pour la nuit. Eh oui, nous avions tant de souvenirs à nous raconter !...

41 IMG 7909Ad CD GG1Malgré leur planning ! Ils décidèrent de rester.

Oh oui,  quelle joie de se revoir. La soirée était comblée de souvenirs « BHV » bien sûr !...

Le lendemain matin, mercredi, était le jour de marché à Saint Hilaire du Harcouët  à six km de chez nous; Nous ne pouvions pas manquer de leur faire découvrir.

26 IMG 7915 St Hilaire 22 St Hilaire

La ville de Saint Hilaire du Harcouët, dont on découvre l’existence en 1040, est située au confluent de la Sélune et de l'Airon et  plus précisément au carrefour de 3 régions : la Normandie, la Bretagne et les pays de la Loire.

23 IMG 7913 St Hilaire


21 St Hilaire église      24 IMG 7912 St Hilaire 

Pour ceux qui ne connaissent pas bien notre région : Son bourg est à 15 Km de Mortain (et ses belles cascades), à 25 Km d'Avranches et à 28 Km de Fougére.

11 cascade de Mortain 12 Cascades de Mortain
La ville accueille deux marchés, mais  le plus important et le plus fréquenté est celui du mercredi matin.

En période estivale, il accueille plus de 200 commerçants non sédentaires et près de 15000 visiteurs !
Il se déroule dans le centre ville et le long des rues adjacentes. Parmi les curiosités les passants peuvent découvrir le traditionnel " Petit Marché "où l'on y vend les surplus de production (légumes, œufs, petits animaux de ferme).

 34 St hilaire Marché  36 St Hilaire Marché

 31 St Hilaire Marché   32 St Hilaire Marché
Après avoir déambulé dans les rues d'étals, rien ne vaut une gourmandise bien méritée dans la pure tradition locale "La GALETTE SAUCISSE " !

35 IMG 7916 St Hilaire

36 IMG 7917 St Hilaire

40 IMG 7918AD GG St HilaireNos amis étaient fort étonnés par cette spécialité… mais ils se sont contentés d’acheter du cidre « Normand » bien sûr.

Christine et Albert avait prolongé leur séjour, et tout ce que j'avais envie, c'était de dire merci " merci les amis ".

Georges

 Le journal local, Ouest-France est parfois surprenant ici, Est-ce de l'humour normand ? 

527474 4269098016427 268728309 n

 Bien entendu, l’accueil de France et Georges fut très chaleureux et sympathique, nous avons passé une excellente soirée. Cela me gène un peu de parler de nous sur ce blog, mais Georges, m’a interdit de supprimer ce qui nous concernait. Alors je le publie dans le plus grand respect.

 Merci Georges de nous parler de cette région bien verdoyante, où les vaches sont belles, tu as raison. D’autres collègues pourront nous raconter leur village sur ce blog et nous en serions heureux.

Additif : Faisant suite au Commentaire de notre ami Michel Bindault :

Cette ville SAINT  HILAIRE  DU  HARCOUET   a eu  un coureur cycliste  professionnel de 1954 à 1963  : EUGENE LETENDRE qui fut  coéquipier de  JACQUES ANQUETIL. Photo dédicacée à Georges.

Letendre.jpg

 

 

Lire la suite

Lundi 14 octobre 2013 : date officielle du BHV/Marais

12 Octobre 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV news

Lundi 14 octobre : Le BHV Rivoli prendra son nouveau nom et sa nouvelle identité de BHV/Marais.

Il y a 100 ans vous auriez reçu ce carton d'invitation de Madame Veuve Ruel :

Invitation (1913)

"Paris, le 1er octobre 1913 :

Le Grand Bazar de l'Hôtel de ville inaugurera le 6 octobre et jours suivants ses Nouveaux Magasins.

Nous nous plaisons à espérer que vous voudrez bien en  cette occasionnous faire l'honneur de visiter nos nouvelles installations où des séries attrayantes d'articles spécialement choisis vous seront présentés dans des conditions de confort, d'élégance et de bon marché que vous ne manquerez pas d'appréciez. Veuve Ruel &Cie"

 

Vous auriez feuilleté ce catalogue:

jouets-bhv-1913.JPG

Nous avons pensé à vous, en prenant quelques photos, lors de notre séjour à Paris, le 23 septembre dernier.

Extérieurement, c’est le grand coup de ravalement et on ne voit plus beaucoup ni le nom gravé du BHV, ni les sculptures de la rotonde. Nous les reverrons sans doute très vite….

2013-BHV-Marais 9552

Vous apercevez déjà le nom de BHV Marais.

2013-BHV-Marais-9552---detail.JPG

2013-BHV-Marais 9591

A l’intérieur, pour ceux qui n’ont pas vu le BHV depuis longtemps, quelques changements calqués sur l’esprit d'implantation des Galeries lafayette :

2013-BHV-Marais 9579b

Le rayon Blanc-Couverture a rejoint la Literie au 6éme étage, avec ce qui reste d’un rayon accessoires Salle de Bain réduit à une peau de chagrin.

2013-BHV-Marais 9560 

2013-BHV-Marais 9559

L’Enfant, le Jouet, la Puériculture et le restaurant demeurent toujours au 5éme étage.

Au 4éme, on retrouve le QIAM (Quincaillerie d’ameublement), le décor de la fenêtre avec les rideaux, tissus et store. Le rangement qui retourne à son niveau d’origine lorsqu'il était jumelé avec le Kit et le Bâtiment-Décoration, après avoir beaucoup voyagé....

Le rayon Cadre est monté à ce niveau ainsi que le rayon EC : Eclairage, et quelques bricoles : senteurs…

2013-BHV-Marais 9562

2013-BHV-Marais 9563

Le 3éme a gardé sa vocation Equipement Ménager : Ne cherchez plus les masses et les Têtes de gondoles qui débordent de marchandise. Nous sommes en période : « 6 jours », mais les rayons sont « cleans », c’est propre, lumineux, colorés et trop bien rangés… un peu musée...

Les stands Nespresso occupent une grande place à l’ELD ou petit électro-ménager, (sans le repassage et l’aspirateur), tandis que le FL-FC ou le gros Electro-Ménager est réduit à 2 marques : Miele et Bosch.

2013-BHV-Marais 9565

2013-BHV-Marais 9567

2013-BHV-Marais 9566

Les Arts de la Table, le Culinaire de l’ex rayon Ménage, le rangement de cuisine, l’épicerie, l’Atelier cuisine sont toujours là.

2013-BHV-Marais 9564

2013-BHV-Marais 9568

Au deuxième : La librairie, un embryon de multimédia, la papèterie et les Loisirs créatifs.

La Lingerie cotoie les livres, elle est prévue au 5éme à côté de l'Enfant et des jouets (Curieux?)

2013-BHV-Marais 9571

2013-BHV-Marais 9575

Plus loin, dans la fosse  sont arrivés la droguerie, le repassage, les aspirateurs et le bagage.

2013-BHV-Marais 9572

2013-BHV-Marais 9574

2013-BHV-Marais 9569

Le premier étage est consacré à la mode féminine et depuis un an à un immense rayon chaussures.

2013-BHV-Marais 9577

Le RDC a gardé sa vocation : PB Parfumerie et Beauté, la Bijouterie et la mode féminine et accessoires.

2013-BHV-Marais 9578

Le sous-sol a conservé son esprit Bazar, avec ses comptoirs à l’ancienne. C’est propre et bien garni.

Les rayons n’ont pas beaucoup changé, mais je n’ai pas vu de jardinage.

2013-BHV-Marais 9582

2013-BHV-Marais 9583

2013-BHV-Marais 9585

La Peinture, jadis au 4éme niveau, a rejoint le bricolage du sous-sol.

2013-BHV-Marais 9587

2013-BHV-Marais 9588

 

Un peu surprise de voir le mini rayon Chauffage qui en pleine saison n’occupe pas le dixième de ce qu’il occupait autrefois en saison.

2013-BHV-Marais 9589

2013-BHV-Marais 9590

De l’autre côté de la rue de la Verrerie : Le BHV-Marais-Homme sur 5 niveaux est très agréable.

Les travaux se poursuivent progressivement dans tout le magasin et nous aurons l’occasion de vous montrer l’évolution une autre fois.

Ci-dessous la signalétique:

2013-BHV-Marais 9554

2013-BHV-Marais 9579

Ce reportage a vocation d'information auprès des collaborateurs du réseau BHV.

Merci à ceux qui nous enverront les photos du magasin achevé extérieurement.

 

Lire la suite

Séverine Barrandon, Tapissier : un métier d’art à votre service.

6 Octobre 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France Ile de France

 

Barrandon 5887 SB - PortraitElle a été notre collègue pendant seize ans et un beau jour, Séverine a donné un autre sens à sa vie professionnelle; nous l'avons interviewée pour vous.

 

Séverine, comment t'es venu l'idée de changer de métier ?

J’ai débuté ma carrière dans le marketing. Je venais de quitter le BHV, et je me suis remise en question.

Il y a quelques années, l’envie de quitter ce monde fou est devenu une évidence : un besoin de retour aux sources, à des valeurs essentielles…

Printemps3

 

Te sentais-tu prête ?

Je me sentais archi prête après 2 enfants et une sérieuse envie de travailler de mes mains qui me tenait à cœur depuis longtemps.

Qu'elle formation as-tu suivie?

Je suis diplômée de l’école Grégoire-Ferrandi, à Paris dans le 6éme arrondissement.

Mais mon expérience professionnelle en tant que "Tapissier" s’est faite auprès d’artisans fantastiques installés à Vendôme, Vincennes, Vanves et même un Maitre d’art du musée du Louvre.

 

On dit Tapissier ou Tapissière

Dans notre langage le Tapissier est spécialiste du siège, la Tapissière, de la couture d’ameublement. Le métier de Tapissier s’ouvre enfin aux femmes.

Je cumule donc les 2 métiers : je suis à la fois Tapissier et Tapissière.

Barrandon 1098 Photo1152

 

Tu as pignon sur rue?. Nos amis et collègues peuvent ils te confier des articles à remettre à neuf?

Bien sûr, et c’est avec joie que je les accueillerais.

 

L'Atelier de Séverine

Séverine Barrandon

2 rue de la République

94360 Bry sur Marne


Mobile : 06 52 28 19 52 ou

Tel :  09 80 91 46 52

Barrandon atelier

 

Réfection de Fauteuils, Chaises, Bergère, Lit,  Canapé et quoi encore?

 

Cela, c’est le travail courant, mais il faut savoir que toutes les réalisations sont faites sur-mesure dans mon atelier, je remets à neuf et je crée aussi : Tête de lit, dessus de lit, cache sommier, coussins, housses de sièges, chemin de table, nappes……

Je m’occupe également du décor de fenêtre : rideaux, voilages,

Et j’assure la réfection de matelas et bien d’autres choses encore….

Barrandon 1142

 

Donc Séverine tu es une véritable artiste !

N’exagérons pas, mais j’ai entrepris un métier d’Art. Mon expérience "marketing" me permets d'accueillir mes clients, puis je combine entre l’amour de la matière et le goût des couleurs,  afin de créer de véritables pièces uniques.

Barrandon 1154

Bravo Séverine, aurais-tu autre chose à nous dire ?

Oui, je vous propose de suivre des cours de couture ou de réfection de sièges au sein de mon atelier. Des machines à coudre sont à votre disposition et en quelques séances vous aurez acquis la technique, afin de vous permettre de créer, chez vous, vos envies. Si vous préférez tenter de refaire l'un de vos sièges il vous sera enseigné les techniques de bases accompagnées des bons geste. Enfin….

 Enfin… ?

J’ai organisé  aussi dans mon atelier un espace dépôt-vente. Une grande vitrine offre à ces objets oubliés une belle mise en valeur avant de connaitre une nouvelle vie !

 

Quel conseil pourrais-tu donner à quelqu'un qui voudrait se lancer dans ce job?

Bien choisir sa formation, ses stages, son emplacement commercial et surtout s'entourer des bonnes personnes.

Merci Séverine pour cet interview, Bonne continuation.

Vous qui habitez la région parisienne, n’hésitez pas à contacter Séverine qui vous accueillera avec grand plaisir et le sourire... comme toujours. Bravo Séverine pour cette reconversion.

Barrandon fauteuil 3  Barrandon Chaise

 

 



Lire la suite

Paris à l'automne : Découverte guidée

2 Octobre 2013 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France Ile de France

 

Pour notre grand plaisir, retrouvons Didier Bouchard pour des visites guidées à Paris et en Ile de France : Vincennes, Montfort l'Amaury, Champs sur marne, etc...

Parisiens ou Provinciaux de passage à Paris regardez bien ce programme.

Les ambassadeurs peuent organiser une journée sympa dans ces programmes.

Didier vous propose des visites aussi le week-end ou le 1er novembre.

Regardez bien ce qui suit et prenez rendez-vous avec Didier.

 

Conférences Didier Bouchard

 Conférencier national, diplômé

 de l’institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne

Ancien élève de l’école du Louvre

Boite 17 bât. D, 8, rue cannebière

 75012 paris. Tel: 01.43.07.09.69.

 

Dimanche 13 0ctobre

14h30 : L’abbaye royale du Val de Grace, rare chef-d’œuvre du baroque français, ou le vœu d’Anne d’Autriche.

Bâtiments XVIIe : cloître, salle capitulaire, majoliques de la renaissance, chapelle du St Sacrement et  somptueuse église baroque.

Rendez-vous. : Angle rues Saint-Jacques et du val-de-grâce.

10€+entrée. Carte d’identité. Inscription. 0143070969

 

  Lundi 14 octobre

14h30 : salons Napoléon III restaurés de l’hôtel le Marois. Une grande demeure près des Champs-Elysées, son histoire, et la légende de la dame aux camélias.

Résidence du comte Joseph Polydore Le Marois, construit en 1863 l'hôtel abrite aujourd'hui le club France-Amérique.

Rendez-vous : 9-11 av. Franklin-Roosevelt.

10€+entrée. Inscription : Au 0143070969

Hotel-le-Marois.jpg

 Vendredi 18 octobre

14h et 16h : deux villas à Meudon, la villa les Brillants, musée Rodin, et la villa d’Armande Béjart (décor 17e, importante collection de paysages de l’école romantique.)

15€+entrée. Quelques places sur Inscription, au 0143070969.

 Mardi 22octobre

15h une adresse de Talleyrand : les salons de l’hôtel de Galliffet (1785), ancien ministère des affaires étrangères.

Rendez-vous : 73 rue de grenelle. Carte d’identité. 10€. Inscription. 0143070969

 Vendredi 25 octobre

14h45 sainte-chapelle et donjon royal restaurés : le château de Vincennes.

Rendez-vous : Metro château de Vincennes, sortie av de paris, côté château.

10€+entrée. Inscription au 0143070969

Ch Vincennes RFI chateau vincennes ste chapelle

 Samedi 26 octobre

15h : la cour Damoye restaurée, et quelques cours pittoresques et classées du faubourg Saint-Antoine, quartier des ébénistes 

Rendez-vous : Devant le 2, rue de la roquette (par le Métro Bastille).

10€. Inscription 0143070969

Courdamoye1.jpg

 Dimanche 27 octobre

10h : Baignoire d’argent, escalier d’onyx : salons Napoléon III de l’hôtel Paiva. Décors de Carrier-Belleuse, Dalou, Baudry, évocation du fabuleux destin d’une courtisane.

Rendez-vous. 25 av des Champs-Elysées.

 10€+entrée (25 pers.) Inscription. Au 01 43 07 09 69

 Lundi 28 0ctobre

15h : La plus grande verrière de Gustave Eiffel, et quelques curiosités de la plaine Monceau, sur les traces de Sarah Bernhardt.

Rendez-vous. Angle rue Cardinet et boul. Malesherbes, côté lycée Carnot.

10€ (20 pers.). Inscription. 0143070969

 Mardi 29 0ctobre

15h la fondation Eugene Napoléon ou le collier d’Eugénie. (Par Hittorff 1853 : une fondation de l’impératrice Eugénie : salon impérial-décor, mobilier, portraits des souverains- chapelle, jardins et cours).puis la rue des immeubles industriels.

Rendez-vous : 254,  rue du faubourg Saint-Antoine.

10€+entrée. Inscription. Au 0143070969.

 Jeudi 31 octobre

15h : parties fermées au public de la Sorbonne. Grand amphithéâtre, salons du rectorat, chapelle 17e (tombeau de richelieu et cour-jardin de 2 collèges méconnus).

Rendez-vous. 46, rue Saint-Jacques.

10€+entrée.  Inscription. Au 0143070969

 Vendredi 1er novembre

14h30 : Exposition « les Etrusques, un hymne à la vie », au musée Maillol; fresques d’une tombe de Tarquinia, bijoux, sculptures et objets d’art.

Importants prêts des principaux musées Etrusques d’Italie.

Rendez-vous : 61 rue de grenelle.

10€ +entrée. (20pers.) Sur Inscription. Au 0143070969, confirmée par l’envoi du règlement.

Samedi 2 novembre

Pantaléon Perez11h15 : Exposition « Goya et la modernité » à la Pinacothèque de Paris.

Rendez-vous : 28, place de la madeleine. Unique visite.

10€+entrée. (20pers.) Sur Inscription au 0143070969, confirmée par l’envoi du règlement.

 

15h : Chapelle, couvent et parc des Missions étrangères. Chapelle 17e et couvent 18e, petit musée rénové. Histoire des missions, vaste jardin privé ; évocation de Chateaubriand et des Baltard.

Rendez-vous. Angle rues du Bac et de Babylone.

10€+entrée. Inscription. 0143070969

 

Lundi 4 novembre

14h30 le palais du Luxembourg,  siège du sénat.

Grand décor  17e et 19e (Flandrin, Delacroix, galerie du trône de Napoléon III) .histoire du palais depuis Marie de Médicis.

Rendez-vous : Devant le : 15 rue de Vaugirard.

10€.carte d’identité Sur Inscription au 01 43 07 09 69

 

Vendredi 8 novembre

14h30 : Château et jardins de Champ sur marne. Réouverture après plusieurs années de travaux. Décor et mobilier 18e, évocation de Mme de Pompadour.

15€+entrée. Quelques places sur Inscription au 01 43 07 09 69.

Chateau de Champs

 

Samedi 9 novembre

14h30 : Montfort l’Amaury (78) : l’église (St Pierre) d’Anne de Bretagne et ses vitraux renaissance, promenade du vieux cimetière (charnier du 16e siècle) jusqu'à la maison de Ravel.

Puis le petit théâtre du château de Groussay, et les « folies » du parc.

Rendez-vous : Devant l’église de Montfort.

Quelques places. 15€+entrée, sur Inscription.au 0143070969

   Montfort-l'Amaury Église St Pierre    MontfortVitrail-litanies-Vierge 

 Dimanche 10 novembre

10h : Baignoire d’argent, escalier d’onyx : salons Napoléon III de l’hôtel Paiva. Décors de Carrier-Belleuse, Dalou, Baudry, évocation du fabuleux destin d’une courtisane.

Rendez-vous : 25 av des Champs-Elysées.

10€+entrée (25 pers.). Inscription. Au 01 43 07 09 69

 Lundi 11 novembre

14h45 exposition « le printemps de la renaissance » au musée du Louvre.

L’éclosion de la renaissance à florence au temps des Médicis : Donatello, Brunelleschi, Ghiberti…unique visite.

 Rendez-vous. Sous la pyramide, devant l’entrée de l’accueil des groupes.

10€+entrée et droit de parole (20 pers.)Sur Inscription au 0143070969, confirmée par l’envoi du règlement.

expo printemps-renaissance louvre 01     expo printemps-renaissance louvre 02

 

Jeudi 14 novembre

14h30 : Les salons de l’hôtel de la Marine, ancien garde-meuble de la couronne. Derniers mois d’ouverture au public …rendez-vous.

Sur Inscription au 0143070969.

 

Avant-programme renseignements et Inscription au 0143070969

18-11: 14h30 hôtel le Marois.

29-11 : 15h30 exposition l’Art-Déco a la cité de l’architecture et du patrimoine ;

3-12 à 15h (sous réserve)  palais d’Iéna, siège C.E.S. et E. et exposition A. Perret.

6-12 : 14h20 exposition les Etrusques au musée Maillol (quelques places)

7-12 : 14h30 château de Maisons-Laffitte (quelques places)

31-01-2014 : 15h30 exposition les Brueghel à la Pinacothèque.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite