Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

8 Septembre 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #France 6 Sud-Est, #Randonnée-Week-end

Voici un reportage magnifique que nous partage Jacqueline. On a tous envie d'aller y faire un tour ! Trop beau! merci Jacqueline.

Nous retrouverons la semaine prochaine le BHV, le commerce à travers l'histoire : les années 50.

CD

Situé entre Perpignan et Argelès sur Mer, dans les Pyrénées Orientales, découvrez une petite ville unique, (9000 habitants) grâce à Jacqueline Apollonio-Pivost.

Un spectacle extraordinaire !!!..., en plus du jardin de papillons, Elne est un village artisanal, riche en histoire :  la maternité de Elne monument historique est un château dans lequel sont nés de nombreux enfants pendant la seconde guerre mondiale,. C’est aussi un village verrier d'art, sabotier, bijoux artisanaux, sa cathédrale d’Art Roman est  magnifique...

Bienvenue en Pays tropical ! 

Ça y est ! Vous êtes en immersion dans le milieu naturel de centaines de papillons en totale liberté, en provenance d’Asie et d’Amérique latine. 

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

 Admirez le vol léger des papillons tout autour de vous dans un jardin tropical parmi les fleurs et les plantes rares. Vous les verrez de près, de très près !

 Ici, le papillon n’est pas farouche, il peut même se poser sur votre épaule…

Une expérience exotique ludique et pédagogique. 

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

 Vous pourrez admirer le ramassage des œufs, admirer les naissances des chenilles dans le panier du botaniste. 

Le tout dans un jardin tropical méditerranéen, plantes, fleurs grimpantes, fontaines et papillons aux multiples couleurs. 

 

C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio
C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio C'est un village extraordinaire... par Jacqueline Apollonio

 

Bravo et merci pour ces magnifiques photos

Lire la suite

11 magasins GL passeraient en Franchises , 2 articles

4 Septembre 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Lu dans la Presse

LU pour vous :

LES GALERIES LAFAYETTE VEULENT PASSER EN FRANCHISE 11 DE LEURS MAGASINS FRANÇAIS

BFM Business J.B. avec AFP

Le 26/08/2021 à 7:29

L'enseigne veut faire passer 11 de ses magasins français en franchise, en cédant les murs de la majeure partie d'entre eux. Les syndicats alertent sur le risque de "casse sociale".

Les Galeries Lafayette ont annoncé mercredi vouloir faire passer en franchise 11 de leurs magasins français, en cédant les murs de la majeure partie d'entre eux, un projet qui "n'aurait pas d'impact sur l'emploi" selon l'entreprise, ce qui ne dissipe pas les craintes des syndicats.

Opération finalisée début 2022

L'opération, "qui vient d'être présentée aux instances représentatives du personnel", doit être finalisée "début 2022", a précisé dans un communiqué le groupe, qui n'a pas souhaité détailler son périmètre financier.

Ces onze magasins pèsent, selon une source proche du dossier, environ 200 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Sept d'entre eux doivent être affiliés à la Société des Grands Magasins (SGM). Cette foncière, qui détient et exploite une dizaine de centres commerciaux de centre-ville en France, reprendrait les magasins situés à Angers, Dijon, Grenoble, Le Mans, Limoges, Orléans et Reims.

Pour elle, il s'agit "d'une opportunité patrimoniale rare", selon son président Frédéric Merlin. Dans un communiqué distinct, il se réjouit de ce projet qui "ancrera (son) groupe comme un acteur engagé du commerce de centre-ville en France". "Ces sept magasins, tous de grande qualité architecturale, sont situés en cœur de villes", explique-t-il.

Trois autres magasins Galeries Lafayette, à Pau, Rosny et Tours, doivent être repris par Hermione People & Brands, la division distribution de la Financière immobilière bordelaise (FIB) de l'homme d'affaires Michel Ohayon.

En 2018, ce dernier avait déjà repris 22 Galeries Lafayette situées dans des villes françaises de taille moyenne. A Rosny et Tours, l'entreprise était locataire et seul le fonds de commerce est transféré, a précisé à l'AFP une source proche du dossier.

Enfin, "le fonds de commerce du magasin d'Avignon serait confié à Philippe Sempéré et Nicolas Chambon, affiliés du magasin de Béziers", indique l'entreprise dans le communiqué.

Crainte d'une "casse sociale"

"Nous continuerons à faire rayonner la marque et le savoir-faire mode des Galeries Lafayette au cœur des villes françaises de taille moyenne, tout en permettant aux magasins concernés de retrouver une dynamique locale grâce au concours de partenaires très engagés", a estimé le directeur général des Galeries Lafayette et du BHV, Nicolas Houzé, cité dans le texte.

"Cette opération n'aurait pas d'impact sur l'emploi", souligne l'entreprise, qui aura à son issue 19 magasins gérés en propre et 38 en affiliation.

Selon la déléguée syndicale centrale CGT Viviane Cabirol, "un CSE central est prévu début septembre" sur ce projet.

Sa collègue, la secrétaire générale de la CGT du magasin d'Haussmann à Paris Fouzia Es Salmi craint "une casse sociale". Lors de la reprise des 22 magasins par FIB, assure-t-elle, "un accord avait été négocié sur les acquis des salariés, qui ont été maintenus 15 mois après la reprise. Mais au bout des 15 mois, ils ont tout perdu", notamment "le 13e mois et la prime de vacances".

"Le Covid a bon dos", a-t-elle déploré.

Même crainte pour David Pereira, du syndicat SUD du magasin Haussmann, qui "ne comprend pas cette stratégie. Les magasins de province ont moins souffert de la crise sanitaire, ils ont même soutenu Haussmann", à la peine faute de touristes étrangers.

"Le groupe Galeries Lafayette préfère garder ouvert le magasin des Champs-Elysées qui ne rapporte rien, qui est un gouffre financier et qui enfonce les autres magasins", accuse-t-il.

J.B. avec AFP

 

Frédéric Merlin s’offre sept magasins des Galeries Lafayette

Lyon  décideurs : Maxime FEUILLET — 3 septembre 2021

https://lyondecideurs.com/wp-content/uploads/sites/17/2021/09/capture-decran-2021-09-03-a-11-21-09.jpg?x21183

 

Le Lyon­nais Frédé­ric Merlin, président de la Société des Grands Maga­sins (SGM), a racheté fin août sept établis­se­ments du groupe Gale­ries Lafayette situés à Angers, Dijon, Grenoble, Le Mans, Limoges, Orléans et Reims.

 Le jeune entre­pre­neur (30 ans) souhaite ainsi revi­ta­li­ser ces 80 000m2 de surface de vente qu’il récu­père, dans le cadre d’un contrat d’af­fi­lia­tion avec la célèbre enseigne.

« Cet accord est une magni­fique oppor­tu­nité patri­mo­niale puisqu’il nous permet d’ac­qué­rir les meilleurs empla­ce­ments de ces centres-villes, dans des immeubles d’une grande qualité archi­tec­tu­rale, et d’être aujourd’­hui présents dans près d’une ving­taine de communes au total, avance sur LinkedIn l’en­tre­pre­neur classé 287e fortune française par le maga­zine Chal­lenges, avec une fortune esti­mée à 350 millions d’eu­ros. Nous allons pouvoir mettre en œuvre toutes les compé­tences acquises dans la gestion de nos centres commer­ciaux pour réno­ver ces grands maga­sins, adap­ter l’offre aux besoins locaux et y déve­lop­per une offre complé­men­taire (restau­ra­tion, loisirs, culture etc.). » La SGM possède et exploite déjà des centres commer­ciaux dans plusieurs villes de province comme à Lille, Nîmes, Roubaix, Saint-Nazaire ou encore au Krem­lin-Bicêtre. Le montant de cette opéra­tion n’a pas été commu­niqué.

 

Lire la suite