Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Articles avec #france 6 sud-est tag

Arles : On bouge, ça fouille et ils trouvent en PACA.

14 Novembre 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est

François Paris nous explique que sa région Paca est un véritable joyau historique!

Dernièrement, notre ambassadeur de Montpellier nous envoyait un article sur les côtes du Blandas.

En effet, après la découverte de la grotte du Causse de Blandas (vieille de 5000 ans), c’est la mise à jour de multiples objets et statues qui ont été trouvés par la « Drassm ». (Départements des Recherches Archéologiques subaquatiques et sous-marines) et l’équipe de Luc Long.

Une tête de « Mars »en marbre d’Italie,
une autre de Neptune,
une d’Hercule et celle d’un notable Arlésien ont été sorties du Rhône à Arles, par l’équipe de Luc Long en juillet  après un buste de César grandeur nature en Mai 2008.


De nombreuses amphores, colonnes cannelées ou torsadées, un chapiteau viennent grossir leurs découvertes. La datation remonterait à 46 avant JC jusqu’au 3éme siècle après JC.


Ceci induit à penser que le développement de la ville d’Arles s’est fait sur les deux rives du fleuve, (alors que son extension est sur la rive gauche de nos jours).


Luc , en réfléchissant se dit : « je ne vois pas pourquoi Arles n’aurait pas utilisé l’autre coté du fleuve pour y dérouler d’abord son port, puis y implanter des villas et tout ce qui est nécessaire à son organisation sociale, culturelle et religieuse....
 ...Arles était une ville double, sans doute dès le 1 er siècle après JC. Il y a encore beaucoup de choses à trouver. Le Rhône est très riche. C’est le plus grand musée naturel D’Arles ».

 

Source Midi libre du 07/09/09 et photos site Point FR

 

Lire la suite

Il se passe toujours quelque chose de grand …à Montpellier

31 Octobre 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est

 

 

Souvenons nous : Joan Baez et cette citation

«L’action est l’antidote du désespoir.»

Née en janvier 1941 aux USA, 68 ans aujourd’hui.

Joan Baez est une passionnée du militantisme, de la non-violence et de la défense des droits de l’homme. Joan s'est toujours impliquée dans des grandes causes : lutte contre la ségrégation raciale, pacifisme pendant la guerre du Vietnam, défense des femmes. Elle se montre contre l'apartheid et a aussi soutenu les opprimés de Bosnie.
Pendant les années 60, Joan devient leader de la scène Folk. Elle est surtout connue pour son Hit "Diamond and Rust" et sa longue relation avec Bob Dylan.
Joan Baez
est chanteuse et compositrice de Folk, Pop et Rock essentiellement. Les thèmes de ses chansons reprennent l’actualité et les thèmes cités ci-dessus.

Elle joue de la guitare du piano et de l’ukulélé dès sa plus jeune enfance.


Merci à François pour nous avoir relater l'article ci-dessous

UN AIR DE WOODSTOCK

Dans les Jardins du Peyrou…

Les jardins royaux n’avaient jamais vu cela, et pourtant des concerts, il y en a eu quelques-uns ces derniers temps. Mais de cette ampleur, jamais.

Sur cette Grand-Place qui domine Montpellier ou prône Louis XIV à cheval ; près de 25000 personnes se sont agglutinées pour ce concert de clôtures  «  des internationales de la guitare » ; et pour cause, la ville avait organisé une soirée en invitant gratuitement la population et demandé à JOAN BAEZ d’en être la vedette.

Alors pour ceux, dont la mémoire ferait défaut, il y a quarante ans, du 15 au 18 Août 1969 ; ce fut l’apothéose du mouvement hippie. À l’époque, ils rêvaient d’être 50 000 personnes, ils furent 500 000, certains disent 1 million !

Le programme :   1er jour – Richie Havens et son célèbre « freedom » puis Ravi Hankar et une fille aux longs cheveux et à la voie cristalline : Joan Baez.

Le lendemain  – Santana, Janis Joplin,  The Who…

Le surlendemain – Joe Cocker, TenYears, Johnny Winter, Crosby, Jimmy Hendrix… ça décoiffait, tout ce monde la !!!, n’est ce pas les soixante huit sur le tard ???

Alors, ce samedi, pas étonnant que ceux qui avaient loupés : Woodstock en 1969, la Fête de l’Humanité en 1975 à la Courneuve (et oui, Joan Baez y était) n’allaient pour rien au monde la manquer à Montpellier.

Une foule intense pour accueillir, dans un véritable recueillement, une artiste immense qui n’a rien perdu de son talent, de ses engagements.

Le beau temps avait joué les prolongations, 20° à 10 heures du  soir, des milliers d’étoiles au dessus de nos têtes, une sonorisation remarquable et une communion avec l’artiste et ses trois accompagnateurs dont son fils (percussionniste) David Hurris.Tout était réuni pour que la soirée fût somptueuse et elle le fût.

Pour les plus jeunes, on vient voir la légende :  « Susan , Farewel, Blowin ’ in the wind, « here’s to you Nicolas and Bart » ….pour les moins jeunes, on vient se prendre un bon bain de nostalgie, vibrer le temps d’une soirée avec celle qui est restée la conscience inoxydable d’une forme de désobéissance :Gandhi, le Vietnam, Martin Luther King, Le Chili, Nelson Mandela…Une foule calme, pas une bousculade, pleine de respects, pas un incident ; Joan Baez n’a plus ces cheveux longs, sa voix à perdu un peu dans les aigus mais devant une telle assemblée elle lâche  « ma voie est un peu plus basse, dit elle, mais je n’ai jamais été aussi heureuse, j’ai passé ici une journée et une soirée magnifique ». Après deux rappels ou elle fera chanter trois de ses tubes, elle nous quittera comme une très grande professionnelle et il y a une chose qui n’a pas du tout perdu de sa superbe, c’est bien sa façon de jouer de la guitare et ses doigts ne tremblent pas

Source : La gazette de Montpellier (article et photos)

 Joan et son fils David Harris

 
















Lire la suite

Le Causse du Blandas, habité depuis plus de 5000 ans

14 Octobre 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est

Dans la partie méridionale des Grands Causses où le climat reste méditerranéen, au sud du Massif Central et des Cévennes et aux confins du Gard et de l’Hérault, se situe le cirque de Navacelles, très connu  des habitants du Languedoc Roussillon.

Vous pouvez y arrivez par le Causse du Blandas qui regorge de mégalithes, dolmens et menhirs…Messieurs et mesdames les Bretons du réseau … vous n’êtes pas les seuls !...

Nul ne peut rester insensible à la beauté de cette région et qui nous réserve à présent une fabuleuse découverte archéologique.

Merci à François de nous en faire part.
Découverte d’une grotte habitée 3000 ans, avant J.C . Le site découvert dans le Gard (il y a moins d’un mois) sur le causse de BLANDAS présente un intérêt majeur pour l’histoire de notre civilisation.

« Ce sont les  premiers  Caussenards. Ils vivaient d’élevage et commençaient à cultiver des céréales, tout en étant toujours chasseurs-cueilleurs »

Quant Philippe Galant, un archéologue de la Drac, spécialiste du causse de Blandas près de Navacelles, évoque ces hommes du Néolithique devant les habitants du Blandas d’aujourd’hui, il dit plein de respect : « LES gens ».

 Des gens de la Préhistoire, puisqu’on est là entre 3100 et 2900 avant JC qui vivaient là, en hameau de trois ou quatre familles.

« Un peu comme on vivait ici, dans les années 1950 : dans  des fermes isolées, de l élevage de moutons », poursuit Philippe qui a commencé à tirer les premiers enseignements de la découverte.


L’entrée  de cette galerie, mise à jour, était obstruée par un menhir

(Une stèle à la surface travaillée).elle est en grès, une pierre dont le plus proche gisement se trouve à MONTARDIER à 5 ou 6 km de là.

Elle  a été transportée ici, puis sciemment réutilisée pour condamner l’accès à la cavité. Auparavant, elle était probablement au centre de l’habitat préhistorique dont on a trouvé des traces au sol.

La question se pose : pourquoi les hommes du Néolithiques ont ils, un jour renversé la stèle pour barrer le passage d’un long couloir menant à la grotte ?

 «  Sans doute ont-ils fuit, et ont-ils cherché à dissimuler toute trace de leur vie ici ». L’ironie veut qu’ainsi renversée, 13cm de cette  stèle de 1m75 et pesant 540kg étaient à l’air libre.

Combien de personnes ont pu trébucher en 5000 ans ?

Il aura fallu toute l’intuition d’Aurélien Etienne (jeune spéléologue de 25 ans pour trouver la galerie de 80 mètres de long à forte pente, dont la hauteur de voûte atteint dix mètres  à l’intérieur).

Au vu des vestiges présents, le jeune homme, a  interrompu son exploration pour en faire part aux archéologues de la « Drac ». L’ensemble de cette galerie, a été aménagé par des constructions en pierres sèches. Dessus  étaient posées des vases de stockage en céramique de 40 à 100  litres de contenance, destinés à recueillir l’eau, en goutte à goutte.
Ils sont brisés, mais d’énormes tessons jonchent le sol, de même que de nombreux ossements d’une trentaine d’individus, parfois pris dans la calcite.

C’est une grotte sépulcrale, qui a aussi eu une vocation de citerne. C’est un site extrêmement bien organisé. Les archéologues restent perplexes quant à la signification de signes tracés sur les murs. Ils pensent avoir plusieurs décennies de travail devant eux, mais sont ravis d’être submergés !

 SOURCE ARTICLE DU « MIDI LIBRE  du 04  10 2009 « et du « MINISTERE DE LA CULTURE ».
François de Montpellier

Lire la suite

L’ouverture d’ODYSSEUM-MONTPELLIER par François Paris

7 Octobre 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est



C’est de l’ouverture d’un GEANT dont je viens vous parler.
De taille XXL (comme votre serviteur !), on joue dans la démesure.

Ce centre commercial est le plus grand à voir le jour en France en 2009.

Ainsi le promoteur ICADE concrétise le projet, dont Georges Frëche a doté la ville et la région Languedoc-Roussillon, dés son élection à la présidence de la région, il y a une quinzaine d’années. Après bien des palabres avec les nombreux détracteurs de l’époque, qui ont retardés de cinq ans le début des travaux,

Le centre a donc ouvert ses portes aux consommateurs le 25 Septembre.

(Créations de  1600 emplois.).
Cet espace  ludique et commercial situé en bordure d’autoroute A9 vers l’Espagne (pour capter les touristes) est le plus grand centre commercial à ciel ouvert. Cent boutiques de grandes enseignes occupent 50 000 m2  de galerie marchande dont un Casino Géant de 12 000 m2 le tout, compléter par le plus grand IKEA de France et en face du plus grand Décathlon de l’hexagone et de Darty.



Ce  nouvel  ensemble fait basculer le goût du shopping dans une autre dimension ; D’autant  plus que l’espace ludique avoisine les 40 000 m2

Munis, d’un multiplex  « Gaumont cinéma », d’une« Patinoire », d’un « Aquarium Mare Nostrum », d’un « Planétarium Galilée » et de pas moins de « treize restaurants » toutes gammes, en font un espace rencontre.

 Ce centre vient de voir la ligne n° 1 du tramway être prolongée d’une station « ODISSEUM » afin de permettre au plus grand nombre de visiteurs d’accéder à ce site avec 4500 places de parking à leur disposition sur l’ensemble de la zone. D’autre part : 17000  places s’ajoutent en parking d’échanges de transports (Voitures, bus ou tramway) afin de désengorger la ville de Montpellier.

40 000 VISITEURS le premier jour de l’ouverture aux consommateurs, certains ayant pris un jour de RTT, venus de Pézenas, la Grande Motte, Carnon, Lattes, Perols, Palavas : Tous surpris de voir un centre si grand, spacieux, magnifique, lieu idéal pour passer une journée


Vu par votre serviteur (qui a eu l’opportunité d’ouvrir deux centre commerciaux de la région parisienne, Belle-Epine et Rosny 2), je peux vous dire que c’est magnifique et que cela vaut un détour, si vous passez, par la. L’inauguration s’est faîte pour 6000 VIP, sans les ouvriers du chantier qui se sont échinés depuis trois ans pour accomplir ce chef d’œuvre et les nombreux badauds qui n’ont pas compris pourquoi, on leur refusait l’accès. Seules les personnes avec invitation avaient la possibilité  d’entrer. Il faut savoir que la prochaine bataille tourne autour de l’ouverture d’un village des marques et qu’un véritable combat est engagé entre « Mr Frëche et Mme le maire Hélène Mandroux » sur un site prévu de l’autre coté de l’autoroute qui viendrait compléter le tout. C’est la continuité du projet d’extension de la ville de Montpellier  et de la gare TGV.

En attendant les quelques lignes de Riad par André, il se reconnaîtra…

Amitiés  de FRANCOIS DE MONTPELLIER.


Merci à François  Paris, notre ambassadeur pour cet article fort interessant, mais j'ai cru lire dans la presse que " l'attractivité du coeur de l''agglomération s'appuie sur deux aspects concomitants : la création d'Odysseum et l'opération de requalification du centre ancien de Montpellier, baptisée "Montpellier Grand Coeur" Nous comprenons pourquoi tu habites le centre ancien!....

 

Lire la suite

Clochemerle existe… par Jean-Luc Lesueur

28 Mars 2009 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est

 Jean- Luc,  «  un pionnier » a passé ses premières années BHV à Rivoli et Garges ( 1963- 1979). Puis nous le suivons comme directeur de Magasins spécialisés à la  Part-Dieu, Limonest , Caen, Gradignan et enfin St Genis-Laval. 
A la fin de l’année 2000, il prend sa retraite et s’adonne aux plaisirs d’animateur d’associations de son village : Vaux en Beaujolais.

 

Tableau Eglise de Clochemerle par Jean Luc

Sa détente était de peindre, mais tout loisir est  difficile à  concilier avec une vie de Directeur de Magasin. La retraite lui a permis d’en faire son passe temps favoris, la peinture le libère, c’est sa détente. Je vous invite à regarder ses toiles sur son Blog. Quel plaisir !...

 Clochemerle existe…
J’habite le village qui a servi de modèle à l’auteur Gabriel Chevallier pour son roman «Clochemerle ».

 Aujourd’hui, Vaux en beaujolais porte aussi le nom de Clochemerle.

Membre de l’association «les Amis de Clochemerle et Gabriel chevallier» je vous invite à relire le roman .

 

Si vous passez  par Villefranche-sur-Saône ( péage très connu), un léger détour vous amènera dans le village le plus convivial du Beaujolais.

Vous pourrez visiter le tout nouveau musée consacré à Gabriel Chevallier, auteur un peu oublié aujourd’hui, sauf peut être par les étrangers...

Vous connaissez tous l’expression «c’est Clochemerle » qui est entrée dans le langage commun.


 





De plus sur la route des vins du beaujolais vous serez séduit par la Cave ou l’on cultive l’esprit du roman. Sur les murs, des dessins à l'encre et au crayon de couleur, déroulent la truculente histoire de Clochemerle.


 








Si vous faites le détour, je serai très honoré d’assurer la visite guidée et nous irons boire le pot de l’amitié et évoquerons nos (belles) années BHV.

 

Pour en savoir plus sur ce village et le roman je vous invite à visiter mon blog :
http://clochemerle.blogspirit.com/    
et
le site officiel :
 http://www.vaux-clochemerle.fr/
A noter la réédition d’un autre roman de Gabriel Chevallier :
 «  La peur » (Edition Le Dilettante)

La guerre de 14, comme personne n’a osé la raconter…

 Merci beaucoup Jean-Luc, en attendant que les membres du réseau viennent te dire un petit coucou à Vaux ou Clochemerle !...

 Une page sur le roman, a été crée dans la rubrique :
Culture sur la droite de votre Blog.

Lire la suite
<< < 1 2 3