Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Réseau Bazar BHV

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°66 en 1949

18 Juin 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #BHV d'hier

Politique et Economie:

En Mars naîtra l'OTAN: un pacte de défense établi pour vingt ans : USA, Canada, ceux du pacte de Bruxelles : Grande Bretagne, France, Belgique hollande, Luxembourg, auxquels s'ajoutent : l'Italie, le Danemark, la Norvège, le Portugal et l'Islande.

Mao proclame la République populaire de Chine.

Création de la RDA : république Démocratique Allemande.

Nous assisterons à la 5e dévaluation du Franc depuis la Libération.

Sur le plan Industrie on notera les prouesses de l’aviation :

Un avion de combat à réaction Dassault décolle ! Le 1er avion à réaction de ligne de tourisme réussit son essai entre Tripoli et Londres.

Socialement : 

De plus en plus de naissances se passent en maternité et non plus à la maison.

 Eau : Tous les logements en ville ont l'eau courante, mais seulement  50%  des habitations à la campagne

Les conditions de vie des Français ne commencent à s'améliorer vraiment qu'après la signature du plan Marshall par la France, le 3 avril 1948, et l'octroi de 2,7 milliards de dollars par les États-Unis.

La liste des produits de consommation rationnés se réduit très vite...

Les Français entrent bientôt dans la « société de consommation » Le rationnement, apparu pendant la guerre et l'Occupation, avait été maintenu et même élargi après la chute du nazisme. 

La « carte de pain », supprimée en mai 1945, rétablie en décembre 1945 ne sera  finalement supprimée que le 1er février 1949. En avril les produits laitiers sont en vente libre.

Le 1er décembre 1949 disparaissent les derniers tickets de rationnement, sur le sucre, l'essence et le café ; le gouvernement de la IVe République supprime par ailleurs le haut-commissariat au ravitaillement.

On retrouve l'ambiance des fêtes d'avant - guerre.

Le BHV met à disposition de ses clients tout ce dont ils ont besoin, et les étages réapprovisionnés ouvrent à la clientèle.

Peu de publicité ! mais celle-ci,  du Louvre est très stylée !

1949 02 05 Le Figaro

 

Le salon des Arts Ménagers reçoit 951 000 visiteurs, c'est 151000 de plus qu'en 1948. Il faut dire que de nouveaux secteurs sont ouverts : La femme et l'enfant, l'habitation et la gastronomie.

 

 

Une ambiance étonnante aux Arts ménagers :Journal ce soir : 27 février 1949 !... Je vous laisse lire ce petit article!

 

Commerce : Beaucoup de bruit... à Landerneau ... Leclerc lance dans une épicerie de 16 m² des gâteaux bretons beaucoup moins chers qu'à la concurrence (En réduisant le circuit de distribution )

Loisirs :

50% des français partent en vacances, le développement des congés payés aidant...

Création du Club Med : Le premier fut installé sur un terrain  loué dans un petit village de pêcheurs sur  l'île de Majorque;  une plage de 12 km. 2500 vacanciers y passeront leurs vacances. Pas de bungalows, mais des tentes. 2500 vacanciers y passeront leurs vacances et découvriront toutes sortes de sports, ainsi que le ski nautique ou la plongée sous-marine.

Citons Gilbert Trigano : « On constate dans les vacances un désir de fuir l'angoisse, une recherche dramatique de sécurité, de sûreté, d'abondance : nous avons créé une industrie profondément psychologique. » .

Télévision : Lancement de RTF, même si on retrouve des essais de télévision entre 1932 et 1948, on considère que le vrai lancement est en 1949. Pierre Sabbagh présente le premier journal télévisé le 29 juin.  De rares Français ont un téléviseur et en 1956 on n’en comptera que 500 000.

Chansons : 

Tino Rossi   nous chante  " Petit Papa Noël"           

Jacqueline Ray qui prendra le nom de Line Renaud chante "ma cabane au Canada", tandis qu'Edith Piaf chante en hommage à son amour décédé dans un accident  d'avion.(Le boxeur Marcel Cerdan) : "L'hymne à l'amour".

Le jazz est vivement applaudi lors du passage de Louis Armstrong à Paris.

 

En littérature :

Une femme défraie la chronique : Simone de Beauvoir avec son livre : "le Deuxième sexe", qui se plait à demander aux femmes de se libérer. Pour ceux qui ne l'ont pas lu, Elle dénonce la soumission de la femme et prône son émancipation  par le contrôle des naissances et par l’accès au travail. 

(mes collègues  de travail  J Claude, Raoul, Myriam, qui m'ont offert un jour : "le féminisme à travers les âges" en 2 tomes, verront là... que je ne pouvais pas manquer d'en parler ! )

Un autre livre marquera cette année c'est le livre de l'écrivain Britannique Graham Greene,  "La puissance et la Gloire, qui écrit en 1940, parait enfin en France. Ce roman a été très contesté par les autorités religieuses catholiques.

Autres nouveautés !

Une cocotte précurseur de la cocotte-minute Seb

1949 03 18 Le Figaro

Création de la première Mobylette.

Source https://forum.tontonvelo.com/

Coca-Cola arrive en France.

 Légo fabriquent les  premières briques à tenons

Duralex   Nouveaux : les verres et les assiettes         

La machine à laver automatique « Bendix ». Les lave-linges deviennent de forme bloc

Sortie du 1er réchaud Camping car       

1949 ... Super année que j'aime ! vous vous doutez pourquoi !

A bientôt pour 1950 !

CD

Lire la suite

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°65 en 1948

11 Juin 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar

ECONOMIE 1948

Nationalisation 23 février au 16 juin 1948 : une troisième vague de bien moindre ampleur suit.

La nationalisation des banques s'est effectuée de manière rapide, afin d'éviter des mouvements spéculatifs. Le projet de loi a été déposé le vendredi 30 novembre au soir, après la fermeture de la bourse, pour être voté le 2 décembre et publié au Journal Officiel dès le lendemain.

 L’économie sort du marasme.

Les commandes reprennent dans les usines.

Enfin un Salon des Arts Ménagers : le XVIIe salon .

Il faudra attendre le 26 février 1948 au Grand palais, pour voir la réouverture des Arts Ménagers.

Beaucoup d’entreprises ont manqué de matière première pour fabriquer. Les délais de commande sont très longs.

Il faudra attendre 1949 pour voir un assouplissement.

Ce salon reçoit, 795 000 visiteurs et 1200 fournisseurs participent sur 55 000 m².

Ce salon s’évertue de promouvoir de nouvelles manières d’habiter grâce à de nouveaux matériaux, le développement du plastique ...et aux énergies : Gaz et électricité.

C’est tout un art de vivre qui se développe dans les magasins et surtout au BHV : Gros électroménager, petit électroménager, ménage, chauffage, hygiène, confort et  ameublement.

L’union des caisses d’allocations familiales organise le concours de la meilleure fée du logis.

Ce salon eut un tel succès qu’il fut dupliqué à Toulouse et à Marseille.

On notera que 94% des visiteurs du salon n’ont pas de salle de bain, 70% des Français se lavent à l’évier de cuisine.

 Le BHV 

Le livre de J.Rouaud sur les Arts ménagers évoque un slogan promotionnel du BHV «  Le savon de Marseille est en vente libre et à volonté au BHV. »

 Le BHV commence à pouvoir regarnir ses rayons. Il faut dire quà cette époque, les acheteurs devaient partir avec des espèces à la recherche de produits, qu'ils rapportaient dans leur voiture.

 Le BHV ouvre des étages qui étaient fermés : le 3e et le 4 e et surprise..... le sous-sol du magasin!

Sur le plan social : La direction offre une prime de natalité, un cadeau de naissance, ainsi qu’un cadeau à la fête des mères.

La vente à crédit reprend doucement.

Dans la Distribution après la ruée sur des petits commerces en 1946-1947, les succursalistes ouvrent des « libres-services » sur des toutes petites surfaces. Certains se souviendront de Goulet-Turpin.

Très peu d'information ou publicités pour les grands magasins, pourtant je vous en ai trouvé une étonnante sur les poussins vendus au BHV! L'écologie avant l'heure !!!...

 

 

ou cet article vantant le retour du bleu de travail au BHV

L'aurore 26 05 1948

 

1948 03 09 L'Aurore
1948 12 11 Paris Presse l'Intransigeant

 

Une chose est sûre, à partir de septembre 1948, on assiste à un changement radical de la publicité du BHV .

Jusqu'à la veille de la guerre, le BHV édite un catalogue hiver et un catalogue été, comme tous les autres grands magasins. je vous en ai publié quelques uns remarquables par le graphisme et l'amour du détail !

"jusqu'à ce jour de 1948 où, dans la presse le BHV publie sur une page monumentale" (Source Vendre)

  « Pour équiper vos enfants de pied en cap, vous trouverez au BHV, économie et qualité ».

Un nouveau type de Publicité venait de naître : la Publicité institutionnelle, celle qui vend le magasin BHV, ses services, les conseils . On ne vend plus un article précis, mais l'idée que le BHV est indispensable. "Vivez mieux dépensez moins" . Pour le client, il n'y a pas de doute possible, c'est au BHV qu'il faut aller.

La Mode : Les couturiers reprennent leur activité, il n’y a plus de restriction et la mode féminine s’allonge.

 

Mémoires : Le BHV à travers l'Histoire n°65 en 1948

La politique sociale afin de développer les naissances s'améliore :Les primes peuvent varier selon le département .

Le résultat est là ! 

La vie est chère ! Trop d'augmentations ! Les Français réagissent !

1948 09 25
1948 09 15 Ce soir
1948 09 05 Ce soir

Cette année est marquée par de nombreux mouvements sociaux :

1948 09 16 Ce soir
1948 09 17 Ce soir

Même les employés du commerce débrayent :

1948 11 25 L'Aurore

 

 Le 10 décembre : Déclaration Universelle des droits de l’Homme au palais de Chaillot (Droits à l’éducation, la sécurité sociale, au travail, à la santé, à la culture).

Loisirs et culture

Octobre 1948 :Salon de l'Auto au grand Palais

C’est l’année de la sortie de la 2 CV Citroën, mais  la 203 Peugeot, la  4 CV Renault  et la Simca 6 restent les vedettes de ce salon.

Ce salon est le symbole de la démocratisation de la voiture.

Entre 1946 et 1950 : L’industrie automobile s’éclate !.... On passe de 3 millions à 8 millions d’automobiles vendues.

Pas de festival de Cannes, pour des raisons budgétaires.

Mais les films suivants sont à l’honneur : Les amants de Vérone, Roméo et Juliette, le voleur de bicyclettes (Vittorio de Sica), le massacre de Fort Apache (John Ford).

1948 10 29 Ce soir

Maurice Chevalier,

un des chanteurs les plus populaires du Music-hall,

star internationale, bien connu avec son canotier et son nœud papillon, fête ses 60 ans en 1948. Il continue une carrière internationale, mais ne néglige pas ses fans...

... comme en témoigne cette publicité BHV!

Les premiers jeux Olympiques d’après guerre ont lieu en Angleterre, à Londres. La France remportera 10 médailles d’or en athlétisme, cyclisme et escrime.

Autres nouveautés :

Création du disque microsillon (20 mn d’enregistrement sur un disque de 30 cm)

Création du papier aluminium

Appareil photo Polaroïd         1er à développement instantané.       

A bientôt.

CD

Lire la suite

Découvertes à Paris et en Ile de France avec notre guide Didier Bouchard

31 Mai 2021 , Rédigé par Les federateurs du reseau Bazar Publié dans #Art & Culture, #France Ile de France

C'est avec joie que notre guide peut reprendre ses visites, n'hésitez pas, il y en a pour tous les goûts!

De très belles visites à ne pas manquer! Heureux ceux qui seront sur la Région Parisienne à ces dates là .

Merci à Didier pour ce super programme !

CD

 Conférences Didier bouchard, 

Conférencier national, diplômé de l’institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne

Ancien élève de l’école du Louvre

Boite 17 bât. D, 8, rue cannebière 75012 Paris.

Conferences.bouchard@orange.fr Tel: 06 43 63 35 73  

Programme prévisionnel, dates confirmées et dates en attente de confirmation

(visites annulées de 2020 : Cézanne : remboursement ou avoir,

Les autres visites seront toutes reportées)

 

Jeudi 10 juin

9h20 exposition Signac (et ses amis) au musée Jacquemart-André.

Date sous réserve de confirmation. Préinscription : 06 43 63 35 73  

11€+entrée. (Nombre limité)

 

 

Vendredi 11 juin

14h30 après-midi à chantilly : deux expositions, « Carmontelle, dessinateur des Orléans »et « l’or blanc » (porcelaines de Meissen et de chantilly d’inspiration chinoise dans le décor rocaille des grands appartements : prolongation) puis quelques chefs-d’œuvre du musée condé.

18€ +entrée.

Quelques places seulement sur inscription au 06 43 63 35 73  

Carmontelle (1717-1806), de son vrai nom Louis Carrogis, est un officier au service des Orléans qui croque les portraits des hôtes du Palais-Royal à la pierre noire, à la gouache et à l’aquarelle.

 

Samedi 12 juin

16h15 le château de Saint-Ouen (report de la visite du 7-11-2020)

 

Une villa palladienne aux portes de paris. Evocation de zoé du Cayla, la dernière des favorites. Et de l’affaire Favras : le secret de Louis XVIII.

Sous réserve de confirmation. 12€

Préinscription au 06 43 63 35 73  

 

Mardi 15 juin

Qu’est-ce que l’heure bleue ?

L’heure bleue a lieu 2 fois par jour : au crépuscule et au lever du soleil. Ce moment d’environ ½ heure, pour photographier est extraordinaire, car le ciel se colore d’un bleu intense. Il en est de même en peinture.

9h40 : exposition « l’heure bleue, l’art de Peder Severin Royer »

Au musée Marmottan. Le musée Marmottan Monet présente la première exposition monographique jamais consacrée en France à l’un des plus grands maîtres de la peinture danoise Peder Severin Royer (1851-1909). Contemporain de Vilhelm Hammershøi (1864-1916), Peder Severin Royer est au plein air ce que son contemporain fut à la scène d’intérieur.

Rendez-vous : 2 rue louis Boilly.12€+entrée. (9 pers. Maximum : autre visite le 22-06 à 18h)

Sur inscription au 06 43 63 35 73  

 

 

Mercredi 16 juin

11h : le musée de l’ile de France dans le château de Sceaux restauré, le pavillon de l’aurore et sa coupole de le brun, le nouveau jardin a la française. 16€+ entrée .sur inscription au 06 43 63 35 73. Rendez-vous : à la grille d’honneur.

Jeudi 17 juin

14h30 : la chapelle expiatoire, chef-d’œuvre néo-classique.

Nouvelles découvertes sur l’histoire du cimetière de la Madeleine. Statues de Louis XVI et Marie-Antoinette.

Rendez-vous : 29 rue Pasquier (square louis xvi) 11€+entrée (19pers.).

Inscription. Au 06 43 63 35 73. Visite reportée du 18-12-2020

Mardi 22 juin

14h30 : le « Beaupassage » : art, gastronomie et vestiges d’un couvent. Puis les anciens potagers des filles de la charité et des incurables, et la chapelle des lazaristes (tombeau de saint vincent de paul) Rendez-vous : devant la fontaine de grenelle, 57-59 rue de grenelle.11€

Sur inscription au 06 43 63 35 73  

 

 

Mardi 22 juin (suite)

18h (Rendez-vous : à 17h45) exposition « l’heure bleue, l’art de Peder Severin Royer»

Au musée Marmottan.

Rendez-vous : 2 rue louis Boilly.12€+entrée. (9 pers. Maximum : 2ème groupe)

Sur inscription au 06 43 63 35 73  

Samedi 26 juin

15h : le village des Batignolles et la cité des fleurs, sur les pas des impressionnistes et de leurs amis: Monet, Bazille, Sisley, Manet, Mallarmé, Zola. Rendez-vous .métro Rome. 12€

Sur inscription au 06 43 63 35 73  

Vendredi 2 juillet

15h : hôtels particuliers, ateliers d’artistes et maisons closes du quartier de l’Europe, sur les traces de Manet, Caillebotte, et zola.

Rendez-vous : métro Europe.11€. Sur inscription au 06 43 63 35 73  

 

Samedi 3 juillet

14h30 : Chapelle et parc des Augustines de Picpus, tombeau de la Fayette, et cimetière révolutionnaire.

Rendez-vous : 35 rue de Picpus. 11€°entrée.

Sous réserve de confirmation. Sur inscription au 0143070969

 

La Fayette a demandé à reposer au cimetière de Picpus près de son épouse Adrienne, née de Noailles, décédée en 1807.(qui  repose auprès de sa sœur, sa mère et sa grand-mère, toutes trois guillotinées sur la place du Trône en 1794, pendant la Terreur)

Dimanche 4 juillet

15h promenade architecturale et historique dans la plaine Monceau.

Hôtels particuliers, ateliers d’artistes, salons littéraires et Grandes cocottes

Rendez-vous : métro Malesherbes, sortie côté place du général Catroux.

11€ sur inscription au 06 43 63 35 73  

                                                      -=-=-=-=-=-=-=-=-=-

(Pour fin juillet, et début et fin août : se renseigner au 06 43 63 35 73  ou par courriel : conferences.bouchard@orange.fr

AVANT-PROGRAMME ET PROJETS POUR L’AUTOMNE ET L’HIVER :

Jeudi 23 septembre

14h  : après-midi a Yerres : 2 expositions a la propriété Caillebotte, Paul Durand-Ruel et les postimpressionnistes (œuvres méconnues d’Henri Moret, Gustave Loiseau, Maxime Maufra, Gorges d’Espagnat, Albert André), et Martin-Guillaume Biennais, orfèvre de Napoléon, tabletier et ébéniste.

18€ +entrée. Préinscription au 06 43 63 35 73  (accès possible par le RER)

Lundi 11 octobre

15h : exposition « A table, tout un art » au musée national de la céramique de sèvres.

L’exposition retrace l’histoire du repas gastronomique des français, de l’antiquité à nos jours. Elle évoque la préparation des mets et leur consommation, les arts de la table et celui de la conversation. Elle convie le visiteur à un tour de tables mettant en scène près de 1 000 œuvres.

Elles proviennent en majorité des riches collections du musée national de céramique de sèvres et du musée national Adrien Dubouché de limoges. Les prêts prestigieux d’institutions et de grandes maisons françaises comme Christofle ou Saint-Louis complètent le propos.

Les exceptionnelles créations de la manufacture de sèvres en ponctuent le parcours.

11€ +entrée. Inscription au 06 43 63 35 73  (accès par métro pont de sèvres, ou tramway)

L’exposition retrace l’histoire passionnante du repas gastronomique des Français, de l’Antiquité à nos jours évoquant  la préparation des mets et leur consommation, les arts de la table et celui de la conversation.

Elle rappelle l’importance du repas gastronomique qui accompagne en France tous les grands événements de la vie. Ci-dessous la sélection de 92 assiettes qui représente la cour centrale de l'Elysée, œuvre de Evariste Richer. (ce service à l'Elysée comporte 1200 assiettes et 300 assiettes à pain . A voir absolument !

19 octobre :

14 h :  chapelle et cloitre-mémorial de l’incendie du bazar de la charité,

Et (sous réserve) cathédrale arménienne.

Report de la visite du 10-12-2020. Sous réserve de confirmation.

Rendez-vous. 23 rue jean goujon. 11€+entrée

Sur inscription au 06 43 63 35 73  

Autres expos :

Expositions : Napoléon n’est plus, aux invalides, et Botticelli au musée Jacquemart-André

Ouverture et réouvertures ; musée Carnavalet, hôtel de la marine,

La collection François Pinault dans la bourse du commerce

Lire la suite