Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Guédelon 2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

29 Mars 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France Ile de France

Bonjour, amis de la nature, de l'Histoire, de la passion et de l'Art.

Pour débuter, voici le château du XIIIème à Rétilly en Yonne, le plus proche, sur lequel, entre autres châteaux précités au cours de la 1ère visite, les spécialistes, archéologues, castellologue pour le choix du modèle, un chef de chantier se sont appuyés pour parfaire cette réalisation en un quart de siècle annoncé.

Vous avez pu au cours de la première partie la mise en place de ce projet, l'autonomie totale de ce chantier les réalisations des outils, type charrettes, brouettes, échafaudages, grues, cages à écureuil par les charpentiers, menuisiers et aussi la carrière apportant la pierre  nécessaire, les essarteurs  fournisseurs de bois à la demande et bien entendu les puits et fours.

Je vous propose comme suite les ateliers suivants, la forge, la tuilerie, la poterie mais aussi le travail des maçons,

Comme précédemment passons maintenant à l'image.

Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

« L'atelier de la forge » forge tous les outils et les pièces nécessaires, à la demande les fers pour les sabots des chevaux de trait, les gonds et pentures de portes mais aussi les pointes forgées destinées à fixer les tavaillons couvrant une toiture.

Rappelons ici que pour pouvoir forger « il faut être forgeron »

il faut la matière première :

A Guédelon, là encore, la carrière de grès ferrugineux permet   après une mise à chaud de ces pierres dans le four a 1200° de récupérer le précieux minerai de fer qui après une coulée en rigole va, après refroidissement, fournir le forgeron.

Bonjour Monsieur le forgeron.

Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-PierreGuédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-PierreGuédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-PierreGuédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

Actions spectaculaires....

Le bâti du « logis » élevé à 4,20 m, reçoit son plancher destiné a soutenir l'étage.

Les poutres ont été hissées par un système de cylindres et rails. Chacune de ces poutres est de longueur 7 mètres et de poids environ 800 kilos

En ce qui concerne ces systèmes d'élévations  nous avions précédemment évoqué les cages dites « à l'écureuil ».

 Au cours des journées, l'équipage hisse en moyenne environ 6 tonnes en matériaux divers et ce travail en cage représente environ 7 kilomètres de marche en montée et descente. Ils se relaient bien entendu.

Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

La voûte d'ogives : C'est en 2002 que cette première voûte a couvert la première salle de la tour nommée, la chapelle.

Il s'agit de 6 nervures en pierres calcaire réunies et verrouillées au centre pour une pierre en étoile appelée « clé de voûte ». Les 54 voussoirs, mis en formes, taillés, ajustés par le tailleurs sont positionnés et fixés sur les cintres de bois réalisés par les charpentiers.

Puis, c'est le démoulage ou décoffrage du cintre en bois. Cette croisée d'ogives doit ensuite supporter plusieurs tonnes de pierres et maçonneries.

Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

Le village des essarteurs et bûcherons se développe avec la construction d'un nouveau bâtiment  qui va devenir l'atelier de tuilerie ….bois , argile et aussi les carreaux de pavement. La poterie ne sera pas bien loin.

Tout de suite le façonneur, le tailleur de tuiles en bois de chêne. Avec gentillesse, humour, il nous a expliqué son travail journalier, emprunt de patience, régularité compte tenu de l'épaisseur a respecter et ce, avec une simple lame à la main.

Ces tuiles bois  sont posées, recouvertes  selon des normes 1/3 2/3 peut-être et tenues par des chevilles en bois.

Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-PierreGuédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

Voyons maintenant les tuiles en argile, destinées à la couverture des toitures des bâtiments en pierre.

Rappelons a nouveau que toutes les matières premières se trouvent sur place.

Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

N'oublions pas les fours en pierre et le four à chaux où suivant la technique déjà connue  des romains, on brûlait du calcaire tendre  pour récupérer la chaux vive et composer ainsi un mortier à sable et chaux.

Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre
Guédelon  2ème visite.....suivez l'guide....Jean-Pierre

Cette vue aérienne récupérée sur le web est probablement des années 2004/2005

Une 3ème visite s'impose. Il nous reste à découvrir, la corderie, la vannerie, le textile et tous les élevages. Chevaux de trait pour les manœuvres en charrette, les ânes, les mulets, les cochons, les volailles et les moutons servant à alimenter le fil de laine qui va être tissé afin de produire des vêtements ou autres textiles... à découvrir avant 2023.

Et leur plus beau cadeau est toujours notre visite.

Nous nous retrouvons donc très bientôt  amis de de la nature,  de l'Histoire, de la passion et de l'Art.....

Jean-Pierre

Merci Jean-Pierre. Voici une bonne idée pour les vacances scolaires de Printemps,  qui approchent

Lire la suite

Guédelon par Jean-Pierre Franssens

22 Mars 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar

Essayez de vous imaginer : vous voici  entrain de construire un château fort au moyen âge; c’est le pari un peu fou de la construction d'un château à Guédelon. 

Adultes, vous serez emballés par ce spectacle, mais pour les enfants , c’est une leçon d’histoire et d’architecture merveilleuse.

A 2 h de Paris par l'A 6, puis l'A 77 (sortie N° 21).

Bravo Jean-Pierre de nous faire partager ce chantier qui a évolué d’une manière remarquable !

Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens

Ce projet a vu le jour en 1997 :

Bâtir un château du XIIIème siècle avec les moyens de l'époque ».

L'idée est venue du propriétaire-conservateur du château de Saint Fargeau, (Monsieur Michel Guyot), château célèbre pour ses fêtes et spectacles historiques, qui contribuaient, par les recettes, à sa restauration.

Après de multiples « portes ouvertes » et permis en tous genres, les travaux débutèrent sur le site dénommé « Guédelon » commune de Treigny en Puysaye.

Première pierre le 20 juin 1997.

La visite de l'US BHV était en octobre 1998 et nous avions pu voir... (Sans photos!) l'extraction de la pierre de la carrière, sur place, l'édification de la grange servant à l'accueil du public et enfin, les bases des 6 tours et le périmètre des courtines sortant de la terre sur une hauteur de 1 mètre.

Les engins de levage et autres éléments utiles à la construction – construits sur place dans le respect des outils de l'époque-étaient en place.

Guédelon par Jean-Pierre Franssens

A ce moment l'effectif actif, tous corps de métiers, était de 27 personnes , et en ce dixième anniversaire 2007, date de ce reportage lors d'une visite perso, ils étaient 47. Il faut ajouter à cela, des bénévoles.

Il est devenu, en cette année là, le premier site touristique de l'Yonne.

Les enseignants, qui ont saisi l'intérêt pédagogique de ce chantier, viennent enseigner sur place avec leurs classes cette partie de l'Histoire, animée par des ateliers des divers artisans nécessaires à cette gigantesque élaboration..

A savoir : Voyez la maquette du projet : Château a plan quadrangulaire à tours rondes du type châteaux royaux du Louvre, Carcassonne,  Dourdan-Sud Essonne.....- appelés « Phillipien »-dû à Philippe Auguste, fin du XIIème Siècle.

Guédelon par Jean-Pierre Franssens

Le maximum de ce reportage sera traité par la photo. Elles sont d'une façon générale saisies sur place, mais comme je n'ai pas de drone, les quelques éléments vue d'en haut sont des copies.

Nous arrivons sur « la Grange » où un historique nous est proposé, photos et tableaux

Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens

Entrons sur le site.

Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens

Je vais terminer cette première présentation du site par quelques images de réalisations d'outils indispensables.

A Guédelon, tout est sur place, les arbres pour le bois et pour ce traitement, comme au XIIIème, des essarteurs se sont installés dans une clairière et fournissent à la demande du Maître d'œuvre, du charbon de bois, planches, poutres, fagots afin d'alimenter les fours.

 

Guédelon par Jean-Pierre Franssens

D’autres ateliers sont créés : de l'argile pour la réalisation des tuiles, poterie pour fournir les écuelles et pichets aux services.

Nous découvrirons aussi, la corderie où la fibre de chanvre tressée sur place pour tous les besoins en cordages du chantier, la maison aux outils ou chaque oeuvrier garde en sa besace « ses outils façonnés pour ses besoins ».

La vannerie avec bien entendu un vannier travaillant et tissant, paniers et autres objets de services.

Puis encore le tissage et bien sûr les moutons pour la laine et les fils.    

 Nous verrons les porcs, chèvres, volailles élevés pour le lait, la nourriture des oeuvriers et bien entendu les mulets, ânes et chevaux attachés à la traction des charrettes de transport.

Ceci nous amène à la forge qui fabrique tous les outils et les pièces nécessaires, à la demande mais aussi les fers pour les sabots des chevaux de trait. Pour pouvoir forger il faut la matière première : A Guédelon, là encore, la carrière de grès ferrugineux permet  après une mise à chaud de ces pierres dans le four a 1200° de récupérer le précieux minerai de fer qui après une coulée en rigole va, après refroidissement, fournir le forgeron.

Guédelon par Jean-Pierre Franssens

Comme vous le découvrirez ils font tout pour être autonomes et reproduire au plus près les conditions de vie de ce premier tiers du XIIIème siècle

N'oublions pas les fours en pierre et le four à chaux où suivant la technique déjà connue  des romains on brûlait du calcaire tendre  pour récupérer la chaux vive et composer ainsi un mortier à sable et chaux.

Voici quelques réalisations en bois et métal, a commencer par le chantier avec ses engins de levage et « cages à écureuils » où un ou deux hommes vont œuvrer à soulever les moellons jusqu'en haut de l'échafaudage. D'autres sur échelles monteront le mortier frais aux « limosinaires » (3 ouvriers qui posent les pierres.

Guédelon par Jean-Pierre Franssens
Guédelon par Jean-Pierre Franssens

La roue tourne, place à la deuxième partie de cette visite de chantier extraordinaire.

Je vous proposerais le bois et ses techniques, la corderie, la forge et peut être la vannerie et le textile.

Suivront ensuite, la poterie, les élevages plus tout ce que j'aurais oublié.....

Voici une photo de l'ensemble de l'année 2007, mais nous serions heureux de recevoir des photos plus récentes si l'un d'entre vous y est allé ou décide de s'y rendre.

Guédelon par Jean-Pierre Franssens

A très bientôt amis de la nature,  de l'Histoire, de la passion et de l'Art.....1996-2023

Lire la suite

Que la France est belle : Aubeterre sur Dronne

15 Mars 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 4 Sud-Ouest

J’ai l’habitude de vous parler de belles cathédrales à l’architecture très riche et des vitraux d’exception. Aujourd’hui, une visite en Charentes, nous a fait découvrir deux églises romanes dignes d’intérêt.

Situé aux confins du Périgord, le village d'Aubeterre sur Dronne en Charente est classé dans la liste des « Plus Beaux Villages de France ». La population n'est que de 400 habitants, mais dans les faits, de nombreux anglais y résident.

Le village est joli  et mérite le détour.

Deux  église d’art  roman retienne notre attention :

- la façade de l’église Saint-Jacques et  

- l’ un des plus vastes sanctuaires rupestres chrétiens d'Europe : l’église St Jean.

 

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

L'église Saint-Jean construite au milieu du XIème siècle est aménagée dans la falaise calcaire que domine le château d'Aubeterre.

Le Vicomte Pierre de Castillon rentrant de Croisades en est l'initiateur, comme pour l'église souterraine de Saint Emilion.

C’est très impressionnant de s’imaginer que cette église existe par creusement et évidement de la roche. (On commença par le haut !)

La visite permet de découvrir une nécropole et la crypte.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Sa nef mesure 17 m de long sur 11 m de large, et 20 m de haut (voûte la plus haute d’Europe),

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Deux superbes colonnes octogonales séparent le collatéral (bas côté) et l'abside.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Au milieu se trouve une cuve ronde accessible par quatre marches : était-ce une  fosse à reliques ou une cuve baptismale ?

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

L’abside abrite un édicule monolithe (petit édifice d’une seule pierre) de forme hexagonale à deux niveaux. Il mesure environ 6 m de haut et 3 m de diamètre. Imaginez comment a été évidee la masse rocheuse!

De style roman, ces 2 niveaux à colonnes nous surprennent. Certainement un reliquaire.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

En haut, après avoir monté 80 marches taillées dans la roche une  galerie donnant sur la nef, cerne l’église sur trois côtés. Admirez ces ouvertures plein cintre.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Vue de la galerie sur l'église .

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Au sud de l’église : la nécropole, une salle abrite, une ancienne fosse ou  ancien cimetière. Les tombes parfois profondes taillées dans la roche séparaient les corps par 2 à 3 pierres plates

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Enfin, nous accédons  une crypte découverte en 1961.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Reprenons notre marche pour découvrir :

l'Église Saint-Jacques

La façade de l’ancienne collégiale Saint-Jacques édifiée au XIIe siècle,  s’étend sur plus de 18 mètres. 

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Trois niveaux dont le premier est très élevé,  le second nous présente une série d’arcatures,  (arcades de petites dimensions) reposant sur des petites colonnes aux chapiteaux sculptés.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Enfin le niveau bas est remarquable.  Le portail central possède une voussure à six rouleaux, ce qui est assez rare, nous trouvons fréquemment 2 à 3 rouleaux.

Juste au dessus de la porte, regardez cet arc polylobé du plus bel effet décoratif vous rappelant l’Alhambra de Grenade.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

L’église détruite fut reconstruite et elle demeure d’une grande simplicité.

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne

Ce village est très beau pour flâner, mais prenez de bonnes chaussures de marche!

Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Que la France est belle :  Aubeterre sur Dronne
Lire la suite

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

9 Mars 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Je salue encore une fois le travail de préparation de Jean-Pierre à rassembler les souvenirs et rechercher des éléments  sur ces périodes lointaines de l'US BHV .

Merci de nous faire découvrir les exploits des femmes et hommes du personnel de l'entreprise, agrémenté d'un peu de tourisme.

CD

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

Bienvenue en Champagne. Une grande journée touristique et sportive avec l'union, devenue traditionnelle des Cyclos, rollers et randonneurs .

Ce dimanche 26 septembre 1999 : Départ et arrivée, salle omnisports à TROYES.

Objectif :

La randonnée touristique du Pays des lacs et parcours en forêt et autour du lac d'Orient, mais aussi découverte de la nature à la Maison du parc et à l'observatoire aux oiseaux.

Et maintenant, comptons ensemble..... UN......DEUX......et​​​​​​​

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

Tout d'abord, saluons, en photo,  le trio roller'men, en l'occurrence l'animateur de la section « US BHV ROLLERS » Didier T. et de la natation.

Le lac d'Orient est un des quatre grands lacs dits « de Seine ». Ces lacs sont conçus pour protéger Paris des inondations. L'an 1910, date de l'inondation de Paris, a donc    provoqué cette création de réservoirs, appelés lacs d'Amance, du Temple et bien sûr, d'Orient au sein de cette superbe forêt du même nom, classée «parc naturel régional ».

Ces structures établies au sein des années 50/60 sont rentrées en service en 1966. L'idée générale est, lors de la montée des eaux en période hivernale, de prélever les eaux de seine à l'aide de canaux afin de contrôler au mieux les niveaux 

Cette action est appelée « écrêtement des crues ». A l'inverse , en période sèche la seine réclame ses eaux et cette action est nommée « soutien d'étiage ». C'est le canal de la Morge, près de Troyes qui en a la charge.

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

Départ et arrivée pour tous à la salle omnisports de Troyes.

Pour nos marcheurs, huit circuits balisés sont proposés ; ils sont de 5 à 25 kms et les guides précis se trouvent dans le topoguide disponible à la maison du parc.

 Pour les gros mollets sont proposés deux circuits dénommés « Le tour des lacs » de plus de 48 kms. Classée « parc naturel régional »

En ce qui concerne nos rollers « men and women » je ne possède pas d'éléments, mais mon p'tit doigt me dit que les parcours ne sont pas loin d'être identiques.

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

Ces dizaines de kilomètres réalisés ce matin là auront permis la découverte des richesses naturelles de ce territoire.

A la forêt du Temple, regard sur les différentes essences forestières et puis marcher le long des sentiers des salamandres, observations ornithologiques aux lacs Amance et Orient pour terminer au sein de la faune et la flore à la Chaise à l'étang de la prée au Lard.

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

En parlant de la prée au au Lard, l'appétit survient et comme toutes les bonnes fatigues  ont une bonne faim.....pardon.....fin, voici « la Mangeoire ». Mais avant un p'tit mot sur les cyclos ?

Pour la petite histoire, la « vélovoie » des lacs permet de relier ce site au grand Troyes. Cette piste cyclable est longue de 42 kms.

Nos cyclos ont emprunté en grande partie ces aménagements et ils ont réalisé un 90 kms  en traversant de sites aux noms évocateurs, tels, Rouilly saint Loup, Le Haut Chêne, Mesnil Saint-Père, route Forest du Temple, Vaudemanche, Courteranges, Saint Parres aux tertres.....  

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre FranssensUS BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

Quelques cyclos en pose ou pause, Michel avec un super couple de Montlhéry, Joël et Jeannette,  que je salue, et sur le triptyque, Christian, Raymond , le jeune de l'équipe, François et votre scribe.

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens
US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens
US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

A TABLE …....

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

Jean-Pierre, Michel, Joel, Christian, Raymond, Philippe, Arlette, Jacky et tous les autres, voilà une nouvelle séquence issue du film du jour.

L'autre événement, Nicole et le « chaource »

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens
US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens
US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

C'est reparti vers TROYES.

Et au train ou vont les manœuvres, nous y seront bientôt...

 

Chantons ensemble.....

Le P'tit train s'en va dans la campagne...tch, tch....Fou,  un p'tit train s'en va de bon matin TCH....TCH....FOU …...(1952)

 

 

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens
US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

En AUBE, en CHAMPAGNE – ARDENNES

Un dernier regard sur cette superbe ville de TROYES au riche patrimoine architectural avec ses nombreux édifices protégés. Classée Ville d'Art et d'Histoire, l'ONCE Troy, unité de mesure des métaux précieux depuis les foires de Champagne, tient son nom de la ville.

Troyes est aujourd'hui la capitale européenne des magasins d'usine et de négoce avec trois centres de marques.

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre FranssensUS BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

La cathédrale St Pierre et St Paul, dont la construction a démarré en 1208, de style Gothique, a été classée aux monuments historiques en 1862.

Elle est le siège du diocèse de Troyes.

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

La basilique Gothique dont la construction a débuté elle aussi au XIIIème siècle en 1262, curieusement...les travaux se sont terminés au XXème siècle en 1905.

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

Nous n'allons pas quitter Troyes sans évoquer son champagne et son cidre du Pays d'Othe.

Et bien entendu les célèbres andouillettes dénommées 5A...pourquoi ? 2 origines...

La plus simple, il s'agit de 5 chroniqueurs, amateurs gastronomes et l'autre plus fantaisiste, le rire sonore d'un dénommé Clos Jouve..Ah, Ah, Ah, Ah, Ah...

et Association Amicale des Amateurs d'Andouillette Authentique... Pourquoi pas ?

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre FranssensUS BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens

C'est l'heure du retour, mais nous nous retrouverons tout au long de cette année

 à Cosne-Auxerre,

au Chateau de Guédelon,

au charbon à Douai,

au château de Brézé,

à Richelieu en Touraine...

et un peu de football, un peu de ….mais topons là. Quittons l'Orient.

A très bientôt. En Occident!......

US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens
US BHV Cyclos, rollers et Randonneurs en 1998 ! par Jean-Pierre Franssens
Lire la suite

Adieu Jean-Pierre Boulot, par Rémi Lacointa

28 Février 2017 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Infos Générales, #BHV news

La semaine dernière j'ai annoncé par un courriel privé, le décès survenu le 19 février de notre ancien Président du BHV : Jean-Pierre Boulot.

La cérémonie religieuse eut lieu le 23 février. 

Aujourd'hui, nous pouvons lire cet émouvant témoignage de Rémi Lacointa. 

Les anciens du BHV viennent d'être durement éprouvés ces derniers temps avec les décès de François Lebelle et de Jean-Louis Charrois, Christine Douchet et André Benoit se sont parfaitement exprimés sur ces figures marquantes et attachantes que nous avons côtoyées de nombreuses années.

Il y a quelques jours nous apprenions avec beaucoup de tristesse le décès de

Jean-Pierre Boulot,

ancien DG et PDG durant plus de 30 ans.

Avec lui, c'est une grande partie de l'histoire du BHV du XXème siècle, (le BHV a fêté en 2016,ses 160 ans d'existence) façonnée par les familles Viguier, Lillaz, Gérard et Jean-Pierre Boulot, qui disparaît.

Cinq générations qui en se succédant ont contribué au développement et à la transformation du BHV.

Les obsèques de Jean-Pierre Boulot furent à l'image de sa vie, d'une grande simplicité marquées par les témoignages émouvants de ses enfants et petits-enfants et vécues avec beaucoup d'émotion par tous les anciens du BHV présents.

Nous garderons tous en mémoire ses qualités humaines exprimées particulièrement en tête à tête.

Homme de décision, il était à l'écoute de ses proches collaborateurs, attentif aux conditions de travail de l'ensemble du personnel, agissant avec discrétion et efficacité face aux situations personnelles.

Ce fut un «Patron" respecté et juste soucieux du devenir du BHV.

La maladie vécue, avec beaucoup de dignité, l'a malheureusement trop vite atteint à sa retraite prise avec grande élégance et discrétion.

Avec lui que nous appelions "Jean-Pierre", nous avons vécu toute l'épopée de l'ouverture des BHV périphériques et provinciaux.

Nous ne l'oublierons pas.

                                             Rémi Lacointa

 

Jean-Pierre Boulot

Jean-Pierre Boulot

Merci à Rémi Lacointa pour cet hommage à Jean-Pierre.

C'est une page qui se tourne! Vos commentaires seront appréciés.

CD

Lire la suite