Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Les rencontres de l'été en Normandie par Michel Bindault

27 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Echos des membres

 Vous êtes de plus en plus nombreux à vous retrouver, grâce au réseau, lors d'une     rencontre régionale : Sud-Ouest, Bretagne, Ile de France... organisée ou tout simplement de manière impromptue lors d’un déplacement dans une région.

Hélas, vous ne nous envoyez pas souvent vos photos, et pourtant nous aurions plaisir à en diffuser quelques-unes sur le Bulletin semestriel  confidentiel ou sur ce blog, selon votre envie. En voici, un exemple remarquable et bien sympathique. Merci Michel!

 Comme chaque année la période estivale a été propice à quelques contacts sympathiques.

 En effet beaucoup d'anciens du BHV habitent ou possèdent une résidence secondaire en Basse Normandie à proximité de Louvières dans le Calvados où nous passons nos étés.

Début août, comme nous en avons l'habitude depuis quelques années, nous avons revu Aimé Calandri et Ginette à Cabourg. C'est toujours un plaisir de retrouver nos amis dans cette agréable station balnéaire du Calvados où ils possèdent un appartement.

 Beaucoup de souvenirs évoqués notamment sur nos équipées cyclistes dans le cadre de l'U.S BHV et repas dans un excellent restaurant en bord de mer.

 DSC00721

J'ai appris, il y a quelques mois,que Georges Guyot, un ancien du BHV Montlhéry, s'était installé pour sa retraite dans un village proche d'Avranches dans la Manche. L'ayant contacté il nous a été facile de nous revoir.

Accueil très chaleureux de France et Georges dans leur maison rénovée avec goût. 

DSC00729

Leur intégration dans le village est remarquable : tout le monde connait France et Georges !

Mais ce qui nous a notamment marqué, Doris et moi, ce sont les qualités artistiques de Georges véritable expert en modelage,montage, coloriage et mise en scène de figurines miniatures. ces quelques photos illustrent la qualité et précision de ses réalisations.

DSC00731

  DSC00737

 L'été prochain nous espérons bien recevoir France et Georges à Louvières.

DSC00732

DSC00735

DSC00739

 Début septembre un "vieux complice" de l'U.S BHV me téléphone :

Jean-Pierre Franssens.

Il remonte avec Lucie des Charentes vers la région parisienne à bord de leur camping-car et suggère une halte à Louvières.

Quel plaisir de les recevoir. Malheureusement, pris par un rendez-vous, ils ne resteront qu'une journée.

Cependant repas sympa chez Doris et Michel au " Peit Clos " et évocation de leur nouvelle vie en Charente maritime.

DSC00845 blog

 Le camping-car aidant c'est en Alsace, à Wissembourg, que nous souhaitons les revoir pour leur faire découvrir notre nouvelle région.

 Voici quelques souvenirs d'été que j'ai eu plaisir à relater.

Recevez tous mes meilleurs voeux pour 2013.

Michel Bindault.

Georges, nous sommes curieux d'en savoir plus sur cette passion, quant à Jean-Pierre... On le retrouve prochainement sur ce blog. Merci Michel de ta participation active dans ce réseau.

Lire la suite

Joyeux Noël à tous,

23 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Fêtes ou Saisons

Sapin CadeauxDevant la crèche, au pied du sapin ou devant la cheminée seront déposés les cadeaux qui font partie de la traditionnelle fête de Noël. Tous les cadeaux revêtus de superbe papier d’emballage, décoré d’étiquettes et de bolduc de toutes les couleurs révèlent l’expression de l’amour partagé en famille ou entre amis et aussi l’expression de la joie qui illumine les visages. C’est tout simplement l’esprit de Paix, on parle aussi de la trêve de Noël.

Juste un rappel de cette fête Chrétienne :

Heureux mystère du Christianisme où Dieu vient à la rencontre des Hommes. Noël rappelle aux chrétiens comment Dieu s’est fait langage pour eux.

 En cette nuit du 24 décembre, voilà qu’un enfant est né à Bethlehem. Il est posé dans une mangeoire sur de la paille, dans une étable. Son père Joseph et sa mère Marie nous révèlent toute la douceur, le respect et la fidélité d’une famille.

Créche St Amand 3

Ce petit enfant apporte un message de paix.

Dans le monde entier, des jeunes ou des adultes de toutes conditions sociales, de toutes cultures, de toutes langues mettent leur espoir en Jésus.  Ils s’inspirent de lui pour semer la paix, la joie et l’amour autour d’eux.

Créche St Amand 2

 A toutes et à tous :

Excellentes fêtes de Noël et de fin d’année.

 



Lire la suite

Mémoires du BHV : Fermeture de Saint-Genis Laval

21 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Jean-Luc Lesueur notre ambassadeur Lyonnais, avait eu la gentillesse de répondre à notre appel, et retourner au BHV St Genis Laval, avant sa fermeture du 31 juillet 2012.

Cet article a été écrit quelques jours avant sa fermeture définitive.

Mon passé de directeur de magasin n’existera bientôt plus.  Après Caen et Gradignan, c’est maintenant le BHV St Genis Laval qui fermera  ses portes le 31 juillet 2012.

Façade du magasin

Ce magasin de la chaîne des magasins spécialisés était en 1980, la quatrième ouverture d’un BHV sur la région lyonnaise après Venissieux, Limonest et la Part dieu. Il ne reste plus que Limonest et La Part-Dieu.

L'entrée du magasin

Le BHV  St Genis était la deuxième grande enseigne avec Auchan du Centre commercial St genis 2.

 Qui reprendra cette surface libre ? Le nom de Décathlon a été évoqué…

Le BHV a ouvert ce magasin le 21 novembre 1981.

M Perret St Genis Le Démantèlement(1)

Le chef de rayon du secteur bricolage Marcel Perret m’en parle avec émotion :

 « L’implantation a commencé en septembre 1981 ; la particularité de ce magasin devait être de vendre du bricolage, y compris du bricolage lourd (ciment, parpaings, jardinage, plantes etc.) dans un lieu chauffé et climatisé. A la place des gondoles traditionnelles, il y avait des racks très hauts.

Le directeur était Michel  Capelli. L’ont remplacé ensuite 6 directeurs, dont vous-même de 1996 à 2001.

 Il est triste de vivre une telle fin. Si le magasin était resté sur la ligne bricolage, nous n’en serions pas là. »

 Le Démantèlement(2)

Les clients, soit par courrier soit sur le livre de réclamations, ont pu dire tous leurs regrets de voir leur magasin disparaître.

Voici quelques témoignages :

« Nous apprenons ce jour avec stupéfaction la fermeture du bhv, notre étonnement est à la mesure de notre irritation. Quel dommage ! Quelle perte pour les fidèles clients ? »

« Je viens d’apprendre avec beaucoup de regret que ce magasin va fermer.

C’est bien dommage on y trouve des articles de qualité qu’on ne trouve pas ailleurs. De plus il faut souligner la gentillesse et l’amabilité du personnel Je connais le bhv depuis mon enfance (celui de paris) ou j’allais régulièrement avec ma mère. Pour une petite fille cela me paraissait parfois un peu long Maintenant c’est avec plaisir que je viens et cela va me manquer. Dommage ! Une fidèle cliente »

« Je vais regretter le BHV. Pourquoi fermer une si belle enseigne : beaux produits et de qualité, accueil excellent et de bons conseils. C’est honteux ! »

ou cet petit mot!

Lettre d'un client - Blog

  Pour ceux qui n'auraient pas lu : "Madame, Monsieur,

 

Vous avez pris la décision de fermer le BHV de St Genis Laval.

Je suis client depuis plusieurs années.

La fermeture du BHV sera pour moi, une perte irremplaçable.

En effet, aucun de vos concurrents, me propose les conseils comme vous.

Les grandes chaines concurrentes ne font que de la vente et n’apportent rien comme conseil pour les amateurs que nous sommes.

Pour cette raison, je m’oppose totalement à la fermeture du BHV de st Genis.

Espérant que vous reviendrez sur votre décision.

Ne sacrifiez pas le travail bien fait pour des calculs purement financiers.

Jean Luc V…….. »

 

Le Démantèlement (3)

Espérons que ce client aura reçu un mot de la Direction Générale. 

 L’ensemble du personnel, directeur, cadres et employés, malgré le choc sont au travail, les soldes à 50 % ont attiré de très nombreux clients, ne resteront plus que les gondoles à déménager.

Cela permet à chacun de ne pas trop s’appesantir sur son avenir…

Merci Jean-Luc,ujourd’hui, ceux qui pouvaient nous rejoindre sur le réseau sont arrivés et nous sommes heureux de les avoir accueillis. Souhaitons leur , soit une bonne chance dans leur nouveau job, soit une bonne retraite. Notre meilleur souvenir à Alain Lh.... , directeur et à ses anciens collaborateurs.

Lire la suite

Mémoires du BHV : la fermeture du BHV Montlhéry

20 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Nous ne saurions terminé cette année 2012 sans parler, de deux magasins BHV qui ont fermé l’été dernier : Le BHV Montlhéry dont nous parlons ci-dessous et  le BHV St Genis-Laval, dont le reportage de notre ambassadeur Jean-Luc Lesueur suivra.

Merci aux collègues, membres du réseau qui nous aident dans ses reportages.

BHV Ja Montlhéry

Photo dans une lettre de 1993 de notre célèbre illustrateur.

Le BHV Montlhéry a fermé ses portes cet été.

La protection de l’ancien bâtiment du Marché au Quadrants pour les fruits et légumesde Montlhéry au titre de la Sauvegarde du Patrimoine n’a pas abouti.

007

Le BHV sera donc démoli pour laisser place à des constructions d’immeubles.

Rappelons-nous:

A la fin des années 1950, la ville de Montlhéry a fait construire, sur la RN 20, une Grande Halle, destinée aux fruits et légumes locaux ; Longtemps la fête de la tomate y a perduré, alors que le BHV était ouvert.

Ce bâtiment devint vite inutile, avec le déplacement des Halles Baltard de Paris, sur Rungis. Des problèmes de rentabilité, des frais importants firent que la ville de Montlhéry le proposa au BHV.

001 003

C’est ainsi qu’en 1967,  le BHV ouvrit son deuxième magasin périphérique. (Nous en avons déjà parlé sur ce blog.)

004 005

Un grand nombre de cadres est passé par Montlhéry. Chacun y a ses souvenirs !

006


Jean-Pierre Franssens dans un prochain article vous parlera de ses débuts au BHV et de son arrivée au BHV de Montlhéry.

Nous passerons aussi la lettre d’un client sur le « Garden-Center » de Montlhéry que J Delefosse a eu la gentillesse de nous faire parvenir.

008 010

Aujourd’hui, nous saluons nos courageux collègues qui ont vécu la fin de vie de ce magasin qui fut longtemps le magasin à la meilleure rentabilité de la chaîne parisienne.

Merci à notre photographe Chantal B. pour les photos souvenirs de cette fermeture.

        013     012

005 b 011

Lire la suite

Quand le réseau se retrouve à Noisiel par Jean-Claude Charmoy

16 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France Ile de France

Ils étaient quelques-uns du réseau, à répondre spontanément, à l’invitation de l'ambassadeur : Jean-Claude Charmoy, à se retrouver pour visiter l’œuvre des Meunier à Noisiel en Seine et Marne. Tous connaissaient de nom cette ville, mais l’étonnement fut grand lors de la découverte du site.

DSC07424 Nouv Moulin

(Le nouveau moulin)

 La rencontre eut lieu le mardi 13 Novembre.  Didier Bouchard conférencier, organise régulièrement, des visites commentées de sites historiques, à Paris ou en région parisienne," en groupe ou individuel". Christine vous en communique régulièrement les programmes.

C'est avec ce guide au talent exceptionnel  qu'un petit Groupe du RezoBazar s'est retrouvé à Noisiel sur les bords de Marne, pour visiter le site de "l'Œuvre des Menier", (vous savez : le chocolat !), journée de rencontre exceptionnellement riche en histoire et en amitiés avec les Amis du Réseau.

DSC07456 DSC07457

A recommencer dès que possible, pour une autre destination....

 L’œuvre des « Menier  »  1824-1968, (De Louis XVIII  à  Charles de Gaulle )

C’est en 1824 que commence l’histoire ce petit village de Seine & Marne situé à 40 km de Paris.

Jean-Antoine Brutus Menier, Apothicaire (1795-1853), pionnier de l’industrie pharmaceutique, décida de délocaliser une unité de production artisanale de substances pharmaceutiques et d’utiliser un vieux moulin à eau en « chômage » pour produire de nouveaux produits en poudre, en particulier le chocolat qui, à l’époque, est vendu comme médication.

DSC07431

C’est en bord de Marne, sur plus de 17 hectares de terres agricoles que la famille Menier bâtit son «Empire chocolatier» auquel s’ajoutent 1500 hectares qui comprendront 5 fermes agricoles, sur les communes de Lognes, Croissy-Beaubourg, Emerainville et Torcy, dont la « Ferme du Buisson » de Noisiel qui alimentait en produits frais toute la «Ville Menier ».

DSC07429

 Emile-Justin Menier (1826-1881) entreprit en 1842 la construction d’un nouvel ensemble de fabrication industrielle des chocolats Menier, véritable révolution de l’agro-alimentaire de l’époque du XIX siècle, passant d’une production de quatre mille tonnes de chocolat en poudre en 1853, à vingt cinq mille tonnes en 1867.

 Une ligne de chemin de fer « Maison » et une flotte de bateaux « Maison » dont le plus connu le "trois mâts  Bélem » alimentent le site en fèves de cacao, provenant des plantations  situées en Afrique et en Amérique,

DSC07425 Cathéd

 La  « Cathédrale » édifiée en 1906 par Gaston Menier (un des fils d’Emile) -  salle de broyage et de malaxage des cabosses, transporté par des wagonnets (par le Pont Hardy) jusqu’au bâtiment  de séchage.

DSC07428

 Le petit village devient une véritable ville « Menier» de plus de 3000 habitants (tous ouvriers ou ouvrières), avec :

- la construction de maison d’habitation pour le personnel,

- La mairie de la République à l’enseigne « M » comme Menier  (tenue par la famille Menier de 1860 à 1960),

- L’école gratuite pour l’époque,

- 2 hôtels (logements des célibataires),

- Des réfectoires et salles de réunions (ancêtre de nos salles polyvalentes et de nos centres aérés) ainsi que :

- Toutes les boutiques (épicerie, boucherie, boulangerie avec de la farine « Maison » ravitaillées  par des « Produits des  Fermes  »,

- Un bazar quincaillerie,

- Un Centre de soin,

- Et une la maison de retraite.

Les historiens ne disent pas que les  cercueils  et le  cimetière était « Maison » puisque Menier possédait  sa propre « Peupleraie » pour fournir les emballages. Menier possédait également sa Briqueterie pour la construction de l’usine et des   habitations.

DSC07447

Révolution aussi sur le plan social, puisque Emile Menier, fut le premier à instituer un système d’assurance retraite pour les employés.

DSC07429 DSC07440

 La Ferme du Buisson achetée en 1879  par Emile Menier qui deviendra  ferme modèle primée à l’exposition universelle de 1889, elle s’étendait sur plusieurs hectares, et produisait  légumes, céréales (orge, blé, avoine,  seigle)  poules, lapins, porcs, ovins, bovins jusqu’à  2000/2500 têtes de bétail, bien sur l’abattoir appartenait encore à Menier. 

DSC07437

Dès 1889 (Expo Universelle), la ferme du Buisson est électrifiée, et équipe de moissonneuses batteuse à chevaux. Claire Menier reçoit alors la médaille du mérite agricole. Arriveront plus tard les tracteurs à chenilles pouvant tracter une moissonneuse batteuse (1933), puis les tracteurs gazogènes en 1939. (Toujours à l’avant-garde du projet).

Hélas, dans les années 1960,  l’Empire  s’écroule !!!

1968 Liquidation et rachat des bâtiments de la ferme par l’état.

1987 Projet de réhabilitions de la ferme du Buisson

Depuis 1970 /2012  l’usine Menier est devenue le siège social de Nestlé.En 1903, Le sénateur Gaston Menier, alors en pleine gloire, organisa un repas pour les ouvriers et ouvrières (2500 pers) à l’occasion du mariage de son fils, dans le grand  grenier  aujourd’hui le théâtre !!!

L’ensemble  comprenait  4 corps de bâtiment, du pavillon du Régisseur et le pavillon du gardien suivi chacun des poulaillers et des clapiers à lapins.

Aujourd’hui ces granges (150m de long = un terrain1/2 de foot) sont reconvertis en Centre culturel comprenant (Théâtre, Cinéma et médiathèque sur 2 niveaux ainsi qu’un centre d’art et culture)  bel héritage !!!  Racheté par la commune à Menier après la fermeture du site en 1968 et réhabilité en 1987.

 DSC07460

Tous ont passé une excellente journée! N'hésitez pas à vous joindre à d'autres rencontres. Merci aux participants et à Jean-Claude pour son dynamisme.

DSC07446


 

Lire la suite

Vitrines de Noël, au pays des Grands Magasins Parisiens!

11 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV news

2012 BHV Noël ph AN (8)Les vacances scolaires s’appellent  à présent congès d’Hiver et non plus  Vacances de Noël. Peu importe, on créera encore et toujours, des festivités autour de cette traditionnelle fête de Noël.

Les Grands Magasins feront toujours rêver, avec leurs illuminations et leurs vitrines « de Noël »!

Au BHV, n’oublions pas que les vitrines ont été libérées par Jean-Louis Servent en 1999, à la grande joie de tous.

2012 BHV Noël ph AN (9) 2012 BHV Noël ph AN (10)

Cette année, l’accent est donné à  la mode ! Les adultes ont besoin de céder à quelques caprices en cette période de Noël, pour transgresser la tristesse des paysages économiques et politiques....Alors les vitrines sont faîtes pour eux !

Nos chers chérubins découvriront aussi leur monde enfantin,  à travers la mode et les automates ; Si les vitrines devaient leur être réservées, cette année, on verrait : des tablettes et encore des tablettes informatiques….pour tout âge !.....

Alors,  Paris, Capitale de la mode ! Pourquoi pas  en vitrines!...

 Même si la crise limite les achats de la clientèle  Française, pour  les marques de haute couture, c’est quand même avec plaisir que nous  découvrons ce monde féérique.

Printemps Noël 2012 (1) Printemps Noël 2012 (2)

Le Printemps  a choisi DIOR!  Les marionnettes sont habillées aussi de miniatures, représentant de véritables modèles créés par Dior ; Des vitrines animées avec de jolies poupées vous invitent au « Bal », à la «  patinoire de la Tour Eiffel »,  à la fête foraine etc…C'est superbe!

Printemps Noël 2012 (10) Printemps Noël 2012 (9)

Printemps Noël 2012 (7) Printemps Noël 2012 (4)

Printemps Noël 2012 (8) Printemps Noël 2012 (5)

Printemps Noël 2012 (12) Printemps Noël 2012 (3)


Aux Galeries Lafayette, on a choisi Louis Vuitton pour vous emmener au Bal du Siècle avec les gros ours, pingouins pandas, flamands roses et autres animaux venus des quatre coins du monde. On regarde ce petit monde avec plaisir!

GL 10 Pingouins GL 11Marsupilamis

GL 13 photo (7)  GL 14

 

GL 6 Majorette et Chien

Les enfants sont les invités de Princesse Disney : Blanche-Neige et son miroir, Cendrillon et l’horloge, la Belle au Chateau, Raiponce.

GL-cendrillon-.jpg GL-Blanche-Neige.jpg

Entre les  « Pom-Pom Girl » et  les animaux, il y en a pour tous les goûts.

GL angle 1


GL 3 Façade de lumières

La façade est illuminée de Néon cette année.

Comme toujours, pour le plaisir des yeux, sous la mythique coupole qui fête ses 100 ans : le sapin géant de 20 m de haut  décoré d’étoiles en cristal Swarovski.

GL 1 Sapin GL

 

 

Le Bon Marché  

  Il se veut « Chic », en utilisant le Noir et Or, ses vitrines  représentent les monuments et quartiers de la Rive Gauche. Le résultat n’inspire pas la joie et semble dater d'une autre époque.

BM (5)

L’animation culturelle sur l’anniversaire des 160 ans du Bon Marché est intéressante à l’intérieur du magasin. Spectacle, visite guidée sur le Thème du créateur  Aristide Boucicaut

 BM (8) BM (6)

 BM (2) BM (4)

      BM (3)

 

Cette petite fille semble attendre une animation?! 

La photo est superbe!


Le BHV : Souvenez-vous, ces deux dernières années : Noël Circus, et Noël Québécois.

Alexis MabilleCette année, Alexis Mabille : jeune créateur de mode (34 ans), connu par ses robes de soirée, ses vêtements unisexes et ses nœuds papillons, apprécié des «  BOBOS », a inspiré  le BHV.

Il a contribué à donner le ton des vitrines (non animées) et la décoration avec ce superbe Nœud sur la rue de Rivoli.

2012 BHV Noël ph AN (7)


Si les vitrines ne sont pas spécialement conçues pour les enfants, le résultat est assez réussi. Nous sommes dans l’Imaginaire (Cela nous fait du bien).

 2012 BHV Noël ph AN (3)

 Vous y verrez des articles taille XXL … Comme cette chaussure REPETTO, ce n’est pas la ballerine de Cendrillon, mais cela vaut le coup d’œil ! Les couverts géants Guy Degrenne pour dîner Pantagrueliste de réveillon.

2012 BHV Noël ph AN (2)

 

2012 BHV Noël ph AN (5)


Enfin, il faut saisir au passage, l’univers des fables de La Fontaine, sur un fond de tissus bleu nuit : Le corbeau est le Renard, la cigale et la fourmi, etc …

2012 BHV Noël ph AN (11) 2012 BHV Noël ph AN (16)

Dans une interview donnée au BHV, Alexis Mabille, qui habite le Marais et adore le BHV nous dit : «  L’idée de cette collaboration est d’exprimer la féérie de Noël…C’est le côté festif et ludique du XXL et du miniature, cet espèce de contraste à la fois ludique et enfantin… ».

2012 BHV Noël ph AN (13) 2012 BHV Noël ph AN (1)

Vitrine et miniatures        Gigantisme de cette boule dans le Magasin

2012 BHV Noël ph AN (12)

Vitrine

2012 BHV Noël ph AN (18) 2012 BHV Noël ph AN (17)

Ambiance Magasin

Alors Joyeux Noël à tous et à Alexis Mabille !

 

Découvrez aussi l'article d'Isabelle Dastroy, membre du réseau, créatrice de C-OUI, sur son blog : 

http://www.c-ouibylucie.com/article-vitrines-de-noel-2013-des-grands-magasins-c-oui-113182439.html

 

 Un grand merci pour les photos reçues d'Alexis N, et de mes enfants.

 

 

Les collections Mabille pour ceux qui ne connaissent pas:

Photos Internet :

   2011 2    Mabille 2011 1 

   Presse Fig 2012 1    presse Fig 2012 2

 

 

 

 

 

Lire la suite

LA BORNE, un village potier depuis le XVIe siècle par Martine Mallein

6 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 5 Centre

Nous sommes heureux de retrouver Martine Mallein Leguédois, dans "son Berry".Je crois qu'un grand nombre d'entre vous, aura envie de découvrir cette belle région. Après Henrichemont, prenez le temps de flâner à "La Borne" qui rappelons-le, a inspiré notre auteur à écrire le livre : « Souvenir d’une famille Bornoise de la Belle Epoque ».

Si Henrichemont (Cher) possède un patrimoine bâti exceptionnel datant du XVIIe siècle, le village de La Borne, situé au cœur de la forêt, à la limite orientale de l’ancienne  Principauté souveraine de Bois-Belle (hameau dont les habitants se répartissent sur les communes d' Henrichemont et de Morogues) constitue un pôle culturel hors du commun, autour d’un art particulier né de la terre et du feu : la poterie.

La Borne bois La Borne route

Les potiers en terre, installés sur place depuis des générations, étaient favorisés par la présence du bois de chauffage et de taillis à portée de mains ainsi que par l’abondance d’un filon de terre à grés d’une qualité exceptionnelle, le plus riche de la région, situé avantageusement à une faible profondeur. Cet argile à grès ainsi propre au tournage et au modelage fournissait alors des objets de première nécessité, saloirs, bouteilles, bonbonnes à huile, vinaigriers, faisselles à fromage, pichets… indispensables aux villageois, mais aussi aux contrées voisines ainsi qu’aux provinces plus lointaines Touraine, Poitou-Charentes, Massif central, Champagne, jusqu’en Belgique.   

La Borne village

Présentée depuis le XVIème siècle sous l' aspect  d' une production utilitaire avec des dynasties de potiers comme les Talbot, Bedu, Bernon, Foucher, où l' utile avait souvent une marque artistique, elle connut au XIXème siècle la période imagière de Jacques Sébastien Talbot et de la subtile Marie Talbot, très appréciée de nos jours.

Potier tour et ansiéres

L'entre-deux-guerres et l’occupation allemande avaient semblé compromettre la pérennité de la poterie de grès. Les efforts fournis par les familles de potiers, l' installation de Paul Beyer,  en 1941 puis l' action conjointe de François Guillaume, marchand d' objets d' art à Bourges, du céramiste Jean Lerat, l' arrivée en 1943 d' André Rozay,  ont relancé la production de la céramique Bornoise, rénovant les traditions pour aboutir à un art moderne original. En 1945, Vassil Ivanoff, artiste bulgare, s'installe au village. Tourneur et sculpteur à la fois, il produisit une œuvre remarquable visible au musée qui lui est consacré.

De nos jours, La Borne est devenue un haut lieu de poterie comptant près de 50 potiers et céramistes qui renouvellent sans cesse leur création et attirent des artistes venus nombreux de l'étranger, ce qui assure au village une réputation internationale.

 centre ceramique BorneLe « Musée de la poterie » installé dans la chapelle St Jean-Baptiste est consacré à la poterie traditionnelle.

ccclb La borneLe Centre de Création Céramique de La Borne (CCCLB) présente la création des ateliers de ses nombreux adhérents et des expositions temporaires. La construction d’un nouveau bâtiment donne un nouvel outil aux céramistes et apporte un rayonnement supplémentaire à la réputation de La Borne.

la Borne expo permanente

Quatre fours à bois traditionnels ainsi que l'atelier-four de Vassil Ivanoff sont inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques dans un but de protection architecturale et patrimoniale de ce village original.                

 

La principauté fut vendue en 1766 au duc d’Artois ce qui souleva un mécontentement certain car les habitants étaient jusqu’alors exemptés d’impôts. Elle fut rattachée définitivement à la France à la Révolution.

 

 

                La Borne entre tradition et modernisme

La Borne Contraste

Merci Martine, de nous faire découvrir la richesse de notre patrimoine Français.

Lecteur du "Réseau-Bazar" ou non, laissez vos commentaires à Martine Mallein.

 

Lire la suite

Découvrir Paris et ses secrets, fin 2012 début 2013 (1)

2 Décembre 2012 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture

Découvrir Paris ou la région parisienne : une petite équipe du réseau a vécu récemment la visite de Menier à Noisiel et ce fut remarquable. Cette visite s'est déroulée dans le cadre des conférences de notre guide Didier Bouchard.

N'hésitez pas à  l'appeler  pour vous inscrire. Nous vous proposons des activités en semaine ou le week-end. Les parisiens étudiez donc les propositions ci-après :

Samedi 8 décembre

14h15 : le musée Debussy à Saint-Germain en Laye, dans sa maison natale, et le musée du prieuré-Maurice Denis : Gauguin et les peintres de Pont-Aven, Maurice Denis et les Nabis (+ exposition Georges. Lacombe).

Quelques places sur inscription au 0143070969, confirmée par l’envoi du règlement. 15€+ entrée

Rendez-vous : sortie du RER st Germain en Laye, côté église.


 Jeudi 20 décembre

11h15 : Exposition « Soutine, ou l’ordre du chaos » au musée de l’orangerie.

80575-chaim-soutine-au-musee-de-l-orangerie soutine220-ac1eeSur inscription au 0143070969.

Confirmée par l’envoi du règlement.10€+entrée. Unique visite.

Rendez-vous : entrée du musée, terrasse de l’orangerie (à 11h).

 

Jeudi 21 décembre

RAPHAEL-14h15 : Exposition  Raphael, les dernières années, au musée du Louvre.
Quelques places sur inscription au 0143070969, confirmée par l’envoi du règlement. 10€+entrée et droit de parole.

Rendez-vous : devant l’accueil des groupes, sous la pyramide.

 

Samedi 22 décembre

10h45 : exposition Canaletto Guardi (+œuvres de van Wittel, Carlevarijs, Bellotto).au musée Jacquemart-André.

Sur inscription : au 0143070969, confirmée par l'envoi du règlement.

Rendez-vous : 158 boul. Haussmann.10€+entrée.

 

Lundi 14 janvier (date à confirmer)

Plafond HV14h : Les salons de l’hôtel de ville (grand décor 19: Puvis de Chavannes, Dalou, Bonnat, histoire de la municipalité depuis Etienne Marcel.)

Inscription au 0143070969    10 €+entrée

Rendez-vous : entrée rue Lobau. (30pers.) Carte d’identité.

 

Vendredi 18 janvier

15h : Parties fermées au public de la Sorbonne. Grand amphithéâtre, salons du rectorat, chapelle 17e (tombeau de richelieu).

Rendez-vous : 46 rue Saint-jacques.

Inscription au 0143070969    10 €+entrée

 

Vendredi 25 janvier

Hotel Gallifet15h : Une adresse de Talleyrand : les salons de l’hôtel de Galliffet (1785), ancien ministère des affaires étrangères.

Rendez-vous : 73 rue de grenelle. Carte d’identité.

Inscription au 0143070969    10 €+entrée

 

Jeudi 31 janvier

11h : Exposition « les Rothschild au 19e siècle, en France », à la Bibliothèque-nationale (site richelieu)

Quelques places sur inscription au  0143070969, confirmée par l’envoi du  règlement.

Rendez-vous : 5 rue Vivienne. 10€°entrée

 

14h30 : Salons: Baroque et Rocaille de l’Arsenal dans l’ancien hôtel du Grand-Maitre de l’artillerie. Décors de 1645 de l’appartement la Meilleraye, de 1740 du salon de musique récemment restaure. Histoire de l’arsenal : Sully, Fouquet, l’affaire des poisons. (Une visite par an)

19 pers. Sur inscription : au 0143070969, confirmée par l’envoi du règlement. (12€ entrée comprise)

Rendez-vous : sortie du métro Sully-Morland, côté rue de Sully.

 

Vendredi 8 février

14h30 : exposition « les Rothschild au 19e siècle, en France », a la bibliothèque-nationale (site richelieu).

Sur inscription au 0143070969, confirmée par l’envoi du  règlement.

Rendez-vous : 5 rue Vivienne. 10€°entrée

 

Jeudi 14 février

14h45 : Les  salles souterraines des thermes romains de Lutèce spécialement ouvertes, au sein du musée de Cluny, puis le frigidarium,  et le pilier des nautes..

Quelques places sur inscription au 0143070969, confirmée par l’envoi du règlement. 10€+entrée

Rendez-vous : à l’entrée du musée de Cluny, place Paul Painlevé

 

Mardi 19 février

15h : Les salles des boiseries au musée Carnavalet ; décors 17e et 18e, boiseries et plafonds peints des hôtels particuliers parisiens disparus, décors art-nouveau et art-Déco de mucha et Jose-Maria Sert.

25 personnes sur inscription  au 0143070969

Rendez-vous : 23, rue de sévigné. 10€.

 

Lundi 25 février

15h : Salons napoléon III, restaures de l’hôtel le Marois. Une grande demeure près des Champs-Elysées, son histoire, et la légende de la dame aux camélias.

20 personnes sur inscription  au 0143070969

Rendez-vous : 9-11 av. Franklin-Roosevelt. 10€+entrée

 

Samedi 2 mars

15h parties fermées au public de la Sorbonne. Grand amphithéâtre, salons du rectorat, chapelle 17e (tombeau de richelieu).

Sur inscription au 0143070969

Rendez-vous : 46 rue Saint-jacques.10€+entrée.

 

Mardi 5 mars

15h : la chapelle des âmes du purgatoire restaurée a Sainte-Marguerite  (trompe-l’œil de Brunetti et Victor louis, 1765), l’ancien cimetière spécialement ouvert, et la prétendue tombe de Louis XVII

Sur inscription au 0143070969

Rendez-vous : angle rue de Chanzy et rue Saint Bernard.  10€

 

Vendredi 8 mars

15h :  les nouvelles salles du département des arts de l’Islam, au musée du Louvre, architecture, muséographie, et présentation d’une sélection de chefs-d’œuvre.

20 personnes sur inscription au 0143070969 confirmée par l’envoi du règlement.

Rendez-vous : sous la pyramide, devant l’accueil des groupes.

10€+entrée et droit de parole

 

Mardi 12 mars (date à confirmer)

15h : Salon « de Sarah Bernhardt » et boudoir mauresque, spécialement ouverts au sein d’un club prive. Décor céramique de Theodore Deck, 1879.

Histoire des cercles et des salons politiques.

20 personnes sur inscription  au 0143070969

Rendez-vous : angle av. De l’opéra et rue de l’échelle. 10€ (une visite par an).

 

Lire la suite