Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Du commerce au Grands Magasins. 4/4

24 Mars 2014 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar

1894 : Alphonse Kahn et Théophile Bader créent les Galeries Lafayette.

Comme les autres créateurs, on part d’une échoppe, on s’agrandit, puis on fait beau, et grand, avec des verrières, des coupoles. On crée de véritables palais aux mille et un rayon d' articles de bazar, nouveauté et parfois d’alimentation.

Le grand Boum des galeries Lafayette fut en 1925, le développement des vitrines, les articles mis en valeur, sous la marquise, les bords sont soulignés de parement granit. Les soubassements et les tours des vitrines sont ainsi faits de labrador bleu royal nacré avec des incrustations or et rouge. On est passé au décor qui perdure encore.

Du commerce au Grands Magasins. 4/4
Du commerce au Grands Magasins. 4/4
Du commerce au Grands Magasins. 4/4

 

1827 : Ouverture des « Trois Quartiers ». qui deviendra 60 ans plus tard un Grand-magasin.

Un précurseur oublié ? Non ... pas tout à fait Grand magasin avant 1897.

Charles-Armand Gallois et Marguerite Augustine Gignoux vont bientôt se marier lorsqu’ils assistent à une Comédie : Les trois quartiers.

Le nom du magasin vient donc d’une pièce de théâtre  qui connut un grand succès en 1827.

La pièce  a pour sujet 3 jeunes filles à marier, qui ont fréquenté le même pensionnat, issues de 3 quartiers différents de Paris illustrant le commerce, la finance et la noblesse. Si l’histoire nous explique qu’on ne se marie pas avec n’importe qui, la description du commerce très actif de cette époque est une véritable illustration.

Acte 1 scène 2 : « autrefois les commerçants avaient tout au plus deux ou trois commis, aujourd’hui quinze, dix-huit, vingt commis : j’en ai vint deux et toujours occupés »

Acte 3 scène 1 (aux achats, on appréciera le langage !) : « j’ai eu trente solliciteurs, vingt marchands à la suite… »

Le couple se marie le 18 août 1827. Le magasin encore petit verra son agrandissement entre 1840 et 1844.  D’autres extensions s’n suivirent jusqu’en 1855. C’est cette année-là que le magasin offre en plus de ses collections de tissus, soieries, cachemires, dentelles et vêtements de luxe : féminin et masculin, un rayon spécifique de trousseaux et de layette.

Nous voici dans un magasin d’habillement et de tissus qui multipliera ses rayons par la suite. Mais ici, nous sommes près de la Madeleine et les familles bourgeoises ont plaisir à fréquenter ce magasin très chic.

Les trois quartiers 1845, 1855 & 1899
Les trois quartiers 1845, 1855 & 1899
Les trois quartiers 1845, 1855 & 1899

Les trois quartiers 1845, 1855 & 1899

En 1841 : Une idée du couple Gallois-Gignoux ! Au 10, place de la Madeleine.

Ils créent un magasin spécial Deuil : « A Sainte Madeleine » Très apprécié, ce magasin conseille et traite le « Noir » : la mode pour porter le deuil.

Après le décès du couple,  le magasin est tenu par la famille Pottier.

1897,  Les trois quartiers sont un « Grand-Magasin »

En décembre 1899, nous observons dans le catalogue que le magasin vend en plus de tous les produits de lingerie et vêtements : des articles pour la maison : literie, tapis meubles, et articles de table : vaisselle. Il possède aussi de la parfumerie, gants, petite maroquinerie, montres etc..

Pendant la guerre 1914-18 on y vend des articles pour militaires et infirmières.

1923 : Le magasin s’agrandit et développent encore de nouveaux rayons : mode enfant et sport.

En 1934 vous pouvez y acheter des appareils de musique et des disques… « Les trois quartiers », superbe grand magasin de Luxe disparaîtra en 1989.

1923 & 1939
1923 & 1939

1923 & 1939

Vers 1910, on estime que plus de 16000 employés travaillent dans les 6 grands magasins Parisiens.

Les salaires sont élevés, composés d’un fixe et d’une guelte motivante (environ 3%).

Nous reparlerons prochainement du développement du côté social des grands magasins avec notre collègue Jean-Pierre Franssens.

 

Si vous voulez en savoir lus sur la pièce de théâtre : les trois quartiers

https://archive.org/details/lestroisquartier27pica

 

Prochainement : la petite histoire détaillée du BHV

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mialjo 26/03/2014 13:18

Hello Christine, merci pour ton com, qui m'a touché et que je vais essayer de mettre en application.
j'avais complètement oublié ce grand magasin..."les Trois Quartiers"...je ne sais même plus quand il a fermé. j'ai hâte de lire l'histoire du BHV...ce que j'en connais, je l'ai appris dans un stage de M. Verdon...j'avais beaucoup aimé. et je me souviens que c'était le code pour entrer au RH du 34 verrerie...hihi...passe un bon après-midi...ici la cheminée est de service...Joëlle.

Georges 26/03/2014 09:56

Comme cela est intéressant et instructif j'y apprends et découvre des faits des dates bien éloignées par rapport à ce qui j'imaginais .
Félicitations pour ces recherches et nous les faire partager et faire vivre ce rézo Bazar
Amitiés Georges